Partagez | 

 Mirage Valdroff

avatarInvitéInvité
MessageSujet: Mirage Valdroff   21.10.14 20:03
Mirage Valdroff
Nom : Valdroff
Prénom : Mirage
Surnom : Mimie / Mira
Age : 16 ans
Nationalité : Québécoise/ Russe
Orientation sexuelle : Hétéro
Langue parlé : Québécois ( Français d'Amérique ), Anglais et Russe, Japonais.

Groupe : Why so serious ?
Classe : 2ème année de lycée
Club : Club Majorette
Situation financière : Riche
Baito / Fonction : Aucun
Logement : Chambre des filles

Personnage de l'avatar ? shijou takane

Keep a secret ? Son père est un espion Russe envoyé au canada il y a longtemps afin d'obtenir des informations sur le gouvernement, il tomba amoureux d'une jeune Québécoise et s'installa au Canada quelques années. Malheureusement, sa femme fut assassinée sous les yeux de sa fille. Il retourna donc en Russie et envoya sa fille dans un école très loin de lui afin de lui sauvé la vie.

En apparence je suis ...
Regardant son reflet projeter contre la glace de son miroir de salle de bain, légèrement floué par la brume dû à la chaleur de la douche.  Mirage passe la brosse dans ses longs cheveux blonds parsemés de quelques mèches plus pâle, presque blanche, qui lui tombent en cascade jusqu’à la naissance de ses hanches.  Perdent son esprit dans son regard couleur mer, elle murmure quelques paroles de chanson crachés par la radio sur l’étagère. Sa douce voix résonne dans l’écho de la pièce et doucement elle commence à déhancher son divin corps de gauche à droite, laissant de la sorte tomber sur le sol, la serviette humide qui avait servi à sécher sa peau blanche. Se laissant emporter par le rythme de la musique, elle prit la brosse et la porta à ses lèvres roses et  pulpeuses, l’utilisant  comme un micro.  Sautant à gauche, puis à droite, elle laissait son corps refroidir.

Une fois la chanson terminée, elle glissa autour de sa généreuse poitrine une chemise blanche. Et autour de ses hanches elle glissa le tissu rustre de l’uniforme, une jupe arrivant aux genoux, quel mauvais goût, de couleur marron. D’un mouvement élégant, elle plaça autour de ses poignets meurtris par des cicatrices de tentative désespérée, des rubans de couleur noir avec un peu moins d’enthousiaste. Elle savait très bien, que ses coupures fait à l’aide d’un couteau, ne partirons jamais. Restant toujours dans sa chair à jamais, comme le tatou de dragon qu’elle avait fait faire au niveau de sa nuque, de couleur noir, il tenait entre ses pattes en pentacle enfermé dans un cercle. Elle termina par enfiler ses souliers, puis elle noua un nœud, de couleur bleu autour de son coup en guise de cravate. Regardant une dernière fois dans le miroir, elle soupira avant de passer la porte.

Et à l'intérieur ...
Mirage est une jeune personne qui a été durement éprouvée par les épreuves de son passé. Ces grandes douleurs et ces images resteront à jamais marquées dans son esprit et sur son corps. À première vue, il est impossible de voir que cette jeune fille est enfermée sur elle-même. Elle cache sa douleur et sa peur derrière des sourires et des rires, complètement faussés. Elle fait semblant d’aller bien aux yeux de tous. Même si l’envie de pleurer l’attrape souvent dans le détour de la journée.

Dans un mouvement de désespoir, elle avait voulu tous oublier, elle avait cherché un moyen de fuir cette douleur, de fuir le monde qui lui cause un si grand effroi. Malgré elle, l’inconnu lui fait un grand peur, pour ne pas passez pour une peureuse devant les autres et pour cacher son secret à tout prix, Mirage est prête à faire tout et n’importe quoi. La seule façon qu’elle à trouver d’exprimer tous les sentiments qui la hante, est la dance. Lorsqu’elle se sent chuté dans les ténèbres de son cœur, elle s’entraine à en perdre connaissance.
Mirage n’est pas le genre de fille qui se pense belle, la beauté est quelque chose d’éphémère à ses yeux. Mais afin de cacher ses ressentiments, elle se cache derrière une attitude qui démontre le contraire. Elle ne parle jamais au grand jamais de son passé et fera tout pour contourné les questions sur ce dernier.


Once upon a time ...

Il n’existe pas dans ce monde, une histoire aussi belle, aussi vrai et aussi profonde, que l’histoire de mes parents. Mon père, un homme d’arme de Russie, arriva au Québec dans son plus bel âge. L’âge de la vingtaine. Il avait été envoyé selon les dires, enfin de prendre quelques renseignement sur le Québec. À cette époque, aucune guerre n’avait été déclarée, la paix semblait vouloir régner. Il avait donc fait le choisi de s’établir quelques années dans une petite région nommé, Montréal. Cette grande ville était à ses yeux, une énorme poubelle, remplis de gens inconscient qui n’avaient aucun intérêt.  

Mais il changea vite d’avis lorsqu’il aperçut, par la fenêtre d’un des cafés du campus universitaire, une jeune et belle demoiselle qui riait au éclat un livre à la main. Elle avait tournée automatiquement le regard en direction de l’extérieur. Ils avaient passé un long moment, qui semblait pour eu une éternité, à se fixé dans les blancs des yeux. Je ne sais pas si c’est cela le pur et vrai amour, mais à écouter mon père me parler de ma mère, cela me donne chaud au cœur.

À cette époque, ma mère était une jeune universitaire en médecine. Elle était l’une des plus belles femmes que mon père avait rencontrées. Son rire charmeur et ses yeux bleus couleur mers lui avaient aussitôt arrachés le cœur. Il avait donc prit le temps de parler avec elle, un café moka sous le nez et depuis ce moment, ils se revirent jours après jours.  
Le temps passa, mon père ne retourna point en Russie, quatre longues année en terre Américaine en compagnie de ma mère, l’avait complètement dégouter de son travail. Il avait donc acheté une petite maison afin de vivre en paix et loin des guerres et des trahisons.
Ce fut seulement 7 ans après l’arrivée de mon père en Amérique, que je vis le jour. Ma mère avait donc 25 ans et mon père 29 ans. La vie était bien belle. Ma mère travaillait dans l’une des nombreux hôpitaux de la région de Montréal, mon père travaillait pour la compagnie Bombardier Aéronautique et moi, une jeune fille unique, allait dans une petite école en plus de mes cours de danses à tous les semaines. Et oui, déjà toute jeune et la dance était une passion pour moi. Mes parents, trop occupés par leurs travailles venaient très rarement me voir. Mais cela ne semblait point me déranger.

Mais la beauté de mon monde s’écroula en une fraction de seconde. Je venais d’avoir 14 ans, je revenais d’une pratique de danse, ma mère n’était point venu me chercher, j’avais donc prit le transport en commun, oui… À 14 ans je n’avais peur de rien, de personne et surtout pas d’être seule.

J’étais donc entrée chez moi, mais la scène qui se déroulait devant mon regard d’innocence, détruisit à jamais mon cœur.  Trois hommes, habillés de noir, tatouages sur la main gauche, avaient sauvagement assassinés ma mère, au moment même où j’avais franchi la porte de la chambre de mes parents.

J’avais pris mes jambes à mon coup, même si ses dernières tremblaient dans tous les sens. J’étais vite partie me cacher chez le voisin. Il avait évité les policiers, pénétrant dans la tombe de ma mère, les larmes aux yeux, le regard remplis de rage, il avait figé, devant le massacre.. J’imagine que de voir le corps de sa femme ainsi, lui avait retiré l’amour, la joie et la lueur dans le regard. Vous savez, lorsqu’une personne est heureuse, on peut voir briller dans les yeux de l’être, une leur bien particulière… Malheureusement, depuis ce moment, mon père perdit tout ce qui fait d’un humain… un humain.

Rapidement et sens même prendre le temps d’enterré ma mère, mon père me força à le suivre en Russie. J’y passai peu de jour avant d’être rapidement envoyée dans une grande maison perdue quelque part au japon. La maison était sublime, mais j’y étais seule, personne pour me parler, personne pour me faire à manger… Personne pour me souhaiter bonne nuit.
Dans les premières années, mon père m’avait obligé à rester enfermer chez moi, avec seul obligation, de faire l’école à la maison. Il avait engagé un professeur qui venait à tous les  jours à la même heure et repartait à la même heure.

Ce fut lorsque j’atteins l’âge de 16 ans, qu’il me donna enfin la chance de sortir de cet enfer.  Je devais garder pour moi le passé, même si je n’avais jamais vraiment eu le temps de faire mon deuil, de comprendre la situation et surtout de comprendre le soudain rejet de mon paternel.

***

La lune était bien haute dans le ciel, assise sur son lit, elle fixait silencieusement le mur blanc en face d’elle.  Mirage avait l’âme en peine, mais un sourire flottait sur ses lèvres. Une bref chaleur lui avait inondé le cœur. Elle avait enfin quitté la maison pour aller étudier dans un lycée avec des vraies personnes. Elle avait toutefois manqué la première année du lycée et savait qu’il allait être dur pour elle de s’intégrer dans un groupe ou de se faire des amis. C’était sa première journée et elle redoutait ce moment. L’intégration d’un club. Elle avait vu la liste et savait clairement qu’elle devait être obligatoirement dans l’un ou l’autre, étant en 2e cycle. Mais pour l’instant, aucun ne l’intéressait, elle passionnée en dance et en compétition. Devait attendre l’ouverture d’un club de dance… Peut-être partir un club de la sorte, emporterai l’attention qu’elle recherche. Peu importe, elle voulait danser et en perdre l’esprit afin d’oublier.

c'est dans le couloir, afficher sur l'un des nombreux murs, qu'elle trouva la réponse. Un club de majorette. c'était bien loin de la danse de rue qu'elle faisait au Québec. Mais c'était cela ou la natation.

Le joueur
Prénom / Pseudo : Mimie
Age : 22 ans
Ancien ou nouveau ? Nouvelle !!!!
Comment avez-vous connu le forum ?Google !
As tu bien lu le règlement ? |OK| Keiko


Dernière édition par Mirage Valdroff le 22.10.14 14:03, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarKeiko KiyoshiStar ★
• Messages : 651
• Yens (¥) : 105
• Date d'inscription : 31/05/2014

Carte ID
Age: 24 ans
Classe / Job: Policière
Logement: Appartement à Shibuya
MessageSujet: Re: Mirage Valdroff   22.10.14 11:49
Bonjour et bienvenue Mirage Wink

Tout d’abord, les élèves de 2ème année (et jusqu’en prépa) ont obligatoirement un club. Je t’invite à consulter la liste des clubs dans le contexte & règlement afin de choisir le tient.
De plus seul les prépas peuvent avoirs leurs propres logement, tu seras donc dans une chambre du pensionnat.

Ensuite, au niveau de ta description physique : les cheveux blancs ne sont pas quelque chose de naturel à cet âge. Ils peuvent être blonds presque blancs, ou blancs… Si elle est albinos ^^

Merci de préciser si elle s’est décoloré  les cheveux ou autre !
Dans ton histoire du dis :

Mirage a écrit:
Je venais d’avoir 13 ans, je revenais d’une pratique de danse, ma mère n’était point venu me chercher, j’avais donc prit le transport en commun, oui… À 14 ans je n’avais peur de rien, de personne et surtout pas d’être seule.
Merci de préciser si elle a 13 ou 14 ans.

Je pense que comme elle est au Japon depuis un moment et qu’elle entre à Seika (école d’élite japonaise) tu pourrais ajouter dans les langues parlées « japonais » ?

Dernier point, au vu de ta fiche, je ne trouve pas que ton personnage à une vie tournée autour du sport ... Pourrais tu choisir un autre club ? Je la vois bien en "Why so serious?"

Merci par avance pour les modifications à apporter. N’hésite pas à avertir à la suite de ce message dans elles seront effectuées.

Pour information, je serais absente ce week-end. Je peux donc valider les fiches aujourd’hui, demain puis à partir de mardi Wink

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Je parle en Royalblue ouh yeah.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Mirage Valdroff   22.10.14 13:52
bonjour,

Les modifications ont été fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKeiko KiyoshiStar ★
• Messages : 651
• Yens (¥) : 105
• Date d'inscription : 31/05/2014

Carte ID
Age: 24 ans
Classe / Job: Policière
Logement: Appartement à Shibuya
MessageSujet: Re: Mirage Valdroff   23.10.14 11:27
Bonjour,

C'est parfait, merci !

Tu es donc validée.

Tu seras dans la chambre numéro 15 avec Himeka Nanase (nouvelle également, et elle cherche un partenaire de rp !)

Si tu as la moindre question, n'hésite pas Wink

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Je parle en Royalblue ouh yeah.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mirage Valdroff   
Revenir en haut Aller en bas
 
Mirage Valdroff
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un faux miracle ou un mirage ?
» Long Mirage
» La boutique de création de Musika {Ouvert}
» Plume [Solitaire] [Manque signature]
» Les Toiles Illuminent Mon Coeur -PV Petit Mirage-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: