Partagez | 

 Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatarArekushia NagaiEsclave de Vladimir
• Messages : 125
• Yens (¥) : 193
• Date d'inscription : 08/05/2014

Carte ID
Age: 22 ans
Classe / Job: Université
Logement: Chambre 16
MessageSujet: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   17.07.14 13:42
Arekushia venait tout juste de finir son repas et de sortir de la salle dédiée à celui-ci. Le trajet lui avait creusé l'appétit et elle avait mangé autant qu'elle l'avait pu. Il devait facilement être 13 heures et quelque. Comme les élèves avaient quartier libre l'après-midi, la jeune fille voulut aller faire le tour du bâtiment seule et si elle arrivait à se familiariser avec une personne peut-être ne finirait-elle pas cette demi-journée en solitaire, qui sait.

Alors que la jeune fille au carré plongeant descendait les escaliers pour sortir, elle vit un petit papier sur une marche d'escalier. L'endroit étant normalement assez propre, elle pensa donc immédiatement que quelqu'un avait fit tomber ce papier par inadvertance. Prise d'une bonne volonté, elle se baissa afin de ramasser le papier. Mais son habituelle maladresse se manifesta. Biens sûr, si elle avait mit un short ou même un pantalon tout ceci ne serait jamais arrivé. Mais elle avait eu la bonne idée de mettre une jupe noire achetée quelques jours plus tôt. Et bien sûr, elle ne s'était pas accroupi pour ramasser le papier, non, il avait fallu qu'elle se baisse pour qu'une personne arrivant derrière elle voit sa culotte sans aucun problème. Se rendant compte de ce petit imprévu, elle se leva avant d'avoir pu récupérer le papier pour plaquer sa main sur sa jupe et donc ses fesses afin de cacher son bas de sous-vêtement. Son visage prit alors une teinte rougeâtre. Honteuse elle se mit à regarder frénétiquement autour d'elle pour savoir si quelqu'un l'avait vue. Il y avait effectivement quelques personnes mais elles semblaient toutes occupées à discuter ou à jouer sur leur téléphones portables. Bref, personne ne semblait avoir prêter de l'attention à celle aux yeux noisette.
Cette dernière tenta une nouvelle fois de ramasser le papier prenant bien le soin de s'accroupir cette fois. Souhaitant avant tout partir d'ici, elle dévala les marches de l'escalier à toute vitesse de peur de devenir l'objet de moquerie suite à sa maladresse peut-être remarquée. Durant sa descente, elle jeta un coup d'œil au papier plié sur lui-même.

On dirait un poème... songea-t-elle en remarquant des paragraphes composés de rimes.

Alors qu'Arekushia observait un des vers qui composaient le poème, elle loupa une des dernières marche et vola pendant quelques millièmes de secondes pour se retenir à un jeune homme qui avait eu le malheur de se trouver devant elle à ce moment-là. C'est ainsi qu'elle renversa ce mystérieux jeune homme pour se retrouver au sol tout comme lui.

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗




Merci Ki-chan ♥ (Chikara) ! ^o^ :
 

Arekushia vous fait des câlins en #61AAF1 !


Dernière édition par Arekushia Nagai le 02.09.14 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   23.07.14 10:46


Une maladresse suivie d'un verre




Arekushia & Azur


Lundi 29 Avril, 13h00, L’escalier.


Suite à l’aventure du train Azur était plutôt fatigué… Il devait être midi mais le jeune brun n’avait guère faim… L’idée de manger quelque chose le répugnait. Il eut donc l’idée d’aller voire en bas dans  l’espoir de trouver du calme pour écrire un petit peu, il prit son bloc note dans sa main et dévala les escaliers, dans son empressement il fit tomber une note de son bloc note :

[Bloc-notes]

Le ciel gris, semblait si bas
Les oiseaux ne volaient pas
Tout était calme ...
Le silence résonnait aux cimes
La mélancolie des nuages
Nous a permis de tourner une page ~

[Bloc-notes]

Ce petit poème avait été écrit lors de la route dans le train, avant que Jin vienne l’embêter. Azur arriva en bas et s’assit sur une marche de l’escalier, appréciant le silence de ‘endroit et sa beauté. « Enfin seul » pensa-t-il. Il ouvrit son bloc-notes pour reprendre son écriture et remarqua qu’il lui manquer une feuille… Prit d’un élan de panique il se leva pour aller chercher la feuille manquante (Slender O.o). Mais c’est alors qu’une jeune fille venant d’en haut lui tomba dessus et ils se retrouvèrent l’un sur l’autre, Azur se figea et rougit et resta silencieux un long moment en décrivant dans le regard de la jeune fille, une gêne et une panique naissante, mais Azur fut envahi par un sentiment étrange, l’envie d’écrire


By Ally
Revenir en haut Aller en bas
avatarArekushia NagaiEsclave de Vladimir
• Messages : 125
• Yens (¥) : 193
• Date d'inscription : 08/05/2014

Carte ID
Age: 22 ans
Classe / Job: Université
Logement: Chambre 16
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   23.07.14 22:46
Arekushia se sentait terriblement gênée et ne savait plus quoi faire. Elle était complètement désemparée. Le garçon, un jeune homme brun aux yeux marrons n'avait pas l'air si gêné malgré la teinte rouge qui prenait place sur son visage, et Arekushia eut comme l'impression qu'une lumière s'était éclairée dans ses yeux. Une sorte de vive envie, une de ces envies qui arrivent sans prévenir et qui vous poussent à essayer de faire des choses improbables.
Les deux adolescent étaient l'un sur l'autre et la jeune fille se tenait sur lui. Malgré le fait qu'elle ne sache pas quoi faire, elle prit tout de même l'initiative de se lever pour en pas rester dans cette position terriblement gênante. Prenant appuie sur ses mains, ses jambes prirent le relais et en quelques gestes maladroits elle se retrouva debout face au garçon qui était toujours au sol. Voulant l'aider, elle tendit timidement la main en se disant que c'était la moindre des choses que de l'aider à se relever. La main qu'elle tendit était celle qui renfermait le bout de papier avec un poème inscrit dessus. Bien sûr elle ne l'avait pas fait exprès mais en tant que droitière, elle s'était servie de sa main droite pour ramasser le papier et donc par réflexe de sa main droite pour proposer son aide au garçon.

- Je... Je suis désolée, je ne regardai pas où j'allais. Vous allez bien ? Je ne vous ai pas fait mal ? déclara-t-elle soucieuse de la réaction du brun à son égard.

Attendant un geste, une réponse, un n'importe quoi de la part du jeune homme, celle aux yeux noisette pensa au poème. Elle eut soudain envie de terminer de le lire. De ce qu'elle avait déjà lu, ça parlait de nuages et d'oiseaux. Elle ramena alors sa main, ne se rappelant plus que c'était celle-là qui était censée servir à aider le garçon aux yeux marrons. Ne se rendant compte de son erreur que quelques secondes après, elle tendit alors sa main gauche pouvant donc finir de lire ce poème. Ce dernier était assez mystérieux, il semblait triste et en le survolant plusieurs fois du regard il lui fit penser à de la peur. C'était comme si une catastrophe se préparait, créant un silence imperturbable avant de tout détruire sur son passage. Ce poème l'intriguait beaucoup, elle se demanda d'ailleurs s'il y avait une suite qui permettait de le comprendre un peu plus. Mais avant ça, il fallait déjà trouver l'auteur ce qui se révélait presque impossible avec tout les passages qu'il y avait dû avoir dans la matinée. Peut-être n'était-ce même pas un élève de Seika, qui sait ?

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗




Merci Ki-chan ♥ (Chikara) ! ^o^ :
 

Arekushia vous fait des câlins en #61AAF1 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   24.07.14 10:26


Une maladresse suivie d'un verre




Arekushia & Azur


Lundi 29 Avril, 13h15, L’escalier.


Azur regarda les yeux de la jeune fille, dont il ne connaissait pas le nom. Certes leur position était plutôt embarrassante, mais le petit Azur ne pensait pas à cela, mais plus à ce regard marron si profond et plein de mystère a décelé. La fille décida de se levé, il la regarda bien qu’elle soit maladroite, il lui trouvait un petit on ne sait quoi… Puis la jeune fille tendit sa main droite pour relever Azur, mais il y avait un bout de papier, blanc-jaunâtre, user par le temps et l’usure. Azur reconnu directement que c’était son poème. Azur voulu le récupéré mais c’est là que la fille déclara :

- Je... Je suis désolée, je ne regardai pas où j'allais. Vous allez bien ? Je ne vous ai pas fait mal ?

Azur hocha légèrement de la tête mais resta figer à terre. La fille prit son poème des mains gauches et continua sa lecture. Azur arracha le bout de papier à la jeune fille et le rangea en vitesse dans son cahier avant de dire assez froidement :

- Je vais bien merci.

Il se releva sans partir et baissa la tête un peu honteux de regard ainsi mais il ne voulait pas être auteur de moquerie… Surtout ce poème… Azur ne put se détacher du regard de la jeune fille et releva la tête pour continuer à admirer ces deux petites Etoiles qui brillait d’insouciance.



By Ally
Revenir en haut Aller en bas
avatarArekushia NagaiEsclave de Vladimir
• Messages : 125
• Yens (¥) : 193
• Date d'inscription : 08/05/2014

Carte ID
Age: 22 ans
Classe / Job: Université
Logement: Chambre 16
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   24.07.14 15:42
Le garçon brun répondit d'un petit signe de tête approbatif puis il arracha le papier des mains de la jeune fille pour le ranger dans un cahier vitesse éclair.

- Je vais bien merci.

La façon dont il avait dit cette phrase était comme défensive, c'était en tout cas l'impression d'Arekushia. Cette dernière ramena sa main vers elle après qu'il se soit relevé. Elle l'observait un peu offensée mais plus curieuse qu'autre chose. Elle eut comme un pic de peur lorsque celui-ci lui répondit.

C'est lui l'auteur du poème ? songea-t-elle.

Celle au carré plongeant avait peur qu'il la rejette parce qu'elle avait lu son poème. Elle voulait seulement le redonner à son propriétaire et c'est ce qu'elle avait fait mais ça ne s'était pas passé tout à fait comme elle l'imaginait.
Allait-il lui demander de partir ? Au fond elle n'en avait pas très envie, elle voulait plutôt mieux comprendre ce poème et connaître la suite. Encore fallait-il qu'elle ose lui demander.
Depuis qu'il s'était levé, il avait gardé la tête baisser comme s'il avait honte ou n'osait pas la regarder. Mais il leva la tête et planta son regard marron dans celui noisette de la jeune fille. Ca l'avait d'abord mise mal à l'aise, comme s'il jugeait la personne qu'elle était. Mais il ne faisait que l'observer sans rien faire de mal.
Pour couper ce silence gênant et étrange dans l'esprit de la jeune fille, cette dernière prit la parole :

- J-Je suis désolée d'avoir lu ton poème... Je voulais le redonner à son propriétaire, et puis j'ai bien aimé... J'espère que tu ne m'en veux pas.

Sans s'en rendre compte elle l'avait tutoyé alors qu'elle l'avait d'abord vouvoyé. Elle espéra qu'il ne le prendrait pas mal et qu'il lui ferait lire son poème sans qu'elle ait à la demander de peur d'être indiscrète. Ne sachant quoi faire de ses mains maintenant qu'elles n'étaient plus occupées, elle les ramena devant elle et commença à se tripoter les doigts pour s'occuper. Elle le regardait elle aussi dans les yeux se demandant à quoi il pensait.

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗




Merci Ki-chan ♥ (Chikara) ! ^o^ :
 

Arekushia vous fait des câlins en #61AAF1 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   25.07.14 0:06


Une maladresse suivie d'un verre




Arekushia & Azur


Lundi 29 Avril, 13h30, L’escalier.



Un long silence ce fit entre les deux adolescents, une gêne ? Azur était plutôt furieux envers la jeune fille car personne ne devait lire ce qu’il écrit ! Mais quelque chose vint changer son avis :

- J-Je suis désolée d'avoir lu ton poème... Je voulais le redonner à son propriétaire, et puis j'ai bien aimé... J'espère que tu ne m'en veux pas.

Azur recula d’un pas surprit par cet annonce, quelqu’un qui puisait aimer ce qu’il écrivait été plutôt insensé… Il faut bien un début a tout. Azur dévia le regard de la jeune fille et vint le fixer sur ces doigts qui s’entremêler dans un désordre monstrueux. « Aimé mon poème… ? ». Il n’en revenait toujours pas, quelque chose lui pinça le cœur et dans un élan de … Ce que vous voulez il dit :

- Je ne t’en veux pas, Il secoua la tête. C’est moi qui l’ai écrit ! Dit-il d’un ton exclamatif.

Azur prit son bloc-notes et reprit la feuille qu’il lui avait arraché au par avant et lui tendit le poème :

- Le ciel gris, semblait si bas, Les oiseaux ne volaient pas, Tout était calme ... Le silence résonnait aux cimes, La mélancolie des nuages, Nous a permis de tourner une page. Il baissa la tête un peu honteux. Il est pour toi si tu le souhaite, ce n’est pas mon cerveaux qui l’écrit mais bien mon cœur et mon âme qui résonnent et chantent…

Azur les joues rouge, tremblait légèrement, il ne pourrait pas supporter qu’on lui refuse ce cadeaux, car c’est rare de le voir ainsi, je ne sais pourquoi quelque chose avait changé. Il regardait la jeune fille puis dit avant tout de chose, toute acceptation de cadeau :

- Au passage je me nomme Azur je suis enchanté !



By Ally
Revenir en haut Aller en bas
avatarArekushia NagaiEsclave de Vladimir
• Messages : 125
• Yens (¥) : 193
• Date d'inscription : 08/05/2014

Carte ID
Age: 22 ans
Classe / Job: Université
Logement: Chambre 16
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   25.07.14 1:45
Le garçon recula d'un pas. Avait-il envie de déguerpir ou était-il étonné ? Il dirigea alors son regard vers le bout de papier.

- Je ne t’en veux pas, Il secoua la tête. C’est moi qui l’ai écrit ! Dit-il d’un ton exclamatif.

Arekushia sentit une vague de soulagement la parcourir. Elle qui avait peur qu'il la rejette et lui cri après. Elle se sentait mieux désormais, et avait l'intuition que le reste se passerai bien.
Après ces quelques mots, il lui tendit le poème reconstitué.

- Le ciel gris, semblait si bas, Les oiseaux ne volaient pas, Tout était calme ... Le silence résonnait aux cimes, La mélancolie des nuages, Nous a permis de tourner une page. Il baissa la tête un peu honteux. Il est pour toi si tu le souhaite, ce n’est pas mon cerveaux qui l’écrit mais bien mon cœur et mon âme qui résonnent et chantent…

Elle tendit timidement la main pour prendre le poème, touchée qu'il le lui donne alors qu'il semblait si vexé il y avait à peine quelques minutes.

- M-Merci, marmonna-t-elle sans s'en rendre compte.

Elle nota qu'il avait rougit une fois de plus en lui donnant le papier, la main légèrement tremblante. Elle ne sut pourquoi, mais elle lui sourit afin de le remercier encore une fois.

- Au passage je me nomme Azur je suis enchanté !

A cette phrase, la timidité de la jeune fille s'envola en partie. Ce garçon semblait l'apprécier, sinon pourquoi aurait-il dit une telle chose susceptible de les faire parler encore un peu ? C'est donc sans réfléchir qu'elle répondit en s'inclinant.

- Enchantée ! Moi c'est Arekushia. Merci pour ton poème, je ne mens pas quand je dis que j'aime bien. Y aurait-il une suite par hasard ? Ou un autre poème avec les mêmes pensées ?

C'était étrange, elle n'avait pas peur qu'il la rejette. Peut-être parce qu'il lui avait donné le poème. Cela symbolisait une sorte de signe de confiance ou quelque chose dans le genre. Le dénommé Azur ne semblait plus du tout en colère.

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗




Merci Ki-chan ♥ (Chikara) ! ^o^ :
 

Arekushia vous fait des câlins en #61AAF1 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   25.07.14 2:10


Une maladresse suivie d'un verre




Arekushia & Azur


Lundi 29 Avril, 13h30, L’escalier.



Azur ouvrit grand les yeux lorsqu’il entendit cette phrase venant de la jeune fille :

- Enchantée ! Moi c'est Arekushia. Merci pour ton poème, je ne mens pas quand je dis que j'aime bien. Y aurait-il une suite par hasard ? Ou un autre poème avec les mêmes pensées ?

Azur ne dit rien. « Ar..Arekushiu ? Nah c’est compliqué… » Le petit Azur avait du mal a prononcé les noms japonais, lui étant allemand de base, le japonais n’est pas la même chose ! La jeune fille avait aussi demandé une autre chose, un autre poème, ce qui stupéfia Azur. « Elle les aimes vraiment… ? » Azur Ouvrit son Bloc-notes et regarda Are :

- Je veux bien en lire un autre mais je ne sais pas si celui-ci plaira à mademoiselle…

Azur baissa la tête et feuilleta son carnet, il y en avait tellement qu’il choisit un, celui qui venait de son cœur et non de son âme, celui que son sang a guidé dans les rainure du papier vieilli, il prit le papier froissé dans les miens et se mit à lire :



Ou suis-je ?
Que fais-je dans ce monde, si sombre, si terne
Y-a-t’ il dans ce monde une lueur ?
Pourrais-je l’apercevoir, le sourire d’une reine
Qui illuminerait ce monde qui me fait peur !
Oui enfin je la vois ! Là-bas au fond,
Je la vois, je te vois, sors moi de la douleur
Affranchis ma peine, et mon malheur
Apprends-moi à rire, libères-moi de cette prison
Un être parfait dans ce monde hostile…


Une fois finit, il resta là les larmes aux bords des yeux regardant dans les yeux de la fille son émotion, presque invisible…. C’était la première fois pour lui qu’il devait lire pour une fille… Surtout ce poème.


By Ally
Revenir en haut Aller en bas
avatarArekushia NagaiEsclave de Vladimir
• Messages : 125
• Yens (¥) : 193
• Date d'inscription : 08/05/2014

Carte ID
Age: 22 ans
Classe / Job: Université
Logement: Chambre 16
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   25.07.14 3:05
Après avoir ouvert de grands yeux, Azur ouvrit son bloc-notes et la regarda avant de déclarer :

- Je veux bien en lire un autre mais je ne sais pas si celui-ci plaira à mademoiselle…

La demoiselle fut surprise qu'il l'appelle comme cela, quand on ne s'adressait pas souvent à elle de cette façon. Mais ça ne lui déplut pas.
Alors, il baissa la tête pour se plonger dans son cahier à la recherche d'un poème. Lorsqu'il en trouva un qui devait lui convenir, il prit le papier en main et le lu :

Ou suis-je ?
Que fais-je dans ce monde, si sombre, si terne
Y-a-t’ il dans ce monde une lueur ?
Pourrais-je l’apercevoir, le sourire d’une reine
Qui illuminerait ce monde qui me fait peur !
Oui enfin je la vois ! Là-bas au fond,
Je la vois, je te vois, sors moi de la douleur
Affranchis ma peine, et mon malheur
Apprends-moi à rire, libères-moi de cette prison
Un être parfait dans ce monde hostile…

Une fois qu'il eut finir de lire le poème, il leva son regard brumeux elle. Ce poème semblait beaucoup le toucher, à tel point qu'il en avait les larmes aux yeux. Et c'en était de même pour la jeune fille, ce poème la toucha beaucoup d'autant plus avec la réaction du garçon brun. Il était doué. C'était sûr. Sans s'en rendre compte, elle fit un petit pas vers lui, attirée par ce regard emplit d'on ne sait quoi. C'était comme s'il fallait qu'elle soit la plus proche possible de lui pour arriver à déchiffrer les sentiments qui l'habitaient. Ce garçon l'intriguait. C'était étrange. Il ne l'intriguait pas comme d'autres pouvaient le faire. Elle pensa alors qu'elle avait envie de savoir ce qui l'habitait. Dans ces poèmes elle y voyait de la souffrance mais aussi de l'espoir. Et les larmes aux coins de ses yeux... Dans un élan indéchiffrable, elle posa ses lèvres sur les siennes durant une petite seconde. Un bisou d'une petite seconde. Une seconde qui aurait pu signifier tant de choses s'il y avait eu des sentiments. Mais les deux adolescents venaient de se rencontrer, et bien que l'on parle souvent de coup de foudre, la jeune fille ne ressentait rien qui ressemble à de l'amour. Aussitôt que cette seconde fut écoulée, elle s'en voulue d'avoir agit ainsi. Honteuse et rougissante, elle recula d'un pas et planta ses yeux noisette dans ceux marrons du jeune homme ses mains se dirigeant doucement vers sa bouche pour la couvrir. Un calme plat régnait et renforçait la culpabilité de celle au carré plongeant. Cette dernière serra les dents, soucieuse de la réaction d'Azur. Ses mains cachant sa bouche, signe de honte et de la conscience de son erreur.

C'est pas possible ce que je peux être bête ! Pourquoi j'ai fais ça ? C'est trop bizarre ! se maudit-elle intérieurement.

Elle ne pouvait répondre pour faire un commentaire sur le poème tant que le garçon n'aurait pas eut une réaction. C'est donc ce qu'elle fit, elle attendit une réaction.

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗




Merci Ki-chan ♥ (Chikara) ! ^o^ :
 

Arekushia vous fait des câlins en #61AAF1 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   26.07.14 0:26


Une maladresse suivie d'un verre




Arekushia & Azur


Lundi 29 Avril, 13h35, L’escalier.



Azur regarda le regard un peu flou de la demoiselle, il vit la demoiselle avancer vers lui, rapprochant son visage du sien. Tout aller trop vite, il ne vit rien arriver. Un, deux, trois, elle était en face de lui. Un, deux, trois, leur nez touche à touche… Puis un éclair, un coup de foudre, une déchirure aux niveaux du cœur, un contacte de quelque seconde, entre leur lèvres, réduisant l’air entre les lèvres à zéro…  Les yeux de la demoiselle étaient rouges et mouillé, avait-elle pleuré ? La jeune fille recula d’un pas et posa ses mains sur ces lèvres, comme-ci tout ceci n’était pas voulu. Azur resta figé dans le regard noisette de la demoiselle, enfin plutôt d’Arekushia. « Est-ce… ? ». Azur était perdu de nouveau. Il n’aimait guère ce sentiment, dont il n’avait le contrôle mais cette fois ci, il avait l’air envahit pas seulement par l’amour mais par fascination aussi, comment une jeune fille charmante pouvait-elle faire ceci ? Azur prit la parole inconsciemment :

- J-je… Mer-Merci…

Il bafouilla ces quelques mots, avant de rougir d’un coup, il ne l’était pas avant à cause du choc, et de l’émotion, tout ceci était trop rapide, et lui ne l’est point. Azur rangea son poème et son carnet dans son sac avant de replongeait son regard dans celui de la jeune fille aux yeux amandes. Ce n’était qu’un baiser pour elle, mais pour Azur c’était une avalanche, que dis-je un tsunami de sentiment d’un coup, de quoi lui faire faire un arrêt cardiaque.



By Ally
Revenir en haut Aller en bas
avatarArekushia NagaiEsclave de Vladimir
• Messages : 125
• Yens (¥) : 193
• Date d'inscription : 08/05/2014

Carte ID
Age: 22 ans
Classe / Job: Université
Logement: Chambre 16
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   27.07.14 1:37
- J-je… Mer-Merci…

A la prononciation de ces mots, il rougit et rangea son cahier dans son sac pour regarder à nouveau la jeune fille dans les yeux. Cette dernière ne put s'empêcher de détourner le regard, honteuse de lui avoir donné de faux espoirs. En tout cas, c'est l'impression qu'elle avait. Et dire "Merci" quand on vous embrasse, ça veut généralement tout dire. Plus que gênée et se sentant coupable, Arekushia prit une décision. Elle allait inviter Azur à boire un verre pour discuter de ses poèmes - car malgré tout elle avait toujours envie de les comprendre - et pour s'excuser de son attitude. Elle redirigea donc son regard dans celui du garçon pour lui faire sa proposition :

- E-Est-ce que ça te dirai d'aller boire un verre  en face ? Je voudrai juste comprendre tes poèmes si ça ne te dérange pas...

La jeune fille tenta d'adopter une attitude qui ne lui ressemblait pas trop. D'une part : jamais elle n'aurait osé faire une telle proposition à une personne de la gente masculine, d'autre part elle se forçait à ne pas rougir et paraître comme sans sentiments.

J'espère qu'il va accepter, je me sens trop mal maintenant... Il faudra que j'arrive à lui dire en face que je ne ressens rien... En plus je suis calme, ici dans ma tête d'habitude c'est le foutoir. C'est sûrement parce que je me sens coupable... "Merci" ? ... Je suis vraiment trop nulle ! songea-t-elle.

Comme pour ne pas lui laisser le choix, elle se força également à faire un pas sur le côté pour être face à face avec la sortie. Ainsi, peut-être qu'il n'aurait pas le choix et serait obligé de refuser.
A présent, elle ne se tortillait plus les doigts. Elle laissait ses mains pendre dans le vide sans rien faire. Bien qu'elle ne le supportait pas car elle se sentait bête - allez savoir pourquoi - mais ne voulait pas qu'Azur voit dans la gêne ou de la honte dans son comportement. Son don pour les maladresses la suivrait et lui ferait faire une bêtise, ce qu'elle ne voulait pas. Même si elle n'était pas persuadée à 100% que c'était ce qu'il fallait faire, elle le fit quand même. Tout ce qu'elle espérait c'était que malgré les signes qui prouvaient le contraire, le garçon brun n'ait rien ressenti et n'ait pas de faux espoirs. Ce n'était pas si compliqué au final, et pour une fois elle savait précisément ce qu'elle voulait.

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗




Merci Ki-chan ♥ (Chikara) ! ^o^ :
 

Arekushia vous fait des câlins en #61AAF1 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   29.07.14 14:29


Une maladresse suivie d'un verre




Arekushia & Azur


Lundi 29 Avril, 13h40, La porte de sortie.



Azur regarda toujours aussi intensément la jeune fille, au regard noisette. On y pouvait voir un petit quelque chose, un petit grain de… D’espoir ? Jamais Azur n’avait vu ce regard… Il aurait pu en prendre peur mais, la jeune fille l’interrompit dans ses pensées :

- E-Est-ce que ça te dirai d'aller boire un verre en face ? Je voudrai juste comprendre tes poèmes si ça ne te dérange pas...

En temps normal, il aurait bien évidemment refusé. Même, il ne serait pas là. Mais tout était diffèrent, nouveau, étrange, Illogique même… Comment trouver une logique dans tous ceci. Un poème, un baiser, une invitation. Tout ceci en moins d’une heure ! Non quelque chose n’allait pas, mais une chose étonna grandement Azur, ce n’était pas la fait qu’on l’invite, mais que Ashe ne se soit pas manifester pour ce baiser, comme si elle savait, ce que lui ne sait pas… Azur regarda la jeune fille avec un large sourire et hocha la tête pour accepter. Avant même d’avoir hoché la tête la jeune fille, la jeune fille avait les bras ballottant autour d’elle, Azur prit son bras gauche et dit :

- Je veux bien mais j’ai peur de l’inconnu…

Tout en disant ceci, il sera plus le bras de la jeune fille, comme un enfant chez le médecin serrant le bras de sa mère comme pour rechercher un peu de sécurité, ou réconfort… Ceci étant fait Azur fixa la porte de sortie d’un air inquiet « Je peux… le faire… »



By Ally
Revenir en haut Aller en bas
avatarArekushia NagaiEsclave de Vladimir
• Messages : 125
• Yens (¥) : 193
• Date d'inscription : 08/05/2014

Carte ID
Age: 22 ans
Classe / Job: Université
Logement: Chambre 16
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   30.07.14 0:05
Azur hocha la tête et afficha un sourire avant de prendre le bras gauche de la jeune fille.

- Je veux bien mais j’ai peur de l’inconnu…

Arekushia rougit alors et le regarda avec des yeux ronds durant quelques petites secondes.
Alors elle ne s'était pas trompée. Il lui avait prit son bras et s'apprêtait sûrement à quitter le bâtiment tout en la tenant comme il était en train de le faire. Une idée traversa l'esprit de celle au carré plongeant : et si elle dégageait son bras ? Ainsi, ce serait un signe pour lui dire que ce baiser n'était qu'une erreur. Mais il le prendrait peut-être mal. C'était même sûr. Il avait l'air d'y croire.
Tandis qu'elle cherchait désespérément une façon de dégager son bras sans être blessante, le jeune homme la serra plus fort. C'était comme s'il s'accrochait à elle comme à l'espoir. Oui, c'était bien cette impression qu'elle avait. Une sorte de "ne me laisse pas s'il te plaît". Ou peut-être qu'elle se faisait des idées et que c'était juste pour l'obliger à ne pas partir par crainte qu'elle ne change brusquement d'avis.
Depuis une minute à peu près, elle baladait son regard n'importe où sauf dans les yeux d'Azur. Son regard passait de son bras à la sortie, de la sortie à au sol, du sol au cahier du garçon brun. Bref, il se baladait sans trouver asile.

La jeune fille ne savait que trop faire. Prenant son courage à demain et se disant que si cela se passait mal elle prendrait sur elle, cette dernière avança d'un pas rapide vers la sortie. Un pas assez rapide pour que le jeune homme lâche prise, ou non. Tout cela dépendait de s'il s'accrocherait à elle ou pas. Elle espéra en son fort intérieur qu'il lâche prise. Il lui suffirait ensuite de s'excuser en prétextant d'être pressée d'en savoir plus sur ses poèmes. Une façon de lui montrer qu'elle ne s'intéressait qu'à cela, et pas à lui.
Cette situation la mettait tellement mal à l'aise qu'elle avait l'impression qu'il aurait mieux fallut qu'elle ne s'inscrive pas à cette sortie. Elle avait vraiment peur de lui faire de la peine et espérait qu'elle se faisait des illusions.

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗




Merci Ki-chan ♥ (Chikara) ! ^o^ :
 

Arekushia vous fait des câlins en #61AAF1 !


Dernière édition par Arekushia Nagai le 30.07.14 16:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   30.07.14 2:16


Une maladresse suivie d'un verre




Arekushia & Azur


Lundi 29 Avril, 13h45, La porte de sortie.



Un long silence s’instaura suite aux paroles du petit Azur, un silence plat est inquiétant. Azur leva la tête vers Arekushia pour la questionner du regard. Celle-ci regardait tout autre qu’Azur. Il sentit quelque chose de diffèrent, un sentiment étrange flottait. D’un coup la jeune fille s’empressa vers la porte de sortie sans trop avertir… Dans cette foulé elle fit perdre prise à Azur qui manqua de tomber. Il leva la tête vers elle d’un air inquiet et étourdit. Avait elle eut peur de quelque chose ? De lui ? Où un autre motif quelconque. Le regard d’Arekushia se porta furtivement sur le sac d’Azur où il y avait son livre. Plutôt elle avait dit qu’elle voulait mieux comprendre ces écrits. Est-ce dont la raison ?
Azur se rapprocha d’elle de nouveau « Qu’ai-je fait ? »




By Ally
Revenir en haut Aller en bas
avatarArekushia NagaiEsclave de Vladimir
• Messages : 125
• Yens (¥) : 193
• Date d'inscription : 08/05/2014

Carte ID
Age: 22 ans
Classe / Job: Université
Logement: Chambre 16
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   30.07.14 16:21
Le souhait d'Arekushia se réalisa et le jeune homme lâcha prise alors qu'elle s'éloignait encore un peu pour s'arrêter quelques secondes après le temps que l'information monte au cerveau. Elle se trouva méchante. Azur avait l'air un peu déstabilisé et ne semblait pas comprendre. Alors, elle se tourna vers tandis qu'il s'approchait d'elle. Elle baissa les yeux une fraction de seconde, espérant que tout cela ne finirait pas mal. Elle ne voulait pas lui faire de peine.

- J-Je suis désolée, j'étais simplement pressée de discuter de tes poèmes. J'agi un peu bizarrement des fois, déclara-t-elle en se tournant légèrement vers la sortie pour l'incité à la suivre.

S'il me prend la main ou le bras, je ne saurais plus quoi faire... J'aimerai qu'il comprenne. Il faudrait simplement que je lui dise, mais je ne veux pas qu'il le prenne mal...

Soucieuse, elle entama une marche ni trop rapide ni trop lente. Elle songea qu'il fallait qu'elle se détente et qu'elle reste optimiste, tout se passerai bien. Après tout, ils venaient de se rencontrer il ne faut pas en faire tout un plat. Ils n'auraient pas le temps de beaucoup s'attacher l'un à l'autre et si elle était amenée à lui dire des choses qu'il pourrait prendre mal, peut-être qu'au final tout se passerai bien.

D'ailleurs, ils allaient boire un verre juste en face. Arekushia avait repéré le petit bar en face de l'hôtel où ils logeaient. Ce bar n'avait pas un aspect miteux - du moins vu de l'extérieur - et les rires qui s'en échappaient lorsqu'elle était descendue du bus signalaient plus une ambiance chaleureuse qu'autre chose.
La jeune fille espéra au fond d'elle qu'une fois avoir discuter des poèmes - et rit peut-être - les deux adolescents se révéleraient bons amis.

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗




Merci Ki-chan ♥ (Chikara) ! ^o^ :
 

Arekushia vous fait des câlins en #61AAF1 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   31.07.14 16:39


Une maladresse suivie d'un verre




Arekushia & Azur


Lundi 29 Avril, 13h55, Le dehors.


- J-Je suis désolée, j'étais simplement pressée de discuter de tes poèmes. J'agi un peu bizarrement des fois, déclara-t-elle en se tournant légèrement vers la sortie pour l'incité à la suivre.

Azur leva la tête vers la sotie et sourit. La jeune fille entame une marche. Il ne savait pas où cette marche aller les conduire mais il la suivit timidement, il allait sortir dehors ? En face il y avait un bar, peut être que c’était ici ou elle voulait emmener le petit Azur ? Seule une route les séparait du bar. Azur était ravi de savoir que quelqu’un aimer ses poèmes, et lui aussi… ?
La route enfin traversé la jeune fille attendit qu’un serveur s’approche pour s’installer. Azur resta en retrait derrière elle en serrant la manche de Are, car il y avait pas mal de gens autour d’eux, ce qui ne rassura grandement Azur.

By Ally
Revenir en haut Aller en bas
avatarArekushia NagaiEsclave de Vladimir
• Messages : 125
• Yens (¥) : 193
• Date d'inscription : 08/05/2014

Carte ID
Age: 22 ans
Classe / Job: Université
Logement: Chambre 16
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   31.07.14 23:04
Le garçon brun se contenta de lui sourire en levant la tête comme pour lui dire "Ce n'est pas grave tu es excusée". Puis ils marchèrent jusqu'au bar, où Arekushia attendit qu'un serveur les remarque et les place. Ce bar était chaleureux, comme le signalait son extérieur. On pouvait entendre des gens rire, voir une ou deux personnes tristes boire un verre seule. Un chagrin d'amour à tout les coups.
Alors qu'ils s'avançaient, la jeune fille remarqua à peine Azur qui se plaçait derrière elle comme s'il craignait que tout ces gens n'aient des mauvaises intentions. Néanmoins, elle finit par le remarquer lorsqu'il s'accrocha à sa manche. Elle tourna la tête vers lui et eut subitement l'impression de voir un petit enfant perdu cherchant une personne à qui s'accrocher pour en pas se faire manger par les méchants. Elle le trouva tellement mignon qu'elle fut tentée de lui ébouriffer les cheveux comme pour lui dire "N'ai pas peur, je suis là". Ce sentiment ne dura que quelques secondes, puisqu'elle fut forcée de remercier le serveur afin qu'il puisse partir servir des clients qui l'appelait. Mais son bras partit tout seul. Dans un élan protecteur, son bras entoura les épaules d'Azur et l'incita à s'asseoir. Etrangement, celle aux yeux noisette n'avait pas honte et n'était pas gênée par ce geste. Son bras quitta alors les épaules du jeune homme pour qu'elle puisse s'asseoir en face de lui.

- Hum, se racla-t-elle la gorge. Donc, euh... ça te dérange de me parler de tes poèmes ? Ou de me les faire lire ? demanda-t-elle en observant sa réaction.

Après ces phrases formulées, elle se surprit à espérer qu'il n'ait pas pris son geste pour un signe. Car elle n'en voyait aucun et voulait simplement développer une relation autre qu'amoureuse. Après tout, il y avait peut-être quelqu'un qui l'intéressait. Mais ce n'était pas Azur.

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗




Merci Ki-chan ♥ (Chikara) ! ^o^ :
 

Arekushia vous fait des câlins en #61AAF1 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   31.07.14 23:49


Une maladresse suivie d'un verre




Arekushia & Azur


Lundi 29 Avril, 14h00, La terrasse.


Il sentit le bras d’Arekushia ce posaient sur ses épaules, il eut un court frisson, et rougit très légèrement, ceci était à peine visible ! Il s’assit sur la chaise en face de la jeune fille aux cheveux bruns. Les gens chahutaient autour d’eux, une drôle de sensation s’empara d’Azur. Elle fut vite coupée par Are :

- Hum, se racla-t-elle la gorge. Donc, euh… ça te dérange de me parler de tes poèmes ? Ou de me les faire lire ? demanda-t-elle en observant Azur.

Azur, fut une fois de plus surprit par ça question, mais esquisa d’un léger mouvement de la tête. N’osant trop lui parler il sortit son livre et le posa sur la table. Puis avant de faire tout autre chose il dit discrètement :

- J’ai soif…

Car il fallait mieux commander quelque chose avant de se plonger dans le livre, ou plutôt la vie du petit Azur. Il y avait certes ses poèmes mais aussi quelque notes sur Ashe (la terrible). Arekushia avait une grande place dans son cœur, une très grande, ce baiser… C’est comme si il confiait sa vie à elle en lui laissant ouvrir son livre.


By Ally
Revenir en haut Aller en bas
avatarArekushia NagaiEsclave de Vladimir
• Messages : 125
• Yens (¥) : 193
• Date d'inscription : 08/05/2014

Carte ID
Age: 22 ans
Classe / Job: Université
Logement: Chambre 16
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   31.07.14 23:52
Azur opta pour un mouvement de tête et sortit son cahier pour le poser sur la table. La jeune fille fut ravie qu'il accepte aussi vite et le regarda faire, attentive.

- J’ai soif…

Arekushia leva les yeux pour les planter dans les siens. En l'entendant, elle se rendit compte qu'elle aussi avait soif. Il faudrait commander à boire. Et celle aux yeux noisette savait qu'elle devrait le faire, sinon il ne lui aurait sûrement pas dit cela et il aurait commander sans plus de mots. Elle acquiesça pour dire au jeune homme qu'elle aussi et prit son courage à deux mains,  et en leva une timidement pour interpeller un serveur.

Euh... excusez-moi !

Heureusement pour elle, le serveur la remarqua tout de suite. Soulagée, elle ne se détendit pas pour autant et commanda toujours aussi timidement un Orangina. Le serveur se tourna alors vers le garçon aux cheveux bruns pour prendre sa commande. La jeune fille en fit de même et l'observa en attendant sa réponse. Elle songea alors qu'elle aurait peut-être dû attendre avant d'appeler le serveur. Bien qu'elle soit timide, elle avait en ce moment l'impression que quelqu'un l'était peut-être plus qu'elle. Elle trouva cela légèrement comique mais elle fut tout de même un peu peinée. Si Azur était vraiment plus timide qu'elle, elle le plaignait car elle avait déjà du mal avec ce sentiment.

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗




Merci Ki-chan ♥ (Chikara) ! ^o^ :
 

Arekushia vous fait des câlins en #61AAF1 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   15.08.14 23:26


Une maladresse suivie d'un verre




Arekushia & Azur


Lundi 29 Avril, 14h10, La terrasse.

La jeune fille plonge son regard dans celui du jeune garçon. On ne sait ce qu’ils voulurent dire mais suite à cet échange de regard, elle leva timidement sa main pour appeler un serveur.

- Euh… Excusez-moi !

Le serveur s’avança vers eux, en apercevant la main de la jeune fille, on ne peut pas dire que sa vois était portant vu qu’elle était mêlée à la timidité. La fille aux yeux noisette commanda un Orangina. Puis le serveur se tourna vers le petit Azur, il se retrouva  un peu dénue. Il n’osait et ne savait pas quoi boire… Il décida de prendre la même chose qu’elle :

- La même chose… Dit-il d’un ton bas.

Le serveur partit dans la foulé. Azur mit ses mains sur son recueil de poème, et son recueil de pensées. Il prit une grande bouffée d’oxygène et d’un mouvement lent, ramena son recueil au centre de la table, il eut un moment d’hésitation, puis il continua son mouvement vers la jeune fille. Il découvrit le livre de ses mains pour le laisser entre celle d’Arekushia.

Un silence, s’installa un moment, accompagné d’une douce brise printanière. Le regard D’Arekushia resta fixé un moment sur la couverture en cuir usée et délavé, craquelé par le temps. (Effectivement ce fus un de ses héritages et ce livre était transmis de génération en génération).

Très vite le serveur, interrompit ce silence glacial : «  L’Orangina pour la jolie brune. Et l’autre pour le petit garçon. » Azur lança un regard noir au serveur. Il avait osé complimenter la fille qu’il désirait en qu’il croyait acquis. Et… « Haha petit, vois-tu j’ai toujours raison. », Ashe qui profite de la faille que le serveur à crée en traitant Azur de petit, ce qui peux le faire basculer psychologiquement, par chance son regard se dévia vers un chat qui entrer dans une ruelle.

By Ally
Revenir en haut Aller en bas
avatarArekushia NagaiEsclave de Vladimir
• Messages : 125
• Yens (¥) : 193
• Date d'inscription : 08/05/2014

Carte ID
Age: 22 ans
Classe / Job: Université
Logement: Chambre 16
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   20.08.14 17:53
Après qu'elle ait prononcé sa commande, le serveur se tourna vers Azur pour lui demander ce qu'il prendrait. Ce dernier semblait démuni et répondit qu'il prenait la même chose que la jeune fille. Elle se demanda si c'était vraiment ce qu'il voulait ou s'il n'avait pas céder à une sorte de panique n'ayant pas réfléchi à ce qu'il allait prendre.

«  L’Orangina pour la jolie brune. Et l’autre pour le petit garçon. » confirma le serveur.

Arekushia fut surprise par les mots de ce dernier, s'il y avait bien une chose à laquelle elle ne s'attendait pas c'était qu'un serveur la complimente. Elle se sentit rougir légèrement et remercia le serveur non pour son compliment mais pour les boissons. Ainsi, il était partit servir d'autres clients. Celle aux yeux noisette tenta de chasser la petite touche de rouge qui avait teinté ses joues durant un court instant. De ce fait elle ne put s'empêcher de repenser aux paroles du serveur. Il avait utiliser le terme "petit garçon" pour désigner Azur. Elle trouvait cela assez péjoratif pour le brun assit en face d'elle. Le même sentiment que lorsqu'elle avait passé son bras autour des épaules d'Azur l'envahit.
Ne voulant pas se tracasser, elle reporta son attention sur le cahier pour oublier le serveur. Une fois ce dernier partit, Azur avança le cahier de façon à ce que ce dernier soit à la hauteur des mains de la jeune fille. La couverture en cuir était usée - sûrement par le temps - et Arekushia se dit que ce cahier devait avoir une grande valeur aux yeux du brun malgré son état. Elle resta quelques longues secondes à l'observer puis elle passa doucement une main dessus pour caresser la couverture de ses doigts avant de l'ouvrir délicatement. Elle tourna la première page, puis la deuxième, puis la troisième, s'attardant plus sur certaines soit à cause de la longueur soit car elles retenaient plus son attention. Après quelques pages elle se décida à lever la tête pour commenter ses premières impressions à Azur.

- J'aime beaucoup ! sourit-elle. Je trouve qu'on ressent assez bien l'émotion que tu veux faire ressortir, déclara-t-elle sans aucun gêne à sa grande surprise. En parlant d'émotion, en lisant quelques uns de tes poèmes on voit de suite celles que tu fais le plus ressortir, celles dont tu parles le plus.

Elle reporta son attention sur le cahier quelques longues secondes encore avant de relever un nouvelle fois la tête vers le garçon attendant une réponse.

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗




Merci Ki-chan ♥ (Chikara) ! ^o^ :
 

Arekushia vous fait des câlins en #61AAF1 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   21.08.14 0:32


Une maladresse suivie d'un verre




Arekushia & Azur


Lundi 29 Avril, 14h20, La terrasse.

Azur observa la jeune fille, lire, occulter son livre. Pendant ce temps Azur s'amusait avec ses doigts, enfin il faisait plus en sorte de ne pas reprendre le livre à la fille. Le contrôle de soi même Azur le travaille depuis pas mal de temps. Mais ici c'est plus que du contrôle, car Arekushia ne fait pas lire que des poèmes ou autre mots inscrit dans ce bouquin. Il y avait tout les sentiments du petit Azur, toutes les épreuves par les quelles il a dut passer pour en arriver ou il est aujourd'hui.La jeune brune plongeait dans sa lecture tourner les paes, une par une. On pouvait entendre le craquement des vielle pages, lorsque les doigts d'Arekushia s'y posaient.
La fille aux yeux noisettes, leva la tête et afficha un large sourire envers Azur avant de dire ;

- J'aime beaucoup!sourit-elle. Je trouve qu'on ressent assez bien l'émotion que tu veux faire ressortir. Déclara-t-elle sans aucune gêne à sa grande surprise. En parlant d'émotions, en lisant quelques uns de tes poèmes on voit de suite celles que tu fais le plus ressortir, celles dont tu parles le plus.

Azur rougit en entendant cela de la bouche de la fille, qu'il admire. C'était donc vrai, elle s’intéressait vraiment au poèmes du petit Azur. Les yeux emplies d'étoiles il regarda la jeune fille, qui le regardait aussi. Ils restèrent ainsi quelque minutes, avant qu'Azur ne rompt ce liens invisible en souriant bêtement à la jeune fille.Il prit sa paille maladroitement en bouche pour prendre deux grogées de sa boissons. Il était muet  par l’émotion, mais bouillonnant à l’intérieur, tel une cocotte minute. Enfin il lacha un petit ;

- Merci...


Presque inaudible, tellement qu'il en était gêné... Son visage était toujours peint de ce léger voile de pourpre.

By Ally
Revenir en haut Aller en bas
avatarArekushia NagaiEsclave de Vladimir
• Messages : 125
• Yens (¥) : 193
• Date d'inscription : 08/05/2014

Carte ID
Age: 22 ans
Classe / Job: Université
Logement: Chambre 16
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   21.08.14 19:38
Arekushia et Azur se regardaient après qu'elle lui ait dit ce qu'elle pensait de ses poèmes. Le jeune brun rougit et après quelques minutes détourna le regard pour boire maladroitement son Orangina avec sa paille.

- Merci...

Il prononça se mot tellement bat qu'elle eut du mal à l'entendre mais elle le comprit tout de même. Gênée de ce long silence, la jeune fille fit de même et but son Orangina. Elle ne savait que dire maintenant qu'elle avait commenté les poèmes. Peut-être voulait-il récupérer son cahier ?
Celle au carré plongeant lu encore deux trois page pour le plaisir mais aussi plus par curiosité. Le silence devenait de plus en plus gênant bien qu'elle soit occupée à lire. Elle décida de relancer la conversation un peu maladroitement.

- Hum... Donc, heu... ça fait longtemps que tu écris ? demanda-t-elle relevant la tête pour regarder le garçon.

Avant qu'il ait pu répondre elle se dit qu'il faudrait peut-être qu'elle lui rende son cahier, cette situation avait l'air de le mettre mal à l'aise. Elle le ferma donc délicatement, observant une dernière fois la couverture avant de le faire doucement glisser vers son propriétaire.

- Tiens, je ne vais pas le garder indéfiniment, déclara-t-elle en souriant.

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗




Merci Ki-chan ♥ (Chikara) ! ^o^ :
 

Arekushia vous fait des câlins en #61AAF1 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   21.08.14 23:21


Une maladresse suivie d'un verre




Arekushia & Azur


Lundi 29 Avril, 14h30, La terrasse.

Azur observa la jeune fille noisette, elle replongea à nouveau dans le bouquin, aux pages cornues et jaunis par le temps. Elle tourna les pages une, deux, trois fois puis leva la tête de ces lignes hésitante...  Un petit silence s'installa, mine d rien, il était revenu. Gentil silence, faudrait l'adopter ? Bref, Arekushia relança la conversation plutôt maladroitement :

- Hum... Donc, heu... ça fait longtemps que tu écris ? Demanda-t-elle relavant la tête pour regarder Azur.

Dans la m^me foulée elle ferma le bouquin, de façon délicate et mignonne, puis elle glissa le livre sous les mains, d'Azur tout en caressant une dernière fois la ouverture craquelé du livre.

- Tiens, je ne vais pas le garder indéfiniment, déclara-t-elle en souriant.

Azur récupéra le cahiers et le caressa longuement la couverture, il passa légèrement ses doigts sur les bouts endurcis par le temps. Suite à la question de la jeune fille, Azur baissa la tête, et lança d'un air triste :

- J'écris... Depuis la mort de ma mère...

Après avoir dit cela, il glissa un billet sous son verre pour régler l'addition, se leva et partit, le livre sous la mains vers la ruelle. Il laissa derrière lui Arekushia, sans explication. Il entra dans la ruelle et s'assit dans un coin, sanglotant silencieusement. De nouveaux les remords l’envahissaient.

By Ally
Revenir en haut Aller en bas
avatarArekushia NagaiEsclave de Vladimir
• Messages : 125
• Yens (¥) : 193
• Date d'inscription : 08/05/2014

Carte ID
Age: 22 ans
Classe / Job: Université
Logement: Chambre 16
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   22.08.14 1:25
Après avoir récupérer le cahier et caresser la couverture de dernier quelques minutes, Azur baissa la tête et répondit à la question d'Arekushia tristement :

- J'écris... Depuis la mort de ma mère...

La jeune fille, surprise, sentit son visage passer doucement du sourire à une expression désolée. La bouche légèrement entrouverte, les sourcils légèrement levés. Elle n'eut pas le temps de prononcer quoi que ce soit qu'il plaça un billet sous son verre et fonça vers la sortie son cahier à la main.
Celle aux yeux noisette se retrouvait seule devant une place vide occupée quelques secondes plus tôt, deux verres et deux pailles pour un billet.
Elle mit quelques secondes pour retrouver ses idées et savoir quoi faire. Azur était partit en payant pour eux sans même dire un mot si ce n'est sur sa mère. Arekushia était désolée pour lui et s'en voulait d'avoir posé la question, même si au fond elle ne pouvait pas savoir que la mère du brun n'était plus de ce monde. Elle baisse la tête et observa son verre avec sa paille quelques petites minutes avant d'apercevoir le serveur passer du coin de l’œil. Elle chassa un maximum de timidité et interpella ce dernier.

- E-Excusez-moi, dit-elle en prenant le billet du jeune poète sous le verre. Tenez je pense que ça suffira, gardez la monnaie.

La jeune fille ne laissa pas le temps au serveur de dire quoi que ce soit, juste de prendre le billet. Elle se leva donc et marcha vers la sortie. Une fois arrivée, elle tourna la tête à gauche puis à droite sans apercevoir le garçon. Elle observa le trottoir en face mais elle ne le vit toujours pas à son plus grand regret. Peut-être n'était-ce pas le moment d'aller le voir et lui parler mais il n'allait pas rester tout seul dehors. A moins qu'il soit rentré ? On ne sait jamais, il valait mieux chercher un peu avant de rentrer. Et puis en entrant dans le bar il avait eut l'air apeuré face à autant de monde. Ce sentiment qu'elle avait eut à deux reprises lorsqu'elle avait passé son bras sur ses épaules et lorsque le serveur l'avait qualifié de "petit garçon", elle le ressentait une nouvelle fois. Elle décida donc de partir vers sa droite pour chercher Azur. Au bout de quelques pas seulement, il lui suffit de tourner la tête pour apercevoir une ruelle avec le poète dans un coin. Il n'était pas allé bien loin et cela se comprenait car il semblait pleurer. La jeune fille eut de la peine pour lui et s'approcha timidement de peur de faire ce qu'il ne fallait pas.

- A-Azur... je suis désolée... s'excusa-t-elle finissant sa phrase dans un souffle.

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗




Merci Ki-chan ♥ (Chikara) ! ^o^ :
 

Arekushia vous fait des câlins en #61AAF1 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Une maladresse suivie d'un verre | PV Azur Muketori [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]
» Verre canette coca cola
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )
» 06- La maladresse ça fait mal !
» Un verre ça va , 3 verres bonjour les dégats ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Archives :: RP ARCHIVES avant 2017 :: Archive Event-
Sauter vers: