Partagez | 

 Sora Ikeda - Un jour les vers de terre domineront le monde. [FINI]

avatarInvitéInvité
MessageSujet: Sora Ikeda - Un jour les vers de terre domineront le monde. [FINI]   24.02.14 22:01
SORA IKEDA (1er du nom)

Nom : IKEDA
Prénom : Sora
Age : 19 ans et toutes ses dents
Nationalité : Japonais.
Orientation sexuelle : Il n'y a jamais vraiment pensé, sa main Clover lui suffit peut-être?/SBAFF/
Groupe : Why so serious? car son rêve est de devenir Maire de Truffeland~
Classe : Prepa Scientifique, le rôle de cobaye lui plaît bien.
Club :  Pas le temps de s'y consacrer. Il préfère les activités en solo. Clover/RE-SBAFF/
Situation financière : Pauvre sans pour autant dormir sous les ponts. Mais depuis que ce jeune homme a découvert qu'il était l'heureux héritier d'une riche famille, sa situation a pas mal changé...en bien plus pire.
Baito / Fonction : Il travaille à mi-temps dans une animalerie tout près de Seika, les poissons rouges et les lapins sont nettement plus dociles que les humains.  
Logement : En pensionnat.

Personnage de l'avatar ? Hibari Kyoya de Katekyo Hitman Reborn (Zero-chan)

Keep a secret ? Sora est actuellement recherché par une femme dangeureuse, il est entré à Seika pour lui échapper. A force de cauchemarder toutes les nuits il a fini par développer une crainte envers la gente fémine. Cette peur viscérale lui fait vivre un enfer, surtout dans cette école mixte. Ce n'est pas très glorieux tout ça, donc il préfèrerait que ça ne se sache jamais. Surtout si sa cachette était découverte par sa poursuivante.

Un jour, petit Ikeda deviendra beau...

-Rika, regarde! Le mec au fond à droite! Qu'est-ce qu'il est beau gosse, tu trouves pas????

Je tourne ma tête dans la direction indiquée par mon amie avec curiosité. Je n'ai pas mis longtemps à identifier l'homme en question endormit sur son bureau. Des cheveux noirs d'ébènes, une peau blanche légèrement éclairée par les rayons de soleils du matin et un mince filet brillant de bave coulant de sa bouche. La moitié de son visage était recouverte par sa main, mais on pouvait deviner des traits harmonieux. Il dormait profondément et ce n'était que le premier jour. Bravo l'assiduité!

-Si je me souviens bien, il a dit qu'il s'appelait Sora.

-Sora...Sora, quel beau nom, je craque! Il doit mesurer dans les 1m70 non?

-Il pionce...et il bave. Comment tu peux craquer pour ça?

-Mais regarde-moi cette peau, ces mains de pianiste et ces cheveux si fins, ça ne te donne pas envie de lui souffler dans les oreilles??

-Yerk, dégoutant.

Tout en faisant mine de vomir, je reporte mon regard sur le jeune homme. Oui, il ne devait pas peser bien lourd pour sa taille, il avait l'air plutôt négligé avec ses habits froissés et ses cheveux ébouriffés. Au bout d'un moment il bougea et enleva sa main en murmurant dans sa barbe, la mine soucieuse. Fait-il un cauchemar?

-Aaah! il a gardé une trace de sa feuille sur le visage, so cute!

Le professeur rappela ma copine à l'ordre, ce qui me força à me retourner vers le tableau. Sans faire vraiment attention, mon regard dériva encore vers le dormeur. De là où j'étais, je pouvais voir son visage de la pointe des cheveux jusqu'à la finesse de son cou. Oui, il n'était pas laid à regarder. Il émanait de ce visage une certaine fragilité, sûrement à cause de ce pli inquiet sur le front.

L'heure de la pause arriva enfin, je ramasse rapidement mes affaires et fonce droit vers la belle aux bois dormants.

-Euh Sora? la cloche a sonné,dis-je calmement, tu ne devrais pas dormir ici tu sais.

Mon coeur battait étrangement vite. Alors que je mettais ma main sur son épaule pour le secouer doucement, il se leva brusquement en criant:

-NE ME TOUCHE PAS!

Trop surprise par son mouvement, je tombais en arrière les fesses les premières. Sora s'était reculé de deux mètres, ses yeux verts teintés de frayeur se fixèrent sur moi. J'étais incapable de bouger, choquée. On aurait dit qu'il était face à un démon. Au bout de quelques secondes il se reprit puis me lança un regard froid et désolé.

-Ne me touche...plus jamais, dit-il en ramassant ses affaires et en quittant la salle.

Je le regarde partir, sa silhouette se fondant dans la foule en rasant les murs, les épaules voutées et la tête baissée.

-Ah! Rika! Je te cherchais partout, je pensais que tu avais déjà quitté la classe! Et qu'est-ce que tu fiches ici à jouer les serpières?

Reprenant enfin mes esprit, je finis par hurler:

-Non mais quelle brute!

Un jour, petit Ikeda deviendra intelligent...

Sora est un loser. Ni plus ni moins. Voilà c'est court, clair et concis.

-Quelle description merdique.

-Silence je suis l'auteur je fais ce que je veux!

-Il y'a quand même des limites à la flemmardise.

-Ben vas-y Sora, parle donc de toi, je suis toute ouïe~

-J'ai peur des femmes.

-On le savait pour ta phobie, essaie de suivre un peu la présentation!

-J'ai la flemme...

-Dit celui qui m'a grondé deux minutes plus tôt.

-L'élève a dépassé le maître.

-...! Bon sinon, qu'est-ce qui te plaît dans la vie?

-La solitude et la nourriture.

-Si tu aimes la bouffe tant que ça, pourquoi t'es si maigre?

-Je n'aime pas la nourriture, je l'ADORE. Quand je n'apprécie pas un plat, je le recrache.

-Oh...et moi qui pensait à la théorie du ver solitaire. Si je te dis blanc?

-Noir.

-Oui?

-Non.

-Sucré?

-Salé.

-Si tu pouvais te réincarner?

-En concombre de mer, ce serait bien. Adieu les problèmes.

-La romance?

-Ca se mange?

-En fait, tu es juste un sale con blasé et contradictoire quoi. C'est pas l'idéal pour attirer les minettes si tu veux mon avis. Tu a été méchant avec cette pauvre fille d'ailleurs, elle voulait juste te réveiller. C'était pas la peine de faire tout un foin pour...

-Je n'avais pas spécialement envie d'être méchant, je ne peux simplement pas toucher une femme, je n'y peux rien.

-Hum...tu as éssayé de consulter un psy?

-Je ne suis pas désespéré à ce point.

-C'est un conseil de ton créateur: VA CONSULTER. Bon, mis à part ça, tu as un égo de la taille d'une pastèque multipliée par 100000.

-Orgueil et préjugé ne font pas bon ménage, pourquoi me soucierais-je de ce que pensent les autres ?
Je sers mes intérêts comme tout le monde, tu es utile ? Bienvenu dans le cercle très fermé de mes amis. Tu es inutile comme bon nombre d’insectes qui tapissent cet univers ? Ne t’étonnes pas si je te traite à l’égale de la sous-merde, car c’est vraiment ce que tu es.
Hypocrite ? Salopard ? Je dirais plutôt businessman.


-Mais quel humour! Un peu sadique sur les bords en plus! Enfin, je suis persuadée que tu gardes une trace de gentillesse tout au fond de toi. Même s'il faut creuser avec un marteau piqueur, on finira par la trouver!

-J'ai faim, tu me prépares à manger bientôt? J'espère que ça sera digne de mon palais, sinon directos aux chiottes.

-Raconte-nous ton histoire d'abord! Sinon cou-couche panier.

-Pfff...

Un jour, petit Ikeda deviendra grand...

Ecoute mon histoire cher lecteur et ne m'interrompt jamais si tu ne veux pas te recevoir une avalanche de roquefort sur la tronche.

Je suis né dans la tristesse la plus totale. Comme 45% des femmes enceintes faibles et malchanceuses, ma mère est morte en m'enfantant. Le travail n'a pourtant duré qu'une petite heure qu'elle clamsait déjà.
Le médecin chirurgien ne pouvait plus rien faire malgré ses 25 ans de pratique. Mais remarquez, ma misérable existence aurait pu suivre celle de ma mère s'il n'était pas là.

-Votre bébé est en parfaite santé, mais je regrette pour votre femme...

Oui, il regrettait. Pas autant que mon père qui se liquéfiait sur place en hurlant de douleur.

Je hais les médecins...

Hatori IKEDA n'a jamais eu de chance dans la vie. Né dans une famille tenant un restaurant minable dans un quartier miséreux, il n'avait aucune ambition. Il s'imaginait déjà finir sa vie au milieu du poisson frit et des côtes de porcs. Jusqu'au jour où il rencontra ma mère.Une jeune femme douce, fraîche, pleine de vie et....totalement inconnue. Elle avait débarqué un beau jour au restaurant, poursuivie par deux armoires à glace tout droit sortit de "Men In Black".

-S'il-vous-plaît, aidez-moi!, supplia-t-elle.

Ni une ni deux, Hatori qui était alors de service, lâcha son assiette de poulet au gingembre sur un client horrifié, prit la main de la belle inconnu, et fonça dans la chambre froide.
ZE BEST OF CACHETTE!

-On se les cailles ici...Je peux te réchauffer si tu veux...
 
C'était le coup de foudre des deux côtés. Une heure à parler au milieu du poisson surgelé suffisait pour délier les langues. Elle s'appelait Kyoko, venait d'une famille monstrueusement riche ayant fait fortune dans l'Art Floral. Mais voulant échapper à un mariage arrangé, elle finit par fuir la demeure principale en prenant ses clics et ses clacs. Encore aujourd'hui j'hésite entre l'admiration pour son courage ou sa stupidité. Fuir le confort et la sécurité pour l'amour et l'aventure...

Je hais les clichés...

Kyoko accepta de vivre cachée, tout en aidant mon père au restaurant. Sa joie de vivre, sa gentillesse et sa beauté enchantères les clients. Les MenInBlack abandonnèrent les recherches. Et quelques années plus tard, on eu droit à un beau mariage simple et une petite vie tranquille. Dommage que ce conte de fée prennent fin si vite avec l'arrivée du petit bout de chou n'est-ce pas?

Le lendemain de l'enterrement de ma mère, deux hommes en noir (MenInBlack Le Retour) arrivèrent chez nous...

En limousine.

En limousine NOIRE. J'accentue le côté dramatique.

Tout en regardant d'un oeil dégoûté l'intérieur de notre jolie maison en papier mâché, le plus imposant des deux déclara:

-Monsieur IKEDA, savez-vous qui nous sommes?

-Je savais que cela arriverait un jour...Vous êtes mes créanciers? Je regrette mais je viens juste de perdre ma femme donc si nous pouvions parler de mes dettes un autre j....

-Monsieur, vous faîtes erreur. Nous servons la famille de Mademoiselle Kyoko malheureusement décédée.

-Et? Vous me voulez quoi?

-Le chef de la famille souhaite prendre votre fils et l'éduquer pour en faire son héritier.

-HAHAHA c'est la meilleur! Il n'a jamais accepté notre mariage, il a renié Kyoko et maintenant il veut prendre mon enfant même pas sortit de la maternité? Il n'a même pas eu la décence de poser une seule foutue fleur sur sa tombe! Jamais je ne lui cèderais mon fils, tirez-vous de chez moi!

Sans ménagement, il dégagea les deux costauds hors de sa maison, et tout à sa douleur, retourna pleurer sur la photo de sa défunte femme. Il ne souria plus jamais.

Je hais les enterrements...

J'ai vécut une enfance plutôt normale, entre un père absent qui se tue à la tâche au restaurant, des petites bagarres de temps en temps et des écoles aux murs couverts de tags. Je sentais toujours des regards lourds posés sur moi derrière des vitres sombres. Des morceaux de veste noire à chaque coin de rues, quelques billets de 5000 yens sur le trottoir pile au moment où je me trouvais à court d'argent. Bref, une enfance normale sans l'amour d'un père fuyant et d'une mère morte.

Fin du lycée, le BAC en poche, j'étais prêt à prendre mon indépendance. De toute façon, mon vieux n'étais bon qu'à faire la cuisine et servir le saké aux clients. Il m'avait déjà dit tout ce que j'avais à savoir sur la famille de ma mère: "Homme en noir + Chef/Grand-père = Mauvais, elle avait aussi une soeur cadette schizophrène internée dans un asile de fou, bref Fiston ne t'en approche pas!"

Mais je me disais qu'un petit coup de pouce financier ne serait pas de trop pour démarrer dans une fac, j'avais parfaitement le droit de demander ça non?
Ce que j'ignorais par contre, c'était que le vieux était mort la veille au soir, qu'il m'avait déclaré seul héritier de toute sa fortune pour compenser toutes les erreurs qu'il avait commises avec ma mère, et que ma tante folle s'était évadée de l'hôpital psychiatrique exactement au même moment...quelle coincidence.

Je hais les surprises...

Le soir même où je remplissais les papiers avec le notaire pour tout embarquer, elle décida de me rendre une petite visite.

Dans une ruelle, sur mon chemin du retour.

C'était une femme trentenaire avec des allures d'enfant ingénue. Brune, élancée, maquillée à la façon barbie et très quelconque. Elle pourrait facilement passer inaperçue au milieu d'une foule.

-Salut mon p'tit neveu! Sora c'est ça hein? Je t'ai tout de suite reconnu, tu es encore plus beau que sur les photos que m'envoyait Père!, dit-elle tout sourire.

Je retenais mon souffle:

-Vous êtes...la tante folle-dingue? Enfin...la soeur de ma mère?

Son sourire se fana aussitôt et elle me plaqua contre le mur, un couteau sortit d'une de ses poches contre ma gorge.

-Je ne suis pas folle. Il existe vraiment, ce n'est pas dans ma tête, il m'a dit que Kyoko avait beaucoup souffert en te mettant au monde. Vilain garçon! Et il a toujours raison! Il est le seul à me comprendre! Papa ne m'a jamais compris. Tout comme ces charlatans de psychiatres, ils ne sont pas assez intelligents pour Le voir. Mais Maika est très intelligente elle! Hihihi!

-Oh mon dieu, au secours!! Je suis attaquée par une psychopaaaaathe!!

Pour la première fois de ma vie, je ressentais de la peur. De la peur envers cette femme qui parlait à un être imaginaire et son regard remplis de démence. Et bien sûr, dans un quartier aussi malfamé que le miens, je ne trouvais aucune âme charitable pouvant m'aider...c'est ça la politique du "marche ou crève".

Je hais ce quartier de bouseux...

-Chuuuut, mon ange n'ai pas peur, dit-elle en me caressant la joue avec la lame du couteau. Je voulais te rencontrer depuis tellement. Enfin nous sommes réunis! C'est le destin oui!

Vachement rassurant... Je me taisais sous la menace du couteau.

-Je ne te ferais rien de mal tant qu'il ne me l'aura pas ordonné...

Ma vie dépend du fruit d'une hallucination? Vraiment trèèèèès rassurant...

-Tu ne finiras pas comme papa, parce que tu me comprends toi au moins, tu nous comprends.

Non, absolument pas. Aïe!!

-Oooh, ma main a glissé, tu saignes, comme c'est beau, ce sang si rouge, si pur...j'ai envie d'en voir plus...

-AAAAAAAAAAAAAH!!!

Pris d'un accès de folie, je la repoussai de toutes mes forces et m'enfuit en hurlant droit devant moi. Je courus à en perdre haleine pendant ce qui me sembla une éternité sans jamais me retourner, toujours droit devant...

Au petit matin, je rentrais chez moi, aussi épuisé physiquement que mentalement. Il fallait que je parle à la police de tout ce qu'il s'était passé. Quand j'entrais dans la cuisine, je découvrit mon père pâle comme la mort, baignant dans une mare de sang avec un couteau à cuisine planté dans son flanc droit et une lettre rose parfumée qui disait:

"Il m'a enlevé ma soeurette, il doit mourir.
Tu as été méchant de me fuir. La prochaine fois je pourrais bien t'attacher avec une corde hihihi!
Pardon pour ta joue, mais le rouge te va si bien, j'en étais toute excitée!!
Ton odeur est encore sur ta veste, c'est la même que celle de ma grande soeur, ça sent si boooon.
Un jour, je te retrouverai, et on ne se quittera plus!
Je t'aime depuis toujours tu sais
Je t'ai toujours aimé <3  Maika~"


J'ai vomi mes larmes, mes tripes et mes boyaux tout en déchirant cette lettre en mille morceaux.

Je hais les lettres d'amour...

Par chance, l'ambulance est arrivée à temps. Mon père qui ne m'a jamais prit dans ses bras, ni montré la moindre attention était encore en vie. Mis à part qu'il soit dans le coma le plus total...
J'ai laissé à la police le soin de retrouver ma tante folle-dingue et décidé de déménager. Une grosse partie de mon héritage est allé en dépenses pour les soins intensifs du Padre. Ne sachant pas où aller, une personne habillée d'un costume noir vint me rendre visite à la clinique pour m'apporter une réponse divine.

-Je suis désolé pour votre père...

-Pas autant que moi. J'ai l'impression que tout cet argent ne m'a apporté que de la poisse...Et vous êtes qui?

-Je travaillais pour votre grand-père...j'étais chargé de vous protéger discrètement pour lui depuis votre naissance.

-Ah...pourquoi ça ne m'étonne pas?, dis-je en repensant au coup du billet de 5000 yens. Vous avez dû sacrément vous ennuyer à faire la filature. Ma vie est pourrie. Et pourquoi vous n'étiez pas là quand cette cinglée est venue me voir juste comme ça? ,continuais-je d'un ton accusateur.

-J'ai changé de métier, mon employeur étant mort..., répondit-il le plus naturellement du monde. Je suis devenu agent de sécurité dans un quartier chic à Shibuya. Vous devriez vous inscrire dans une Fac là-bas. Vous y serez plus en sécurité. Mademoiselle Maika votre tante est toujours introuvable, il semble qu'elle se soit trouvé des complices.

-C'est bien ma veine. Et pourquoi je devrais écouter un enfoiré de la première espèce comme vous?

-Il en va de votre vie.

Sur ces mots, il me salua et tourna les talons en direction de la porte de sortie.

Je hais les hommes en noir...

Je décidais finalement de m'inscrire dans une fac de bourgeois: Seika No Gakuen. Tout le reste de mon héritage fila dans le logement, l'inscription et la nourriture. Je me retrouvais pauvre comme les blés, mais dans un endroit réputé pour être le plus sécurisé parmis toutes les villes japonaises.
Cependant, aujourd'hui encore mes cauchemars me réveillent en pleine nuit, le visage en sueur et la respiration saccadée. Maika s'était complètement évaporée comme par magie, ce qui ne me rassurait pour rien au monde. J'ai finit par associer son image à toutes les femmes et la suite, vous la connaissez.
Mon arrivée au beau milieu de l'année surpris les élèves mais personne ne fit de commentaire ouvertement. Tant mieux, rester dans l'anonymat et surtout loin des femmes constituait ma première priorité.

Je hais ma vie...

Un jour, petit Ikeda est devenu DIEU
Prénom / Pseudo : Topsy Kret /PAN/
Age : 18 ans
Ancien ou nouveau ? Newbee sauvage fraîchement sortie des hautes herbes~
Comment avez-vous connu le forum ?Je recherchais une recette de cookie à la sauce tartare quand je suis mystérieusement tombé sur cette page. C'est surtout le "Whhat" sur la bannière qui m'a retenue/PAN/~ :3
Revenir en haut Aller en bas
avatarFujiyori NakamuraDirecteur de Seika no Gakuen
• Messages : 397
• Yens (¥) : 360
• Date d'inscription : 30/08/2013

Carte ID
Age: ?
Classe / Job:
Logement:
MessageSujet: Re: Sora Ikeda - Un jour les vers de terre domineront le monde. [FINI]   28.02.14 15:07
Bienvenue !

Désolée pour ta fiche, je pense qu'elle ait passé inaperçu :/

Tu es validé. Ton histoire est particulière, mais logique et bien écrite. Malgré la longueur ce fut très agréable à lire :)J'me suis prise d'affection pour Sora >o<

Keiko : J'ai peur des hommes, on partage nos expériences ?

Nous te communiquerons ta chambre très prochainement, étant donné que pas mal d'entre elles vont être libre suite au recensement !
Merci de ta compréhension ;3

Tu peux tout de même commence à rp partout ailleurs XD

Amuse toi bien chez les fous ! Et prends un cookie !

Juste une chose, avant de te donner ton groupe, il manque 5 pixel de largeur à ton avatar. Peux tu remédier à ce problème s'il te plait ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Sora Ikeda - Un jour les vers de terre domineront le monde. [FINI]   28.02.14 16:43
ALLELUIA \o/

Félicitation à moi-même pour ma validation, bienvenue à moi-même! *s'auto-congratule* et clap clap clap.
Oui j'ai fait dans la longueur car j'aime les pavés/SBAFF/ enfin je voulais juste mettre tous les détails d'un coup pour bien énerver le lecteur pavéphobe et...pour le plaisir d'écrire, c'est du rp après tout. Mais promis, en rp avec le peuple je fais moins long ^^~

Sora: Si tu me comprends alors évite-moi c'est tout.

Quel insolent tu fais, personne ne voudras rp avec toi si tu continus comme ça IDIOT! è_é

Sora: Toi tu ferais mieux de changer les dimensions de mon avatar plutôt que te la jouer schizophrène.

!!!

Je modifie ça tout de suite votre grandeur, pour moi ce sera cookie saveur banane-curry merci <3

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Sora Ikeda - Un jour les vers de terre domineront le monde. [FINI]   28.02.14 17:22
Hellow, fécilitation o/

Et bienvenue !

Juste pour te dire que nous sommes chiantes et sadiques en tant qu'admin que ton avatar a maintenant 9 pixel de plus, il ne faut pas redimensionner mais bien supprimer une très légère partie de l'image ^^

Courage o/
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Sora Ikeda - Un jour les vers de terre domineront le monde. [FINI]   28.02.14 17:33


Bienvenue à toi et voici le lien de ton image redimensionné pour respecter les règles du Fofo' Wink( Sans aucune suppression ni coupure sur l'image, gardée originale )



http://tof.canardpc.com/view/fcc7e126-62ee-4b4c-8cf2-87f1fbe8f803.jpg


Amuse toi bien parmi nous Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Sora Ikeda - Un jour les vers de terre domineront le monde. [FINI]   28.02.14 18:08
Merci bien!
Voilà c'est fait, il est beau, il est propre, il se colle au fofo, tout le monde il est content!

~
Revenir en haut Aller en bas
avatarFujiyori NakamuraDirecteur de Seika no Gakuen
• Messages : 397
• Yens (¥) : 360
• Date d'inscription : 30/08/2013

Carte ID
Age: ?
Classe / Job:
Logement:
MessageSujet: Re: Sora Ikeda - Un jour les vers de terre domineront le monde. [FINI]   28.02.14 19:36
Tadadaaa Félicitations XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarSky LeeMa sorcière bien ratée
• Messages : 1064
• Yens (¥) : 151
• Date d'inscription : 19/09/2013

Carte ID
Age: 23 ans
Classe / Job: Prépa L / stage dans un journal
Logement: Shibuya
MessageSujet: Re: Sora Ikeda - Un jour les vers de terre domineront le monde. [FINI]   01.03.14 10:48
*saute sur Sora pour l'embrasser* Bienvenue ma soeur nominaaaale! /o/
*regarde bien son vava, bave un peu* Et bienvenue à toi aussi beau gosse! Un de ces jours faudra faire plus ample connaissance huhu ;P

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

I love you MY HUSBAND I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikang.forumactif.org/t1713-sky-lee-is-back-o
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Sora Ikeda - Un jour les vers de terre domineront le monde. [FINI]   01.03.14 11:29
HAN! Sky <3! *la réceptionne et la fais voler à plus de quinze mètre* my sista d'EL AMERICA!
MERCI
oui je n'attends que ça o/ un bon petit rp pour faire plus connaissance~

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sora Ikeda - Un jour les vers de terre domineront le monde. [FINI]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Sora Ikeda - Un jour les vers de terre domineront le monde. [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un jour, les sucreries domineront le monde et je serai leur plus fidèle serviteur [en cours]
» Chaque jour est synonyme de renouveau
» ۞ VERS LA TERRE PROMISE: ESCALE A HURINDAÏ
» julia ♣ 'un jour, je reboiserai cette terre. je le jure.'
» Le pianiste et le chat [PV Sora Ikeda]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: