Partagez | 

 À table avec Kami-kun (Terminé)

avatarInvitéInvité
MessageSujet: À table avec Kami-kun (Terminé)   13.08.15 23:41

TAKUMI KAMIJOU
 

L'umami a été reconnu comme saveur de base officielle, il laisse une sensation de fourrure sur la langue et augmente à l'apogée le plaisir d'une bouchée.


 Nom : Kamijou
 Prénom : Takumi
 Age : 24 ans (Date d'anniversaire: 5 Novembre / Signe astrologique : Scorpion )

 Nationalité : Japonais.
 Orientation sexuelle : Hétérosexuel.


 Groupe : I'm working here ♥.


 Situation financière : Moyenne.
 Poste : Chef de cuisine pour la cantine. (possiblement responsable du club de cuisine même s'il n'est pas professeur à proprement parler ?)
 Logement :  Il vit pour le moment dans un petit appartement aux alentours de l'école (où il passe le plus clair de son temps) mais serait éventuellement à la recherche d'un colocataire avec qui il pourrait louer quelque chose d'un peu plus grand. (avec une cuisine spacieuse, et près du marché se serait encore mieux).

Personnage de l'avatar ? Sebastian Michaelis – Kuroshitsuji (Black Butler)

Keep a secret ?
Tout un chacun à déjà embelli une histoire afin de la rendre plus incroyable aux yeux des autres, ou en a inventée une pour rivaliser par jalousie ou par besoin d'attention. Ces fausses vérités, dans l'absolu, n'ont guère d'importance sur le long terme. Mais qu'en serait-il d'un individu qui aurait basé son entière existence sur le mensonge ?

Dans le meilleur des mondes, dans l'image qu'il reflète au visage des gens qu'il croise tous les jours, Kamijou est presque un être d'exception. N'a-t-il pas tellement voyagé ? Ce japonais qui par le divorce de ses parents et l'exil d'un père business-man à Paris s'est retrouvé à étudier la cuisine occidentale avec les meilleurs Chefs de l'Hexagone, ce jeune homme si plein de culture et de talent qui cuisine ses plats tout en contant fleurette dans la langue de l'amour qu'est le français. Il paraît qu'il connaîtrait même quelques brins d'italien. Et n'est-il pas toujours si bien habillé le frenchie d'adoption ? Tiré à quatre épingles sous son tablier, peu savent que même dans la plus royale des cuisines ses vestons noirs et cols cassés attireraient les sourires, il entretient dans les esprits cette vision si romanesque de l'Europe.
Et n'est-ce pas la moindre des choses pour une si grande école de posséder un cuisinier à la hauteur de son prestige ?

Au fond, quelle importance si ce n'est que de la poudre yeux du moment qu'on y croit, entretenir aussi bien l'illusion est un talent en soi.

En apparence je suis ...
Hétéroclite. Bien qu'il soit en costume comme la plupart des salariés, les siens ont quelque chose qu'on pourrait qualifier d'ancien. Passés de mode depuis près d'un siècle, ils ne sont plus portés en Occident ou seulement par quelques originaux. Cependant, cela ne veut pas non plus dire que Kamijou attire tous les regards lorsqu'il sort dans la rue, il faut tout de même davantage qu'un bref coup d'oeil pour noter la différence. Et pour ses connaissances, l'habillement fait partie du personnage, il serait difficile de l'imaginer vêtu autrement qu'avec ses complets sombres assortis d'un tablier pendant les heures de travail.

D'un point de vue plus physique, Takumi est plutôt élancé dans sa carrure. La taille un peu au dessus de la moyenne nationale, il a les cheveux – qu'il porte mi-longs - tout aussi noirs que ses yeux et les traits soulignés d'une certaine finesse. Bien qu'il ne soit pas désagréable dans l'ensemble à la vue, son charme, s'il-y-a, se trouve principalement dans ses manières et expressions.

Et à l'intérieur ...

Kamijou aime avant tout parler. De lui, de ce qu'il est sans l'être, de sa passion ou de la pluie et du beau temps. Ce n'est pas tant du baratinage qu'un art de la conversation en disparition qu'il a emprunté à ses modèles européens. Toutefois, s'il est un bon remède à l'ennui, il tentera toujours d'esquiver les discussions trop profondes ou qui le forcent à se mettre à découvert en préférant rester dans la superficialité. Car il y a une nette différence entre un discours contrôlé, répété et un entretien qui pourrait pousser à la confidence.
Et, bien sûr, c'est ce que nous voulons éviter à tout prix. La triste vérité.

On connaît au cuistot un goût de l'ostentatoire, un parlé sucré et parfois une tendance à l'arrogance dans son art, lui qui aime et insiste à ce qu'on l'appelle ''Chef''. Une présence agréable, peut-être un certain manque de compassion. Mais c'est que se soucier de lui-même lui prend déjà tout son temps, n'a-t-il pas un fabuleux talent à entretenir ? Et puis on dit que l'affection peut donner la main lourde sur le sel, et personne ne voudrait ça.

Généralement enfermé entre les quatre murs de sa cuisine ou ceux du frigo (bien qu'il apprécie aussi de faire le service de temps à autres – pour les compliments), le moment où il est le plus proche des élèves est durant les réunions du club de cuisine lors desquelles il prend la transmission de son savoir et de son expérience très à cœur. Débordant d'idées, d'assaisonnement et de saveurs à tester, il n'est pas rare qu'un tiers se trouve dans l'obligation de freiner ses ardeurs gustatives.  

Dans l'ensemble, Kamijou est donc un personnage haut-en-couleur qui vit dans sa propre réalité, celle qu'il a mis tant de soin à créer à ses goûts. Comme dans ses recettes, il saupoudre ou rajoute un peu de piquant à son mensonge quand il en sent le besoin ou juste par envie.
Dès lors, chacun est libre de se faire sa propre idée sur cet homme à la fois si extraverti mais réservé sur le fond de sa pensée. Certains se diront sans doute qu'il rajoute en théâtralité pour combler un vide intérieur – et ils n'auraient pas tord – tandis que d'autres accepteront le personnage, avec ses obsessions et son originalité, comme un tout – et eux aussi auraient raison.

Once upon a time ...
En vérité, Takumi Kamijou n'a jamais quitté le Japon de sa vie. Son père ne vit pas à Paris et ses parents ne sont même pas divorcés. En fait, il est issu d'une famille de pêcheurs et a grandi au rythme tranquille d'un petit village portuaire dans les alentours de Noshiro.
Enfant unique, il fut depuis tout petit destiné à reprendre l'affaire familiale comme il était tradition depuis des générations. Son lycée se fit avec les mêmes camarades que les écoles précédentes et la question de l'Université n'était pas à aborder avec le paternel.
Mais ce n'était pas suffisant pour le jeune Takumi. Il avait envie de prestige et de raffinement. Pas de pont glissant, de poiscaille et cette odeur de mer qui ne quittait jamais vraiment les pêcheurs.

Captivé depuis longtemps par l'art culinaire et le patrimoine occidental – français en particulier – le garçon rêvait de grands hôtels et de service cinq étoiles. Il voulait être reconnu parmi les plus grands, porter la coiffe des plus grands Chefs, ne pas se contenter de toucher ce monde d'élégance du bout des doigts mais y plonger complètement.
C'est ainsi qu'à la majorité, il décida d'abandonner sa famille pour se lancer à corps perdu dans l'accomplissement du plus fou de ses fantasmes. Certains voulaient être astronautes, d'autres présidents, lui souhaitait faire tomber amoureux d'une bouchée.

Mais le monde est grand, et il arriva à Tokyo sans aucun diplôme et sans repères. Une ville titanesque qui dès les premiers jours mit un coup à son ambition et au chemin vers le sommet qui lui avait semblé si facile au premier abord.

Heureusement, quelques concours de cuisine régionaux junior qu'il avait gagné plus jeune furent suffisants pour le faire engager comme commis dans quelque restaurant sans prestige. Et au moins cela fut-il suffisant pour manger à sa faim et trouver un toit – même minuscule – sous lequel dormir.
C'est là qu'il commença à mentir. D'abord de petites choses, comme des parents au bout du monde et lui seul. Et puis, au fur et à mesure, son illusion s'étoffa et il en vint bientôt à compter comment il avait appris tant de choses à Paris, son désir de retourner sur sa terre natale et de repartir de rien pour ne devoir tout qu'à son talent. Il prit quelques cours de français, acheta un CD et des livres, mémorisa quelques phrases pour rendre plus réaliste le magnifique tableau qu'il dépeignait. Au fil du temps ses vêtements se raffinèrent, sa cuisine s'améliora, il vogua entre différents établissements durant quelques années avant de finir à Seika où il espère bien gagner suffisamment d'expérience et de crédit durant les prochains temps pour continuer à s'élever.

Quitte à user encore un peu de cette langue de velours et de la magie qu'inspire son parcours illusoire.

Le joueur
Prénom / Pseudo : Vishnoue / Vish
Age : 19ans (20 d'ici une *grosse* poignée de jours).
Ancien ou nouveau ? Nouvelle dans l'absolu, bien que j'ai déjà été inscrite jadis pendant un court laps de temps. (Un professeur d'histoire du nom de Seiji de la Cruz)
Comment avez-vous connu le forum ? Par Sky ! ♥
as tu bien lu le règlement ? OK --S (J'dois tout virer, désolé. Bonne définition ceci dit !)


Dernière édition par Takumi Kamijou le 23.08.15 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: À table avec Kami-kun (Terminé)   23.08.15 23:15
Petit double post pour dire que j'ai terminé ~
Revenir en haut Aller en bas
avatarFujiyori NakamuraDirecteur de Seika no Gakuen
• Messages : 397
• Yens (¥) : 360
• Date d'inscription : 30/08/2013

Carte ID
Age: ?
Classe / Job:
Logement:
MessageSujet: Re: À table avec Kami-kun (Terminé)   25.08.15 10:09

Bienvenue parmi nous, Kamijou-san! Bonté divine j'ai été véritablement impressionné en parcourant votre curriculum vitae. La France, Paris, études de cuisine occidentale avec les meilleurs Chefs de l’hexagone... Monsieur, votre présence parmi nous est un véritable honneur. Je me réjouis de déguster vos chefs-d’œuvre culinaires, tout comme je le présumes, les élèves de mon établissement. Avec vous aux fourneaux, la cafétéria de Seika aura assurément le prestige d'un restaurant gastronomique!
Votre candidature pour le poste  de Chef de Cuisine à Seika no Gakuen est bien entendu validée !  

Vos attributions sont les suivantes:
- Working Here
- Voici les clés de votre appartement aux alentours de Seika. Vous avez assurément de charmant voisins, mais n'hésitez pas à mettre une annonce en cours d'année pour votre recherche de collocation, je comprends parfaitement qu'un cuisinier de votre envergure ait besoin d'un espace plus vaste pour exercer son art.
- Le club de cuisine vous envoie ses salutations, se réjouissant à l'avance d'être dirigé par un un grand Chef Cuisinier.

En cas de question ou autre n'hésitez pas, je suis à mon bureau et la porte vous est toujours ouverte, cher Kamijou-san.
Bonne vacances et bon travail et au plaisir!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAléa DojuAwesome
• Messages : 402
• Yens (¥) : 95
• Date d'inscription : 29/10/2014

Carte ID
Age: 28
Classe / Job: Surveillante
Logement: Hors de Seika
MessageSujet: Re: À table avec Kami-kun (Terminé)   25.08.15 10:12
Ouais o/ Bienvenu à toi!!!

Je me réjouis de manger tes mets o//

[En plus il parait que t'es Suisses o/ yeahhh!]

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Mo' parle en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarSky LeeMa sorcière bien ratée
• Messages : 1064
• Yens (¥) : 151
• Date d'inscription : 19/09/2013

Carte ID
Age: 23 ans
Classe / Job: Prépa L / stage dans un journal
Logement: Shibuya
MessageSujet: Re: À table avec Kami-kun (Terminé)   25.08.15 10:17
KAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAMI-KUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUN! I love you
*^* t'es trop géniale dude, encore un perso monstre intéressant! J'en bave d'avance!
>u< hihihihihi contente de te revoir parmi nous ~ je t'aimeuuuh!

[Wesh Aléa chérie, elle est Suisse *u* de Fribourg ~]

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

I love you MY HUSBAND I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikang.forumactif.org/t1713-sky-lee-is-back-o
avatarYuu OtosakaVery Important Person
• Messages : 210
• Yens (¥) : 120
• Date d'inscription : 27/07/2015

Carte ID
Age: 26
Classe / Job: Policier à la crim
Logement: Appartement autours de Seika
MessageSujet: Re: À table avec Kami-kun (Terminé)   25.08.15 10:20
Bienvenue à toi o/ J'espère que tu nous empoisonneras pas :p

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗


Merci à Kay pour la signature ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: À table avec Kami-kun (Terminé)   
Revenir en haut Aller en bas
 
À table avec Kami-kun (Terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un rp! un rp! *tape sur la table avec ses couverts*
» Comment ça c'est réservé aux gars ? [Jun & Alexander C]
» Flirter avec le danger [TERMINÉ]
» [Donne] Une table bar, avec deux chaises pliantes
» Truck terminé! C'est un Véhicule volé avec Obuzier! Kaboum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: