Partagez | 

 Laurell Garry Windsor [Dc qui remplace le personnage d'Ikky Ban]

avatarInvitéInvité
MessageSujet: Laurell Garry Windsor [Dc qui remplace le personnage d'Ikky Ban]   19.04.14 2:56
Laurell Garry Windsor

Nom : Windsor (rien que ça! /PAN/)

Prénom : Laurell et en second Garry

Age : 18 ans

Nationalité : Anglaise à 3452634586465324186%

Orientation sexuelle : Huuum Bi. ♥ (Bah oui je dois satisfaire le peuple voyez vous. ♥)

Groupe : Why (j'expliquerais ça plus tard. ♥)

Classe : 1ere prépa littéraire

Club : Art plastique (capitaine si possible) et Basket parce que je veux botter le cul des grands! 8D

Situation financière : Héritier de la famille royale d’Angleterre ça pèse combien à votre avis?

Baito / Fonction : Pour le plaisir, Laurell se produit tout les vendredi soirs dans une salle de concert avec son violon.

Logement : Un magnifique appartement à Ginza

Personnage de l'avatar ?Yata Misaki- K project

Keep a secret ? Laurell est un des nombreux cousins éloignés de mademoiselle Haruna. Mais ils sont très proches tout les deux.  La demoiselle est d’ailleurs la seule au courant de son secret.  Quand il avait 16 ans,  lors d’une escapade nocturne, le meilleur ami de Laurell, Alan, est mort dans un tragique accident de voiture.

En apparence je suis ...
Laurell, Laurell, Laurell… Que dire sur toi ?

Laurell est un jeune homme de 18 ans.  Et la première chose que l’ont remarque en général c’est sa taille. 1m65. Ce qui est petit pour un homme. Et c’est là un de ses plus gros complexes, sa taille. Pourtant, hormis ce PETIT détail, notre prince n’est pas si moche que ça. Au contraire, il est même plutôt séduisant.

Lau possède une chevelure mi longue tombant sur sa nuque. Une touffe de cheveu brune assez clair qu’il ne coiffe presque jamais. On le voit d’ailleurs rarement sans son fidèle bonnet noir sur la tête. C’est simple, partout où il va, son fidèle compagnon est là aussi. Même si ce n’ai pas sur son crâne, c’est au moins quelque part au fond d’une poche, un sac, un pa… non oubliez.

Notre jeune homme a un visage assez fin quand on le regarde prêt. Il a un teint couleur pêche digne d’un européen.  Lau à hérité d’un regard en amande, des yeux de couleurs noisettes.  C’est un regard légèrement froid mais jamais haineux ou violent, le plus souvent lasse il est très rare de lire les véritables expressions du jeune homme. Car si  Laurell a un don, c’est bien celui de cacher ses sentiments et d’avoir une expression faciale totalement contraire à ses pensées du moment.

Mais bon passons. En ce qui concerne le reste du corps, Il n’est pas à plaindre le jeune prince.  Un corps fin mais pas dénouer de muscles. En effet, on voit clairement à ses bras que le jeune homme s’entretient un minimum.  Et si vous avez la chance de le voir sans rien sur le dos vous pourrez alors constater que quelques abdos trônent fièrement sur son torse. Bon, il faut relativiser. Ce n’est pas musclor non plus mais pour un nain d’1m65, il est pas mal battis.

On pourra aussi noter des jambes fines mais puissantes avec une paire de fesses à en faire rendre vert de rage Johny Deep.


Et à l'intérieur ...
Laurell Garry Windsor est un personnage assez complexe.
Il a trois… parties dans sa personnalité. Trois parties contradictoires qui s’entremêlent pour former cet être compliqué qu’est notre jeune prince.

En premier lieu on pourrait noter son côté casse cou. Comparable aux Fury, notre jeune homme aime se dépenser et pour ça rien de mieux que de se foutre dans la merde. L’action, il aime ça, beaucoup même. Et notre jeune Lau est du genre à foncer tête baissé dans la gueule du loup juste pour le fun et la gloire. Plus jeune, il était rebelle et faisait les quatre-cent coups. Bien sur, avec le temps, cette partie de sa personnalité c’est faite moins présente. Pourtant, il arrive encore aujourd’hui  que ses mauvaises habitudes reprennent le dessus.  Sur ce plan là, on peut aussi noter son dégout pour l’injustice. Oui, Laurell a été bercé par les comics, les héros à la télé etc.  Pour lui, le monde ce doit d’être juste. Et ceux qui ne sont pas justes doivent être punis c’est aussi simple que ça. Aussi, quand quelque chose ne lui plait pas il le dit. Laurell ne cherche pas particulièrement la bagarre. Mais quand une situation lui parait aller contre la justice il se dresse et s’en mêle. Et il faut préciser que notre homme est un sacré entêté.

Il est rare de voir Laurell se mettre dans une colère noire. Il peut hausser le ton. Voir insulter ou menacer, mais il est rare de le voir aller plus loin. Mais sachez futurs ennemis, que quand on l’énerve, Lau ne répond plus de rien. Il est patient, et sait maitriser son impulsivité. Mais comme tout homme, il a ses limites.  Oh et si l’envie de vous quereller avec lui vous prend, sachez que notre homme est un pro de l’escrime et qu’il a étudié plusieurs arts martiaux.


Ensuite, si on doit parler de Lau, on vous parlera de lui comme d’un My & I. Disons que pour cette partie là, il s’agit de son masque, de sa protection. Laurell est faible, il déteste être seul et ne supporte pas d’être mal aimé des autres. Il aime être entouré et se savoir apprécié et aimé. Alors pour se protéger de ses propres peurs et pour surmonter ses propres faiblesses, il a décidé d’enfouir le lâche qu’il est et de créer un Laurell populaire. En effet, dans la vie de tout les jours, quand vous êtes avec lui, Laurell drague, joue, rit et fait le con. Il blague, râle et fait tout pour paraitre sympa. Trainer avec lui ? Pas de soucis ? Vous êtes jolie ou plutôt beau gosse ? Pas de problème Lau vous voudra dans son lit. Ah ! Il faut le noter ça ! Lau, aime avoir des conquêtes, ça lui donne le sentiment d’être puissant. Il aime être désiré par quelqu’un, c’est un garçon assez ouvert d’esprit qui prend de tout dans son lit, fille ou garçon même si il a une petite préférence pour les hommes.  Pour lui toute conquête ou histoire est bonne. Si vous avez de la chance vous pourrez passer de plan cul à petit(e) copain/copine. Mais attention, Laurell n’est jamais sortie de façon sérieuse avec une fille loin de là. La plupart du temps tout n’était que flirt ou légère amourette. On ne peut pas vraiment dire que notre homme soit déjà tombé amoureux sérieusement de quelqu’un.  

M’enfin bref, Lau aime se sentir beau et pour plaire à la galerie il aime faire l’idiot. C’est son moyen a lui de se cacher, faire le con.  Faire des blagues débiles, des farces de gamins etc.


Et pour finir on a Laurell, le brute, le vrai, le Why.

L’homme lâche qui parce qu’il n’arrive pas à se pardonner la mort de son meilleur ami reste enfermé sur lui-même et se ment constamment.  L’homme qui a tellement peur de se retrouver seul a nouveau qu’il se forge une toute autre personnalité pour plaire. Le mec qui dit s’aimer mais qui au fond se déteste. Le mec qui pour bien se rappeler qu’il est un type horrible se marque régulièrement le bras de griffures et autres. Le mec qui a tellement peur de faire face à son passé qu’il fait semblant de jouer au clown de service.

Ce mec là, c’est Laurell. Oui, Laurell est lâche. Il a fuit son passé, sa famille, sa propre réalité pour essayer de se construire ailleurs en espérant que le temps lui pardonne ses erreurs. Laurell pense de façon morne, il est même un peu maso. Il joue constamment son rôle de type sympathique. Puis le soir venu culpabilise. Il culpabilise parce qu’il vous ment. Il culpabilise parce qu’on fond ce qu’on aime c’est son masque et pas lui. Il se trouve faible et est effrayé par cette triste réalité. Menteur, manipulateur, il est incapable de faire face à ses propres démons et les fuit. S’il vous parle ce ne sera jamais à cœur ouvert, à moins d’être bourré au possible.

Laurell n’est pas du type à se foutre en l’air non plus, mais il fume souvent le soir et bois souvent pour se détendre. Pour ne pas craquer, Laurell couche sur son papier ses pensé. Pour ne pas craquer, Laurell prend son violon et joue. Oui, jouer, c’est ce qui le détend le plus. Par moment il prend un crayon et dessine la première chose qui lui vient à l’esprit. C’est souvent dans ses travaux qu’on voit sa partie caché, cet être plus sensible et faible qu’il veut cacher.  Il se défoule aussi beaucoup en sport. Bouger, courir, sauter, lui permet d’oublier et de se détendre aussi un peu.

Bien sur, toute ses solutions ne sont que temporaire, et Laurell est bien conscient qu’un jour ou l’autre il devra dire pardon. Qu’un jour ou l’autre il devra prendre ses responsabilités et s’excuser, d’être à la place d’un type qui lui avait une belle vie devant lui.


Once upon a time ...
Lau. C’est une histoire simple. Elle est triste mais pas autant que d’autres. C’est une histoire comme une autre. Cette histoire là voila :

Laurell Garry Windsor est un prince d’Angleterre au rang éloigné dans la succession au trône.  (Et ouais depuis que William à pondu son gosse on baisse d’un rang ! Merci le petit cousin !). Fils d’un prince de Windsor travaillant en tant que militaire, Mark et d’une riche anglaise du nom d’Anabelle, Lau a grandis avec le privilège de faire parti de la grande famille royale d’Angleterre.

Comme tout les enfants aisés, Laurell eu un passé plutôt calme, fait d’apprentissage de bonnes manières, de cours de musique, d’art, d’écriture, d’équitation etc.  Notre jeune garçon passait ses journées entre bal, diné de famille, école privée d’excellence et cours de savoir vivre.

Un quotidien qui plaisait à notre héro. Très jeune il se révéla être particulièrement doué dans le domaine de la musique. Comme sa mère, il apprit le violon et s’en fit une véritable passion. Il a d’ailleurs composé son premier morceau à l’occasion de l’anniversaire de sa petite cousine Lisa.

Pour le moment rien de bien folichon. Hormis que le départ au Japon de sa cousine l’avait rendu fou de chagrin, car petit, notre jeune prince avait déclaré haut et fort que la petite brune était sa princesse et que plus tard ils marieraient et auraient plein d’enfants. Plan qui heureusement tomba à l’eau.

Malgré une distance énorme, les deux complices de toujours étaient restés en bon contact via des lettres et des appels téléphonique (Et oui papa avait le tout illimité même à l’étranger, pratique hein ?). Bien, pour le moment c’est calme, c’est après que les choses bougent.

A l’âge de 10 ans, Laurell dû assister à l’ouverture d’un nouvel orphelinat à Londres. Sa présence était obligatoire, car sa mère, très active quand il s’agit des enfants, avait donné une lourde somme d’argent pour soutenir le projet.
 
La soirée devait être banale, comme celle qu’on voit souvent. Un discours de remerciement, un repas, un petit spectacle des jeunes de l’orphelinat et hop retour à la maison. Ça devait être ça mais ce ne fut pas le cas.

A l’heure du repas, tour à tour les enfants de l’orphelinat avait organisé quelques numéros pour les invités. Magie, imitation, chorale, il y en avait pour touts les goûts. Jusqu'à que ce garçon passe. Un jeune garçon, blond, les yeux vert. Un sourire fier sur le visage, un violon à la main.  Il c’était placé là, devant l’assistance et une fois en place, il avait joué  et c’était troublant…

« Ave Maria.. » avait murmuré le petit brun en regardant l’autre jouer.

Oui Ave Maria. Mais ce n’était pas n’importe quel Ave Mario. C’était un Ave Maria, touchant, tendre. Parfaitement exécuté. Il n’y avait aucune faute, aucune maladresse c’était tout simplement sublime à entendre. Il était même bien plus doué que notre petit prince.
Cette performance avait troublé Lau au plus haut point. Et après le spectacle, pendant que tout le monde discutait, notre jeune brun se mit à la recherche du blond.

« Hey ! Toi ! Oui toi avec le violon. » Cria t-il en l’apercevant dans la cours extérieure.

« Moi ? » demandai avec innocence le garçonnet.

« Ouais toi… Ton Ave Maria… Qui t’a appris à le jouer comme ça ? » Repris-t-il essoufflé.

« Personne, j’ai appris seul pourquoi ? »


« PARDON ? Seul ? Ce n’est pas possible ! Même moi je le joue pas aussi bien ! T’a fait aucune faute ! »


« Ah ? C’est vrai ? On m’a toujours dit que j’étais doué au violon. »



« Ouais bah monte pas sur tes grands chevaux ! Je suis le meilleur ! »



« Pourtant tu a dit que je jouais mieux que toi l’Ave Maria »



« M..Mais...Rah…Mais ! Tu sais à qui tu parles ? Je suis un prince moi ! Écoute! Je vais te prouver que je suis meilleure que toi ! Demain, prépare-toi bien ! Je reviendrais et te clouerait le bec ! Monsieur…. »



« Alan. »


« Alan ? »

« Oui, mon prénom c’est Alan votre altesse. »



« Al...Altesse... je m’appelle Laurell, mais appel moi Lau. Puis je ne suis pas une altesse je suis... »


« Une petite altesse ? »


« Petit ?! D’où je suis petit ? Mais pour qui tu te prends ! Attend tu vas voir Alan ! Je vais t’apprendre à respecter les gens plus fort que toi ! »


Et sur ce, comme promis Laurell était revenu le lendemain, puis le surlendemain et ainsi de suite. Et même si au début la relation était conflictuelle. Le temps fit d’eux de bons amis. Et ensembles à travers les années les deux garçons dévernirent inséparable.  Ils jouaient souvent ensemble du violon, riait, faisait farce sur farce et ça jusqu’aux seize ans de Laurell.

A cette époque notre brun était perdu. Il ne savait pas vraiment quoi faire de sa vie. Lui il voulait être musicien mais ça ne convenait pas à ses parents. A coté de ça, Alan lui, avait été repéré par un grand orchestre et avait déjà son petit nom dans le milieu. Le génie, voila son surnom.  A coté le jeune homme étudiait dans le but d’entrer en fac de médecine après son diplôme.

Alan avait un avenir, un bel avenir. Mais voila.
Un soir, alors que Laurell était sorti trainer avec Alan et quelques amis, la soirée bascula soudainement. Des jeunes plus âgés avaient sortis les alcools et Laurell ne s’en était pas privé. Bourré à souhait le petit groupe déconnait. Alors qu’il se faisait tard, Alan, le seul à rester sobre  poussa Laurell à rentrer.

« Lau, il est tard, rentrons. »



« Hein ? Déjà. Bwof si tu veux, monte je te ramène. »


« Sur ton scooter ? Mais tu es soul ! Ce n’est pas prudent laisse moi conduire. »


« Tu ne sais même pas conduire un vélo alors un scooter ! Haha ! Puis bon je sais ce que je fais ! Si tu a la trouille rentre à pied ! »


« Je ne vais pas te laisser seul, soul sur un véhicule. » dit-il en soupirant avant de s’assoir derrière son ami.

« T’es prêt Alan ? »

« Tu conduit prudemment hein ? »

« Mais oui. »

Mais oui, sauf que la prudence ne suffit. Sur un boulevard, alors qu’Alan tentait de garder son compagnon concentré sur la route, un camion débarqua et l’accident se produisit.  Alan fut projeté à plusieurs mètres avec une violence inuit. Celons les médecins, il mourut sur le coup.  Laurell quand lui fut  amené à l’hôpital, le choc et la chute eurent pour effet de lui causer plusieurs fractures et de ne plus pourvoir mouvoir sa jambes gauches comme il le voudrait.

L’accident fut un choc. Alan était mort, et lui s’en sortait plutôt bien. Pourquoi ? Pourquoi ? Il était resté enfermer dans un mutisme lourd pendant plusieurs jours. Et c’est au téléphone qu’il craqua face à la voix inquiète de sa cousine.

« Lisa… C’est injuste non ? Alan… cet idiot il était doué, il avait des projets ! Il avait une belle vie devant lui et pourtant… pourtant c’est moi qui suis vivant. Moi j’ai rien, j’ai juste mon titre et mon argent. Lui il… Il est plus là tu comprends ? Et c’est de ma faute… j’ai tué mon meilleur ami ! Je suis un meurtrier !.. »

Je suis un meurtrier. Cette pensée le suivit durant les deux années suivantes.  Après deux ans de remords,  de psy, de traitement. Ne pouvant plus supporter ni Londres, ni son chez lui, il supplia ses parents de le laisser aller au Japon. Il voulait s’éloigner, partir loin, partir loin et fuir cette douleur et les cauchemars qui le poursuivaient.  Lisa l’accueillerait, elle ne pourrait pas dire non. Elle n’en avait pas le droit.

Ses parents cédèrent dans l’espoir que ce voyage temporaire au Japon puisse aider le jeune prince à aller mieux. En deux ans, Laurell n’avait pas put regarder les gens de l’orphelinat en face. Il n’avait pas sut s’excuser  au prêt de ses proches pour ce qu’il avait fait. Il avait été incapable de passer à autre chose. Il ne pouvait pas, il en avait pas le droit. Et pourtant, pourtant il espérait au fond de lui, qu’aller au japon, le ferait passer à autre chose.


Le joueur
Prénom / Pseudo : Nagi ♥
Age : 17ans ♥
Ancien ou nouveau ? ANCIEN RESPECTE MON AUTORITÉ WESH! /PAN/
Comment avez-vous connu le forum ? Alors c'est l'histoire d'une patate qui... /PAN/
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Laurell Garry Windsor [Dc qui remplace le personnage d'Ikky Ban]   19.04.14 11:31
Hey !!

Alors non tu ne t'auto valideras pas non mais !!! è_é

Je m'occuperais de ta fiche cet aprèm si j'ai le temps ou sinon ça sera lundi (sauf si Keiko passe avant moi xD)

J'ai hâte de lire ta fiche mais déjà... je trouve que ton secret est léger ... sauf si tu explique dans l'histoire qu'il est le responsable de la mort de son ami dans quel cas ça passe Very Happy

PS : T'as pas intérêt à dévoiler mon secret à tout le monde è_é
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Laurell Garry Windsor [Dc qui remplace le personnage d'Ikky Ban]   19.04.14 13:44
Tu le trouve léger? Crois moi qu'il ne l'est pas. XD

Oui tout est détaillé dans l'histoire, il y a tout un contexte pour expliquer le pourquoi du comment, ne t'en fait pas à ce niveau là. L'onglet secret sert juste à présenter en gros le problème de Laurell, je tien à garder le suspense de mes lecteurs. Les hommes torturés qui se dévoilent trop rapidement ça ne plait pas cousine. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Laurell Garry Windsor [Dc qui remplace le personnage d'Ikky Ban]   20.04.14 14:33
Je te valide !!!

Je t'évite tout le blabla des nouveaux et m'occupe de toi tout de suite :3

Toi, va t'occuper de la fiche du nouveau !! *coup de pied au derrière*

PS : je ne te retire pas 200 pts, ce compte remplaçant Ikky
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Laurell Garry Windsor [Dc qui remplace le personnage d'Ikky Ban]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Laurell Garry Windsor [Dc qui remplace le personnage d'Ikky Ban]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formulaire de création de Personnage
» Le patronus de votre personnage
» Le personnage le plus alcoolique
» Personnage : RC : Sebastian Jones
» Le personnage à enfermer à l'asile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: