Partagez | 

 AIICHIRŌ HINODE - L'idole ! [ TERMINE ]

avatarAiichirō HinodeQui est ce ?
• Messages : 9
• Yens (¥) : 6
• Date d'inscription : 01/06/2017

Carte ID
Age: 25
Classe / Job: Chanteur / 1ère Année de Master
Logement: Ginza
MessageSujet: AIICHIRŌ HINODE - L'idole ! [ TERMINE ]   01.06.17 15:43
AIICHIRŌ HINODE

Nom : Hinode (Lever du Soleil)
Prénom : Aiichirō (Amour; premier garçon )
Age : 25

Nationalité : Japonais
Orientation sexuelle : Indéfinie

Groupe : WHY SO SERIOUS ?

Classe : 1 ère année de Master mention « Musique et Musicologie »
Club : ...
Situation financière : Riche ; Sa mère est une compositrice très connue et son père est acteur à Hollywood.
Baito / Fonction : Chanteur dans un groupe connu, ancienne idole de J-pop
Logement : Il a un appartement à Ginza.

Personnage de l'avatar ? Mello - Death Note

Keep a secret ? Il a tué un journaliste.
Si on te dit "TheWatcher" tu réponds? Qu'est ce que j'en ai à foutre ?

En apparence je suis ...
Une apparence froide, une aura sombre. Un visage sans émotion. On aurait du mal à croire que celui-ci était autrefois une idole ! Pourtant malgré son masque sombre et son allure sinistre, Aiichirō a bien déjà inspiré le bonheur et l'amour.

Son teint pâle, ses longs cheveux blonds et ses yeux noirs comme la nuit. C'est la marque de fabrique de Aiichirō, difficile de l'imaginer sans sa frange et ses cheveux mi-longs. Auparavant cette combinaison, le rendait mignon et adorable, c'était indéniable ! Pourtant aujourd'hui, la froideur de son visage et ses traits d'adultes apportent une touche de mélancolie et de colère à sa personne, effaçant tout ce qui pouvait être adorable pendant son adolescence.

Son apparence androgyne lui a toujours apporté une certaine reconnaissance au niveau de la gente féminine. Quand il était idole durant le lycée, il avait toujours été le préféré, le membre "charismatique", le plus adulé et le plus surexposé en contre parti. Il était coloré et respirait la naïveté et la beauté. Aujourd'hui Ai' adopte un look plus noir, plus sombre. Un mélange entre le punk et le gothique. Il joue toujours de son apparence androgyne et attire toujours autant les foules. Son physique lui apporte beaucoup, il est beau, il le sait, mais ça ne l'amuse pas vraiment. Il attire les foules et les fans, mais plus grâce à son physique qu'à son talent pour la chanson ?

Et à l'intérieur ...

Au premier regard...

Froid
Au premier regard, Aiichirō est inexpressif, sans émotion. Il est une sorte de fantôme entouré de fans. Un fantôme perdu dans un monde beaucoup trop hyperactif pour lui. Mais tout ça n'est qu'une pure illusion. Une coquille crée de toute pièce par Aiichirō. Le supporter dans la vie de tout les jours suffit pour comprendre à quel point il n'est pas si froid qu'il ne le laisse paraître.

Taciturne
Silencieux, dans la lune, réservé. On peut peut-être encore entendre dire ça à son sujet. Certainement par des inconnus dépourvus de bon sens et très mauvais analyseur. Il renvoi une image mystérieuse et sombre. Une image crée encore une fois pour se préserver, pour se cacher. Cacher la réalité.

En réalité...

Émotif

Il ne peut contrôler ses émotions, il peut même en devenir fou. La colère, la tristesse, la joie. Tout se mélange tout devient fou, brouillé comme un nuage qui plane au-dessus de sa tête du matin jusqu'au soir. Impossible à calmer, impossible à apaiser. Il peut passer des nuits à pleurer, des journées à hurler.

Bruyant
Quand il parle, il ne se retient pas. Sa voix prend la pièce, la violence fait taire tout le monde. Quand rien ne va, il peut hurler, hurler à la mort, ne plus se contenir et faire perdre toutes ses idées d'homme taciturne et mystérieux. Dès fois, c'est simple, il a juste envie d'hurler. De détester le monde.

Violent
Il n'a jamais contrôlé sa violence, peut-être qu'il agit toujours sur un coup de tête, mais c'est incontrôlable. Il peut gifler, tuer quelqu'un sous la colère. Il s'est promis de ne jamais le refaire, mais quand il voit noir, lui même ne sait plus qui il est. Comme si une autre personne contrôlait sa colère, contrôlait ses actes pour le vider de sa haine pour le monde.

Borderline
Toutes ces choses qui font qui il est, font qui il est beaucoup plus détruit qu'il ne pense l'être. Diagnostiqué Borderline peu après le meurtre du journaliste, il se bat nuit et jour avec ses émotions, avec lui même et avec les autres. Tout est différent et rien ne sera plus comme avant... Enfin, si il y avait déjà eu un "avant".

Passionné
La musique, c'est sa seule passion. Même si il en fut dégoûter à la fin de son adolescence. Il n'a que ça qui le tient en vie. Que ça qui fait garder les pieds sur terre. La musique, chanter, c'est toute sa vie. Sans ça, il n'est plus rien, juste une image vide perdue dans les rues de Tokyo. Sans le chant, il ne serait certainement plus en vie à l'heure actuelle.

Loyal
Sa plus grande qualité, certainement sa seule qualité, c'est sa loyauté. Il est impliqué et ne perd jamais la face. Il a tendance à mettre ce qu'il aime en avant, à les faire passer devant lui pour tout. Sa soeur est l'exemple même de sa loyauté. Il l'aime et la protège et serait prêt à mourir pour elle. Au fond, il est quelqu'un de bienveillant pour les personnes qui méritent sa loyauté.

Once upon a time ...

Tout le monde connaît Aiichirō Hinode ! Fils du célèbre Ken Hinode et de la tout aussi célèbre Hanabi Hinode, sa simple naissance était un événement.

Mais commençons par le commencement.

Ken Hinode est un des acteurs japonais les plus connus à travers la planète. Tenant de nombreux rôles dans des films Hollywoodiens, il a tenu plusieurs fois la vedette avec d'immenses icônes du cinéma. Hanabi Hinode est la compositrice de bande-son la plus récompensée au monde. Une vraie légende de talent.

De leur union, naquit Shiro Hinode. Une belle enfant, qui pourtant fut née avec une malformation, la jeune Shiro était née avec une seule jambe. Pourtant le couple Hinode ne tourna pas le dos à cet enfant et lui donna tout l'amour qu'elle devait recevoir.

Cinq ans plus tard, naquit Aiichirō Hinode. Un magnifique enfant lui aussi, mais par chance il ne fut atteint d'aucune maladie ou de malformation. Aiichirō depuis sa plus tendre enfance fut incroyablement proche de sa soeur, il ne pouvait pas passer une journée sans elle.

Enfant adorable, sans problème et sérieux. Il fut élever par sa gouvernante, Adèle. Une anglaise qui savait parfaitement éduquer des enfants pour qu'ils deviennent, plus tard, les meilleurs hommes et femmes de la planète. Aiichirō ne rentra pas à l'école maternelle comme les enfants de son âge, ni même à l'école primaire. Il suivi sa scolarité à la maison, ayant comme seule camarade de classe et amie, sa soeur.

Il avait une relation très fusionnelle avec sa sœur aînée. C'était la première et seule amie qui l'a toujours eu. Sa seule connexion avec le monde en quelque sorte.

C'est quand il entra au collège et qu'il fut séparer de sa soeur que beaucoup de choses changèrent pour Aiichirō. Il fut reconnecter avec le monde extérieur d'un coup. Ses parents l'avaient inscrits dans le meilleur collège de Tokyo et il fut très vite le centre de toute les attentions. Après tout c'était le fils des célèbres Hinode! Il serait impardonnable pour l'administration de laisser Aiichirō sur le côté.

Alors malgré lui, il participa à de nombreux concours, à de nombreux clubs. Il pratiqua de nombreux sports, qu'il abandonna très rapidement. Tout s'enchaînait très vite. Tout le monde le voulait dans son équipe, dans son cercle d'amis, lui n'y comprenait rien.

Naïf et complètement perdu, il suivi le raisonnement de ses parents et commença à prendre des cours de chant. C'est là qu'il réussi à trouver de l’intérêt, à ne pas décrocher au bout du deuxième tour. Voyant là une opportunité pour que son fils devienne aussi célèbre que ses parents, Hanabi, sa mère, décida de préparer Aiichirō à devenir une future idole.

C'est à la fin du collège, après de nombreux cours de chants, de nombreux photo-shoots, quand Aiichirō commença à devenir le modèle de l'adolescent parfait qu'il entra dans la plus grande agence d'idole masculine de la péninsule Japonaise.

Il fut surentraîné, à nouveau enfermé dans un monde complètement à l'opposé de son confort quotidien. Aiichirō avançait, se tenait droit, obéissait, chantait, dansait, il faisait tout, sans comprendre ce qu'il se passait. Quand il eu 15 ans, tout débuta. Il fut membre du nouveau groupe prometteur " Ice - Angel".

Ice - Angel était composé de 5 membres, Aiichirō était le plus jeune, le plus beau, le plus naïf. C'était l'image du groupe, la beauté et l'innocence. Il était rayonnant à la télé, tout le monde le considérait comme un ange. Sa popularité ne cessa d'augmenter durant les quatre ans où il fut membre d'Ice - Angel.  

La première année, tout allait pour le mieux. Aiichirō ne comprenait toujours pas ce qu'il se passait. Il suivait l'exemple et les ordres. Il était partout, sur les affiches à Shibuya, à la télé dans des shows, dans des pubs. Il jouait les mannequins pour les nouveaux créateurs à Shinjuku. Il faisait des apparitions surprises pour ses fans à Akihabara. Aiichirō n'avait que 15 ans.

La seconde année, quelque chose commençait à mal tourner. Aiichirō était de moins en moins préoccupé par les cours, il se concentrait uniquement sur sa carrière de chanteur. Il aimait qu'on s'intéresse à lui. Toutes ses fans, toutes ses filles qui lui tournaient autour, à vrai dire, ça lui montait à la tête. Tout le monde l'avait toujours trouvé intéressant au collège. Mais au lycée, il était beaucoup plus que ça. C'était un ange après tout. Il fut plusieurs fois réprimandé par son manque d'attention, mais il ne se passa jamais rien. Même quand il séchait les cours. L'école ne fit rien, les parents de Aiichirō et son agence la payait gracieusement pour se taire et effacer les erreurs du jeune homme. Des erreurs qui s'accentuaient de plus en plus jour après jour. Aiichirō n'avait que 16 ans.

La troisième année, tout s'arrêta brutalement. Crise d'adolescence, réveil aux enfers. On ne comprit pas tout de suite ce qu'il se passa. Mais Aiichirō arrêta tout. Il était hors-de-question de poursuivre, de continuer à être une Idole. Mais l'agence était contre, ses parents aussi. Il devait terminer son contrat avec l'agence. Il devait continuer à jouer de son personnage, continuer à éblouir les foules et à être un enfant. Sauf qu'Aiichirō avait grandi il ne voulait plus de cette image enfantine, cette image qui le rendait fou. Il n'était pas un ange, il n'était pas parfait ! Il n'était pas tout ça. Aiichirō n'avait que 17 ans.

La quatrième année, fut courte. Après avoir terminé le lycée, Aiichirō n'en pouvait plus, ne sachant comment tout arrêter, il décida de braver les interdits. Il était impossible de voir une idole en couple, impossible de le voir fumer, de le voir aller dans des clubs, dans des love hôtels. Tout ce qui le ferait paraître adulte était interdit. Alors, il se lança. Un soir, il contacta ses amis du lycée et proposa une sortie autour des bars et des clubs. Peu importe où il sortait, à quel moment de la journée, il y avait toujours un journaliste, une fan pour le retrouver. Qu'il allait en France ou bien au konbini tout était sur les réseaux sociaux. Alors profitant de son manque de vie privée, il se fit photographier à l'entrée de nombreux bars et de clubs. Aiichirō n'avait que 18 ans et sa carrière d'Idole se termina.

Pourtant dans les mœurs et les souvenirs des gens, Aiichirō était "l'adorable ange des Ice - Angel". Rien n'avait changé pour eux, mais pour Aiichirō la décente aux enfers continuaient. Ses parents fous de rage qu'il détruise ainsi sa réputation et celle de sa famille lui mirent un ultimatum : "Qu'il poursuit ses études, sinon il pouvait dire adieu à l'argent de ses parents."

C'est ce qu'il fit, malgré tout, il avait eu son diplôme à la fin du lycée et grâce à ça il entra à l'université. Jusqu'à ses 20 ans, il redevenu anonyme. Ou presque. Des journalistes impossibles continuaient à le traquer, ses parents, sa soeur, ses amis et surtout lui. Aiichirō ne pouvait pas redevenir un inconnu c'était impossible.

Un peu après ses 21 ans, Aiichirō créa un groupe avec des amis de son université. "Rock'N Time", dès le premier M/V, dès le premier single. La foule était de nouveau là, différente et plus mûre. Plus macabre et moins enfantine. Ils étaient pourtant tous revenu eux aussi, les journalistes. Ils n'était qu'un ou deux pendant plusieurs années. Maintenant ils sont des dizaines, à traquer Aiichirō pour une "interwiev", à traquer Shiro, sa soeur, pour savoir pourquoi son frère s'était cacher si longtemps.

L'histoire qui suivi ne fut jamais divulguer, la police, les médias, même les parents Hinode ne sont pas au courant. Un secret, une histoire gardé entre un frère et une soeur. Le journaliste qui suivait les moindres pas, les moindres gestes de Shiro l'harcelait. Il sonnait à sa porte chaque jour, chaque nuit. Lui laissait des messages d'amours, des messages qui se transformaient en menace avec le temps. Shiro ne pouvait pas se défendre, elle ne pouvait pas survivre à un harcèlement coincé dans son fauteuil roulant. Honteuse, elle n'en parla à personne, sauf à Aiichirō.

Aiichirō fut fou de rage, il était noir de colère, impossible à contrôler comme fou. Fou qu'on puisse s'approcher de son âme soeur, de celle qui a toujours partagé ses côtés. La seule personne qui l'a toujours soutenu. Alors un soir, il l'attendu caché dans l'ombre. Il l'attendu pendant des heures. Quand son regard croisa le sien, Aiichirō voulait en débattre, voulait l'arrêter, il voulait des explications. Mais l'homme était fou, il ne voulait rien entendre, il lui disait que c'était pas les affaires d'un gamin. Que Shiro l'aimait, que lui aussi l'aimait, le journaliste, le fou, lui répétait inlassablement qu'elle était sa femme, mais qu'elle était mauvaise, qu'elle devait disparaître si elle ne voulait plus le voir.

C'était les derniers mots du journaliste, les derniers mots qu'il prononça avant de menacer Aiichirō d'une lame qu'il cachait dans sa poche. Le reste de la scène tournait dans la mémoire d'Aiichirō, comme un mauvais souvenir qui se mélangeait et qui ne voulait jamais disparaître.

Accident ou non, c'est le fou qui fut poignarder dans l'ombre, là où personne ne put le voir. Là où personne n'entendit ses derniers mots. Il cacha le corps loin de la capitale, le transportant dans le coffre de sa voiture. Aiichirō était lui aussi à son tour devenu fou. Il tournait en rond, ne pouvait plus respirer. Il crisait à chaque bruit pendant des jours, des nuits. Pendant des années, il ne pouvait plus réfléchir. Tout était embrouillé, mais il revoyait les images comme si il avait assassiné quelqu'un la nuit dernière.

Personne ne signala jamais la disparition de cet homme. Personne ne reparla jamais de lui. Mais personne ne pouvait s'empêcher de repenser à lui.

Aujourd'hui encore, Aiichirō cache son désespoir. Il continue à chanter pour "Rock'N Time", le plus grand groupe de rock du Japon. Loin de son image d'enfant sage, derrière un secret inavouable, il reprend sa vie avec bien du mal depuis des années.

Le joueur
Prénom / Pseudo : Aéroport
Age : 21 ans
Ancien ou nouveau ? Nouveau sur la planète
Comment avez-vous connu le forum ? J'ai écris sur google "Forum rpg intéressant, avec des gens mais pas trop mais pas assez aussi sur le thème d'une école/pensionnat/ au Japon." (En réalité je suis allé de partenariat en partenariat et me voilà.)
As-tu bien lu le règlement ? [OK] ~by Sky Je crois ? Je sais pas D:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarSky Lee★One Woman Army
• Messages : 984
• Yens (¥) : 129
• Date d'inscription : 19/09/2013

Carte ID
Age: 23 ans
Classe / Job: Prépa L / stage dans un journal
Logement: Shibuya
MessageSujet: Re: AIICHIRŌ HINODE - L'idole ! [ TERMINE ]   04.06.17 1:16
Bonsoir Aiichirô!

Ah, une fiche impeccable voila qui fait toujours plaisir. Félicitations, tu es donc validé !

Pour fêter ça, je t'invite à visiter de ce pas ton nouvel appartement et décorer les lieux comme bon te semble, tu y es chez toi!.

Comme souhaité, tu es dans le groupe "Why So Serious" et pense à générer la carte ID de ton personnage ainsi qu'à attacher le lien de cette fiche dans l'espace prévu à cet effet dans ton profile

Voila voila, encore bienvenue et amuse toi bien!!


✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗


"I used to hold my freak back..."
Now I'm letting go:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikang.forumactif.org/t1713-sky-lee-is-back-o
avatarKeiko KiyoshiStar ★
• Messages : 663
• Yens (¥) : 107
• Date d'inscription : 31/05/2014

Carte ID
Age: 24 ans
Classe / Job: Policière
Logement: Appartement à Shibuya
MessageSujet: Re: AIICHIRŌ HINODE - L'idole ! [ TERMINE ]   04.06.17 14:48
Bienvenue !

Ne tue personne ici s'il te plait :p

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Je parle en Royalblue ouh yeah.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAiichirō HinodeQui est ce ?
• Messages : 9
• Yens (¥) : 6
• Date d'inscription : 01/06/2017

Carte ID
Age: 25
Classe / Job: Chanteur / 1ère Année de Master
Logement: Ginza
MessageSujet: Re: AIICHIRŌ HINODE - L'idole ! [ TERMINE ]   04.06.17 15:30
Merci Sky et Merci Keiko !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: AIICHIRŌ HINODE - L'idole ! [ TERMINE ]   
Revenir en haut Aller en bas
 
AIICHIRŌ HINODE - L'idole ! [ TERMINE ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Test : qui est ton idole...
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Qui est votre idole? --> Ca marche! :D
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Le registre :: Fiches Validées-
Sauter vers: