Partagez | 

 Flynn F*cking Payne - FINI

avatarFlynn PayneValet de Vladimir
• Messages : 176
• Yens (¥) : 23
• Date d'inscription : 26/06/2015

Carte ID
Age: 24
Classe / Job: Prépa L
Logement: Shibuya ♥
MessageSujet: Flynn F*cking Payne - FINI   25.04.17 1:09

FLYNN PAYNE


 
 Nom :  Payne
 Prénom : Flynn
 Age : 25 (+ que 20 ans)

 Nationalité : Australienne
 Orientation sexuelle : Ta mére

 Groupe : I'm living there ~

 Situation financière : Supa rich bitch. Papa PDG , maman héritière
 Métier : Photographe
 Logement : Appartement Shibuya

Personnage de l'avatar ? Shishio Satsuki - hirunaka no ryuusei

Keep a secret ?

Longtemps brimé par ses camarades en Australie il a péter un câble et à frapper un élevé de sa classe jusqu’à l'envoyer à l’hôpital. Ce qui l'a amener à faire 6 mois de maison de redressement pour mineurs violents. Pourtant ce n'est pas du tout une chose qui se voit sur son caractère assez calme et silencieux . L'affaire à été étouffer par son père mais fit pas mal de bruit à Sydney.

Plus tard, Flynn part en depression et tente de se suicidé.

Lien avec Seika:

Ex Etudiant , Donnes de temps en temps un coup de main a son ancien club de photographie.

Si on te dit "TheWatcher" tu réponds?

Rien à foutre. Il n'en a pas peur , même si quelques rumeurs ont déjà circulé sur lui à l'époque où il était étudiant.

En apparence je suis ...


Flynn est un garçon plutôt bien battis, d'une peau plutôt matte étant australien. Il est plutôt mince et sa silhouette est plutôt allongée : de ses longs bras avec ses longs doigts d'artistes à ses longues jambes fines tout est très fins chez lui. On peux dire qu'il est vraiment très grand , puisqu'il fait un mètre quatre vingt six et qu'il dépasse donc pas mal la moyenne japonaise.
Son visage est plutôt rond , ses yeux sont ombragés par de longs cils bruns et broussailleux, tandis que son regard d'un vert perçant est toujours très expressif ( et pas dans le bon sens).Si on observe son nez, on peut constater qu'il est fin et retroussé et si l'on descend vers son sourire et bien on peut y voir des dents blanches et bien alignées et des lèvres assez fines , très souvent pincés sur une cigarette.
Ses cheveux sont mi-longs et d'un châtain très foncé ( presque brun), habituellement il les redresse sur le côté afin que des mèches ne lui obscurcissent pas la vue, mais il lui arrive de les garder tels quel au réveille. Ce qui forme alors une sorte de tignasse plongé sur le côté, de grosses mèches lui tombant sur la figure.
On doit aussi ajouté que Flynn à une belle cicatrice sous l’œil  gauche qu'il s’est fait étant petit en tombant sur le piano de la maison.
Au niveau des vêtements , c'est assez simple ,  il ne s’inquiète pas de la mode , même s'il n'est pas mal habillé. Il aime les choses assez basiques , ce qui l’amène souvent au combo t-shirt noir cintré , et jean. Il aime bien les bijoux , particulièrement les bracelets et les montres et il en a une bonne collection. Il aime aussi les bonnets assez coloré. Rien d'extravagant mais cela lui correspond bien.
Ça c'était avant. Aujourd'hui , même s'il n'a pas énormément changer , l'australien a prit une allure plus stricte , il porte des vêtements plus adultes , pratiquement toujours avec une chemise , un jean ou un pantalon cintré et des chaussures de villes ou des bottines.Ses cheveux sont un peu plus courts qu'avant et il cache les cicatrice qu'il a aux poignet par une grosse montre noir en cuir et des bracelet. On peux ajouté qu'il a prit de la masse musculaire et de la carrure , mais sans plus.

Et à l'intérieur ...


▬En général :


Si on devait résumé le caractère de Flynn en un mot ce serait sûrement : Blasé. On ne verra Flynn sourire qu'à de rare occasion. Ce n'est pas le genre de type qui aime faire le rigolo ou même se donner en spectacle , s'exciter partout et être au centre de l'attention. Néanmoins , c'est quelqu'un qui s'emporte très vite, bien qu'on ne l'entende que très rarement crier il sait se faire respecter et est plutôt provocateur lorsque quelque chose l'agace . Il a une énorme tendance à fuir ses responsabilités , ce qui vient sûrement de son enfance de gosse de riche. Il est démissionnaire et râleur. Ce n'est pas qu'il ne fait pas les choses comme il faut , mais plutôt que ses propres sentiments l'ennuies ce qui l’amènes souvent à adopter le comportement de la fuite.
Flynn n'est pas un grand rêveur. Il a les pieds sur terre et regarde le monde avec impartialité. Il a tendance à avoir l'impression qu'il est le spectateur de sa propre vie plus que l'acteur. Il n'a pas l'impression que les choses avances au rythme qu'il voudrait. Ce n'est pas quelqu'un qui souri à la vie ou qui aime particulièrement faire la fête. Il n'est pas animé par grand-chose à part par la peinture et la photographie ce  qui a tendance à encore plus le couper des autres. Ce n'est pas un grand bavard qui aime parler de banalité à des inconnus, même si parfois il 'y sent obliger à cause des conventions sociales de la grande bourgeoisie.
Il ne supporte pas de se voir être faible face à quelque chose ,  trop fier pour avouer qu'il a besoin d'aide il va toujours essayer de se débrouiller seule… Ou de fuir. C'est quelqu'un qui se lasse vraiment vite des choses. Il a tendance a vite s'impatienter et surtout a vivre toujours à fond. La perte de temps , c'est pas son truc. Cette tendance a s'impatienter fait de lui quelqu'un de très moyen à l’école. Et lui apporte pas mal de soucis relationnel.  Ce sont toutes ses choses qui font de lui quelqu'un d'assez compliquer à approcher. Bien qu'il ne soit pas fondamentalement méchant , l'australien a un caractère de cochon. 



Ce qu'il pense de lui-même :
Flynn ne s'est jamais trouvé très beau, pourtant , il  n'y a jamais prêter attention. Ce n'est pas le genre à se complexer ni à se détailler il aime à se savoir plus ou moins négligé. C'est pourquoi il ne fait pas attention a plus plus que ça. Il estime que si les gens doivent s'intéresser à lui cela ne doit pas être pour son unique beauté mais , plutôt pour ce qu'il est : ce qu'il aime ou pas , ce qu'il sait , ses passions , son caractère etc. Le jeune homme n'as que trop conscience du fait que la plupart des gens s’intéresse à lui seulement parce qu’il a vraiment énormément d'argent. 
On peux également ajouter que Flynn a une assez haute opinion de lui même. Pas au point d'être égocentrique mais il ne se dénigre pas. Comme il est d'assez mauvaise foie , il a très souvent raison. N’asseyez pas d'entrer en débat avec lui.

▬ Aime : Les choses salées , la cuisine japonaise , la viande et cuisiner. Il aime les jeux video et les mangas , les livres et la musique. La photographie de portrait et le sentiment que ça lui procure d'être en train de peindre. Il aime la sensation du pinceau sur la toile , il aime la sensation que procure le fait de photographier quelqu'un , il a l'impression qu'il peux presque toucher du doigt son essence profonde. 

▬Aime pas :Flynn n'aime pas manger trop sucré, il trouve ça écœurant , il n'aime pas les jolies filles sportives , romantiques et intelligentes qu'il trouve trop ancré dans leurs propre cliché . Il n'aime pas les gens trop curieux qui posent trop de questions , ni les gens stupides qui ne cherche pas à s'instruire.

----


 Là encore , le jeune homme change. Et pas qu'un peu. Flynn est dépressif. Il a perdu la confiance qu'il avait en lui. Aujourd'hui , tu pourras le voir blasé , comme toujours. Tu pourras voir son visage impassible qui te dévisage comme s'il voyait à l'intérieur de toi. Mais il ne prends plus la peine de répondre. Même quand il s'en fou pas. Il préfère feindre de s'en foutre. D'ailleurs , il s'en fou de plus en plus de tout.


Flynn est une personne qui réfléchit beaucoup trop. Il se prend pas mal la tête sur ce qu'il doit ou pas faire et surtout sur comment il doit le faire. Il est très soucieux de faire un minimum bien les choses, pas trop du style brouillon , il a tendance à en exiger beaucoup de lui même. Peut-être même un peu trop. L'australien est implacable , pas le genre essayer de trouver des compromis. Avec lui c'est soit tout blanc, soit tout noir. Il est d'ailleurs très très exigeant en particuliers avec son travail dans lequel il s'est totalement plongé depuis la fin de ses études qui n'ont pas durée très longtemps d'ailleurs. Plus responsable , mais aussi plus autodestructeur , la seule chose qui soit en ordre dans le boxons qu'est sa vie , c'est le boulot. 
[/font][/color]

Il boit. Beaucoup. Beaucoup trop. C'est devenu une habitude quand il de stress, quand il a du mal a dormir, quand il est crevé.. A la limite de l'alcoolisme. Sauf qu'il s'en passe quand il doit s'en passer. Alors c'est pas de l'alcoolisme il vous diras. Il prends des antidépresseurs aussi. Mais ça , il le dira jamais. A personne. Même à ses parents. Même à sa mère , la seule personne a qui il arrive encore à sourire.

Once upon a time ...


 PART 1 : AVANT ELIPSE

lynn était un enfant assez fragile qui avait une santé assez faible , lors de sa petite enfance il a été atteint de la mononucléose qui lui a laissé de grosses séquelles au niveau de sa santé. Il ne supportait pas la pollution et lorsqu'on vit à Sydney on y est beaucoup confronté. Sa mère avec qui il avait un lien très fusionnel était sans cesse en train de le surprotéger c'est sans doute cela qui l'a amené à ne pas aller à l'école et être entourer de profs particuliers durant son enfance. C'était une époque assez floue et triste pour Flynn. Il avait l'impression d'être enfermé et de n'avoir le droit que de vivre. L'amusement seul , lorsqu'on est enfant unique est déjà assez limité , mais l'amusement seule , lorsqu'on est enfant unique et que l'on a pas le droit d'être avec d'autres enfants, finit par être inexistant et peu à peu , plus les années passaient et moins Flynn était souriant. Il ne le fut plus du tout lorsqu'il eut presque 11 ans et que son père décida que sa santé allait mieux et qu'il fallait qu'il rencontre le monde. L'école donc , fut pour lui plus ou moins de son point de vue sa première découverte de ce qu'est la société et il fut déçue d'apprendre que lorsqu'on n'entre pas dans un certain moule social on est mal accepter. Il n'était pas bavard , peu habituer a parler pour ne rien dire, il n'était pas drôle non plus ce qui ne le plaça pas en bonne position. Même a son âge il avait conscience qu'il était d'une classe sociale plus élevé que celle de ses camarades et de fil en aiguille il finit par être rejeter par les autres. Les enfants sont cruel  et ce fut de pire en pire car Flynn n'avait pas été éduquer dans la violence , il avait du mal a comprendre ce genre de comportement et l'australien ne voyait aucunes autres solution que de se laisser faire. Et c'est ce qu'il fit, pendant des années. 

Un matin , alors  qu'il se sentait particulièrement nauséeux et inapte a vivre encore une journée en enfer , ses parents l’obligèrent a aller en cours. Les garçons de deux classes de plus que lui , l’attrapèrent dans un couloirs et fouillèrent  une énième fois son sac avec la vive intention de l'humilier. Cela faisait déjà un ou deux ans qu'il avait commencer la peinture et le jeune homme avait du fourrer l'un de ses dessins dans son sac sans y faire attention. L'un des types avait finit par le trouver et c'était moquer… Ce n'était qu'une insulte stupide, pas même objective , mais Flynn sentit  une sorte de sentiments lui parcourir l'échine. Lorsque l'un des garçon déchira le dessin, Flynn arrêta de se contrôler et libéra la rage qu'il  avait enfouis en lui depuis déjà 5 ans. Ce type là n'était pas plus mauvais qu'un autre. Ce qu'il avait dit n'était pas plus méchant qu'autre chose. Mais ce fut de trop.

Il se réveilla le lendemain au poste de police. Sa mère pleurait. Son père l'observait avec ce regard affreux que seul un père peu avoir. Il ne comprenait pas très bien ce qu'il faisait là, il avait juste mal au crâne et son t-shirt déchirer. Son avocat lui posait des questions et ses parents silencieux l'observaient en attendant une réponse sensé de sa part. Il n'en avait aucunes :

-Flynn ? Mon garçon ?  Tu peux tout me dire. Je suis payé pour te protégé. Tu es sur que c'est toi qui a fait ça ? 
-Oui. Avait-il répondu de la façon la plus calme possible.
-Mais pourquoi tu l'a fait ? Et comment ça s'est passé ?
-Je ne me souvient pas , je vous dis. Ils étaient en train de m'agresser comme tout le temps et j'ai juste… arg… J'en sais rien. J'me souviens pas. 

Le reste se déroula très vite , et Flynn se laissa embarquer par les avocats de ses parents et ceux  de l'école. Il s'en fichait d'aller en camp de redressement. Il s'en fichait que le type soit à l’hôpital dans un sale état. Il s'en fichait que l'ont dise qu'il était devenu cinglé ou même qu'en fait il avait toujours eut cette violence en lui. Peut-être que c'était le cas ? Il n'en était pas sur. Ce dont il était sur c'est qu'il ne regrettait  pas. Qu'au moins si il allait en camp de redressement il ne reverrais plus son école de merde avec tout ces gens de merde. Le jugement tomba après 18 semaines qu'il passa chez lui. C'était 1 ans en camp de redressement avec remise s'il se comportait bien. Ses parents insistèrent pour qu'il soit mis en isolement et ne soit pas confronté a d'autres violence et il passa six mois à peindre dans sa chambre de 5 mètre² et ce fut pour lui les six mois les plus tranquille de sa vie. 

Il termina le lycée en cours par correspondance et décida de partir au japon quand il reçut son diplôme. En effet , le japon avait toujours été pour lui une société particulière dont le fonctionnement différait vraiment de celui du monde occidentale qu'il exècre.C'était pour lui une chance de se refaire une idée du monde et peut-être se sortir de sa solitude. Ses parents insistèrent pour qu'il entre dans une école privé cette fois et il donna son accord. C'est Seika qui fut choisit puisque cette école était la meilleure dans son domaine. 


PART 2 : PENDANT ELIPSE

Presque un an. C'est le temps que le bonheur à mis pour s'insinuer dans sa vie. Il est arrivé en Avril au japon. À Tokyo. Il a tout de suite aimé vivre là. Parce qu'on lui fichait la paix. Parce que là , personne ne le prends pour un taré . Ici , il est fondu dans la masse des inconnus. Ceux qui vivent la vie parfaite , les petits riches , heureux , parfait , dominant le monde. En façade. Ici il fait parti de tout ces gens sans histoires apparentes. Au début , il est seul. Sans ami , sans famille. Et c'est peut-être le meilleurs moment de l'histoire. Celui où il n'y a pas d'affect. Celui ou personne ne peux le toucher.Jamais vraiment en tout cas. Et puis après quelques mois , ils se fait des amis . Ils sont peu nombreux , sont éparpiller dans toute l'école. Mais ils sont là . Seuls deux ou trois personnes s’intéresse à lui. Et l'accepte comme il est. Paumé , un peu fou , pas assez sensible. Stacy , par exemple est une bonne amie . Il l'aime parce qu'avec lui , quand ils sont seuls et qu'ils se voient , elle n'est pas comme avec les autres , elle parle sincèrement , elle montre ses petites lubies bizarre et ça l'australien aime bien. Il a un pote dans sa classe. Un qui n'attends pas de lui beaucoup. Un qui fait des efforts pour le faire rire , même quand il rigole pas. Il s'appelle Aki. Et ils vont rester amis , longtemps. Même quand la simplicité de la vie finit par s'effacer. Même quand anonymat ne deviens qu'un doux souvenir.

Et puis y'a Nög. Au début , ce n'est qu'une fille de sa classe. La fille qu'il trouve vraiment jolie sans lui dire. La fille qu'il rêve de peindre dans l'intimité de sa chambre. Et puis ils se parlent. Et puis le bonheurs s'installe. Ils commencent à se voir. Sans trop poser de noms sur leurs relations. Ils se voient juste. Et l'adolescent s'attache. Plus qu'un attachement , il est fou d'elle. Pendant presque un an , le bonheur s'insinue en lui comme une maladie. La vie pouvait-elle être plus parfaite ? Pouvait-il espérer mieux qu'une personne , qui le voit , pour de vrai. Qui sait qui il est . Avec qui il n'y a pas de faux semblant. Tout les défauts de Nög sont une bénédictions aux yeux du jeune homme. Tout est parfait. Tout est merveilleux. Tout s'écroule très vite. Tout part en couille après une phrase. Une seule phrase.

Leurs vêtements sont étaler aux sols , la pénombre de la chambre laisse transparaitre quelques filets de fumée épaisse qui sortes de leurs cigarettes. Il l'observe. Ça fait presque neuf mois qu'ils sont ensemble. Il n'est toujours pas sûr que ça compte pour Nög , tout ce qu'ils vivent et pourtant , ces temps si , elle est encore plus souvent chez lui que d'habitude. Leurs relations est parfaite. Et pourtant , il a envie de lui dire. Ca fait longtemps qu'il a envie. Ça fait longtemps qu'il le ressent et l'exprime aux autres. Mais pas à elle. Toujours pas. Alors il l'observe , un espèce de sourire étrange aux lèvres. Celui qu'il ne garde que pour Nög. Ses cheveux blonds s'étalent sur l'oreiller et elle fume en fixant le mur. A quoi elle pense ? Qu'es ce qu'elle ressent ?

« -Je t'aime. »

Il finit par le dire. Le truc qu'il avait mis tant de temps à lâcher , le truc que même lui était surpris de ressentir. Et elle avait eut cette drôle de réaction. Ce regards perturber , pas comme d'habitude.  Juste pendant une seconde. Et après , elle avait repris son air habituel , le mince sourire quand elle était satisfaite. , elle n'avait pas répondu , mais l'australien ne s'était pas inquiété. Nög n'avait pas pour habitude de montrer ce qu'elle ressentait . Ça lui allait comme ça.

En une nuit , le temps de se réveiller et elle avait disparut. Toutes ses affaires avait disparues , même celles qu'elle laissait trainer depuis des mois chez lui. Mêmes les affaires qu'elle avait mis dans son armoire pour pouvoir se changer quand elle ne rentrait pas chez elle. Il avait vite compris qu'elle avait pris la fuite quand il avait mis des mots sur ses sentiments , mais au début , il ne voulait pas y croire. Il se forçait à penser que ce n'était que temporaire , qu'il fallait du temps pour qu'elle se calme , qu'elle revienne et qu'ils s'expliquent et que tout s'arrange. Mais elle est jamais revenu. Et ce fut la fin du bref bonheur que pu ressentir Flynn Payne.

Entre temps , Flynn réussit ses deux années de prépa et est repéré dans Tokyo par un photographe professionnel. Il décide donc d'arrêter ses études et de le suivre comme apprentis, et finit par trouver une voix professionnelle qui l’intéresse. Il devient photographe pro à défaut de finir peintre comme il l'aurais souhaiter. Il gagne bien , voir même très bien sa vie et commence à se faire un nom dans le milieu de la mode , quoi qu'il trouve le monde trivial et sans intérêt , il accepte toujours les contrats qu'on lui propose.

Plus d'un an après la séparation, il entends un collègue de travail dire qu'elle était repartie en Russie où elle s'était fiancé avec un type apparement plus ou moins connu pour avoir une montagne de frique. C'est le coup de trop. Après quelques semaines à essayer de diriger la nouvelle, il craque. N'arrivant pas à s'en remettre et tombant de plus en plus dans la dépression , le jeune homme s'ouvre les veines dans son bain. C'est son ami , Aki qui le trouve presque inconscient et le conduit à l’hôpital. De là , le jeune homme commence un traitement anti dépresseur et est suivit par un psychologue. Les trois premières années sont un enfer. Tant parce que la seule personne qu'il avait vraiment aimé l'avait lâcher sans un mot que parce qu'il avait finit par ne plus se supporter lui-même.


Après quatre ans de solitude , le jeune photographe avait commencer à doucement se remettre sur pied et avait pu commencer à vivre à peu prêt normalement. Il se plonge énormément dans son travail , fume et boit beaucoup , mais pense de moins en moins à ce qu'il a vécu. Il finit peu à peu par se retrouver lui-même.  Aujourd'hui , Flynn est l'un des photographes les plus prisé de Tokyo , il gagne beaucoup d'argent et surtout , personne au grand personne ne sait qu'il a pu vivre dans la plus profonde des dépressions , mise à part Aki , qui a finit par partir vivre à l'étranger avec sa copine.



Le joueur


Prénom / Pseudo :Flynnou
Age : 25 yo
Ancien ou nouveau ? OLD
Comment avez-vous connu le forum ? Dunno
As tu bien lu le règlement ?|OK|K

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Drink up baby, stay up all night ♥️


Spoiler:
 


Dernière édition par Flynn Payne le 01.08.17 14:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarKeiko KiyoshiStar ★
• Messages : 713
• Yens (¥) : 148
• Date d'inscription : 31/05/2014

Carte ID
Age: 24 ans
Classe / Job: Policière
Logement: Appartement à Shibuya
MessageSujet: Re: Flynn F*cking Payne - FINI   25.04.17 21:46
Même pas de bonjour et de bienvenue tellement on se coeur tous les jours !

Ta fiche est validée ♥

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Je parle en Royalblue ouh yeah.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Flynn F*cking Payne - FINI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Le registre :: Fiches Validées-
Sauter vers: