Partagez | 

 Yuuki Ishida

avatarYuuki IshidaQui est ce ?
• Messages : 15
• Yens (¥) : 53
• Date d'inscription : 28/07/2017

Carte ID
Age: 17
Classe / Job: Première année de Lycée
Logement: Dortoir/Chambre n°9
MessageSujet: Yuuki Ishida   28.07.17 14:53

Yuuki Ishida



Nom : Ishida
Prénom : Yuuki
Age : 17 ans

Nationalité : Japonaise d'origine italienne
Orientation sexuelle : Homosexuelle

Groupe : Why so serious ?

Classe : Redoublante en première année de lycée
Club : ✗ Le Seika News
Situation financière : Yuuki est boursière
Baito / Fonction : Aucun
Logement : Dortoir

Personnage de l'avatar ? Hazama/Terumi - Blazblue

Keep a secret ?

A déjà ruiné les relations sociales de nombre d'étudiants, saccagé du matériel scolaire, mit le feu à un magasin, mit le feu à sa propre maison pour tenter de se suicider.

Si on te dit "TheWatcher" tu réponds?

"TheWatcher ? Il lit les mots, mais peut-il comprendre leur sens ? Car la pensée de quelqu'un ne doit pas s'arrêter à ce qu'elle voit. Surtout quand on parle de mon cas...!"

En apparence je suis ...


Les premières chose que l'on remarque généralement quand on voit Yuuki pour une éventuelle première fois, ce sont ses cheveux et leur couleur verte. Elle n'est pas vraiment fan des teintures, à vrai dire, elle trouve ce genre de chose assez moche sur la plupart des têtes, mais pas toutes, puisque le rouge va bien à certains et certaines, ainsi que le bleu ou encore le jaune, le vert lui, lui va parfaitement selon elle, et elle préfère cette couleur par rapport à son brun d'origine. Quand à ses yeux constamment ou à moitié fermés, étant le fruit de l'union entre un japonais et une italienne, Yuuki est née avec des iris verts qui semblent la plupart du temps jaunes. Cette jeune fille porte également au visage un sourire semblant presque permanent, qu'elle soit heureuse, triste, en colère, ou encore en démence totale, ce sourire est présent, et rare sont les moments où il ne l'est pas, du moins, pas en publique, quand elle est seule dans sa chambre par exemple elle ne sourie pas. La forme de son visage combiné avec son expression faciale, on pourrait dire que Yuuki est tout le temps amicale, souriante, confiante... Ou alors d'un autre point de vue, elle peut paraître plus malicieuse, sombre, effrayante.

Yuuki mesure actuellement 1m75 pour 63kg, ce qui n'est pas mal pour une jeune fille de 17 ans. Elle n'est pas très large, mais plutôt fine, quoiqu'un peu plus épaisse au niveau de sa poitrine et de son fessier, elle est mieux proportionnée qu'on ne le pense malgré le fait qu'elle soit tout de même assez maigre. Son corps est plus souple et léger que rigide et puissant, elle aura plus de facilité à agir avec vitesse et précision qu'avec force et ténacité, mais cela dit, elle reste assez endurante par rapport aux autres filles de son gabarit. Yuuki n'est pas spécialement sportive, elle fait avec ce qu'elle a déjà, elle pense qu'elle commencera à faire un vrai sport un jour si jamais elle arrive à trouver quelque chose qui l'intéresserait, et éventuellement, qui lui plairait, mais pour le moment, il n'y a rien de ce genre, elle ne se contente que de faire le cour de sport au lycée, et de courir un peu le samedi matin.

Question style vestimentaire, la tenue que l'on impose aux élèves au lycée ne la dérange pas la moins du monde, même si elle préfère s'habiller avec son costume adoré. Son costume est noir avec une cravate de la même couleur, en dessous se trouve une simple chemise blanche, et aux mains elle porte des gants courts et marrons, ainsi qu'aux jambes une paire de collants noirs avec au dessus une courte jupe de la même couleur serrée par deux ceintures marron, sans oublier ses chaussures brunes avec sur leur dessus une fine couche d'acier inoxydable présente uniquement pour faire joli. Elle complète sa tenue avec un chapeau fedora noir pour fermer le visage ombragé. Mais ce qui ne change pas, peu importe la tenue, c'est la manière dont Yuuki se coiffe selon son humeur. Lorsqu'elle est calme, ses cheveux sont plus lisses et coiffés vers le bas, mais lorsqu'elle fait une rechute mentale, elle a tendance à renvoyer tout ses cheveux en arrière, ce qui les met en bataille.

Et à l'intérieur ...


Yuuki maintient un comportement calme et tranquille devant la plupart des gens, prétendant être inoffensive en tant que lycéenne. Elle prétend haïr les combats et préférer éviter les conflits. Quand elle se décrit mentalement ainsi, elle ne ment pas complètement, bien qu'elle ment régulièrement. Mais au fond, elle n'est pas réellement comme ça, elle le sait, et refuse de l'avouer à son entourage, enfin, elle préfère cacher sa véritable nature pour son propre bénéfice. Yuuki est une psychopathe, à l'époque suicidaire, elle a au fond d'elle toujours adoré détruire, que ce soit quelque chose de matériel ou non. Dès qu'elle est complètement hors du champ de vision de qui que ce soit, elle ne peut pas s'empêcher d'aller casser quelque chose, ça peut aller d'un petit vase en marbre à quelque chose de plus gros, cela varie selon son taux de perte de raison sur le moment, plus la folie est grande, plus la satisfaction procurée par la destruction le sera aussi. Parfois, et même souvent, il ne s'agit pas de folie, mais de pure volonté, lorsqu'elle ne se retient pas, Yuuki le dit clairement "Je veux faire ça, alors je le fais, qu'est-ce qui m'en empêche ?"

Cela peut arriver que Yuuki devienne complètement dingue en publique si tant est que celui-ci n'est pas trop important et si son niveau mental du jour est trop bas, les pulsions ne se contrôlent pas si facilement, c'est rare, mais ça peut arriver à ces moments là si jamais elle est vraiment mal. Yuuki ne détruira rien, du moins, rien d'important, si ce n'est qu'un crayon, elle va se contenter de le briser en deux, autrement elle sera juste prise de gros tremblements et son regard fera comprendre aux gens dans le coin qu'elle ne va pas bien du tout, il suffit de lui parler et de l'emmener dans un endroit plus calme et plus isolé pour la calmer, si parler ne lui suffit pas, il faut alors la laisser se lâcher jusqu'à qu'elle aille mieux, mais quand elle se lâche, il vaut mieux s'éloigner un peu.

Yuuki agit comme une fille parfois égoïste, souvent manipulatrice, et par moments cruelle, détruisant la vie d'autrui et tordant leurs croyances pour son propre gain. Elle n'a aucun scrupule à faire du mal à ceux qui la gênent et ne montre absolument aucun remords pour ses actions, alors que dans le passé elle s'en mordait les doigts à chaque fois. Lorsqu'elle doit détruire quelque chose de matériel, alors elle le brise, elle y met le feu, elle fait le nécessaire pour qu'elle qualifie l'objet de "détruit", mais lorsqu'elle doit détruire quelque chose d'immatériel, comme les sentiments de quelqu'un, sa vie sociale ou amoureuse, alors elle agit dans la plus grande des fourberies, déjà qu'elle l'est de base, elle le sera encore plus. Elle s'amusera à répandre des rumeurs qu'elles soient vraies ou fausses, elle persuadera, manipulera les gens comme bon lui semble, et ce jusqu'à détruire ce qu'elle voulait détruire, et elle pourra partir avec ce sentiment de satisfaction après avoir brisé quelque chose.

Dans ces moments là, Yuuki adore ce qu'elle fait, mais avant, elle s'en voulait au plus haut point. Elle sait que détruire c'est mal, dans le temps elle aurait adoré ne plus avoir ces pulsions qui la forcent à faire des dégâts partout où elle peut en faire, mais aujourd'hui, elle s'en moque, "C'est mal, et alors ? Temps que je ne me fais pas attraper, tout va bien." Ni sa famille, ni son psy n'a pu l'aider, détruire lui fait trop de bien, c'est bien sa nature. Elle aurait aimé faire partit d'un groupe d'amis, mais avec son problème, elle pense qu'il est mieux de rester seule, ce serait dommage de faire du mal à des gens que l'on pourrait apprécier, non ? Mais avant, la folie et l'isolation l'ont mené à la dépression, aux pensées suicidaires, et à une tentative.

Yuuki est une fille malicieuse moyennement bavarde, elle aime bien discuter avec des gens de tout et de rien, mais à toujours finit par avoir du mal au bout d'un certain moment, plus elle devient proche de quelqu'un, plus cela devient difficile de lui parler pour elle, avec Yuuki, il faut soit être très très proche d'elle, soit une simple connaissance, un simple ami, c'est trop difficile et ça ne dure jamais. Elle a toujours eut plus de facilité à parler à une fille qu'à un garçon, du fait de son orientation sexuelle. Elle n'est pas sexiste, l'égalité homme-femme ce n'est pas un sujet qui l'intéresse de toutes façons, mais les hommes la dégoûtent un peu en général, tandis que les femmes l'émoustillent plus facilement, c'est une simple question de goûts. Elle aimerait bien avoir une relation amoureuse avec quelqu'un, cela pourrait peut-être l'aider dans la vie, et puis, c'est toujours agréable d'avoir une copine... Jusqu'au moment où ça casse... Mais le but ce n'est pas que ça casse après tout ! Elle ne sait juste vraiment pas comment s'y prendre et avec qui, puisqu'elle ne connait vraiment que très peu de monde.

Au lycée, Yuuki est une très bonne élève, n'ayant pas d'activités particulières, elle ne trouve rien d'autre à faire le soir que de faire ses devoirs pour le lycée ou de réviser les éventuels cours qu'elle n'avait pas écouté durant la journée, pour ensuite manger, se laver, puis dormir après avoir écouté un peu de musique. Elle aimerait bien trouver une activité particulière à faire autre que de travailler pour atteindre une certaine réussite scolaire, rejoindre un réseau social ou un simple groupe d'amis l'aiderait très probablement, mais elle n'en a jamais eu le courage, malgré le fait que ce n'est pas quelqu'un de particulièrement peureuse. Elle aime de multiple chose, écouter de la musique violente, douce, ou rebondissante, ou encore jouer de la guitare électrique, le dessin aussi, qu'il soit fait par elle ou par d'autres, elle a des capacités mais sans plus, elle aime beaucoup les œufs à la coque, et elle ADORE la nourriture extrêmement épicée. Elle déteste les chats, elle y est allergique, ainsi que les racailles ou les filles du genre starlettes de la télé-réalité, elle n'aura vraiment aucun remords à leur faire de sales coups, et les plus sales possibles.

Once upon a time ...


Yuuki n'a pas particulièrement peur de raconter son histoire, mais elle se doit de faire attention à qui elle la raconte, car il serait dommage qu'elle se fasse rejeter dès le début par tout le monde à cause de mauvaises rumeurs faites à son sujet, n'est-ce pas ?

Un vrai petit ange.

Elle n'avait jamais été un enfant à problèmes, elle était sage, calme, silencieuse, elle ne réveillait que rarement ses parents, ses rêves devaient sans doutes êtres les plus doux jamais faits, se disaient ses parents. Elle ne se faisait entendre qu'à cause de ses rares cauchemars, et que lorsqu'elle avait faim. Une enfant aussi sage, quel véritable bonheur pour son père et sa mère, ils n'étaient pas riches, mais ils étaient si heureux de l'avoir eu.

Yuuki grandissait bien, avec une éducation des plus correctes, à ses quatre ans, elle était déjà une petite fille bien élevée, elle avait conservé ce même calme que lorsqu'elle était tout bébé, et continuait de se faire entendre à cause de ses rares cauchemars, ou de sa très régulière faim. Cette sagesse pourrait durer bien longtemps, à vrai dire, elle aurait pu la conserver jusqu'à maintenant, si il n'y avait pas eu ses impulsions de plus étranges.

Cela débuta dès lors de ses cinq ans, quelques mois après son anniversaire, nous retrouvions son père qui rentrait à la maison un soir des plus calmes, ce dernier au vu de l'heure décidait de faire en sorte de faire le moins de bruits possible afin d'éviter de réveiller tout le monde, mais... Qui dormait vraiment ? Il se devait d'aller vérifier pendant qu'il réchauffait au micro-ondes le plat que sa tendre femme lui avait laissé, sachant qu'il rentrerait tard. La mère de Yuuki dormait effectivement, alors il devait être logique que la petite soit elle aussi endormie, et pourtant... Il semblerait que la petite avait d'autres projets que le sommeil.

La porte de sa chambre était entre-ouverte, et la lumière allumée. Le micro-onde sonnait d'une alarme au son réduit, mais la curiosité poussa le père de l'autre côté du couloir afin de voir ce qu'il se passait dans le monde de sa fille. Il plaça son regard dans l'ouverture de la porte, et il observa l'intérieur de la chambre. Il y retrouvait Yuuki, assise au beau milieu de la pièce sur le tapis, entourée de ses jouets. A première vue, elle semblait jouer. Jusqu'à ce que le père remarque dans ses mains une paire de ciseaux, et l'état déplorable de la totalité de ses jouets. Ses poupées étaient démembrées, ses peluches réduites en petits morceaux, sans oublier son doudou, complètement déchiré.

Le père rentra dans la chambre sans se faire discret, Yuuki ne sursauta même pas, elle ne tenta pas de cacher quoi que ce soit, comme si elle était innocente de tout crimes possibles et imaginables. Au vu de son air calme et de son regard innocent, le père commençait à se dire, en lui prenant doucement les ciseaux des mains, qu'elle ne semblait pas savoir ce qu'elle faisait, comme si avoir cassé tout ses jouets était normal. Il la questionna alors à voix basse pour éviter de réveiller sa femme.

Papa : "Yuuki, pourquoi as-tu cassé tout tes jouets ? Tu as même cassé ceux que nous t'avions offert à ton anniversaire, ils ne te plaisaient pas ?

Yuuki pencha la tête et cligna plusieurs fois les yeux, elle ouvrit la bouche pour répondre, mais aucun mot n'était prononcé, elle n'avait pas de réponse à donner, vraiment, elle ne savait visiblement pas pourquoi elle avait fait ça. Ça lui était... Juste passé par la tête ? Le père commença alors à ramasser tout les détritus, ne comprenant toujours pas pourquoi elle avait fait ce carnage, la plupart de ces jouets avaient coûté cher, et la famille de Yuuki n'était pas riche, elle ne devait vraiment pas s'être rendue compte de ce qu'elle faisait, une erreur d'enfant, cela devait être... Normal.

Après avoir finit de ranger le bazar, le père mit sa fille dans son lit, et lui expliqua très rapidement qu'il ne fallait pas casser ses jouets comme ça, que ce soit sur un coup de tête ou non, casser, c'est mal, et il ne faut pas faire ce qui est mal. Il commençait à quitter la pièce, il éteignait la lumière, mais il fut stoppé par la voix de sa fille.

Yuuki : "Papa ? Tu pourras réparer mon doudou ?"

Le père prit quelques secondes pour réfléchir à ce qu'il allait répondre, avant de commencer à ouvrir la bouche.

Papa : "Tu sais Yuuki, arrivé à un certain stade de dégâts, on ne peut plus réparer certaines choses, c'est le cas de ton doudou, il est trop abîmé pour être réparé."

Il souhaita bonne nuit à Yuuki, puis il quitta sa chambre, prenant la direction de la cuisine afin de prendre son repas qui avait déjà refroidit dans le micro-ondes. Elle allait passer un certain temps à s'ennuyer maintenant que tout ses jouets étaient cassés, mais son père tentera de la divertir en jouant de la guitare, et sa mère tentera de faire de même en faisant quelques activités avec elle.

Les impulsions.

Il y a quelques mois, Yuuki avait fêté ses sept ans ! Toute sa famille s'était réunie pour son anniversaire, ses grands parents, ses oncles, ses tantes, ses cousins et ses cousines, et tous les adultes lui avaient offert un jouet chacun, rendant presque jaloux leur propres enfants. Pas tous ne parlaient japonnais, et pas tous ne parlaient italien, mais les deux familles du côté de la mère de Yuuki et du côté de son père s'entendaient merveilleusement bien, et cela suffisait à donner le sourire à la petite. Bon, étant une enfant elle préférait toujours ses cadeaux, mais tout de même. De plus, ses grands parents des deux familles avaient tous été très généreux avec elle, le premier couple avait acheté à Yuuki un magnifique aquarium, et le second un certain nombre de poissons rouges. Des animaux de compagnie, Yuuki n'en avait jamais eu, elle était si contente ce jour là !

Mais depuis ce jour, plusieurs choses sont arrivées, et toutes à cause d'un même problème encore incertain. Yuuki avait encore cassé la plupart de ses jouets volontairement. Cela commençait à devenir vraiment problématique, et ça inquiétait même ses parents qui se demandaient de plus en plus quel était le problème de leur petite fille adorée. Ils avaient beau la gronder ou lui confisquer ses jouets, à chaque fois que ça lui retombait sous la main, ça finissait écrasé contre les murs, étalé en miettes au sol, ou encore même lancés dans une rivières non loin de la maison de la petite famille. Yuuki n'avait jamais su dire pourquoi elle cassait tout le temps ses jouets, elle savait que c'était mal, elle le comprenait, mais elle continuait de le faire malgré tout, et elle le regrettait à chaque fois, sachant qu'après leur destruction, la petite fille ne pourrait plus jamais s'amuser avec ses jouets, comme son doudou avec lequel elle n'a jamais pu dormir, et qu'elle n'a jamais pu remplacer avec un autre.

Sa capacité à détruire commençait à augmenter, cette semaine, c'était passé de ses propres jouets, aux affaires de ses parents, elle avait réussi à casser une chaise en lui retirant tout ses bouts, et en éparpillant la paille partout. Elle s'était excusée, encore une fois, elle avait cassé sans comprendre pourquoi, et encore une fois, elle ne pouvait réparer son erreur. Ses parents avaient cessé de la disputer, commençant à comprendre qu'elle ne pouvait pas s'en empêcher. Lui hurler simplement dessus n'allait pas servir à quoi que ce soit. Ils décidèrent d'économiser pour faire appel à un psychologue, en espérant trouver quel était le problème. Mais... De la casse eut encore lieu avant le jour du rendez-vous, et ce n'était pas une simple casse.

C'était un soir, Yuuki était en train de courir jusqu'à la chambre de ses parents qui dormaient, elle ouvrir la porte et commença à prononcer des mots alors qu'elle était en sanglots, on ne pouvait la comprendre, ses phrases étaient déformés par ses larmes. Ses parents alors la calmèrent avant de la laisser expliquer le problème. Elle avait un poisson rouge dans ses mains, il ne bougeait plus. Le problème était donc déjà visible, mais... Il n'était pas juste mort, ce poisson rouge, il y avait autre chose.

Yuuki : "Hinoba est mort...!"

Papa : "C'est triste." Répondit le père. "Et comment est-il mort ?"

Yuuki mit un instant avant de se décider à répondre à la question.

Yuuki : "... Je lui ai marché dessus sans faire exprès..."

"Sans faire exprès", c'était bien là une expression d'enfant, les enfants ne le font jamais exprès après tout. Mais... Comment Yuuki a-t-elle pu lui marcher dessus, se demandaient les parents ? Voilà un premier mystère.

Maman : "Et... Par quel miracle, ton pied s'est-il retrouvé dans l'aquarium dans lequel se trouvait Hinoba, placé dans le salon ?"

Yuuki secoua la tête.

Yuuki : "Non, non... Il était sur le tapis quand je lui ai marché dessus..."

Papa : "Ho, et par quel miracle Hinoba s'est-il retrouvé sur le tapis alors ?"

Double mystère, pensèrent les parents. Yuuki recommença alors à un peu sangloter, mais se reprit un peu plus rapidement pour répondre. Ses parents pouvaient être, quelque part, un peu fiers d'elle, car elle n'a pas mentit.

Yuuki : "C'est... C'est moi qui l'ai mi sur le tapis..."

Maman : "Et tu lui a marché dessus ?"

Elle hocha la tête en guise de réponse. C'était pour cela, que Hinoba était en si mauvais état, il n'était pas simplement mort, Yuuki l'avait placé sur le tapis pour lui marcher dessus. Cette fois-ci, Yuuki pleurait, elle savait qu'elle avait fait quelque chose de mal encore une fois, et que cette fois-ci, ce n'était vraiment pas réparable. Et encore une fois. Elle n'arrivait pas à dire pourquoi elle avait fait ça. Le rendez-vous chez le psychologue était alors devenu plus que nécessaire.

Lost Cause : Store in Fire (Hey clique sur le titre tu verras il y a de la musique c'est trop bien !)

Le rendez-vous chez le psychologue était passé, il y a quelques années d'ailleurs, maintenant Yuuki n'a plus sept ans, mais quatorze. Est-ce que ce rendez-vous a pu changer quelque chose ? Est-ce qu'il a pu aider la jeune fille à rompre avec cette manie de détruire ? Le premier rendez-vous, non, le second non plus, le troisième non plus, et peu importe les suivis et les décisions prises, rien à faire, Yuuki continuait de casser, et ça ne faisait qu'empirer d'années en années tel une maladie incurable.

Maman : "Yuuki, l'école a appelé tout à l'heure."

Yuuki : "Encore ? Pourquoi cette fois-ci ?"

Maman : "Tu étais où aujourd'hui ?"

Yuuki : "Ben... A l'école ? Tu veux que je sois où ?"

Maman : "Alors pourquoi on m'a dit que tu étais absente toute l'après midi ?"

Yuuki : "Parce que les profs sont des imbéciles aveugles avec des classes trop pleines incapables de voir qui est présent ou non ? Sérieusement maman, je suis tout le temps en cours j'ai rien d'autre à faire de ma vie, et quand bien même j'aurais envie de sécher j'aurais demandé ta permission à toi et à papa car j'aurais eu une bonne raison derrière. Mais sinon... Tu remarques rien ?"

Maman : "Les cheveux verts ?"

Yuuki : "Oui, je suis allée me faire teindre les cheveux avant de rentrer, ça me va bien, non ?"

Maman : On dirait... On dirait ton père et moi quand nous avions ton âge tiens !

Le mensonge et les changements soudains de sujet, Yuuki s'en servait désormais pour se sortir de quelques situations délicates, comme celles-ci par exemple, ou alors pour cacher ce qu'elle est vraiment aux yeux de ses camarades à l'école, ou encore pour réduire la vie sociale ou amoureuse de ces derniers en morceaux. La jeune fille devenait de plus en plus fourbe et malicieuse, elle avait réussi à se calmer un petit peu au niveau de la destruction d'objets matériels.

Elle avait un tout petit peu cessé de découper ses livres et cahiers, et de détruire les affaires des autres, elle continuait, mais moins, maintenant, elle préférait s'en prendre à leur mental et à leur vie sociale. Cette fille dans un triangle amoureux ? Ruinée en la faisant passer pour une très mauvaise personne. Ce garçon qui vie une superbe vie entouré de plein d'amis ? Ruiné en l'accusant de diverses choses pas cool à l'encontre de tout ses amis.

Yuuki était la cause de tout ce genre de chose, et ce à chaque fois presque à 100%. Jamais personne ne se doutait que Yuuki était la cause de tout leur problèmes, après tout, ce n'était qu'une fille qui ne faisait que passer en disant ce qu'elle avait entendu dire... Lorsqu'elle faisait ses coups, Yuuki était toujours très heureuse de réussir sur le moment, c'était si agréable de voir la vie sociale de toute ses personnes finir en morceaux ainsi ! Bien sûr, elle continuait de regretter, mais, de moins en moins, elle s'y fait une raison au fil du temps. Les minutes passaient, et l'heure du dîner venait, Yuuki alla rejoindre ses parents à table. La télé était allumée sur le meuble à côté.

Papa : "Ho, mince... Un magasin aurait brûlé pas loin de ton école Yuuki !"

Yuuki : "Sans rire ? C'était ça la fumée dans le ciel ?"

Maman : "Mince... Je voulais aller acheter des légumes pour demain..."

Yuuki finissait de manger, puis après s'être lavée et s'être brossée les dents, elle alla dans sa chambre afin de se coucher. Une fois dans son lit, elle avait un grand sourire aux lèvres, et cette fois-ci, elle n'arrivait pas à s'en vouloir pour ce qu'elle avait fait, elle ne savait pas pourquoi, mais cette fois-ci, elle ne réussissait pas à se reprocher le fait d'avoir brûlé ce magasin... Est-ce que c'était finit ? Elle avait perdu de vue ce qui était bon ou mauvais ? Elle riait silencieusement sans trembler.

Yuuki : "C'est n'importe quoi... C'est n'importe quoi...!!"

Elle finissait par pleurer en riant, elle s'endormit. Elle revoyait ses actions, elle se revoyait mettre le feu, elle se voyait quitter le magasin par la porte arrière, ni vue, ni connue, elle n'avait laissé aucune trace, personne ne l'avait vu. Cette sensation qu'elle avait quand elle s'était retournée vers le magasin en feu... C'était si agréable sur le moment, mais si effrayante maintenant. Il fallait être forte pour y résister, mais comment ne pas aimer se laisser tomber dans quelque chose de si bon ? Yuuki était faible, mais où était le problème ? Yuuki finissait par se dire qu'elle était le problème.

Lost Cause : Road of Fire (Hey clique sur le titre tu verras il y a de la musique c'est trop bien !)

Un an plus tard, Yuuki était dehors en train de marcher. A chaque pas, son pied s'enfonçait dans la neige qui recouvrait le trottoir à gauche de la très étroite route faisant tout le long du quartier, c'était une saison d'hiver, elle avait froid, il n'y avait personne dehors, elle avançait tranquillement, tenant son chapeau sur sa tête de sa main gauche pour éviter qu'il en s'envole à cause du vent. Sa longue veste n'était pas fermé, laissant son vêtement noir et sa chemise à la portée du froid glacial extérieur, ses jambes étaient gelées du bout de ses orteils jusqu'au milieu de ses mollets. Seul la lumière d'un lampadaire l'éclairait. Ce soir, elle ne souriait pas, et elle ne bronchait pas.

Elle jeta un coup d’œil au garage, la voiture était là, et normalement, ses parents dînaient chez les voisins. Elle grimpait les marches en marbre et atteignait la porte d'entrée, elle sortit lentement de ses poches son porte-clefs, et chercha du regard la bonne. Après l'avoir trouvé, elle la prit entre ses doigts gelés, et l'inséra dans la serrure, le mouvement était compliqué à cause du froid. Une fois la porte ouverte, elle entra dans sa maison et referma la porte derrière elle à clef.

Elle retira ses chaussures, les laissant dans l'entrée, puis passa par le salon pour rejoindre le couloir, puis la cuisine. Elle ouvrit le placard, prit une tasse, la remplit de lait, et la réchauffer dans le four à micro-ondes. Elle sortit par la suite le chocolat en poudre, puis une cuillère, et les déposa sur la table en attendant que le lait chauffe. Ça ne prendra que quelques minutes, mais elle quitta tout de même la cuisine le temps de faire autre chose, elle boira après.

Yuuki se rendit dans la salle de bain, et se pencha directement dans la baignoire pour commencer à faire couler de l'eau chaude, elle avait envie de prendre un bain. En attendant que l'eau coule, elle retourna dans le salon, puis décala un peu les rideau de la fenêtre afin d'avoir une vue sur la maison des voisins, elle voyait qu'à travers leur fenêtre se trouvaient ses parents, ils étaient encore à table, bien. Après avoir vérifié ceci, Yuuki retourna dans la salle de bain, la baignoire n'était pas encore pleine.

Elle retira son chapeau et le déposa sur le porte manteau dans le coin de la pièce, elle retira ensuite mon long manteau noir, et le plaça sur le porte manteau avec le chapeau, elle retira ensuite son vêtement noir, puis sa cravate, puis sa chemise, puis son soutien-gorge, elle mit le tout dans le panier à linge sale. Elle retira ensuite sa ceinture, puis sa jupe et ses collants, et ses gants, et sa culotte, elle mit le tout une nouvelle fois dans le panier. Elle passa ensuite sa main sur le miroir pour en retirer toute la buée qu'avait produit la chaleur du bain bientôt prêt. Elle se regardait dedans, ses cheveux, ses yeux, son visage, sa mâchoire, puis tout le reste de son corps, et ce jusqu'à remarquer que son bain était prêt. Elle s'installa dedans, et commença à se détendre, puis à se laver.

Après qu'elle en ait finit avec son bain, elle en sortit après avoir retiré le bouchon pour vider la baignoire en prenant une serviette pour commencer à se sécher, et une fois sèche, elle prit son peignoir, et le mit, puis elle mit ses chaussons. Après cela, elle quitta la salle de bain après avoir éteint la lumière pour se rendre dans la cuisine, elle prit sa tasse dans le four à micro-ondes, puis elle ajouta du chocolat en poudre à son lait, et touilla avec sa cuillère. Elle rangea ensuite le chocolat en poudre, puis elle partit dans le salon avec sa tasse. Le feu brûlait dans la cheminée, rendant la température de la pièce très agréable. Yuuki s'assoyait sur le fauteuil devant la cheminée, prit une gorgée de sa boisson, puis elle regarda par la fenêtre pour vérifier que ses parents étaient encore chez ses voisins.

Elle mit une bonne dizaine de minutes à finir sa tasse et à se détendre dans son fauteuil, mais après avoir finit, elle se leva, et alla ranger sa tasse dans l'évier. Elle resta au dessus un moment, les mains posées sur les bords, elle réfléchissait. Puis elle se décida. Yuuki passait la plus belle soirée de toute sa vie, ce calme divin, ce environnement magnifique, tout était parfait. Ce qu'il lui manquait, était le calme absolut, elle devait se débarrasser de tant de choses pour l'obtenir et passer chaque soirées comme celle-ci, mais elle y aurait bien ajouté une pincée de douceur, mais pour cela, il lui faudrait une compagne, hors, elle n'en avait pas, et n'en aurait malheureusement probablement jamais. Soupirant, Yuuki quitta la cuisine, et alla faire ce qu'elle avait à faire.

Chez les voisins, les parents de Yuuki finissaient de dîner, et constatant avec leurs amis qu'il était tard, ils décidaient de commencer à se préparer à rentrer chez eux, cela prendra bien une dizaine de minutes, le temps de finir de parler. Eux aussi avaient passé une excellente soirée, ils en étaient heureux.

Voisin : "Vous passerez le bonjour à votre fille de notre part ! Elle a quel âge maintenant ? Quatorze ou quinze ans ?"

Maman : "Quinze ans oui."

Voisin : "Ça se passe bien pour elle ? Vous m'aviez dis qu'elle avait eut quelques problèmes par le passé."

Papa : "Ho, oui, elle a quelques difficultés à approcher les autres élèves, elle n'est pas très sociable, et elle nous fait une dépression depuis quelques temps déjà, elle... Elle dit en avoir marre d'elle."

Voisin : "Sans rire ? Une fille aussi souriante qu'elle ? Pourquoi elle en aurait marre d'elle ?"

Papa : "Je ne sais pas, je pense qu'elle réfléchit trop à propos d'elle même et elle donne trop d'importance à des trucs moins importants que ça en à l'air, et du coup ça la met mal. Enfin, tu sais, les ados quoi."

Voisin : "Ouais, les ados ! Mais fais quand même attention, si ça se trouve c'est à cause de quelque chose qu'elle vous cache. Elle ne vous dit peut-être pas tout."

Papa : "Oui, je fais attention, enfin, j'essaie. Aller, passe une bonne soirée, dors bien !"

Prêts, les parents de Yuuki quittaient la maison de leur voisin. Une fois les pieds dehors, ils constatèrent le froid glacial qui régnait, puis, ils constatèrent autre chose. Une certaine lumière chez eux à travers leur fenêtres, et de la fumée partant d'en dessous de la porte du garage... Quelque chose n'allait pas. Ça ne sentait pas bon, littéralement, ça sentait le brûler. Craignant que quelque chose ne soit arrivé, les parents se dépêchèrent de se rendre jusque chez eux, bien que la mère resta devant sur l'ordre de son mari. Le voisin lui même avait remarqué que quelque chose n'allait pas, lui qui avait raccompagné les deux adultes jusqu'à la sortie de sa maison observait la scène du père qui déverrouilla sa porte d'entrée, et qui ouvrit sa porte avec surprise.

Il y avait plein de fumée, et il pouvait voir d'ici que la maison était en feu, notamment le salon. Il remarqua aussi les chaussures de sa fille, elle était rentrée. Son cœur se resserra dans sa poitrine, et c'est en se protégeant le visage comme il le pouvait qu'il rentra à l'intérieur en criant le nom de Yuuki. Il n'eut pas à chercher bien loin, tandis que le couloir menant au reste des pièces de la maison était complètement en feu, il retrouva sa fille tranquillement assise sur le fauteuil devant la cheminée, elle était là, assise, en train de se vider de ses larmes. Le père comprit alors ce qu'il s'était passé. La mère elle avec le voisin avaient quant à eux appelé les pompiers pour éteindre le feu, ils avaient vu les flammes sortir par les fenêtres des chambres de l'autre côté de la maison.

Papa : "Yuuki !! Il faut sortir, vite !! Viens avec moi !!"

Yuuki entendit son père et tourna sa tête dans sa direction, puis elle secoua simplement la tête. Son père commençait à avoir vraiment peur, il ne devait pourtant pas céder à la panique et faire en sorte qu'il sorte d'ici avec sa fille, bien que ce soit elle qui ait mit le feu à l'endroit. Il ne devait pas perdre de temps à lui parler. Yuuki alors qu'elle pleurait de plus en plus commençait à rire doucement rire, elle s'effondrait mentalement un peu plus, puis elle cessa et plongea son regard dans celui de son père...

Yuuki : "Il y a des gens qui ont des problèmes, des gens en rupture de chance, d'autre qui sont simplement complètement tarés et qui ne peuvent pas être en rupture de chance puisqu'ils n'en ont pas de prescrit dans leur inventaire ! Des gens qui peu importe ce qu'ils font ne se sortiront jamais de leur merde ! Ces gens là sont foutus de base ! Je suis foutue de base ! J'ai cramé le magasin à côté du lycée l'année dernière et je sais même pas pourquoi ! Je suis qu'une gosse, ok, mais j'ai envie d'en finir, alors foutez moi la paix, laissez moi !! Qu'on me laisse tranquille...! Qu'on me laisse crever une bonne fois pour toute..." Criait-elle à son père en sanglotant.

Mais elle pouvait donner toute les raisons qu'elle voulait pour vouloir en finir, Il était son père, et Il se devait de ne pas la laisser tomber. Il se rapprocha alors d'elle malgré ses avertissements et il l'attrapa, elle se débattait, mais il restait faire et la transportait aussi vite que possible en dehors de la maison alors que les flammes les suivaient comme de véritables têtes chercheuses. Ils finirent par sortir de la maison, Yuuki arrivait à se libérer de l'emprise de son père, mais elle n'allait pas trouver le courage de se jeter dans les flammes une bonne fois pour toutes, autrement elle l'aurait fait plus tôt. La mort fait peur, c'est pour ça qu'elle préfère savoir qu'elle vient sans la regarder.

Yuuki descendis deux marches avant de tomber sur ses genoux et de commencer à pleurer de plus belle, les secours arrivaient un peu plus tard.

Can't hold it ? Release it.

Pendant ces deux dernières années, Yuuki et ses parents avaient été hébergés par des membres de la famille, Yuuki avait refusé toute aide psychologique de la part de spécialistes, elle avait demandé à rester seule un long moment, elle n'avait pas remit un seul pied en cours depuis les événements durant sa dépression, elle était encore au stade de la première année de lycée. Elle avait maintenant 17 ans, elle avait grandit, elle était devenue plus mature, bien qu'elle avait demandé à ce qu'on la laisse tranquille, elle avait été aidée par l'amour de ses parents, comme quoi ce genre de choses marchent la plupart du temps, mais ce n'était pas encore suffisant.

Elle était toujours mentalement troublée par tout ce qu'il s'était passé, elle n'avait pas encore réussi à s'en remettre, elle s'était calmée avec sa dépression et n'avait rien cassé depuis un moment. Son père lui avait continué de travailler, et sa mère s'était trouvé un travail maintenant que Yuuki avait grandit et qu'elle avait plus de temps pour elle, et ce dans le but d'économiser pour offrir à leur enfant un meilleur avenir, car dans quelques jours, elle allait rejoindre une grande école, une sorte de grand complexe universitaire, et elle y sera en pensionnaire, d'après ses parents, il était mieux pour elle qu'elle change de lycée, non seulement ça l'aidera pour plus tard, mais elle devrait être plus à l'aide avec un nouveau départ. Elle devait repartir de bon pied, et ce à Seika no Gakuren !

Malgré ses années perdues, son dossier et ses résultats excellents convainquirent le directeur de l'accepter dans l'école et de l'aider à bénéficier d'une bourse d'étude. Le père de Yuuki était persuadé qu'il avait prit une excellente décision en inscrivant sa fille dans cet établissement, et le fait qu'elle y avait été acceptée l'avait gentillement fait sourire, mais... Était-elle prête à s'y rendre ? Elle avait reçu un bon nombre de cours de rattrapage pour ne rien avoir perdu de ses années scolaires précédentes, elle était toujours aussi excellente en cours, mais était-elle simplement prête à ne serait-ce que poser un pied en dehors de chez elle ? Allait-elle replonger dans une chute mentale comme la dernière fois à cause d'elle même ? Elle en avait peur, ses pulsions allaient reprendre, et ça n'allait pas bien se passer. Mais, heureusement pour elle, son père allait avoir les mots pour la rassurer. Quelques jours avant la reprise, il vint la voir alors qu'elle jouait aux jeux vidéos dans sa chambre et il lui parla simplement quelques instants alors qu'il avait un téléphone entre son épaule et son oreille, il allait passer un coup de fil pour son travail dans quelques instants.

Image:
 

Papa : "Tu devrais arrêter de te préoccuper des autres, et par là, je veux dire les laisser totalement tomber. Ce ne sont que des gens après tout, n'est-ce pas ? Ho et aussi, j'ai racheté ton costume, vu que je ne me souvenais plus trop de comment il était j'en ai pris un sur mon modèle, en espérant qu'il te plaise !"

Suite à cela, il quitta la chambre et commença son appel. Yuuki avait mit son jeu en pause, elle restait assise, elle haussait les sourcils, ce que son père venait de lui dire tournait en boucle dans sa tête. Elle se retourna finalement vers sa télé, et... Ho... Donc c'est ça ? Un grand sourire commençait lentement à s'installer sur ses lèvres, puis elle poussa un léger rire.

Yuuki : "Agir comme ce genre de personne...? C'est... Complètement possible... Je crois ? Même bien plus que cela...! Ha ha !"

Maintenant, et enfin, elle se sentait prête. Seika no Gakuren, n'est-ce pas ? Yuuki avait de plus en plus hâte d'y aller maintenant, afin de voir ce qu'elle y deviendra vraiment. C'est là bas qu'elle se forgera définitivement !



La joueuse


Prénom / Pseudo : Hele ou Yuuki, au choix x)
Age : 17 ans
Ancien ou nouveau ? Nouvelle
Comment avez-vous connu le forum ? Les tops-sites =3
As-tu bien lu le règlement ? Nom d'un Check By La Plus Mignonne (Abby)...!


Dernière édition par Yuuki Ishida le 04.08.17 20:42, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarKeiko KiyoshiStar ★
• Messages : 702
• Yens (¥) : 100
• Date d'inscription : 31/05/2014

Carte ID
Age: 24 ans
Classe / Job: Policière
Logement: Appartement à Shibuya
MessageSujet: Re: Yuuki Ishida   28.07.17 19:36
Bonjour et bienvenue !

Je me permets déjà de laisser un petit message sur ta fiche car il y a quelques petites choses :

- Sur ton avatar il y a deux personnages ... Il faudrait un avatar où il n'en figure qu'un pour ne pas induire en erreur tes partenaires rp Smile
- Les clubs sont obligatoires pour les lycéens. Il faut donc en choisir un dans la liste des classes, logements, clubs.
- Au Japon on ne parle pas d'année de "seconde" (même si c'est un petit détail).
- Des "iris bleus qui au fil du temps ont viré au vert, puis au jaune" ne sont pas très naturels pour des japonais, qui ont pour 99% de la population les yeux sombres ... Il faudrait préciser que l'un de ses parents soient d'origine étrangère de part ses deux parents. Et se limiter à une seule couleur de yeux :3
- 53 kg pour 1m83 c'est un IMC de 15.8 soit de la dénutrition ! Il est fort peu probable qu'elle soit en bonne santé et qu'elle soit "peu plus épaisse au niveau de sa poitrine et de son fessier," merci de corriger ce point Wink
- Pour le "As tu lu le règlement ?" il te manque le code de validation qui s'y trouve Smile

Voilà, voilà !

J'espère ne pas te décourager et lire très vite la fin de ta fiche !

Bonne soirée

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Je parle en Royalblue ouh yeah.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarYuuki IshidaQui est ce ?
• Messages : 15
• Yens (¥) : 53
• Date d'inscription : 28/07/2017

Carte ID
Age: 17
Classe / Job: Première année de Lycée
Logement: Dortoir/Chambre n°9
MessageSujet: Re: Yuuki Ishida   28.07.17 20:53
Ho non ne vous inquiétez pas, il en faudra plus pour me décourager pour ma fiche !

-Pour l'avatar pas de soucis, je vais en trouver un assez facilement [Edit : C'est modifié]

-Pour les clubs, je vais y réfléchir, je devrais bien trouver quelque chose qui ira à mon personnage [Edit : J'ai fais mon choix o/]

-Pour la "seconde", merci de m'en informer, je ferais plus attention

-Pour la couleur des iris, je voulais rester fidèle à l'avatar et j'ai lu comme quoi il existait réellement des iris jaunes, du coup je vais essayer de me débrouiller pour modifier les origines de Yuuki (en essayant de ne pas me rater cette fois-ci xD) [Edit : Fait, en espérant encore une fois ne pas avoir fait une nouvelle erreur]

-Pour le poids et la taille... Damn, je suis en dénutrition alors, pourtant je vais bien et je suis pas spécialement maigre, je mesure 1m82 pour 56kg ._. ! [Edit : Des amis me disent que pour la taille et le poids, c'est juste un petit peu en dessous, donc ça va, c'est juste un peu maigre, donc je me fie à ce qu'ils me disent vu que je suis pas une spécialiste x) mais du coup au niveau physique je vais essayer d'expliquer le fait que Yuuki soit maigre, est qu'elle est juste pas mal au niveau des formes, elle est pas plate quoi x) !]

-Et enfin pour le règlement, donc il y a bel et bien un code ! -*sort le fusil*- [Edit : Trouvé !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarYuuki IshidaQui est ce ?
• Messages : 15
• Yens (¥) : 53
• Date d'inscription : 28/07/2017

Carte ID
Age: 17
Classe / Job: Première année de Lycée
Logement: Dortoir/Chambre n°9
MessageSujet: Re: Yuuki Ishida   01.08.17 17:56
Petit up pour dire que j'ai terminé, si il y a des trucs qui ne vont pas, n'hésitez pas à tout me balancer à la figure, j'essaierais de corriger du mieux que je pourrais ! Et je suis désolée pour la qualité pas superbe de l'écriture, je suis encore une novice...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarSaitô HibikiGougnafier
• Messages : 911
• Yens (¥) : 275
• Date d'inscription : 02/09/2013

Carte ID
Age: 26
Classe / Job: Prof de sport / Athlète pro / Vendeur
Logement: Garage Shibuya
MessageSujet: Re: Yuuki Ishida   02.08.17 11:35
Salut Yuuki !

Merci pour le travail sur ta fiche ! Sacré morceau à lire, mais j'ai bien aimé Smile

Il y a deux points à éclaircir côté background et tout est bon !
D'abord, concernant la situation financière (moyenne est vague, et insuffisante pour arriver à Seika en théorie, sauf en étant boursier selon les résultats scolaires), et enfin, l'arrivée à Seika, le choix de l'établissement, etc... ne sont pas détaillés à la fin.

Le directeur est très gentil et compréhensif, donc ça peut t'aider pour intégrer l'école, vu le parcours et les résultats scolaires.

Je te laisse modifier, poster quand c'est bon et je te valide dans la foulée Wink

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

In Memory of Chester Bennington


Spoiler:
 


Venez lire L'Ombre du Margrave et n'hésitez pas à commenter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarYuuki IshidaQui est ce ?
• Messages : 15
• Yens (¥) : 53
• Date d'inscription : 28/07/2017

Carte ID
Age: 17
Classe / Job: Première année de Lycée
Logement: Dortoir/Chambre n°9
MessageSujet: Re: Yuuki Ishida   04.08.17 20:43
J'ai du coup précisé que Yuuki était boursière et j'ai essayé de faire en sorte d'expliquer un peu comment Yuuki avait intégré l'établissement (Merci beaucoup pour l'aide Saitô !)
:Ana:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarSky LeeMa sorcière bien ratée
• Messages : 777
• Yens (¥) : 155
• Date d'inscription : 19/09/2013

Carte ID
Age: 23 ans
Classe / Job: Prépa L / stage dans un journal
Logement: Shibuya
MessageSujet: Re: Yuuki Ishida   05.08.17 11:00

Coucou Yuuki! Merci beaucoup pour les corrections et bravo pour cette belle fiche! Ca y est, tu es officiellement validée!  \o/ BIENVENUE!
A peine arrivée tu empoches déjà le bonus yens  de création d'élèves de première année lycée. Bien joué! Wink

Groupe: Why So Serious (+5 yens bonus)
Classe: 1ère année lycée (+5 yens bonus)
Logement: chambre 9

N'oublie pas d'indiquer le lien vers ta fiche dans ton profil et de générer ta carte ID.

Si tu cherches un partenaire rp, tu peux répondre aux demandes dans ce sujet ou poster toi-même une proposition!

En cours de route, tu peux créer ta fiche de lien et mettre à jour ton journal rp  c'est ICI. :3

Et enfin n'hésite pas à passer décompresser dans le flood ou participer aux petits défis du moment!

En cas de question le staff est toujours à ta disposition bien sûr I love you

HAVE FUN !


✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikang.forumactif.org/t1713-sky-lee-is-back-o
avatarYuu OtosakaVery Important Person
• Messages : 207
• Yens (¥) : 167
• Date d'inscription : 27/07/2015

Carte ID
Age: 26
Classe / Job: Policier à la crim
Logement: Appartement autours de Seika
MessageSujet: Re: Yuuki Ishida   05.08.17 15:01
Bienvenue officiellement parmi nous Very Happy

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗


Merci à Kay pour la signature ♥️



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarHaruka AsuyaMurmure de couloir ~
• Messages : 32
• Yens (¥) : 21
• Date d'inscription : 01/07/2017

Carte ID
Age: 18
Classe / Job: 3 ième année
Logement: Chambre 3
MessageSujet: Re: Yuuki Ishida   05.08.17 15:03
Bienvenue ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTsugumi SunaoMarionnette de Vladimir
• Messages : 139
• Yens (¥) : 92
• Date d'inscription : 26/06/2015

Carte ID
Age: 16 ans.
Classe / Job: 2ème année/Travaille dans une boulangerie, à Ginza.
Logement: Chambre 3
MessageSujet: Re: Yuuki Ishida   05.08.17 15:14
Bienvenuuue \o/

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Tsugumi fouine en orangepower 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarSaitô HibikiGougnafier
• Messages : 911
• Yens (¥) : 275
• Date d'inscription : 02/09/2013

Carte ID
Age: 26
Classe / Job: Prof de sport / Athlète pro / Vendeur
Logement: Garage Shibuya
MessageSujet: Re: Yuuki Ishida   07.08.17 16:56
Je ne l'ai pas encore fait, mais je et souhaite donc officiellement la bienvenue ! =)

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

In Memory of Chester Bennington


Spoiler:
 


Venez lire L'Ombre du Margrave et n'hésitez pas à commenter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarYuuki IshidaQui est ce ?
• Messages : 15
• Yens (¥) : 53
• Date d'inscription : 28/07/2017

Carte ID
Age: 17
Classe / Job: Première année de Lycée
Logement: Dortoir/Chambre n°9
MessageSujet: Re: Yuuki Ishida   07.08.17 17:27
Je ne l'ai pas encore fait non plus, alors merci à tous Smile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Yuuki Ishida   
Revenir en haut Aller en bas
 
Yuuki Ishida
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yuuki S. Waldorf [Serpy]
» Konno Yuuki | Absolute Sword (絶剣, Zekken?).
» Ery présente Yuuki Yuuna wa Yuusha de aru
» [POÉSIE] Les pseudos-poèmes joyeux et pleins de vie de Yuuki \o/
» HISTOIRE [Yuuki] -The reasons why one can't laugh from the heart, it's a simple reason ; that's life. | EN PAUSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Le registre :: Fiches Validées-
Sauter vers: