Partagez | 

 Shad Parker Light.

avatarInvitéInvité
MessageSujet: Shad Parker Light.    21.05.17 11:06
Shad Parker LIGHT



Nom : Light

Prénom : Shad Parker

Age : 19 ans


Nationalité : Américaine

Orientation sexuelle : Hétérosexuel


Groupe : Me Myself & I


Classe : Université

Club : Musique

Situation financière : Aisée

Baito / Fonction : ECRIRE ICI

Logement : Appartement à Ginza

Personnage de l'avatar ? Black Belladonna - RWBY fanart


Keep a secret ? Poignardé son père

Si on te dit "TheWatcher" tu réponds? C'est sacrément comique tout ça.


En apparence tu es ...

Provocante est sans doute le terme qui te décrit le mieux. Du haut de ton mètre soixante-six, tu regardes pourtant le monde comme si tu en faisais au moins le double. Toujours la tête haute, toujours le buste bien droit, toujours en défiant du regard. Tes yeux de miel doré, surmontés par de longs cils noirs pétillent de malice. Tes lèvres, pleines et invitantes, s'étirent que trop souvent en un long sourire aguicheur ou bien moqueur.


Tu es très expressive pour ne pas dire incapable de cacher tes émotions. Il faut dire que ta peau de pêche rougit à un rien, aussi bien de colère que de gène ou bien encore en conséquence à un coup. Si certains trouve cela mignon, toi ça t'embête. Tu n'aimes pas qu'on lise en toi comme dans un livre ouvert, tu n'aimes pas que l'on te touche le cou malgré les délicieuses sensations que cela te procure. Tu n'apprécies pas non plus que des doigts étrangers passent sur ton corps ou simplement sur ton visage, mais intérieurement tu en bave et en frissonne.


On croit à tort que tu te peints la peau, sans doute pour te donner un style, mais la vérité est que celle-ci est simplement plus claire, voire plus blanche même, au niveau des mains, des pieds, et des yeux. C'est comme si tu portais un bandeau qui s'étend jusqu'à la naissance de ta longue chevelure noir teint en violet munit d'un serre tête avec de petites oreilles de chats et cela t'amuses beaucoup lorsque enfin les autres réalisent qu'il n'en est rien. Cela n'enlève rien à ton charme cela dit, te donne un petit air sauvage. Cette spécificité se reproduit même au niveau de ton épaule gauche, formant trois marques de différents tailles, presque une trace de griffure. Niveau vestimentaire tu es décontractée parfois moulante ce qui fait sortir tes belles formes. Tu as de multiples piercing sur le corps, quelque uns sur les oreilles, un sur la langue et tu as des œuvres d'art tatoué un peu partout..


Et à l'intérieur ...

Douce et belle enfant, tu te crois forte et brave, mais c'est uniquement parce que tu ignores ce qu'aient la douleur et la perte. Tu n'as toujours connu la belle vie et la richesse, mais jamais connu la servitude ou l'humiliation. Bien sûr, tu en as entendu parler. On t'a prévenu, mise en garde, mais qui craint le feu avant de s'y être brûlé les doigts ? Tu restes sèche dans ta façon de parler et autoritaire. Tu te laisses rarement intimider, mais il faut avouer que la vie t'a bien épargnée jusqu'ici. Tu es fière, mais pour toi ce n'est que la démonstration de ton assurance. Tu es bien dans ta peau et hésites rarement à le montrer. Tu ne flirtes jamais ou du moins très rarement, mais permet rarement que l'on te touche. Tu aimes lorsqu'on te regarde avec envie, attiser le feu dans le corps des hommes, les faire languir. Pour toi, ce n'est rien d'autre qu'un jeu flatteur et ô combien divertissant.


Tu n'es pas timide, mais tu n'aimes pas pour autant traîner dans la foule. Non, toi tu es plutôt un loup solitaire. Enfin façon de parler. Tu ne te laisses pas facilement marcher sur les pieds, mais tu n'es pas non plus de nature violente. Par contre, tu es assez rancunière et suffisamment patiente pour attendre le bon moment pour te venger. Mais malgré ton caractère dur et autoritaire, tu as bon cœur et n'hésites pas à tendre la main à ceux qui sont dans le besoin.


Once upon a time ...

- Floride, Août 2007


<< Parker Light, enchantée. >>


Caché derrière la jambe de son père, à laquelle elle était fermement accrochée, Parker releva les yeux vers l'énorme bonhomme qui parlait à son père, c'était son collègue de travail. Il était gros, portait une horrible moustache et se tenait le ventre comme une femme enceinte. Pourquoi fallait-il toujours que ses parents l'emmènent dans ce genre de fête pour vieux. La seule chose que Parker appréciait dans ces endroits, c'était le buffet toujours garni de délicieuses nourritures. Dès qu'elle put s'éclipser de la conversation, elle se faufila entre deux paires de talons et se cacha sous la grande nappe blanche du buffet. Alors âgée de neuf ans elle marcha à quatre pattes jusqu'au bord de la table pour ne pas se faire repérer, s'allongea sur le ventre et sortait sa tête de la nappe avant de la poser sur ses paumes de mains. Et elle resta couchée là, à regarder à droite à gauche, toutes les femmes délicatement maquillées et parfumées et tous ces hommes se forçant à garder leurs cravates et à vanter les mérites de leurs enfants et de leurs femmes. Mais le calme n'était que de courte durée, le drap se releva et le père de Parker fronça les sourcils.


<< Relève toi et tien toi droite je t'ai dit. >>


Après une moue, Parker se releva, frotta sa jupe et bomba le torse. Depuis toute petite, Parker avait appris à bien se tenir, à bien parler... Elle savait jouer du piano, de la guitare et du violon, monter à cheval, connaissait certains poèmes connu de tous... Oui, son père ne manquait pas d'argent, c'est d'ailleurs la seule chose dont il ne manquait pas... La plupart des enfants prennent leur père comme exemple, ce n'était pas le point de vue de la petite fille. Son père était strict, souriait tout le temps pour rien en présence des gens, mais surtout il ne laissait jamais mademoiselle Parker vadrouiller dans le fond du jardin. Elle n'avait pas non plus le droit de porter des shorts, ni de manger de sucreries. Son père était tout bonnement le contraire de sa mère, Kimiko Light. Ha! Parker aimait sa mère à la folie. Elle était belle, douce et sentait toujours bon. Elle avait d'ailleurs pris l'habitude de se cacher dans ses bras lorsque son père s'énervait...


   Tokyo, Mai 2017


*Bip Bip... Bip Bip... Bip Bip...*


Une main lourde s'écrasa contre le bouton du réveil, c'était la miss qui râla après son réveil avant de jeter la couette par terre et de s'extirper de son lit. Elle bâilla longuement et étira ses bras.

La miss avait bien grandi, elle avait aussi beaucoup changé. Il y a 10 ans, son père est mort poignardé de trente-six coups de couteau dans le thorax, sept dans la carotide alors qu'il se trouver dans sa demeure en pleine nuit avec sa fille

Le suspect n'a jamais était retrouvé.

Cette nuit-là Parker appela les pompiers en pleurant et totalement paniqué. Il était 23h30. Les pompiers sont arrivés quelques minutes après l'appelle pour prendre en charge son père couché au sol, ensanglanter. La police arriva et posa des questions à la jeune fille, lui demandant de détailler ce qui venait de se passer.

- " Je n'arrive pas dormir donc je restais à penser, j'ai entendu une vitre se briser, mais je n'ai pas osé aller voir ce que c'était parce que j'ai peur du noir et on m'a dit que des fantômes pouvaient me faire peur et que des monstres pouvaient surgir de nul par et m'attaquer... Après quelques secondes de silence j'ai entendu papa hurlé et c'est là que je suis descendu pour voir ce qu'il n'allait pas, j'ai pris mon courage à deux mains parce que papa ne hurle jamais puis je l'ai vu allongé par terre dans une mare de sens avec plein de troues partout..."

Elle fit semblant de pleurer pour que les policiers arrêtent de la questionner. En réalité tout n'était que mensonge, Parker avait poignardé son père après une dispute entre elle et lui. A toujours lui refuser ce qu'elle voulait faire, elle devait passer son temps à lire et à faire ses devoirs. Jouer était interdit, sortir aussi. En voulant remonter dans sa chambre son père s'approcha d'elle et l'a puni jusqu'à la semaine prochaine, sans raison valable, tout ça parce qu'elle lui a tenu tête et qu'elle sait qu'il déteste ça. Au bord de l'escalier se trouver un vase en verre assez lourd, lorsque son père fit demi-tour, elle mis ses mains dans ses manches pour ne pas laisser ses empruntes, poussa le pot assez fort afin qui lui atterrisse sur la tête avant de lui ouvrir le crâne et de voir son père s'étaler au sol. Elle se dirigea vers la cuisine, ouvrit le meuble sous levier pour prendre une paire de gants en latex, les enfila, prit un couteau, et se jeta sur son père pour le poignarder à mort. Les séries télé l'avait énormément aidé.

À la fin de sa petite séance d'autopsie, elle monta dans sa chambre pour brûler les gants au-dessus d'une bougie qu'elle avait soigneusement allumée une heure auparavant. Fière d'elle, soulagé, libre, elle retourna dans le salon et se colla à son père pour que de plus grosse traces de sang puissent masquer les éclaboussures sur ses vêtements, comm esi elle avait essayé de le prendre dans ses bras et après elle appela les pompiers et commença sa scène de théâtre.


Les années passèrent, alors que la mort de Davon Drake Light, le père de Parker, affecta sa bien-aimée et non Parker, celle-ci décida d'envoyer sa fille âgée de maintenant sa majorité, au Japon, pays natale de Kimiko. Son père ne lui manquait en rien, etune haine était née dans le ventre de la jeune fille. Une haine pour sa mère, pourquoi l'avoir envoyé là bas ? Elle n'avait pas le droit de l'abandonner de la sorte. Rapidement, Parker avait fait abstraction des règles qu'on lui avait enseignées, abstraction de son passé jusqu'ici, elle se fichait de tout à présent. Elle avait cessé d'étudier à tout bout de champ sauf la science et les cours de guitare puis se contenta d'en rester là, elle en savait déjà beaucoup pour son âge du moins le principal. En arrivant elle changea d'identité, se fit appeler Shad, Shad Parker Light, la raison personne ne le sait et jamais personne ne pourra le savoir.



Le joueur

Prénom / Pseudo : XXX

Age : XXX

Ancien ou nouveau ? Nouvelle

Comment avez-vous connu le forum ? J'en sais rien.

As-tu bien lu le règlement ? |OK| K


Dernière édition par Shad P Light le 21.05.17 13:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Shad Parker Light.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Editeur light libre
» the light of aerendil
» Shad Gaspard
» Lucky Light
» Moon Light [Pouffy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: