Partagez | 

 Furukawa Natsumi ☆

avatarInvitéInvité
MessageSujet: Furukawa Natsumi ☆   18.07.14 22:33
Natsumi Furukawa

Nom : Furukawa
Prénom :Natsumi
Age :16 ans

Nationalité : Japonaise
Orientation sexuelle : Marié à son frère ! //VLAN//

Groupe : Me, Myself & I
Classe : 1ère année de lycée
Club : Club théâtre
Situation financière : Riche
Baito / Fonction : //
Logement :  Interne

Personnage de l'avatar ? Jougasaki Rika de THE IDOLM@STER Cinderella girls

Keep a secret ? Sans aucun doute le fait qu’elle a entretenue une relation plus qu’étrange avec son grand frère plus âgé de 3ans.

En apparence je suis ...
Natsumi a hérité de la petite taille de sa mère, elle mesure tout juste un mètre cinquante. D'ailleurs ses amis s'amusent à lui donner des surnoms ridicules, et son grand frère l’appelle Nacchi (une contraction de son prénom et du mot chibi). Mise à part quelques moqueries cette petite taille n'a pas trop d’inconvénients.
Cette jeune japonaise est plutôt fine, une poitrine juste assez visible pour donner du relief à son corps. Elle a un visage doux et harmonieux, toujours avec un air innocent pour mieux vous trompez et vous attendrir. Ses joues abordent toujours ce léger teint rosé, qui donne l’envie de les pincer. La petite demoiselle est doté d'une belle chevelure volumineuse et d'un jolie châtain clair, qui tombe délicatement sur ses épaule et au touché doux. Elle en prend beaucoup soin en appliquant des shampoings très couteux. La plupart du temps ils sont coiffé de deux couettes orné d’un nœud assortit à sa tenue. De temps en temps elle prend le temps de sophistiqué sa coiffure . Sa frange effilée tombe juste au-dessus de ses yeux. Elle possède un regard vert clair. Ses yeux en amande sont brillants et pétillants. Et puis il paraît que la première chose que l'on regarde chez quelqu'un ce sont les yeux, vous pourrez plus quittez les siens, vous serez ébahit devant une beauté pareil //PAN// Ok j'en fait trop, continuons cette description... Elle a des lèvres assez fine, qu’elle recouvre de temps en temps d'un stick à lèvres couleur pêche.
Côté vestimentaire, Natsumi adore les accessoires en tout genre, des fausses lunettes de vues, des badges coloré, des barrettes, des nœuds fantaisies, des bracelets, pour agrémenter ses tenue il n'y a pas mieux. , Elle aime porter des vêtements de couleur pale et douce à regarder. N'aimant pas trop les pantalons, le plus souvent elle porte des jupes à froufrous, plissé, avec de la dentelles ou des belles robes. Elle s'inspire des plusieurs style vestimentaire pour faire le sien puisque qu’elle déteste suivre la mode.


Et à l'intérieur ...
Natsumi est le genre de personne qui attire l'attention au premier regard, premièrement  à cause de son style vestimentaire ou parce qu'elle chantonne, soit parce qu'elle sautille, soit parce qu'elle a été victime de sa maladresse maladive. Cette gamine est une catastrophe ambulante, sa spécialité ? Les chutes en toujours, objets ou elle-même. Mais sa maladresse doit surement venir du fait qu'elle ne peut pas tenir en place il faut qu'elle fasse quelques choses d’intéressant. D'ailleurs pour rendre utile cette envie de bouger, elle pratique beaucoup de danse qui est une très belle façon de s'exprimer
Sinon elle dort car madame aime faire de jolie rêve, une fois il lui est arrivé de s'endormir volontairement d'un cours très ennuyant...Résultat un vrai cauchemar, réveiller brutalement par son prof de mathématique plus une heure de colle pour rattraper son travail.

C'est une fille très attachante, attentive et qui porte constamment de l'affection aux gens. Son côté sociable fait qu'elle aime aller à la rencontre d'inconnus. Toujours très bavarde on ne s'ennuie jamais avec cette fille extravertie qui vous sortira une panoplie de blagues ou de jeux de mots...Pas drôles

Un des principal défauts de Natsumi est qu'elle est très observatrice, elle se rend vite compte lorsque quelque chose cloche et ne se gênera pas pour le dire même si c'est quelque chose de très embarrassant. Elle se rendra même compte d'absolument tout même du détail le plus insignifiant du monde.
La jeune fille est aussi très curieuse: Messieurs si vous avez l'occasion de l'inviter dans votre cacher précieusement vos magasines un peu olé-olé, puisqu'elle ne se gênera pas pour rire de vous avec ce genre de découverte. Vraiment agaçant n'est-ce pas ?

Parlons un peu de ses gouts, madame fume occasionnellement, "Je suis une adulte maintenant " vous diras-t-elle en souriant, en plus elle ne fume que des Pianissimo pêche ( marque de cigarettes japonaise). Du coup elle considère ses cigarettes plus comme des sucreries qu’autre chose
Manger sans grossir, c'est le rêve de toute, mais ce n'est pas un problème pour notre Furukawa, elle pourrait passer sa journée dans un salon de thé à s’empiffre de cupcakes, de sucreries, et de viennoiseries. Il faut le faire quand même pour être capable de tuer quelqu'un pour avoir une gourmandise.

Ah oui j'oubliais un point très important ! Mademoiselle préfère largement la compagnie des jeunes hommes plutôt que des jeunes filles à cause d'une histoire qui date du début de son adolescence, depuis elle est toujours un peu sur la défensive quand une fille vient lui parler.


Once upon a time ...

  Tout commença un dix février, dans le grand hôpital de Sapporo. Lorsque Natsumi Furukawa vit le jour, elle illumina la vie de sa mère, de son père et de son frère ainé. Une fille Enfin ! Depuis le temps que le couple en voulait une. On pouvait dire qu’ils la méritaient amplement ! Tandis que son frère est réellement ravis de voir ce petit bout de chou, qu’il va pouvoir chouchouter à partir de maintenant. Et encore ! Ravis est un faible mot ! Quand quelques jours plus tard, le bébé fait sa première apparition dans le grand et somptueux appartement des Furukawa, c’est toute la famille et les amis de la famille qui l’accueillent. A l’heure du coucher, elle se retrouve au milieu d’une chambre pour bébés magnifique, remplie de jouets et dans un berceau tellement confortable que le plus agité des gamins s’y endormirait sans le moindre souci. Un véritable conte de fées ? Sa vie ? En tous les cas, elle commence en tant que tel et jusqu’ici, il n’y a jamais rien eu de réellement grave dans sa vie. On aurait pu penser que l’entreprise familiale ait connu quelques difficultés, mais… Non. Si bien qu’elle continue de prospérer et de rapporter un bon paquet d’argent à la famille Furukawa. Les parents sont sûrs d’assurer un avenir brillant à leurs deux enfants, qui travaillent beaucoup à l’école. Chouchoutée dès son plus jeune âge, ses parents et son frère Rei auront donc cédé à tous les caprices de la petite Cassis, parfois les anticipant même en voyant les yeux que posaient le fillette sur une jolie poupée. Poupée qu’elle ne manquait pas de casser trois jours plus tard. Mais dans l’ensemble, elle n’était pas un enfant à problème.

  La petite avait déjà un rêve en tête: Elle voulait devenir animatrice télé. Son père se moquait un peu d’elle en entendant ça. Mais sa mère qui voulait toute de même encourager sa petite puce, l'inscrit à des cours de théâtre, de temps en temps elle faisait des photos pour une grande marque de vêtement enfant. Ce n'était pas vraiment ce que Natsumi voulait... Ce qu'elle désirait le plus, c'est d'être sur un plateau, en tant qu’animatrice avec tous les regards braquer sur elle.

 Un beau jour la famille parfaite décida de déménager à Tokyo dans un somptueux appartement pour la bien de l'entreprise familiale. Et c'est à partir de ce moment-là que la vie commença à changer. Les parents Furukawa passaient de moins en moins de temps à la maison à un point où ils durent engager un majordome pour surveiller le bien-être des enfants âgés de 11 ans pour Natsumi et 14ans pour Rei.

« Maman? Tu viendras me voir à mon spectacle de théâtre ? En plus j’ai le rôle principal ! »
« Je n'ai pas le temps pour ça ma puce, demande à ton père. »

« Papa? Tu viendras à mon spectacle de théâtre ? En plus j’ai le rôle principal !»
« Je suis trop occupée pour ce genre de chose, demande à ton frère. »


  Natsumi aurait bien avoir ses parents à ses côtés pour cette première prestation, être féliciter à la fin du spectacle en rentrer en famille. Malheureusement, ses parents étaient soit disant toujours occupés à faire quelque chose presque inexistant à l’heure actuelle. A première vu ils préféraient ça plutôt que de s'occuper de leurs enfants. Comme lui avait dit son père, Natsumi partit voir son grand frère qui devait être en train de jouer à des jeux vidéo comme à son habitude. Elle trouvait toujours refuge dans la chambre de Rei, il était toujours là pour s’occuper d’elle et l’aider. Elle lui attrapa le t-shirt et leva la tête, faisant des yeux doux.

« Onii-chan? Tu viendras me voir à mon spectacle ? Je serai le petit chaperon rouge en plus »

Rei  ne sembla pas refuser, il hocha doucement la tête et fit un sourire à sa petite sœur. Cette dernière lui fit un câlin, puis il interrompit ce moment de tendresse en lui faisant des chatouilles.


 L’entrée en première année de collège a été dure puisque ses parents l’avaient inscrite dans un collège différent de son précieux frère, mais il le fallait bien. Elle était trop attachée à son frère et ne voulait jamais le quitter. S'il s'enfuyait, elle courait après lui et s'il s'enfermait dans sa chambre, elle resta plantée devant la porte Mais ceci changea bien sûr avec le temps.

  A 16ans, Natsumi arrêta de coller son grand frère à longueur de journée, mais ce n'est pas pour autant qu'elle l'aimait moins. Dès qu’il rentrait à la maison, elle se faisait une joie de l’accueillir. Ils essayaient de faire tous les repas de la journée ensemble et deux fois par mois il passait une journée tous les deux (parc d’attractions, visite d’un zoo, cours de cuisine, journée cinéma…).
Un soir après avoir passé un agréable après-midi à visiter l’aquarium de Shinagawa. Les majordomes étant partit en congés, ils s'étaient retrouver tous les deux seuls dans l’immense appartement.
Nos deux Furakawa étaient avachis sur le canapé, Rei avait l’air très pensif, tandis que Natsumi observait méticuleusement le plafond comme si il y avait quelque chose de spectaculaire sur celui-ci. Le silence régnait depuis quelques minutes déjà lorsque la blondinette décida de le rompre silence:

- Reirei ! J'ai faim! J'ai faim et j'ai faiiiiiiiiiiiiiiim ! Faiiim ! Faiiim ! Faiiiim !  

Son grand frère qui était maintenant hors de ses pensées rapprocha son visage de celui de sa sœur ce qui eut pour effet de la faire taire et rougir légèrement.

- Tu... Tu es trop près...Nii-chan...

Il lui répondit par un simple sourire espiègle se rapprochant un peu plus de façon à ce que leurs lèvres ne soit plus qu’à quelques centimètres. Natsumi ferma instinctivement les yeux, essayant de reculer comme si elle voulait s'enfoncer dans le canapé. Elle était complètement immobiliser Rei avait pris sont de poser ses mains de chaque côté de son visage.  Puis  le souffle de son frère se déplaça au niveau de son cou. Un murmure la fit sursauter

- Bien Natsumi.... Maintenant que tu es enfin silencieuse, je peux enfin  te dire ce qu’on
pourrait manger.

- Idiot ! Je déteste les faux espoirs !


La jeune fille lui lança tous les coussins présents sur le canapé, les joues rouges de rage puis partit en courant s'enfermer dans sa chambre. Rei resta penaud dans le salon, il soupira longuement puis se décida à ranger le bazar provoqué par son adorable sœur.

...

Natsumi s'était réfugier au milieu de ses peluches, son cœur battait la chamade et ses joues encore empourpré depuis ce qu’il s'était passé tout à l’heure. Cette scène tournait en boucle dans son esprit, torturé par ses sentiments étouffés qui ne demandaient qu’à être libérer. Elle avait encore l’impression de sentir le souffle de son frère. Rei était beau, il avait de ses beaux yeux couleurs noisette brillant au soleil. Ses cheveux châtains semblaient toujours coiffés en batailles. Deux fois plus grand que sa sœur, il était plutôt mince puisqu'il détestait le sport.  

La blondinette fut sortie de ses pensées par un bruit de porte qui s'ouvre, dans l’encadrement de celle-ci se tenait son frère. Les cheveux encore plus ébouriffés qu’habitude, sa chemise à moitié déboutonnée, et une cravate noire détacher.
Dans un premier temps Natsumi haussa les sourcils, puis elle remarqua qu'il tenait dans sa main un plateau d’argent, avec des pâtisseries crémeuses. Son grand frère se rapprocha du lit où elle était assise, et posa le plateau sur la petite table de chevet.

- Tu me pardonnes, si je te dis que j’ai trouvé à manger ?  

La fillette secoua négativement la tête, Rei soupira longuement puis saisit un gâteau avec une fraise sur le dessus. Il poussa sa sœur par les épaules pour la forcer à s'allonger puis il se plaça au-dessus d’elle.
Natsumi était une fois de plus totalement paralysé, ses joues étaient rougit à cause de la vision de la chemise à moitié ouverte lui offrait. Le regard de celui-ci s'assombrit un peu, il approcha le gâteau de la bouche de sa sœur.

- Tu es sur de ne pas avoir faim ? Regarde Nacchan, ça à l’air bon...

Il fut interrompu par un gargouillement venant du ventre de la jeune fille. Ils se regardèrent un moment avant d’exploser de rire aux larmes pendant quelques minutes. Finalement Natsumi profita d’inattention de son frère pour lui prendre le part de gâteau des mains. Sauf qu’en croquant dedans, une bout se brisa pour tomber au-dessus du début de son chemiser. Le jeune homme regardait alternativement le bout de gâteau et sa petite sœur d’un air espiègle qui se demandait ce qu’il lui arrivait. Elle avait aussi de la crème au bord des lèvres, Rei glissa délicatement ses mains dans celle de sa soeur, puis il rapprocha son visage du sien. Les mains de Natsumi se resserrèrent un peu plus sentant son cœur accélérer dans sa poitrine au fur et à mesure que le visage de son frère se rapprochait, puis elle ferma les yeux comme auparavant. Au même moment elle sentit un contact chaud doux et légèrement humide sur les lèvres, son cœur allait exploser tellement il battait vite. Le baiser s'accentua et était devenu plus langoureux et intense, Rei continua ses baisers le long de son cou. Il parvint jusqu'au bout de gâteau qui était tombé à l’ouverture de son chemisier, Natsumi laissa échapper un petit soupire au contact de la langue de son frère à cet endroit aussi proche de cette zone sensible. Soudainement, la sonnerie de la porte retentit, Rei se redressa subitement, il s'apprêtait à sortit de la chambre lorsqu'il sentit des petits bras s'accrocher à sa taille. Il se retourna pour voir le visage de sa sœur, elle souriait les yeux clos, elle ne semblait pas vouloir le lâcher.

- Onii-chan ! Je t'aime !  

Le jeune homme rougit légèrement et détourna le regard.

- Je sais ! Moi aussi... Je... J'ai commandé des pizzas.

...


C'était ainsi que leur relation avait évolué. Rei était souvent le premier à provoquer sa sœur, mais ça n'allait jamais plus loin que des baisers et ils étaient heureux de cette manière.
Maintenant on pouvait  clairement dire que les parents n’étaient plus là pour eux, ils passaient les trois quart de leur temps en voyage d’affaire, ils donnaient de leur nouvelles à travers des vidéos conférences. Rei aussi d'ailleurs se faisait de plus en plus absent, il rentrait tard et parfois il annulait même leurs petites sorties intime. le jeune « Nacchi » se faisait du soucis, qu’est ce qui pouvait donc mérité l’attention de son frère ?  

Minuit venait de sonner, le porte d’entrée se referma sans douceur. Des bruits de pas résonnèrent dans les escaliers, puis une seconde porte se referma. A ce moment précis, Natsumi ouvra les yeux et bondit hors de son lit pour écouter plus attentivement les bruits venant de la chambre de son frère. Depuis quelques temps c'était ainsi, elle se sentait terriblement délaissée, frustrée de ne pas savoir ce qu'il se passait.  

Une demi-heure passa, la jeune fille ajusta les rubans rose assortit à son pyjama qui tenait ses cheveux en deux couettes basses. Puis sortit de sa chambre pour frapper à celle de Rei, dans un premier temps personne ne répondit, après  quelques secondes elle se décida à ouvrir la porte. A l’intérieur tout semblait calme lorsqu'un bruit de papier froissé attira son attention. Son frère était assis sur le fauteuil, enroulé un peignoir blanc, les cheveux encore humide. La poubelle près de lui débordait totalement de papiers de couleurs, de boites joliment emballés. Il saisissait en soupirant longuement un ourson en peluche avec un ruban. Le jeune homme leva les yeux en direction de la porte, son regard s'adoucit quand il vu sa petite sœur dans l’entrebâillement de la porte.

- Viens, entre.

Il en profita pour jeter le reste des lettres et la peluche dans sa poubelle. Natsumi s'approcha a pas de loup en regard les déchets d’un air intrigué.

- Les filles sont effrayantes ...Me suivre tous les jours, me couvrir des stupides cadeaux, toujours écouter leurs stupidités et si je refuse leurs sentiments, elles pleurent.

La jeune fille hocha la tête avant d'attraper une serviette et la poser sur la tête de son frère. A vrai dire il avait l'air vraiment fatigué pour pouvoir dire ce genre de chose alors qu’elle était une fille aussi ! De plus elle l’attendait tous les soirs et était un peu collante quand il était là, du coup elle se sentait un peu vexée par ses paroles. La blondinette baissa les yeux, à ce moment-là Rei lui attrapa la main.

- Désolé... Reste avec moi Natsumi.


Elle s'assit sur ses genoux pour l’aider à se sécher. Tandis qu’il se contenta de glisser ses bras autour de taille de sa sœur en se blottissant contre elle.

- Dis Reirei... Tu es sûr que ça va ?  

Le jeune homme se redressa pour l’embrasser langoureusement, laissant ses mains glisser le long de sa colonne vertébrale ce qui eut pour effet de la faire frissonner. A la fin de se baiser Natsumi avait les joues empourpré avec un léger sourire aux lèvres puis elle bailla. Rei pencha la tête sur le côté d’un air étonné, il se leva en portant sa sœur tel une princesse. Il se dirigea vers son lit et la posa délicatement.

- Hééé... Alors comme ça mes baisers sont soporifiques ?

Il recouvrit sa petite sœur qui commençait à s'endormir d'une couverture, puis il se pencha pour lui chuchoter à l’oreille.

- Excuses moi, tu n’as pas à t’inquiéter puisque je serai toujours là.

...

Malgré le fait que Rei l'ai rassuré, cela n'arrangea pas la situation. En ayant plus qu'assez des absences répétées de son frère, elle s’était engagée dans une sorte de mission d’espionnage. Et c'est avec horreur qu'il découvrit que celui-ci fréquentait une charmante fille souriante et parfaite. Et au moment où la jeune fille s'approcha pour embrasser son frère adoré, Natsumi bondit hors de son buisson d’où elle les épiait pour s’interposer entre les tourtereaux

«  Reirei est à moi ! »  

Dit-elle d’un ton sec. Son frère était sans voix, ne savant pas comment réagir, tandis que celle qui semblait être sa petite amie, haussa un sourcil avant de lui répondre d’un air hautain.

«  Non il est à moi ! Maintenant tu dégages pauvre gamine ! ».  

Ni une ni deux, Natsumi se jeta sur l’adolescente. Rei n’eut pas le choix de les séparer, il passa devant sa sœur d'un air protecteur avant de s'adresser à son amie.

- Désolée, les filles ne m’intéressent pas. Sauf celle-là.

Dit-il en prenant sa sœur sur son épaule comme si c’était un sac de pomme de terre puis s’en alla en direction de la maison.

« Mais fais-moi descendre ! Maintenant ! Pourquoi tu t’occupes moins de moi ? Pourquoi t’es jamais là ? »

Son frère s’immobilisa pour la faire descendre de son épaule, il prit soin de lui ébouriffé les cheveux, ce qui déplut fortement à la jeune fille qui lui envoya un petit coup de poing dans le ventre :  
             - Idiot…  
              - Même pas mal. Écoute Nacchi, désolée... On est un peu bizarre pour des frères et sœurs, et j'aime ça, c'est notre petit secret.... Je n'ai pas mentit. Les filles ne m’intéressent pas.


Il prit une légère pause tandis que sa sœur venait de lui prendre la main:

«  A partir de l’année prochaine… On ne se verra plus ! Puisque j’ai été accepté à Seika alors… Je veux un câlin ! »  

Rei dans un premier temps surpris par cette soudaine annonce ne se fit pas prier et enlaça tendrement sa sœur qui en profita pour lui voler un baiser.  
Une fois de plus il n’avait pas pu résister à sa demande. Eux qui avaient toujours été ensemble allait être séparé, mais Natsumi avait grandement besoin de maturité, commencer à agir par elle-même sera indispensable si elle veut atteindre son rêve.  
Natsumi luttait pour que ses larmes ne coulent pas tentant de garder son éternel sourire pétillant.  A vrai dire ils n'avaient jamais vraiment parler du fait qu'ils étaient frères et sœurs et qu'ils se comportaient comme un couple. C'était étrange comme il le disait, mais pour eux, c’était tout ce qu'il y avait de plus normal.

Rei sortit un paquet de sa poche ainsi qu’un briquet, sa sœur le regardait faire d’un air intrigué. Il sortit deux cigarettes de son paquet et lui en tendit une, c'était une façon de changer de sujet:

-  Tiens ! Maintenant t’es une adulte comme moi.

La blondinette pris la cigarette avec un grand sourire, oui elle allait se comporter comme une adulte à Seika… Ou peut-être pas !  

(Et c’est ainsi que Natsumi commença à fumer, bel exemple ! Un frère responsable ! Elle est belle la jeunesse ! Hein ?! //VLAAN//)




Le joueur
Prénom / Pseudo : Melodie/ Nacchi
Age : 19 ans
Ancien ou nouveau ? Nouvelle & Fraiche comme la rosée du matin ! 8D
Comment avez-vous connu le forum ? Top site~
As tu bien lu le règlement ? Validé par une petite souris


Dernière édition par Natsumi Furukawa le 08.08.14 15:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Furukawa Natsumi ☆
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Akio Furukawa
» Duo Natsumi Satsu!
» Haru Natsumi Rp >>
» Natsumi Murakami
» Une découverte |Pv Natsumi - Libre|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: