Partagez | 

 Violet - Enjoy the Silence

avatarViolet ShigeTu me reconnais ?
• Messages : 76
• Yens (¥) : 61
• Date d'inscription : 27/04/2017

Carte ID
Age: 18 ans.
Classe / Job: 3ème année.
Logement: Chambre 1.
MessageSujet: Violet - Enjoy the Silence   30.04.17 1:32
VIOLET SHIGE

Nom : Shige
Prénom : Violet
Age : 18 ans.

Nationalité : Anglo-japonaise.
Orientation sexuelle : Pansexuelle.

Groupe : Element zer0

Classe : 3ème année.
Club : Arts plastiques.
Situation financière : Aisée.
Baito / Fonction : Aucune.
Logement : Pensionnaire.

Personnage de l'avatar ? Un OC de snnn.

Keep a secret ? Avant d'arriver à Seika, Violet a été renvoyée de son ancien établissement pour avoir tabassé violemment une camarade de classe.
Si on te dit "TheWatcher" tu réponds? C'est écrit avec soin, sur les pages d'un bloc-note aux feuilles pastel : "Je ne sais pas. Les rumeurs ne m'intéressent pas vraiment et je ne suis moi-même pas sûre d'être assez intéressante pour qu'il/elle ait grand chose à dire sur moi. Ça veut dire que c'est égal, j'imagine ? Enfin. Ça a peu d'importance."

En apparence... je suis fade.
Elle n'a rien de spécial, Violet. Rien qui ne croche vraiment le regard, rien qui dépasse. De taille moyenne et fine (sans réelles formes, sans réels muscles - paresse oblige), elle traîne sa silhouette silencieuse dans les couloirs de Seika, sa peau pâle se fondant presque dans les murs - à disparaître volontairement, se complaire dans le paysage. Son style vestimentaire, lui non plus, n'a rien de réellement marquant : lorsqu'elle ne porte pas son uniforme, ce sont des habits amples, souvent ternes, qui la recouvrent et complètent la panoplie. Des robes blanches, des pulls gris et jamais rien de vif, surtout : sur elle, le fluorescent parait presque obscène tant il ne lui sied guère.

Fade, Violet est si fade que les éléments qui composent son visage semblent avoir suivi le mot d'ordre : d'un brun terne, ses cheveux raides et sans volume lui balaient les épaules tandis que sur son visage ovale s'effilent deux yeux en amande d'un marron profond qui semble presque virer au noir. Son regard est expressif, pourtant - c'est un peu un must lorsque l'on ne peut s'exprimer avec la voix - et le langage de son corps également, pour qui y portera attention. Et pour qui saura délacer la robe et aider à faire glisser le tissu, une nouvelle couleur, vilaine, apparaîtra : le bleu d'hématomes qui ne disparaissent pas, pavant tout le dos de Violet comme des fleurs maudites qui éclosent sous la peau (mais il faut mériter cette vue : ces couleurs, elle les cache). L'ironie est ainsi : en plus de ces marques douloureuses, la peau de la jeune Shige marque terriblement vite, et bien. La moindre bousculade et la voilà bleutée : heureusement pour elle, sa lenteur la sauve de la plupart des accidents. Pas systématiquement, mais enfin. La plupart du temps.

Et à l'intérieur... ça chante.
Le caractère de Violet, comme son apparence, est d'une discrétion presque comique. Solitaire, elle apprécie de passer du temps seule, à écouter de la musique et porter son regard sur l'horizon (ou le plafond, c'est selon). Comme elle ne parle pas, elle trimballe souvent avec elle un petit bloc-note et un stylo violet, qui lui permettent de dire ce que son corps ne peut dire à sa place (lorsque son interlocuteur ne maîtrise pas le langage des signes). Elle sourit peu, souvent parce qu'elle est seule et par mélancolie également. Violet sera pourtant douce avec qui cherchera sa compagnie (et puis, en plus de se soucier sincèrement de ses rares amis, elle est une excellente oreille et sait garder les secrets).

Souvent dans la lune, il lui arrive de ne pas saisir tout de suite qu'on lui parle mais ne vous en offensez pas, une fois qu'elle vous aura remarqué, soyez sûrs qu'elle vous accordera toute son attention. Autre détail, mais qui a toute son importance : elle aime s'occuper les mains, fabriquer des choses. Sculptures en terre, oiseaux de papier... rien n'échappe à l'étrange hyperactivité de ses mains (bien étrange en effet, puisque la demoiselle est plutôt paresseuse, autrement). C'est pour cette raison qu'elle a rejoint le club d'Arts Plastiques et s'en porte comme un charme. Pour autant, elle n'a jamais voulu qu'on la voie comme une Life Is Art ♪ car ce serait de distinguer et... Violet n'aime pas se détacher de la masse. Pas du tout, même.

C'est une question de simplicité (et de paresse, en quelque sorte) : la jeune fille a vite compris qu'avec la popularité viendraient les ennuis et un surplus de vie sociale qui lui déplairait sans aucun doute. Elle se tient donc soigneusement à l'écart de ce(ux) qui pourrai(en)t la faire sortir du lot et se contente parfaitement de sa petite existence sans vague et sans tache. D'autres pourraient l'accuser de lâcheté, la trouver fade et... en quelque sorte, ce serait vrai.

Mais d'un autre côté... s'ils savaient.

Autrement, en vrac, il reste quelques petites choses à noter sur Violet : elle fume occasionnellement, ne tient pas l'alcool, saigne du nez parfois sans raison et n'apprécie pas les élèves populaires, qu'elle évite comme la peste. Aussi, son mutisme est psychologique (elle a un jour cessé de parler et personne ne sait pourquoi). Des détails, à nouveau, mais il en faut pour donner relief à l'effacée. Car, qu'elle le veuille ou non, Violet possède sa propre individualité, est distincte de ses pairs.
Même si elle aime se raconter le contraire.

Once upon a time ...
Il est 7h30 à Londres lorsque Violet atteint son casier. Avec des gestes lents, elle l'ouvre et commence à en retirer les livres dont elle a besoin pour les cours : histoire, anglais... elle les énumère en silence, agit sans précipitation. Quand soudain, la porte se referme sur son visage, laissant le coin métallique lui mordre la joue alors qu'elle se raidit. Puis la pression diminue et des rires se font entendre, mais Violet ne se décoince pas tout de suite : elle sait très bien (ce) qui l'attend derrière et n'a pas très envie de s'y confronter.

Ce qui l'attend, c'est Sarah. Sarah et ses paupières maquillées, Sarah et ses boucles parfaites, Sarah et sa clique de suiveuses aux ongles vifs, prêtes à rire de tout ce qu'elle pourrait et va lui infliger.

Rassemblant ses forces, Violet s'écarte et referme la porte.

- Oh pardon, Shige, je ne t'avais pas vue.

C'est faux, c'est toujours faux et c'est sans doute pour cela que les hyènes s'esclaffent. Elles ne sont pas les seules : ceux qui n'assistent pas à la scène en fermant leur gueule se marrent aussi, nerveusement ou ouvertement. C'est que Violet ne répond jamais et que son absence de réaction semble particulièrement plaire à son bourreau.

Un pas de côté. Tenant ses livres contre elle, Violet fait signe de s'enfuir mais une main manucurée lui agrippe le bras. Elle se raidit, tourne la tête avec ce qui lui semble être les plus gros efforts du monde.

- Tu es sûre que tu vas bien, la chinoise ? Il me semble que je t'ai pas entendu crier.

Violet hoche la tête et se dégage vivement : si elle pouvait parler, ah, si elle y arrivait, elle lui dirait qu'elle n'est pas chinoise mais japonaise et que son inquiétude, Sarah pourrait se la carrer où elle pense. Mais rien ne sort - comme toujours - et c'est la fuite qu'elle prend, jusqu'aux toilettes des garçons dans lesquelles elle s'enferme, ignorant qui pourrait être là (Sarah la suit parfois dans celles des filles).

Là, elle pleure sans verser de larme, crie en silence : ça fait des années maintenant, qu'elle subit les fausses maladresses de la fille la plus populaire du bahut. Car, si Sarah est sa tortionnaire, elle ne l'est pas aux yeux de tous et représente, dans leur regard, bien d'autres choses. La richesse, la beauté - c'est qu'elle prend tant soin d'elle ! - la popularité et ce charme fou qui fait que parfois même Violet se prend à rêver d'elle sans terreur mais avec cet autre chose qui assèche la gorge et fait palpiter. Oh, les autres - élèves comme enseignants - ne voient que ça  : ils ignorent - volontairement ou non - ce que Sarah lui fait subir : les remarques incessantes et comme trempées de venin, les petits croche-pattes dans les couloirs, les rumeurs, les farces qui font rire tout le monde sauf Violet.

En repensant à tout ça, la jeune métisse sent la panique la prendre.
Elle cherche alors fébrilement les cachets qu'elle a pris à son père avant de partir et en avale par saccades : il lui faut bien ça, pour trouver la force de retourner affronter son quotidien.

**

Tout n'est pas sombre, pourtant, dans la vie de Violet.
Sa famille est aimante et aisée et, depuis peu, elle s'est amourachée de quelqu'un. Une autre fille, un peu rebelle et marginale, qui ouvre fort sa gueule et porte des piques sur sa veste. Violet rêverait d'aller vers elle, sans oser. Elle se contente de lui tourner autour, timidement, s'imprégner de l'aura brute et délicieuse qui entoure Scarlet - même son prénom est divin.

Sauf qu'un jour, Sarah la surprend et Sarah comprend.

Agit.

Violet n'a jamais su pourquoi Sarah la déteste autant : c'est juste là, immuable, sans doute inscrit dans l'ordre de l'humanité, il y a des faibles et des forts pour les écraser. Pourtant, alors qu'elle pensait avoir accepté ce fait, Violet reste figée ce matin-là lorsqu'elle entre en classe pour voir Sarah et Scarlet s'embrasser avec une fougue dégueulasse, qui lui brise le coeur en morceaux (d'autant plus que Sarah a toujours répété à quiconque que les filles, ce n'était pas son genre).

Et comme d'habitude, Violet s'en va.
Court.
Pleure.

Sauf que là, quelque chose a changé.
A l'intérieur, il y a quelque chose qui griffe.
Quelque chose de ROUGE.
Et prêt à éclater.

**

C'est drôle, tout ce sang qui lui coule entre les jointures. C'est drôle, ce monde qui se rassemble autour d'elles sans intervenir, alors qu'elle est sur Sarah et ne cesse de lui envoyer ses poings dans la face, l'un après l'autre. Et Sarah hurle, comme Violet aurait voulu hurler le jour où elle lui a éteint une cigarette sur le bras. Et Sarah chiale, comme Violet aurait voulu chialer lorsque Sarah a fait tomber les medecine balls de la salle de gym sur son dos. Et Sarah saigne, ça fait du rouge partout, un rouge d'un vif horrible et pourtant jouissif, orgasme visuel alors que Violet continue, imperturbable.
Toujours méthodique, même dans sa sauvagerie.

C'est drôle, comme c'est libérateur, de frapper. Drôle tout le temps qui a passé avant qu'un instituteur ne la ceinture et l'enlève à Sarah recroquevillée au sol. Drôle de voir comme la pluralité des expressions qui l'entourent : surprise, frayeur, horreur.
C'est merveilleux.

Alors Violet, pour la première fois, rit aux éclats.
Mais tout ce qu'eux entendront, c'est un rire de folle.

**

Dans l'avion, Violet serre son coussin contre elle. A côté, il y a Père et Mère qui n'ont rien compris si ce n'était que mieux valait tout recommencer à zéro, après un tel scandale. Père et Mère stricts et encore un peu horrifiés, qui de temps à autre jettent des regards à leur enfant.
Douce Violet.
Violette sanguinaire.

Violet qui a le casque sur ses oreilles et qui, la joue appuyée contre le hublot, chantonne si bas que personne d'autre ne l'entend.
Violet délivrée.

Violet qui vole vers une nouvelle existence,
avec un nouveau secret.

Le joueur
Prénom / Pseudo : E.C.
Age : 24.
Ancien ou nouveau ? Nouvelle.
Comment avez-vous connu le forum ? Je crois que je l'ai en signet depuis un moment.
As-tu bien lu le règlement ? OK ~Sky

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗



Violet ne parle pas mais signe et écrit en purple.
Liens et topics


Dernière édition par Violet Shige le 06.08.17 0:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
avatarSky LeeMa sorcière bien ratée
• Messages : 1064
• Yens (¥) : 151
• Date d'inscription : 19/09/2013

Carte ID
Age: 23 ans
Classe / Job: Prépa L / stage dans un journal
Logement: Shibuya
MessageSujet: Re: Violet - Enjoy the Silence   30.04.17 2:53
Violet! Oh chouchou trop heureuse de te revoir sur notre beau forum! Je me réjouis de m'éclater en rp avec toi I love you /o/

Re-Bienvenue donc! :Sky:
Classe: 3ème année
Logement: chambre 1 (avec Melody Winchester... Anglaise aussi, enjoy ~)
Club: Art Plastique

voila voila tu es ready pour t'amuser! :3

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikang.forumactif.org/t1713-sky-lee-is-back-o
avatarKeiko KiyoshiStar ★
• Messages : 810
• Yens (¥) : 18
• Date d'inscription : 31/05/2014

Carte ID
Age: 24 ans
Classe / Job: Policière
Logement: Appartement à Shibuya
MessageSujet: Re: Violet - Enjoy the Silence   30.04.17 18:52
Bienvenue ! Smile

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Je parle en Royalblue ouh yeah.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarViolet ShigeTu me reconnais ?
• Messages : 76
• Yens (¥) : 61
• Date d'inscription : 27/04/2017

Carte ID
Age: 18 ans.
Classe / Job: 3ème année.
Logement: Chambre 1.
MessageSujet: Re: Violet - Enjoy the Silence   30.04.17 23:01
Merci vous deux I love you on se reverra en RP peut-être, qui sait *^*

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗



Violet ne parle pas mais signe et écrit en purple.
Liens et topics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Violet - Enjoy the Silence   
Revenir en haut Aller en bas
 
Violet - Enjoy the Silence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [END]Oh a sunny day, why can't I enjoy it![PV James Lornay]
» ♣ Enjoy life and smile ♣
» enjoy your trip and have fun
» Enjoy Music ! [Ben]
» [GUAM - Plage] Un enfoiré + Une adorable fillette = Enjoy !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Le registre :: Fiches Validées-
Sauter vers: