Partagez | 

 Nino Hasegawa - In No Hurry to Shout meet Arise...

avatarNino HasegawaParfait inconnu
• Messages : 2
• Yens (¥) : 5
• Date d'inscription : 18/05/2017
MessageSujet: Nino Hasegawa - In No Hurry to Shout meet Arise...   18.05.17 18:47
Nino Hasegawa

  Nom :Hasegawa
  Prénom : Nino
 Age : 16 ans le 03 avril 2001.

 Nationalité : Japonaise.
 Orientation sexuelle : Non renseignée, comme non effectuée.

 Allergies : Béton et fouin.
 Groupe : Element Zero un peu hors norme, comme elle ne passe pas si inaperçue et se lie. Enfin l'adolescente n'aime pas les groupes : Me Myself&I - Fury is Power et quelques Life is Art qui chantent pour raisons personnelles .

 Classe : 2ème année de lycée
 Club : Journalisme - Nino filme pour ce club.

 Situation financière :Boursière, n'ayant pas trop d'argent..
 Baito / Fonction : Elève.
Logement : Interne.

 Personnage de l'avatar ? C'est un dessin original de la dessinatrice ou le dessinateur Aida Takanobu.

Keep a secret ? Le secret est moyen, la nouvelle arrivante aurait faite une photo de mannequina lingerie publiée dans un magazine d'adolescentes peu connu.  
Si on te dit "TheWatcher" tu réponds? Fhhh qu'il essaye, mais elle s'en fiche.

En apparence je suis ...

La taille de la demoiselle est probable pour une japonaise, mais son corps possèdes des mensurations de rêves hormisla poitrine et les goûts sont subjectifs...Bien heureusement vu les efforts de titan qu'elle a faite et maintient de jour en jour. Avec la course l'alimentation les squats et d'autres. Hasegawa est légère et élancée, des capacités qui pourraient plaire aux clubs sportifs. Mais les goûts de la jeune fille ne suivent pas les espoirs de ses camarades et professeurs.

On peut être franc, ce personnage principal n'est pas une beauté puis on ne la voit pas vraiment. Ce qui la démarque c'est sa couleur de cheveux un peu plus clair que la plupart des cheveux sombres et encore ça reste discret, elle ne va pas se faire une couleur flashie genre bleu turquoise ou rose bonbon. Cela ne lui gâche pas la vie, au contraire c'est pratique seulement ce n'est pas une information anodine si on s'intéresse à son évolution. L'année dernière les personnes de son école étaient interloquées de ne jamais apercevoir ses cheveux pousser plus que ça. Oui les gens ne vont pas chez le coiffeur, toutes les deux semaines non plus.

Les cheveux de cette fille ne peuvent plus vraiment pousser, avec un incident.. Déjà estimons la heureuse, elle n'a pas perdu tous ses cheveux sur le coups. Rien n'a signaler pour les yeux de la japonaise, leur couleur est naturelle un joli vert. Seulement la forme n'est pas vraiment bridée.. Venant des gênes de la mère de Kojiro son papa, qui était aussi Russe.

La voix féminine qui sort de sa jolie bouche fine, a un son pincé et un peu rauque faiblement. Sa constante est faible, dans les couloirs sur le toit ou bien ailleurs le lycée vous ne la verrez jamais crier ou chanter.. JAMAIS. Pour sa santé, elle a dû se faire opérer des cordes vocales de polype si on lui demande elle va répondre " Que plus elle force sa gorge plus elle disparaît". Ce qui est la stricte vérité, quand on y pense. Aucune caractéristique de son corps n'est visible, hormis une légère cicatrise de brûlure au milieu du ventre.

Make a clothes. Bien que Nino soit pudique corporellement et sur ses sentiments. Mais elle ne reste pas moins fière du corps qu'elle a acquise et n'hésite pas à se trimballer en débardeur. Les vêtements plus agréables et pratiques sont les pantalons jean amples des grands hauts etc.. De préférence Nino s'habille à la mode américaine et Coréenne parfois. Personne ne la verra sans ses bijoux avec une lune et une étoile, elle y tient comme la prunelle de ses yeux. Arise les avaient envoyés par la poste avant qu'elles ne rompent contact.
Et à l'intérieur ...

Like it. Soda , oreillers, le yuzu , le sport.

Hate it. La couleur rouge, bonbons, les études, les batteries ridicules des dernières consoles portables, les jeux sur smartphone, LoL, faire des efforts, reconnaître ses erreurs, se lever tôt, les filles à gros seins. Les gens qui aiment faire du mal, la bouffe du self. Les conflits, le céleri...Que l'on s'apitoie sur son sort sans essayer de s'en sortir, que l'on ne s'essuie pas les pieds avant d'entrer.

Méfiante. Nino ne se laisse pas inviter par des gens, les laisser lui payer quelque chose.

Franche.Son caractère imprudent la pousse également à se montrer franche quand quelque chose ne lui plait pas avec ses camarades de classe. " Langue de vipère " ou " sale garce " peuvent être prononcées sur son compte, mais au moins, elle a dit ce qui lui passait par la tête. Sa franchise n'est pourtant pas seulement néfaste, si elle apprécie une personne, elle le dira aussi.

Capricieuse. Une chose est sûre dans l'esprit de l'ado: son père est SON papa. Ce complexe Œdipe se limite dans un amour pur entre père-fille et n'a jamais débordé sur l'inceste. C'est juste qu'elle accepte difficilement qu'une autre femme s'approche de lui dans le but de le séduire.

Japonaise de sang chaud parfois, mais qu'avec la personne qui l'aime le plus pour pas qu'elle l'abandonne... Il n'y a pas de reste pour faire chier.

Malicieuse.  Elle fait preuve de malice au quotidien, fut définie comme étant quelqu'un d'espiègle. Elle se base sur l'humour pour se sortir de situations délicates ou gênantes et arbore toujours un sourire franc.

Bizarre ? Quand Nino n'est pas bien, vive colère et ou envie d'hurler il est nécessaire pour elle de porter un masque sur la bouche. Ce n'est que psychologique, sinon les difficultés a respirer arrivent. En même temps, c'est un signal d'avertissement " Attention, risques de fille méchante. " Elle essaye que ce soit un peu discret, mais une véritable obsession perdure sur son poids, la vision d'un plat trop gras lui donnera vraiment envie de vomir.

Curieuse. Mademoiselle Hasegawa, aime tellement filmer les gens vivre se laisser diriger par le courant de la vie. Et s'intéresse particulièrement aux abeilles et cours de biologie.

Positive. Courageuse et s'habituant rapidement, elle a pu s'adapter à des conditions difficiles, disposant d'un minimum de ressources et sans se plaindre. Cela lui convient, elle qui n'a jamais vraiment été gâtée. Tant qu'elle n'est pas toute seule, elle prend tout de manière positive même le pire. Avoir un zéro ? Pas grave, la prochaine fois on aura un ! Perdre sa brosse ? Pas grave, on en rachète une ! Tous les prétextes sont bons pour sourire quand ça suit ses émotions.

Love. Ce n'est pas un vœux pour tout le monde de tomber amoureux, la têtue est du style un peu a fuir a ne pas foncer forcément. Si un, ou une amie est amoureuse de la même personne c'est un apitoiement à savoir mais la Lycéenne s'évince.

Secourisme. Elle possède une bonne fibre médicale, hormis le brevet de secourisme que les adolescents passent sans plus s'en préoccupés. Pour aussi vite s'en débarrasser hein ? Mais Nino a passée une licence de médecine  et une de massothérapie .  Pour savoir suturer des plaies, faire des bandages - des massages curatifs pour les muscles etc.


Faible.  Tout le monde a ses propres faiblesses intimes, petites ou grandes en fonction de son passé. Les sens se secouent comme de beaux diables, avec deux sujets liés Arise et sa voix...

Be Alone ? C'est une personne qui apprécie des fois être seule, même si c'est souvent meilleur d'être avec des ami(e)s. Là -dessous Hasegawa ne flippe pas de la solitude.

Dernier mot. En amitié la jeune fille a un trait principal qui est d'être dévouée.

Once upon a time ...

Before a Daughter.

Asamie Tokudo était la nièce d'un grand maire réputé et fille d'une grande célébrité de littérature ancienne, avec des titres. Cet homme était influent et opulent et faisait venir des meubles et arts des quatre coins du monde. La femme de luxe rencontra un jeune homme de son âge, vingt-sept ans dynamique opportun il travaillait dans la vente et la livraison de meubles anciens.

Aucune histoire d'amour entre eux, juste d'une alchimie au cours d'un été qui durera plusieurs années, jusqu'à ce que ça casse vive le conte de fée . Cette femme sur un piedéstal à peu près pour tous les hommes de sa vie, se vit moins gâtée par son "papa chéri" qui n'aimait pas l'homme avec qui elle fricotait. Aux yeux de ce chef d'une grande fortune, les employés ne devaient pas se mêler à eux tel que des êtres inférieurs que c'est navrant à imaginer.. Pour lui et surtout pour que l'argent lui revienne les deux adultes se séparèrent. Tel que c'était pour la princesse une maltraitance...

 Seulement quelques semaines après, ne fut pas leur surprise par l'annonce de grossesse par le médecin. Et ce coup de théâtre n'était pas le tour d'une petite fille.
Pour le bébé non désiré du nouveau couple, ils durent se marier avec la famille aux moeurs conservatrices. Les premières années de Kajo au monde, plaisaient moyennement à la mère et encore  cela allait. Pouvant le confier au personnel de la maison, des nourrisses enfin des choses de bourges.  Parfois même souvent a qui l'entendait elle déclarait.

-" Il est bien bizarre ce môme"
Sympathiser être gaga et encore moins aimer, ne pouvait pas être le truc de cette reine de glace. Avorter et divorcer n'était pas bon aux yeux du chef de famille.

My Seconde.

Des cris retentirent, mais pas d'un nouveau né. Le riche grand-père expulsa la petite famille, pour le second bébé plus loin de la maison familiale. Fulminante l'envie de saccager la vie future de la fille, était bien tentant. Cela allait de mal en pie, par frustration refusa tout regard tout contact avec. Les deux enfants étaient aimés pour deux chacun par leur père qui se faisait une paternité toute nouvelle et lente. Aidé par la seule femme d'intérieur resté chez eux dans la maison de campagne de Satoyama plus modeste, mais encore bien grande. Plutôt Nino n'eue pas toute suite d'ami(e)s la châtain faisait déjà connaissance avec Kajo son frère c'était et se serait bien long et fastidieux. Elle ne comprit pas, mais sa mère se déchargeait sur lui l'aîné de deux ans. Qui était souvent rendu dans une cabane et se retranchait du monde.


Pour la suite de connaissance, il fallut composer avec une fillette de son âge. La belle Arise cinq ans, était solaire et un peu intrépide .C'est à cette époque que la japonaise se rendit compte de la différence de Kajo, il ne savait pas ce d'ont les gens parlaient ni comprenait des mots et leurs émotions. Un moment fut-il sauvage, il attaquait les autres enfants des chiens et même a blessé avec regret sa sœur. Sous la direction féminine, tous les deux intimement ils émirent des codes spéciaux : Caresser la paume de main les ou la personne est heureuse - des tapotements ici elle est triste. Et quand elle sert la main c'est la colère autour de lui. Les jours étaient très souvent heureux, ils pouvaient d'un coup pleurer à cause de camarades de classe. Par son âge et des choses enfouies pour son frère et sa mère l'écolière commençait à être rondelette.. C'était sans compter les moments de pur bonheur et la protection sans faille d'Arise dans les rues, à la récréation et même à la barbe de la maîtresse.

Kajo n'était pas proche, de la jeune camarade d'école de sa cadette. Il fallut un long moment pour qu'ils accepte vaguement toucher sa main aux retours de l'école Primaire.


It's Hurt .

Le plaisir du quotidien ne dura pas, la mère revint pour un court temps elle avait dû claquer presque la somme totale de ses revenus et ne voulait pas les laisser tranquilles. Donc le débarquement fut effectué pendant la petite fête d'anniversaire a trois. Le brun ce jour-ci, avait dix ans .. Un peu de répit pour cette famille, le temps qu'elle n'apprenne qu'elle n'aurait pas un peu d'argent de la part de son mari et que sa fille s'épanouissait son fils comprenait par petites touches. L'Ecolière elle retrouva sa chère camarade à l'observatoire adjacent a leurs maisons, cette fois-ci Ari pleurait pour une trop forte dispute entre ses parents. Ca faisait mal de la voir comme ça, après la conversation elle laissait sortir des petits cris tristes. Et les petites filles ne savaient pas l'avenir..Hasegawa avait chantée pour sa tristesse, le temps de leur chanson préférée qui fut la première et dernière fois.


L'enfant après ce chant Nino est allée  a l'Hôpital, dans la ville d'à côté après une crise de douleurs aigues des toux frénétiques...pour une durée de quelques semaines. Le courroux de cette adulte n'attendit pas polypes dans la gorge ou non.
Déverser un produit dangereux sur sa tête et provoquer une fuite pour la santé et le financier loin après le divorce et ne plus jamais voir Asamie. Dans la ville de Musashino toute suite après, scolairement parlant, elle les suivis  sur un lit médical. Les premières années après étaient longues et difficiles sans elle, vraiment progressives.

Fu** You.
 
Les premières années de collèges étaient douloureuses et humiliantes, des mots comme " grosse vache " sur son sac ou son bureau. Des réflexions sur ses cheveux, un milieux a démarré un déclic une rage au bout d'un moment. Nino a répondu de grimace en sourire, du jour au lendemain elle voulait nager et  qu'Arise le fasse avec elle. Au grès des semaines ferma son cœur, mais développa sa confiance et ses efforts. Pour petit a petit faire du sport quatre fois par semaine. Avec un peu d'argent en épargne, son père lui a offert d'enlever la peau en surplus..

C'est à cette deuxième année, qu'un psychiatre a trouvé l'handicap de Kajo c'était un syndrome d'Asperger. Le soulagement de tout a fusé, de comprendre cette particularité a changé la vision et mis un mot pour le jeune homme. Puis l'adolescence ainsi que ses interactivités, les garçons ou filles ah oui ce sujet compliqué....

Qui ne vit pas les tentatives de romance, lors de son adolescence ? L'essai de la lycéenne était peu concluante.. Aucune émotion en était sortie et le garçon se plaignait qu'elle ne pense pas à lui, les lèvres contre les siennes ne lui faisait pas envie même si c'est arrivé une ou deux fois. Tout c'est vite arrêté surtout quand Iondo a deviné qu'elle avait en quelque sorte une place importante oubliée dans son cœur. Il y a un moment et une envie a tout.. et a chacun.

C'est à un moment quand elle se sentit plus sûre d'elle, qu'elle assimila que son corps avait changé. Pour changer psychologiquement, qu'une nouvelle amie l'avait poussée à faire une photo professionnelle de mannequina. Elle la fille modeste et passe partout, se retrouvait quelques semaines après sur un papier glacé. La tenue n'était pas courte et vraiment sexy...Après à regarder cela publié la gênait quelques minutes après vision c'est tout. Nino devait être fière de ce superbe corps...Avec des cicatrices mais, elle se sentait bien. Même le jour même avec cette nuisette, qui pourrait servir pendant une nuit amoureuse...

To going'

Le lycée, avait envoyé une réponse très positive au domicile des Hasegawa. Glanée par de très bons résultats a force de travail et le don sportif par ses exercices pour maigrir.

L' au revoir était bien difficile, la maison était calme et silencieuse, lentement une silhouette féminine fendait l'obscurité de la nuit avec légèreté et grâce sans faire de bruit. La voyageuse ouvrit la porte et se dirigea vers le lit du garçon de sa vie et sentie à la respiration qu'il était éveillé les yeux grands ouverts.. A l'entendre arriver, en tant que sœur elle connaissait ses mimiques.

Aucune attente de paroles ni surprise, sa main prit la sienne et ne la sera nullement. Depuis leur enfance, ils avaient des signaux pour que le jeune homme puisse comprendre par théorie ce qui l'entoure. Kajo là allongé sentait une présence assise et proche, la respiration qui se voulait calme. Puis des tapotements dans la main, sa belle était triste... Les doigts se levèrent contre la joue de sa cadette, interrogatif.


- Tu le sais bien, on ne discute jamais de ça mais... Tu imaginais que j'aimais plus que tout A...Arise."

A l'entente de la voix presque s'étrangler sa lèvre se pinça, mais pas de larme de Nino. C'est incompréhensible, mais quand elle pleurait pour ça des fois au fond il se sentait devenir fou..

.-Pour partir en pensionnat, dans une autre ville plus loin et toi et papa vous restez ici..Ca va faire bizarre, c'est demain déjà et...Vous allez me manquer avec vos têtes de culs. "

- " Mais bien-sur " La première réponse avec une voix grave.

- Ferme-là et écoute, je t'aime toi aussi. Je me lasse de certaines choses sans toi... Et ça m'emmerde."

Koji déplaça les indexes de l'ado et ils se touchèrent, encore un signal.

- " Oui je veux mon lion."

A l'heure de l'Aurore elle eue un des bien rares câlins, qu'il ne put faire. Alors que tout est inconnu. Ils avaient appris à vivre un peu.


Friendly Personnal ...



   Arise Bokuto.

C'est cette fille qui a grandit avec son amie, durant leur enfance. Elle était la plus douce et indomptable avec son sourire angélique. L'enfance de sa meilleure amie était illuminée avec elle et la fillette la protégeait des moqueries déjà un peu rondelette. Entre les bisous les rires promesses et les chants enfin surtout d'Arise pour ces derniers.

Après une vive séparation, Nino ne veut plus voir la fille qui la rend si faible. Aujourd'hui, elle est chanteuse dans un groupe de musique amateur pro, très en vogue chez les adolescents.

Comme cela on les voit souvent sur des affiches et à la télévision.





C'est la pire qui la fait , éclater en sanglots...



Le joueur


Prénom / Pseudo : Kuzemie
Age : 17 ans.
Ancien ou nouveau ? Toute nouvelle et c'est mon premier forum !
Comment avez-vous connu le forum ? Le miroir magique d'un top-forum. ~
As-tu bien lu le règlement ? |OK| K


Dernière édition par Nino Hasegawa le 19.05.17 19:22, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarKeiko KiyoshiStar ★
• Messages : 661
• Yens (¥) : 107
• Date d'inscription : 31/05/2014

Carte ID
Age: 24 ans
Classe / Job: Policière
Logement: Appartement à Shibuya
MessageSujet: Re: Nino Hasegawa - In No Hurry to Shout meet Arise...   19.05.17 18:41
Bonjour et Bienvenue à nouveau !

Pour le secret de ton personnage, le fait que la photo ne soit pas publiée rend le secret un peu léger. Comment ce secret pourrait-elle la mettre en danger alors qu’il n’y a aucun lien possible entre elle et un produit non publié ? Si il avait été publié dans quelques numéros puis retirés ça pourrait être plus intéressant je pense :3

Sinon son opération peut faire partie du secret, si elle essayait de cacher le fait qu’elle se soit fait opérer ?

Il y a plusieurs possibilités, je te laisse choisir ce qui peut être le meilleur pour ton personnage (même dans ce qui n'est pas listé, par exemple un rapport avec la famille de ton personnage ou autre !)

Le forum tant à être le plus réaliste possible, aussi la couleur de ses yeux ne peut pas être naturellement verte puisque ses parents semblent tous les deux êtres japonais. Je te renvois à cet article pour plus de précision. Mais si tu le souhaite, elle peut par exemple mettre des lentilles de couleur ? C’est courant sur le forum.

«  Mais Nino a passée une licence et sais suturer des plaies, faire des bandages - des massages curatifs pour les muscles etc. »
De quelle genre de licence parle-tu ? Tu ne le mentionne pas dans ton histoire.

Certaines phrases sont peu compréhensibles, j’en suis désolée.

Par exemple : « Pour le bébé non désiré du nouveau couple, ils durent se marier avec la famille aux moeurs conservatrices. ».
J’en déduis que l’employé et la fille ont du se marier sous la pression familiale, c’est exact ? Ce bébé est un garçon ? J’ai tout bon ? XD

« Des cris retentirent, mais pas d'un nouveau né. Le riche papa expulsa la petite famille, pour le second bébé plus loin de la maison familiale. »
C’est pareil, ici je n’ai pas bien compris … Ils ont un deuxième enfant et le grand père les expulse ?

Tu parles de Arise, Kajo et Nino mais tout n’est pas clair … Qui est Arise par rapport à Nino et Kajo ?

« Le courroux de cette adulte n'attendit pas polypes dans la gorge ou non.
Déverser un produit dangereux sur sa tête et provoquer une fuite pour la santé et le financier loin après le divorce et ne plus jamais voir Asamie. Dans la ville de Musashino toute suite après, scolairement parlant, elle les suivis  sur un lit médical. Les premières années après étaient longues et difficiles sans elle, vraiment progressives. »
Je n’ai vraiment pas compris ce passage, je suis désolée:/ Pourrais-tu le réécrire ?

Dans « To going' » le dialogue n’est pas très clair non plus. Qui est « A » ?

De plus si ton personnage est boursière il faut expliquer cela par de très bons résultats scolaires (dans les meilleurs du Japon) soit grâce à un travail titanesque soit une intelligence hors norme ou alors par de très très bon résultat sportif … Sinon il te reste toujours la solution du grand-père qui aurait été pris de remord et lui aurait payé l’école ?


Voilà, j’espère que cela ne vas pas te décourager @.@ sache que ce n’est pas pour t’embêter mais pour te permettre de jouer sur le forum dans les meilleurs conditions Wink

Bon courage, et si tu as des questions je suis là !

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Je parle en Royalblue ouh yeah.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarNino HasegawaParfait inconnu
• Messages : 2
• Yens (¥) : 5
• Date d'inscription : 18/05/2017
MessageSujet: Re: Nino Hasegawa - In No Hurry to Shout meet Arise...   19.05.17 19:11
Tu as tout bon merci des conseils, sinon pour l'opération ce n'est pas un secret. .

J'ai tout fais ou presque pour l'instant il ne me reste plus que :

" « Le courroux de cette adulte n'attendit pas polypes dans la gorge ou non.
Déverser un produit dangereux sur sa tête et provoquer une fuite pour la santé et le financier loin après le divorce et ne plus jamais voir Asamie. Dans la ville de Musashino toute suite après, scolairement parlant, elle les suivis  sur un lit médical. Les premières années après étaient longues et difficiles sans elle, vraiment progressives. »
Je n’ai vraiment pas compris ce passage, je suis désolée:/ Pourrais-tu le réécrire ? "

Je vais réfléchir comment tout réécrire / formuler, expliquer ce que je voulais marquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarKeiko KiyoshiStar ★
• Messages : 661
• Yens (¥) : 107
• Date d'inscription : 31/05/2014

Carte ID
Age: 24 ans
Classe / Job: Policière
Logement: Appartement à Shibuya
MessageSujet: Re: Nino Hasegawa - In No Hurry to Shout meet Arise...   19.05.17 19:38
Je te remercie de me montrer les modifications faites dans le texte en couleur, par exemple rouge car j'ai du mal à m'y retrouver et après relecture je me pose toujours les mêmes questions que citées précédemment :/

Pour les yeux et le secret par contre c'est bon !

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Je parle en Royalblue ouh yeah.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarKeiko KiyoshiStar ★
• Messages : 661
• Yens (¥) : 107
• Date d'inscription : 31/05/2014

Carte ID
Age: 24 ans
Classe / Job: Policière
Logement: Appartement à Shibuya
MessageSujet: Re: Nino Hasegawa - In No Hurry to Shout meet Arise...   18.06.17 21:31
Bonjour, bonjour !

Un recensement est en cours, si tu souhaites rester avec nous, merci d'aller répondre à ce sujet.

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Je parle en Royalblue ouh yeah.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nino Hasegawa - In No Hurry to Shout meet Arise...   
Revenir en haut Aller en bas
 
Nino Hasegawa - In No Hurry to Shout meet Arise...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» [sondage] chat box vs shout box
» "Never be the same, if we ever meet again."
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Le registre-
Sauter vers: