Partagez | 

 Sakuya Makino, I think you need a nurse, don't you? ♥ (terminé ♥)

avatarInvitéInvité
MessageSujet: Sakuya Makino, I think you need a nurse, don't you? ♥ (terminé ♥)   02.01.14 5:50
Sakuya Makino
 
 Nom : Makino
 Prénom : Sakuya
 Age : 26 ans
 Nationalité : Japonaise pure souche
 Orientation sexuelle : Bisexuelle: On ne vit qu'une fois, autant doubler les plaisirs! ♥

 Groupe : I'm working here ♥.


 Situation financière : Riche et célèbre, je ne manque de rien... ou presque.
 Poste : Infirmière et masseuse à ses heures perdues
 Logement : Appartement au dernier étage, près de Seika
Personnage de l'avatar ? (Dessin original Zerochan ) Tifa Lockheart de Final Fantasy
Keep a secret ? Au petit écran je suis plus connue sous le pseudo de "Myû Tôda", mais j'ai tourné le dos à ma carrière d'actrice suite à une tragédie... Alors motus et bouche cousue!

En apparence je suis ...

 
Fragment d'interview avec un fan:
 

Oui, j'ai préféré vous épargner les inepties qui suivent car elle risquent d'outrer fortement vos chastes oreilles. Bien entendu, j'ai changé depuis le temps, je me suis coupée les cheveux et ils ont retrouvé leur teinte sombre d'origine, et toute personne dotée d'un minimum de bon sens a sans doute déjà deviné que je portais des lentilles sur le tournage. Mes yeux sont tout simplement gris, mais on m'a déjà fait remarqué à plusieurs reprises qu'il changeraient parait-il de couleur en fonction de mon humeur... Je ne vous cache pas que cette remarque bien fantaisiste m'a laissée un peu dubitative au début. Quoi qu'il en soit, à ce que j'ai compris, un éclat émeraude illuminerait mes pupilles quand je ris alors qu'au contraire elle sembleraient considérablement plus sombres quand je suis peinée ou en colère... Et bien ce sera à vous de confirmer ou démentir ces affirmations, mes chers.

Et à l'intérieur ...

Voici un petit résumé récapitulatif pour éviter une lecture fastidieuse à certains :3
Qualités:
- appliquée dans mon travail
- calme et sang froid à toute épreuve
- trouve un terrain d'entente avec tout le monde en général
- talent pour le chant et la danse (information privée, attention)
- masseuse de luxe et adepte de la cérémonie du thé

Défauts:
- parfois difficile à cerner
- insubordonnée quand je sais avoir raison
- froide par ennui (j'évite, vraiment mais voila...)
- affectionne la solitude et l'autonomie (information privée)
- l'amour est un jeu délicieux auquel j'aime m'adonner.... puis passe au suivant (information très privée)

Au fond je me considère comme une jeune femme ordinaire, avec ses joies et ses angoisses quotidiennes. Ce qui me plaisait le plus dans le rôle que j'incarnais était que mon personnage était presque diamétralement opposé à ma personnalité, et c'est justement là que demeurait tout le chalenge et l'intérêt de mon travail. Tout comme Ayu, j'affectionne le chant et la danse, c'est vrai cependant pas au point de donner une représentation à chaque coin de rue ou encore de faire des pirouettes le bras enroulé autours du premier lampadaire que je vois (et heureusement). A vrai dire, transposée dans la vraie vie, la personnalité de mon personnage serait juste ingérable. Je suis plutôt sociable en général, mais je n'aime pas parler pour ne rien dire, surtout avec des personnes avec lesquelles je n'ai pas tissé de vrai lien. Il en va de même pour mes sourires. Je ne voit pas un grand intérêt à exposer le panorama de ma dentition blanche au premier venu. Maintenant, séparons bien les choses, en tant qu'infirmière, il est de mon devoir de conserver une image irréprochable, digne de ma fonction, et une expression avenante est comprise dans la définition-même de ma conception d'une expression avenante sur mon lieu de travail. Je reste donc une personne parfaitement fréquentable. Je me met rarement en colère et n'élève pas souvent la voix non-plus. On m'a fait d'ailleurs remarquer que durant les rares occasions où ça m'arrive, ma voix monotone effraie plus que des cris... Encore une fois, je vous laisse le soin de juger par vous-même.

Once upon a time ...

Mon histoire... Ce titre me fait sourire, car je n'ai rien de bien intéressant à raconter. Enfin non, pour être franche, rien de ce que j'ai envie de vous dire sur ma vie n'est intéressant. Mais bon, tant pis pour vous, mes chers.
Je suis issue d'une famille japonaise de classe moyenne, fille unique. Ma situation familiale n'était pas vraiment enviable, mais au fond, quelle famille est parfaite de nos jours? L'alcoolisme n'épargne qu'une chanceuse minorité dans ce milieu social et je me suis bien vite habituée aux scènes de ménage et à la colère paternelle. C'est sans doute pour palier à son mariage décevant que ma mère s'appliqua dès mes 10 ans à faire de moi "quelqu'un d'exceptionnel" comme elle aimait le dire. Pour répondre à cette envie de prendre sa revanche sur la vie, elle m'inscrivit donc à bon nombre de concours pour enfants principalement centrés sur la danse et la chanson. Bien jeune à l'époque, je n'opposai aucune résistance, fière au contraire d'être son faire-valoir et la tête pleine de rêves, de ses rêves mais aussi les miens. Bien qu'un peu oppressant, le soin avec lequel ma mère me préparait m'a rapidement donné le goût de la scène et c'est ainsi que grâce à elle j'ai décroché un premier rôle dans une comédie musicale. La suite s'est enchainée bien vite, contrat sur contrat. Je me suis retrouvée avec un manageur, Akane-san, qui est toujours une amie précieuse aujourd'hui.

C'est ainsi qu'âgée d'à peine 15 ans j'ai obtenu le premier rôle dans le drama qui allait vraiment marquer les esprits (et le mien au passage): "Ayu Doki-Doki", suivant la vie quotidienne d'une jeune lycéenne orpheline, rêveuse et gentille qui découvrira finalement qu'elle n'est autre que l'héritière d'une immense fortune et devra passer par bon nombres de péripéties pour retrouver la place qui lui est due auprès de celui qu'elle aime.
L'histoire est charmante et guimauve à souhait, je vous l'accorde. Cependant le succès a été immédiat 8 saisons plus un film, sans parler des produits dérivés, un véritable phénomène. Quand on est adolescente et qu'on se retrouve ainsi propulsée sous le feu des projecteurs, c'est assez déroutant, mais je n'était pas seule, c'était le lot des autres acteurs aussi, même si nous l'avons tous vécu de manière différente. Quatre ans de tournage, il s'en passe des choses. Entre autre il y avait nos cours privés de japonais, mathématiques et anglais, afin d'éviter qu'on prenne un trop grand retard au niveau scolaire. Et puis aussi ma première histoire d'amour et tout son flot de conséquences. Mamoru n'était pas ce qu'on appellerait "une personne bien vue de la société" et sans rentrer dans les détails, il était plus âgé que moi et  notre relation a demeuré un secret jusqu'à ce que Takashiro Sato, mon partenaire à l'écran découvre le pot aux roses à une occasion pas très catholique... Pour faire simple et bref, il a été assassiné le soir-même et Mamoru a été envoyé en prison, présumé coupable, ce qu'il est, entre autre, pas de quoi se mentir. Et moi dans tout ça? Eh bien la gamine que j'étais alors a suivi sans réfléchir les conseils de celui qu'elle aime: je suis restée en dehors de tout ça, niant un quelconque lien avec Mamoru ou son différent avec Takashiro. La disparition d'un des personnages principals nous a contraint à clore l'aventure (par chance presque toutes les prises pour le film étaient faites alors la maquette tenait la route). Non, la mort de Takashiro ne m'a pas vraiment bouleversée au point que je pleure toutes les larmes de mon corps. Je ne suis pas ce genre de fille sensible et de plus j'ai de bonnes raisons de ne pas voir sa disparition comme une tragédie, croyez-moi.

Après ça j'ai pris la décision d'orienter mes aspirations professionnelles dans un tout autre milieu et ai entamé des études pour devenir infirmière, mon rêve de petite fille. A présent que c'est devenu réalité, je viens de postuler à Seika no Gakuen et heureusement, comme j'utilisais un pseudo pour mes rôles, personne ici ne fait de rapprochement entre Myû Chan et Sakuya Makino, ce qui n'est définitivement pas pour me déplaire...
N'hésitez pas à venir à l'infirmerie en cas de besoin, mes chers, je saurai vous soulager de votre mal, quel qu'il soit ♥.

Le joueur
Prénom / Pseudo : Sky ou Alex, au choix, mon chou! o/
Age :21 ans... u.u toujours pas rajeuni depuis le temps ...tssss scandaleux.
Ancien ou nouveau ? Comment ça ancienne? Je dirai pas ça ainsi, pas élégant voyons! Disons, une squateuse habituée, accro au forum.
Comment avez-vous connu le forum ? Ah ça... un singe est venu me voir un beau jour et PAF! Me voila.


Dernière édition par Sakuya Makino le 02.05.14 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Sakuya Makino, I think you need a nurse, don't you? ♥ (terminé ♥)   01.02.14 14:34
Mademoiselle, hum, Madame *s'incline*

(re) Bienvenue o/ je suis contente d'avoir la possibilité de faire un jour u rp où on ne se prend pas le choux xDDD *fui*

Pour ma part, ta fiche est bien, il y a ce qu'il faut où il faut. J'aime bien le principe que ce soit que ancienne actrice super connue et tout et qu'avec le changement d'apparence on ne la reconnaisse pas.

Je t'ai déjà créé ton appartement, je t'ajoute au groupe des working here et tu auras enfin ta couleur orange que tu attends avec impatience. Malheureusement, tout DC a un prix et j'ôte donc 200 points de pop sur le compte de Sky pour l'arrivée de cette charmante jeune femme o/

Désolée si j'ai oublié des choses, c'est la première fois que je valide un membre du personnel ... ^^"
Revenir en haut Aller en bas
 
Sakuya Makino, I think you need a nurse, don't you? ♥ (terminé ♥)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Miami Beach ~ [PV Tyzy & Sakuya]
» Izayoi Sakuya -- Medic des Sea Wolfs ? -- [FINI]
» Prédéfini N°1 Sakuya Yume, une nouvelle vie, un changement.
» New-York Islanders
» Dennis MacInnis «Scouting Report» Avril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: