Partagez | 

 Yûsuke Kawasaki

avatarInvitéInvité
MessageSujet: Yûsuke Kawasaki   28.12.13 17:45
Yûsuke Kawasaki
Nom : Kawasaki.
Prénom : Yûsuke.
Age : 18 ans.

Nationalité : Japonaise.
Orientation sexuelle : Homosexuel.

Groupe : Super Heroes !!

Classe : 3ème année de lycée.
Club : Baseball.
Situation financière : Aisée.
Baito / Fonction : Aucune.
Logement : Pensionnaire.

Personnage de l'avatar ? Kurose Riku - Ten Count.

Keep a secret ? Il a été renvoyé de son ancien lycée pour avoir répondu aux avances d'un de ses camarades qui, lorsque leur relation a été découverte, l'a accusé de harcèlement et autres faits plus ou moins graves. Ses parents ont versé une grosse somme à l'établissement pour ne pas que cela figure sur son dossier scolaire. Depuis, il s'est quelque peu ''fermé''.

En apparence je suis ...
Yûsuke est de nationalité japonaise, mais il a des origines anglaises du côté maternelle et certains détails physiques comme la couleur de ses yeux, d'un bleu terne presque gris, ne trompe guère. À côté de cela, il a un teint clair et les cheveux d'ébène, soit noir corbeau. Ils sont courts et lisses au naturel, car s'il leur donne un coup de peigne au réveil, c'est tout ce qu'il fait. Il est assez peu porté sur ce genre de détail, puis ça lui donne un certain charme. Il est assez beau garçon, même s'il ne s'en rend pas tellement compte. Il est assez banal tout de même et loin d'être le plus populaire. Il est assez peu expressif au niveau du visage, il paraît indifférent ou distrait, ce qu'il est le plus souvent. Il est plutôt grand pour un japonais, mais il ne dépasse pas le mètre soixante-dix-sept, ce qui est tout de même assez moyen à l'échelle mondiale. Il a une silhouette plutôt mince et n'a pas tellement la carrure d'un athlète, du moins en apparence. Pour ce qui est de son style vestimentaire, il est assez classique et ne porte quasiment que des tee-shirt simples avec des jeans. Il porte l'uniforme du lycée sans rechigner, il ne le trouve pas si mal après tout. Il ne porterait pas de chemise ou de cravate en ville cependant, même son costume réservé aux grandes occasions n'en comporte pas. Ce serait le seul détail qui ne lui plait pas vraiment.  

Et à l'intérieur ...
Il est très sociable en dépit de l'apparence froide et indifférente qu'il se donne. Il est facile de discuter avec lui, puisqu'il est souvent plus à l'écoute des autres qu'autre chose. Il n'aime pas tellement parler de lui, il est donc assez réservé et discret de ce côté-là. Il est gentil avec quiconque l'est envers lui et indifférent envers ceux qui le méprisent. Il est patient et ne pique pas de colère pour rien, d'ailleurs il ne s'énerve que rarement et seulement lorsque cela en vaut la peine ; il n'est pas violent, mais s'il le faut, il sait très bien se défendre. Il essaie toujours de régler les choses avec les mots, un langage préférable à celui des poings, non ? De ce fait, il se montre un tantinet arrogant ou ironique lorsque les choses s'enveniment avec autrui. Cependant, il est prêt à reconnaître ses fautes s'il est en tort, ou à défendre sa cause dans le cas contraire. Il n'apprécie guère la méchanceté gratuite et il peut aller jusqu'à défendre une personne dans ces cas-là. Comme dit plus haut, il est à l'écoute des autres et se trouve être un bon confident. Cependant, de son côté la réciproque n'est pas vrai. Il ne se confie à personne du fait qu'il ait du mal à accorder sa confiance aux gens, il est assez fermé de ce côté-ci et sans doute est-ce la raison pour laquelle il n'a pas beaucoup d'amis proches. Ses camarades ne sont que des camarades, il ne partage pas grand-chose avec eux mis à part les activités en club ou les sorties en groupe. Si vous êtes assez patients et montre quelques efforts d'attention, cela pourrait payer. Il est protecteur, soucieux et attentionné envers les personnes qu'il apprécie vraiment. Il est tout aussi bien jaloux et maladroit, mais aussi franc et direct. Lorsqu'il est dans un mauvais jour, ou même de façon imprévisible, il se montre parfois dur dans ses paroles, vexant, blessant, méchant... bref, il n'est pas toujours un bon gars. Evidemment, il ne l'est pas sans raison une fois encore.  

Once upon a time ...
Deux enfants couraient à travers toute la maison, braillant et criant sans raison si ce n’était le fait que ça les amusait. Le plus grand et le plus âgé était Yûsuke, il courait après sa petite sœur, Ayame, de deux ans sa cadette. Lorsqu'il parvenait à la rattraper, alors les rôles s’inversaient et la course reprenait. Leur nourrice s’en divertissait, les encourageant ou prenant part au jeu parfois, elle était plus compréhensive que leur mère et certainement plus présente que leur parents eux-mêmes. Ils étaient les enfants d’une mannequin anglaise et d‘un homme d‘affaire, ce dernier n’était pas aussi présent qu’il le voudrait, mais il était un vrai "papa gâteau". Il choyait ses enfants et s’amusait avec eux dès qu’il le pouvait. Il était tout le contraire de leur mère qui, depuis qu’elle avait dû arrêter sa carrière, était devenue aigri et maladroite. Elle aimait ses enfants, mais plus ils grandissaient, plus ils devenaient ingérables à son sens. Elle était las de leurs cris, de leurs questions à propos de tout, de leurs jeux bruyants, de tout. C’était de leur faute si elle avait dû arrêter sa carrière, car plus jamais elle ne pourrait retrouver sa taille d'antan et plus les jours passaient, plus elle se demandait s’ils en valaient vraiment la peine. « Madame, quelque chose ne va pas ? » Depuis quelques mois, une nourrice avait été engagée pour la plus jeune, âgée de quatre ans, mais au fil du temps elle finit par s‘occuper des deux à la fois. « Je ne vous paie pas pour qu’ils me donnent la migraine… » La jeune femme se confondit en excuse avant d’aller calmer les enfants, peu après quoi, Yûsuke vint voir sa mère dans le salon. « Fumie a dit …heu. Pardon, on est désolé. » Il la regardait dans l’attente d’un geste tendre, comme son père avait l’habitude de faire dans ces moments-là, cependant, aucune réponse ne lui fut donné. Pourtant, il restait planté là, en attendant il ne savait quoi. Une parole, un geste, une réaction. « Qu’est-ce que tu veux ? Je suis occupée, va jouer avec ta sœur. En silence, s’il vous plait. » C’était tous les jours la même réponse depuis presque un an, elle avait changé du tout au tout et la raison en était simple ; elle voulait reprendre sa carrière ou en démarrer une nouvelle et elle faisait tout son possible pour y arriver. Elle devait mettre toutes les chances de son côté et, elle ne pouvait tout simplement pas s’occuper de ses enfants en même temps. Elle disait les aimer, de tout son cœur et sans doute était-ce la vérité, mais elle devait aimer sa carrière plus encore pour vouloir les délaisser. Yûsuke était plus proche de la domestique et de sa ‘nourrice’ que de sa mère, cela l’attristait, car il ne comprenait point la raison de ce rejet constant. « Votre mère est juste très fatiguée, mais elle vous aime les enfants, de tout son cœur. » C’était ce qu’ils entendaient tous les soirs.

Deux ans étaient passés et la situation n’avait pas changé, bien qu’ils aient grandi, mademoiselle Fumie Sagawa était toujours employée chez les Kawasaki. Alors âgé de huit ans, Yûsuke se retrouvait sans mère, partie huit mois plus tôt lorsque le divorce fut prononcé. Ses parents ne s’entendaient plus depuis quelques temps et l’une des raisons étaient les enfants. Yûsuke était trop jeune à ce moment-là, il ne comprenait pas pourquoi sa mère était partie, ni pourquoi elle ne venait jamais les voir. On lui expliqua sommairement que ses parents ne s’aimaient plus et qu’ils s’étaient donc séparés, mais il était assez difficile d’encaisser le fait que sa mère ne l’aimait peut-être plus non plus. Elle s’était montrée si distante avec lui et sa sœur, il était évident que c’était aussi de leur faute et il l’interprétait comme cela. Depuis lors, son père avait fait en sorte de travailler moins afin d’être plus présent pour ses deux enfants, mais la principale raison de son divorce impliquait une autre femme, une photographe japonaise plus jeune que ne l’était leur mère. Elle n’avait même pas la trentaine et paraissait fort gentille, mais elle était une étrangère malgré tout. Yûsuke et sa sœur se tenaient tranquille, la tête basse et les joues rouges, intimidés par cette femme que leur père venait de leur présenter. « Bonjour, je suis Setsumi Torii. Je suis heureuse de vous rencontrer, votre père m’a beaucoup parlé de vous. » Elle s’était penchée vers eux, un doux sourire sur le visage. La première impression du garçon fut positive, elle lui inspirait la tendresse et la bonne humeur, elle avait l’air pleine de vie. Dès ce jour, elle s’installa dans leur maison et vécut à leur côté. Elle était celle qui les emmenait à l’école, qui leur préparait leur déjeuner et qui les bordait le soir. Elle avait peu à peu remplacé leur baby-sitter, qui leur rendait visite de temps en temps. Avec les années, Yûsuke et Ayame acceptèrent la présence de Setsumi comme celle d’une mère. Elle se comportait comme telle, sincère et attentionnée, comment ne pas l’aimer ? Bientôt, elle donna naissance à une fille qui devint leur demi-sœur. Malgré les hauts et les bas, Yûsuke ne se plaignait guère de son enfance qu'il eut chaleureuse. Sa véritable mère n’était pas reparue depuis le divorce et à force des années, il en oublia les quelques moments qu’il avait pu passer avec elle, alors trop jeune pour se souvenir de tout. Il ne lui en restait que des bribes, mais peu lui importait, il préférerait même les oublier. Il avait de nouveau une famille unie et une mère qui l’aimait, quand bien même ils n’étaient pas liés par le sang et c’était tout ce qui comptait.

⊹Ҩ⊹
Yûsuke vivait dans la ville de Kyoto depuis sa naissance et il en avait fréquenté ses écoles publiques malgré l’aisance financière de sa famille. Il était un élève moyen, il ne s’impliquait pas tellement en classe, mais il n’était pas non plus un cancre. Il apprenait ses leçons et faisaient ses exercices, mais on ne pouvait pas dire qu’il aimait ça. Il était plutôt bon en sport et c’était sans doute la matière qu’il préférait, il était endurant et motivé, aussi s’intéressait-il au Baseball particulièrement. Il en jouait depuis tout jeune, certainement grâce à son père qui était aussi passionné de ce sport, mais qui n’avait jamais suivi cette voie jusqu'au bout. Yûsuke était ambitieux et s’il en avait la capacité, il voudrait devenir professionnel plus tard et si jamais il échouait, alors il reprendrait la boite de son cher papa. Son avenir était sûr quoi qu’il arrivait. Son père était vraiment très compréhensif, il aurait pu imposer à son fils d’étudier pour le succéder, mais ce ne fut pas le cas. Tout allait bien pour le jeune garçon jusqu'à cette fameuse histoire qui détruisit plus que sa réputation, alors qu’il était en deuxième année de lycée. Il fallait savoir que le brun gardait un secret bien caché, qu’il n’eut révélé à personne sinon sa jeune sœur, Ayame, en qui il avait le plus confiance. Le fait était qu’il était attiré par les hommes. Il s’en était rendu compte en première année alors qu’il tomba amoureux d’un de ses camarades, il n’avait pu le décrire autrement. Il était pareil à ces jeunes filles qui tombaient amoureuse du garçon populaire, qui se confessaient à lui pour ensuite être rejetée, ou sortir avec lui. Il y avait une petite différence avec Yûsuke, car les personnes comme lui étaient assez mal vues par la société. Il fit donc taire ses sentiments pour son ami durant plus d’une année, jusqu'à ce que l’improbable se produisît. Pour être bref, son ami était du même bord et lui fit comprendre qu’il lui plaisait bien, alors ils commencèrent à sortir ensemble. Ils se cachaient des autres, sachant très bien ce qui les attendait si on les découvrait, mais leur camaraderie apparente fit naître des rumeurs à leurs propos. Yûsuke n’avait jamais été vu avec une fille et il avait déjà rejeté une confession, à ce qu’il se disait.. Ses amis agissaient bizarrement depuis et lorsque cette fameuse rumeur parvint à ses oreilles, il fut trop tard.

Son ''ami'' démentit toute cette histoire pour en inventer une autre, bien plus sordide et embarrassante que la précédente. Il accusa Yûsuke de harcèlement et de persécution, les autres l’écoutaient religieusement, il fallait dire qu‘il savait se montrer convaincant. Dès ce jour, Yûsuke fut alors pointé du doigt et bousculé à plusieurs reprises, entre autres. Il subissait certaines moquerie et certains allaient même jusqu'à dire qu’il les avait harcelé aussi. Les rumeurs devinrent un danger plus grand lorsque certains parents furent mis au courant, Yûsuke était un fils à papa, gay et naïf, la cible parfaite. Un jour, Yûsuke fut convoqué chez le directeur et il ne fallut pas longtemps avant que ses parents ne le soient aussi. Ce fut certainement le pire pour le jeune homme, en plus d’avoir été trahi ainsi par le garçon qu’il aimait. Il l’aimait vraiment, il avait été si sot, si naïf. Il s’en voulait plus qu’il n’en voulait à son persécuteur, mais soit, le mal était déjà fait. Son père proposa à l’établissement de faire taire cette histoire en échange d’une grosse somme et d’un transfert, ainsi Yûsuke ne nuirait plus à personne, bien que ce fût déjà le cas et que la véritable victime dans l’histoire, c’était lui. Son père finit donc par connaître son secret, ainsi que le reste de sa famille et il n’avait pas très bien réagi. Yûsuke ne montra aucune larme, il ne prenait même plus la peine de nier son implication dans ces histoires, il s’était résigné. « Tu iras à Tokyo à partir de la semaine prochaine. Tu es transféré dans une école privée, la raison donnée est un déménagement. C’est un nouveau départ dans une nouvelle ville, tout ira bien là-bas, j’en suis sûr. J’ai confiance en toi. » Il restait tendre, compréhensif et gentil après tout cela… Il l’envoyait loin d’ici sans pour autant lui faire la morale, il ne voulait que son bonheur quand bien même il aimait les hommes. Il avait toujours du mal à l’accepter, mais il n’y pouvait rien, il resterait son fils quoi qu’il advienne. « Vous allez me manquer. » Quitter Ayame lui faisait le plus mal, il l’adorait et ne s’était jamais séparé d’elle aussi longtemps. Ils gardèrent contact ceci dit, elle lui téléphonait presque tous les jours en somme. Il ne savait guère ce qui l’attendait à Tokyo, mais une part de lui était ravie de quitter cette école et cette ville, son seul regret avait été de laisser sa famille derrière lui.
⊹Ҩ⊹
Il était arrivé à Seika en cours d’année, il était en deuxième année alors et dût s’intégrer à une classe qui se connaissait déjà depuis longtemps. Il était toujours difficile d’être le nouveau, mais d’une certaine manière, le fait d’arriver en cours d’année rendait les autres assez curieux.. Ce qui était une bonne chose pour se faire des camarades, mais une mauvaise lorsqu’on ne souhaitait pas répondre aux questions. Yûsuke restait très vague sur son arrivée, mentionnant un déménagement de dernière minute près de la ville ou une bêtise du genre, il ne s’étalait jamais sur le sujet. Quelque chose avait également changé dans le comportement du jeune homme, il était plus froid envers les autres et n’accordait plus sa confiance si facilement. Cela ne l’empêchait pas d’être amical et de lier des amitiés avec ses camarades, cela faisait maintenant plusieurs mois qu’il était à Tokyo et rien de mal ne lui était arrivé. Il entrait en troisième année avec des résultats toujours aussi moyens et irréguliers, étant particulièrement en difficulté avec les matières scientifiques. A côté de cela, il avait pu reprendre le Baseball en club, une activité qui lui permettait d’oublier ses soucis et de se concentrer à nouveau sur l’avenir. Il lui fallait avancer.    


Le joueur
Prénom / Pseudo : Juliette.
Age : 19 ans.
Ancien ou nouveau ? Nouvelle.
Comment avez-vous connu le forum ? Sur un top site. *w*


Dernière édition par Yûsuke Kawasaki le 31.12.13 16:53, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Yûsuke Kawasaki   30.12.13 10:56
Hellow~

Ta fiche me plait pour l'instant ! Et ton avatar est so sex en plus d'être homo ~ hum, bref, passons.
Je suis pressée de lire ton histoire ! N'hésite pas à poser des questions si besoin et à venir sur la CB si tu n'as pas trop peur de ce qu'il pourrait t'arriver x3.
Revenir en haut Aller en bas
avatarFujiyori NakamuraDirecteur de Seika no Gakuen
• Messages : 397
• Yens (¥) : 360
• Date d'inscription : 30/08/2013

Carte ID
Age: ?
Classe / Job:
Logement:
MessageSujet: Re: Yûsuke Kawasaki   30.12.13 16:24
Bienvenue !

Je confirme, avatar so seeex ! xD

Hâte de faire ta connaissance Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Yûsuke Kawasaki   30.12.13 16:31
Et je surenchéris ~
Welcome et bonne continuation pour ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Yûsuke Kawasaki   31.12.13 0:06
Mercii à vous trois ! **
Vos avatars sont sex' aussi huhu ♥

J'ai terminé ma fiche, en espérant qu'elle convienne^^
Revenir en haut Aller en bas
avatarFujiyori NakamuraDirecteur de Seika no Gakuen
• Messages : 397
• Yens (¥) : 360
• Date d'inscription : 30/08/2013

Carte ID
Age: ?
Classe / Job:
Logement:
MessageSujet: Re: Yûsuke Kawasaki   31.12.13 9:06
Ta fiche est niquel, c'est un plaisir à lire xD
Tu es validé !

Tu seras dans la chambre 18 avec Jin Okada, et dans le club de baseball avec Benjamin Brown et Ayo Toru !

Si tu as la moindre question, n'hésites pas Wink

N'oublie pas de générer ta carte ID et d'indiquer le lien vers ta fiche dans ton profil !

Amuse toi bien à Seika !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Yûsuke Kawasaki   31.12.13 15:37
Mercii !  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
avatarFujiyori NakamuraDirecteur de Seika no Gakuen
• Messages : 397
• Yens (¥) : 360
• Date d'inscription : 30/08/2013

Carte ID
Age: ?
Classe / Job:
Logement:
MessageSujet: Re: Yûsuke Kawasaki   31.12.13 15:38
ET SURTOUT, N'HESITE PAS A VENIR SUR LA CB !! Very Happy   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Yûsuke Kawasaki   
Revenir en haut Aller en bas
 
Yûsuke Kawasaki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question sur le Suke Suke No Mi
» Tout est sous contrôle
» Demande de FDD
» Kôsuke Hazara
» Ryūsuke - Shut up ! You know nothing ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: