Partagez | 

 Abby Alyster - Une plume sur un lit de neige ~

avatarAbby AlysterBoniche de Vladimir
• Messages : 147
• Yens (¥) : 58
• Date d'inscription : 13/11/2014

Carte ID
Age: 33
Classe / Job: Gérante du See The Light's
Logement: Grand Appartement dans Ginza
MessageSujet: Abby Alyster - Une plume sur un lit de neige ~   24.04.17 15:13

Abby Alyster


 
 Nom :  Alyster
 Prénom : Abby
 Age :  33 Ans

 Nationalité : Japonaise
 Orientation sexuelle : Homme ou Femme, quelle importance ?

 Groupe : I'm living there ~

 Situation financière : Aisée, les revenus des Alyster’s est fortement complété par ses parents.
 Métier : Gérante du « See The Lights »
 Logement : Grand Appartement dans Ginza au dernier étage d'un immeuble.

Personnage de l'avatar ? Veloce Virsin de Carciphona

Keep a secret ?


Mon secret... J'ai perdu mon mari à mes 26 ans. Cette perte m'a plongé dans une déprime sans pareil... J'ai abandonné mon poste, et mes passions, et me laissa mourir à petit feu. Seuls mes proches sont au courant de cette perte, et ce n'est pas une chose dont je parle... Lorsque quelqu'un parle de mariage et de bonheur je ne peux m'empêcher de repenser à lui... Son visage... Dans ces cas-là je refais une rechute assez importante qui dure en général une semaine et je deviens méconnaissable. Durant cette période j'ai souvent des tendances suicidaires et des envies de me jeter dans le vide... Tel lui... Seule ma sœur peut abréger cette souffrance en restant avec moi pour me consoler. Depuis j'ai toujours tenté de mettre de côté ce genre de conversation. De plus je ne veux pas que les gens connaissent ce secret... C'est le seul moyen si quelqu'un veut m'achever...  C'est pour cela que je parais très souriante et joviale lorsque je suis accompagnée et de trouver plein de sujet de conversation autre que le mariage !

Cependant plus les années passaient, et plus ma dépendance à l'alcool devenait importante. Je ne réalise toujours pas cette dépendance, mais chaque soir j'ai un rituel de prendre un verre une bouteille de vin. Si je n'ai pas ma dose d'alcool je peux devenir rapidement violente.

Lien avec Seika:


J’ai eu la chance d’enseigner le sport dans cet établissement de prestige. Malheureusement je n’ai pu y rester que deux années. De plus ma sœur y a travaillé durant quatres ans en tant que surveillante. Elle savait y faire avec les adolescents…  

Si on te dit "TheWatcher" tu réponds?


The Watcher, c’est une personne mystérieuse. Je ne sais pas ce qui me retient de le poursuivre et de lui coller une flèche entre les deux yeux. « Temee ». J’ai bien faillit crever à cause de ce « kusoyaro »

En apparence je suis ...


Je me suis longtemps regardée dans le miroir sans voir ce que les gens me trouvaient. Peut-être est-ce mes yeux verts clairs, ou bien mes cheveux mi-long blancs... Le blanc, une couleur peu commode, mais j'adore cette coloration, si pure et noble. Hihi ~

C'est vrai que mon visage a l'air doux, comme de la neige, fragile. Mon petit nez au milieu de ma figure, je le trouve mignon quand même. Et puis, je suis de taille plutôt grande, 1M69. Je suis obligée de donner mon poids... ? Oui... ? Bon je ne pèse que 55 kilos. Je n'avais plus envie de manger face au décès de mon mari... Ma poitrine en a pâti je ne fais plus que du 95B. J'ai dû faire le tour de moi… ? Hein… ? Mes vêtements ! Suis-je bête ! Je suis étourdie décidément. En dehors de mon travail je m'habille plutôt bizarrement diront les gens. J'aime m'habiller d'une genre d'étoffe à la romaine, j'y suis à l'aise chez moi ! Je sors rarement avec ça, mais cela m'arrive ! Sinon je m'habille souvent en jupe ou robe, rarement de pantalon ! Et j'adooooore les bottes montantes !

Je voudrais rajouter que depuis les événements j'arbore des cicatrices encore visibles sur les avants bras.

Et à l'intérieur ...


Le caractère aussi... Hé bien je suis joyeuse, j'ai toujours le sourire lorsque je suis accompagnée de mes amis ou d’un inconnu, qu'importe ! J'ai un fort caractère et je ne me laisse pas faire facilement (ma sœur en fait les frais souvent). Mais lorsque je suis seule, j'ai tendance à devenir mélancolique et à me laisser aller... Lorsqu'on parle de mariage ou autre, la fille de caractère que je suis n'est plus, elle laisse place à une fille sans rêve ni but... Se laissant manipuler par quiconque. Je deviens sensible à un point inimaginable, encore heureux seule ma sœur me connaît ainsi. Je me fâche rarement, seulement lorsqu'on parle de nourriture ou des animaux, car oui je suis végétalienne et ne déguste que des produits issus de la terre. Ma Aya et moi nous nous disputons très souvent à cause de cela car elle apprécie torturer les animaux pour les manger... Rien que de dire cela me donne des frissons... De plus j'aime avoir de la compagnie avec des hommes ou des femmes par moment, mais je n'ai plus jamais eu de relation sérieuse depuis... Enfin vous savez...  J'ai oublié je ne peux résister aux animaux, petite boule de vie si mignonne ! Je fonds face à elle... je deviendrais presque folle...

Mais depuis que ce… Monstre s’est infiltré dans ma vie… Je me suis entourée d’une plus grosse carapace pour me protéger. Mais cela n’a pas suffis durant cette période sombre. Depuis lorsque je ne suis pas au travail ou alcoolisé je ne parle pas aux gens et j’ignore quiconque. De plus si le manque d'alcool se fait ressentir je peux devenir violente et méchante pour pouvoir obtenir ne serait-ce qu'un verre.

Once upon a time ...




Ma vie en quelque ligne... ? Je tâcherai de le faire...

Je suis née au Japon, oui je suis japonaise ! J'y vis avec mes deux parents et ma petite sœur ! Les parents de ma mère vivent dans l'appartement au-dessus de nous, donc pas trop loin pour les voir sachant que tous les soirs nous mangions ensemble ! Mon père et ma mère tenaient un petit restaurant anglais avec deux étoiles tout de même, car oui je ne suis pas vraiment japonaise, mais ma mère l'est. Mon père vient de Londres, où le reste de sa famille est restée. J'ai entendu dire que sa famille était tout de même assez proche avec la famille royale anglaise... Je ne sais trop si c'est vrai. Il est venu au Japon par curiosité et découverte. C'est au cours d'une soirée qu'il a rencontré ma mère : Mei. Alors que mon père discutait avec des amis, une serveuse s'approcha d'eux en commençant à parler un anglais certes imparfait, mais bon. Il est revenu tous les jours dans ce bar. Puis l'amour a fait les choses et de cette union il y a eu moi et ma sœur : Aya, qu'elle se nomme ! Nous avons six ans de différence mais je la protège ma petite sœur, c'est l'essence de ma vie. Avec ma sœur quand nous étions jeunes nous chantions toutes deux dans ma chambre jusqu'à l'aube. (Et nos parents nous grondaient ^^"). Ma sœur elle est belle ~

Je crois que j'ai de la chance d'avoir encore ma famille... je tiens vraiment à eux. Mais je pense que si quelqu'un venait toucher à ma famille, une flèche devrait finir dans sa tête... Enfin... Une ? A l'âge de mes 18 ans je voulais absolument avoir les cheveux blancs ! Blanc comme neige ! La neige, l'hiver, quelle belle saison ! Et le blanc c'est aussi la couleur de cheveux de mon chanteur préféré !

J'ai fait des études de professeur de Sport, et en parallèle je faisais du tir à l'arc où j'étais plutôt bonne ! J'ai d'ailleurs décroché ma flèche d'or ce qui me permettrait d'enseigner ce sport que j'admire ! Et quand j'avais le temps je m'entrainais à faire du montage photo et autres ! Bon on va dire que maintenant je me débrouille bien ! Je fus diplômée à mes 24 ans ! Et j'ai donc postulé dans un lycée et je fus prise, quelle chance !

A ma première rentrée scolaire, il y avait un nouveau professeur, il enseignait le français, c'est une belle langue je trouve... Je me suis donc intéressée de plus près à cette langue pour me rapprocher de cet homme. Vers le milieu d'année nous étions devenus assez proches, mes élèves nous charriaient là-dessus justement et c'est comme ça que nous sommes sortis ensemble en avril. Nous avons ensuite acheté un appartement dans le quartier chic de Ginza, mes parents m'ont aidée pour cet investissement colossal, je fus étonnée de l'argent mis pour moi (je nous ne savais pas aussi riche). Nous nous sommes mariés au bout d'un an et demi de relation commune, jour de mes 26 ans, le 2 Juillet 2012. Plutôt rapide mais ce n'était pas un mauvais choix malgré tout.

Notre mariage était le plus beau qu'il soit... Un mariage traditionnel japonais, plus de 200 invités ! Bon je ne connaissais même pas la moitié. Pour notre voyage de noce nous sommes allés à Paris ! J'en ai encore des étoiles dans les yeux, les monuments, les boutiques (ouais j'aime bien acheter mais pas pour moi ! Pour les autres !). Enfin bref, un hôtel somptueux et tout ce qui s'ensuit !

Jusque-là tout allait merveilleusement bien ! Mais... la réalité nous rattrape bien trop vite. Environ six mois plus tard. Mon mari a dû partir en voyage en France pour faire des cours de remise à niveau, il était perfectionniste... Dans l'avion pour rentrer au Japon, un oiseau heurta le réacteur de l'avion et l'avion finit sa course dans la toundra russe... J'ai mis une année pour faire mon deuil... Je chantais seule dans l'appartement, je n'allais plus au travail, j'avais abandonné tous mes projets. Je demeurais seule, mais grâce à ma sœur qui m'a épaulée, je suis parvenue à relever la tête pour repartir d'un bon pied ! Elle décida de venir s'installer avec moi, ce ne fut pas une mauvaise idée, ma petite sœur me manquait énormément. Chaque matin, elle me rejoignait dans mon lit m'apportant le petit déjeuner, geste appréciable tout de même. Elle était si attentionnée ! Et elle l'est encore plus ! Je sais que depuis qu'elle est là, nous buvons souvent jusqu'à en perdre raison et faire des choses... Non je ne dois pas le dire... personne ne doit savoir ce que font deux sœurs ~

Depuis Aya m'a motivée pour trouver un nouveau travail, par chance un emploi de professeur de sport venait de se libérer pas loin de chez nous, elle avait aussi trouvé un poste en tant que surveillante. Que demander de mieux, quand on peut travailler avec sa sœur, HalaHala ~ ♥

J’étais épanouie dans ce travail. Les élèves tentaient de ruser pour ne pas aller en cours, mais ils ne savaient pas à qui ils avaient à faire. Je pensais avoir refait ma vie, que le passé resterait bien loin de moi et de ma sœur. Mais la mort à voulu me rattraper de nouveau. Et elle avait un pseudonyme cette fois-ci. TheWatcher… Cet enfoiré…

//FLASHBACK//


Comme chaque soir je m’étais installée au fond de mon canapé avec un petit verre de vin rouge. J’observais de ma place les poissons nager avec élégance dans notre aquarium. Cela faisait plusieurs jours qu’un sentiment m’habitait, ce sentiment que quelque chose m’observait. Une demi-heure plus tard je commençais à attaquer la bouteille du Ruinard, c’était un bon cru. Au même moment ma télévision s’alluma subitement en grésillant :

Télévision : Bonjour Abby Alyster

Je sursautais sur mon canapé avant de fixer la télévision qui m’avait adressé la parole. Je posais la bouteille délicatement sur la table basse avant de songer « Arrête de boire ».

Télévision : Non, ce n’est pas l’alcool ma chère. Tu dois bien avoir une idée. Réfléchis.

Je pris un temps avant de sentir un frisson de peur s’installer en moi, je savais qu’un type étrange aimait diffuser des mensonges sur les gens habitant le quartier. Je pris parole, hésitante : Heu, oui ?

Télévision : C’est bien. Mais ta fin est proche.

D’un coup les grésillements de la télévision cessèrent et une vidéo d’un avion prit place. Un avion qui semblait filer droit dans le ciel, il coupait l’air tel un couteau. Au loin on pouvait apercevoir un groupe d’oiseaux filant eux aussi à toute vitesse. Un premier oiseau se prit la carlingue de l’appareil, un second heurta les ailes de l’avion. Puis, un petit groupe s’engouffra dans le ventilateur qui servait de moteur à l’oiseau de fer. Une première explosion se fit ressentir dans l’appareil, les passagers s’affolèrent un à un. Cinq minutes plus tard le second moteur perdit de sa puissance. L’oiseau de fer commença une impressionnante chute vers un deuxième ciel, qui lui semblait plus mouvementé. Une lourde fumée noire se dégageait des deux moteurs en fusion. Avant que l’avion ne touche l’eau, la vidéo se fixa et une seconde vidéo se lança par-dessus. Une vidéo de mariage, une vidéo ou deux êtres vivants venaient de se lier pour la vie. Une jeune fille aux cheveux blanc, et un homme qui riait d’un ton typiquement français. On pouvait voir ces deux êtres danser en se regardant avec amour. Cette vidéo vint se couper brutalement avec une transition rouge, et l’image d’un cadavre.

Effondrée devant ces images je pris ma bouteille de vin et la lança à travers l’écran. Il tomba sur la table en verre et vola tout en éclat sur moi. Mes larmes coulèrent le long de mes joues et des cris de haines se mêlèrent à ce vacarme. Prise de colère et de tristesse je me mis sur pieds, qu’importe le verre sur le sol et avança vers la cuisine, derrière moi des traces de sang suintaient sur mon ombre. Je pris les premiers cachets me passant sous la main et cassa le goulot d’une bouteille de rouge, par manque d’envie de prendre le tire-bouchon. J’enfila d’une traite les médicaments et la moitié de la bouteille en m’ouvrant les lèvres. « Pourquoi vivre s’il n’est plus avec moi ? ». Je pris la direction de la salle de bain où la baignoire remplie m’attendait, je ne pris pas la peine de retirer mon étoffe et plongea dans l’eau brûlante. A côté de moi reposait un nid de délivrance, fait de gris tranchant. Je pris de pleine main ces bijoux de la mort avant de m’en mettre une en bouche. Je gravais sur mes bras les inscriptions suivantes : « 私は到着します » (J’arrive). Je me laissais couler au fond de l’eau ne voulant plus revoir la lumière du jour. [Suite Chez Aya]

//FLASHBACK//


Depuis ce jour-là. Ma sœur m’ayant sauvée, je pris mes distances d’elle car je ne voulais pas revenir dans ce monde si sombre. Suite à cela, Aya fit installer le plus de protection possible pour qu’une telle chose n’arrive plus chez nous. J’avais dû quitter le travail car j’ai dû rester en convalescence plus de six mois. Mais cela me pesait sur la conscience de rester seule à la maison et de faire de la peine à ma sœur. Je pris donc mon courage entre mes deux petites mains pour aller voir ma famille quelques temps. Là-bas je repris goût à la vie petit à petit. Je fis part d’un gros projet à mes parents et ils décidèrent de me donner un « petit » coup de pouce financier. Je vis trois jours plus tard mon compte bancaire passer de : 6 068 525 Yens à 36 400 000 Yens. Je pris six mois pour préparer un gros dossier et rassembler toutes les autorisations qu’il faillait pour pouvoir ouvrir un restaurant, bar et boîte de nuit. Je préparais tout cela dans la plus grande discrétion pour en faire en cadeau à Aya.

Quatre ans venaient de s’écouler et enfin les travaux du complexe « See The Lights » venaient de s’achever. [Détails du complexe en bas]. J’ai bien sur dû emprunter 30 millions de Yens en plus pour subvenir aux demandes. La banque fût généreuse grâce aux garanties offertes par mes parents.

C’est lors des 26 ans de ma sœur que je lui fis la surprise. Le restaurant avait déjà ouvert depuis quelques semaines et j’ai pris la décision de l’inviter pour manger. C’est lors du désert que je fis venir un gâteau avec une grande clé en argent dessus pour lui annoncer qu’elle en était la seconde propriétaire. Nous nous répartissions les tâches de façon à nous épanouir un maximum. Aya s’occupait du Bar (avec mon incrustation de temps en temps) et de la boîte de nuit. Et je gérais le restaurant et toute la logistique.

Voilà j'ai fait le tour de moi-même je pense, vous savez je n’aime pas trop parler de moi...

Mais attendez ! J’avais oublié de préciser que j’ai une chaîne Youtube ! Sur le chant. Oui j’aime tellement chanté que j’ai décidé de partager ma passion avec plein de gens. On va dire que c’est ma façon à moi de me purifier la tête. Mais je n’ai pas trop envie que les gens connaissent mon identité du coup j’ai choisi un pseudo : Poucet. J’y poste des chansons japonaises, française et anglaise. Voilà ce n’est pas un secret mais j’aimerais que ça reste un peu privé quand même. (HRP : Du coup mon personnage chante exactement comme Poucet et elle a la voix de Poucet, je précise que j’ai l’autorisation d’utiliser ses musiques et ses paroles dans mes RP’s).

Le joueur


Prénom / Pseudo : Asur ♥
Age : 20 Ans
Ancien ou nouveau ? Une ruine !
Comment avez-vous connu le forum ? Oh... Aucune idée :p
As tu bien lu le règlement ? Depuis le temps... OK --S

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗



Dernière édition par Abby Alyster le 14.05.17 12:41, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAbby AlysterBoniche de Vladimir
• Messages : 147
• Yens (¥) : 58
• Date d'inscription : 13/11/2014

Carte ID
Age: 33
Classe / Job: Gérante du See The Light's
Logement: Grand Appartement dans Ginza
MessageSujet: Re: Abby Alyster - Une plume sur un lit de neige ~   24.04.17 15:18
See The Light's


 Nom des gérants : Abby Alyster / Aya Alyster est la co-gérante

 Lieu : Dans le quartier de Ginza

 Date de création : 21 Juillet 2017

 Activité : Café / Bar, Restaurant spécialisé sur la cuisine française et boîte de nuit.

 Valeur de l'affaire : 100 millions de Yens


Présentation de l'activité


Le complexe « See The Light’s » a vu le jour le 21 juillet. Il est composé de trois entités différentes : Le Bar, Le Restaurant et La Boite de Nuit. Le restaurant est géré par Abby Alyster. Le bar et le night-club sont gérés quant à eux par Aya Alyster. Le restaurant propose une cuisine française et raffinée et est souvent côtoyé par des hommes d’affaires et des familles aux revenus aisés. Le bar accueil la journée toute les populations confondues, on peut y aller pour boire une bière après le travail ou bien même boire un chocolat chaud. Le Night-club, lui, est très apprécié par les célébrités et ceux en devenirs. Des concerts y sont de temps à autres organisés.

Le Bar

Plan du Bar:
 
Image du coin Bar:
 

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarSaitô HibikiGougnafier
• Messages : 943
• Yens (¥) : 316
• Date d'inscription : 02/09/2013

Carte ID
Age: 26
Classe / Job: Prof de sport / Athlète pro / Vendeur
Logement: Garage Shibuya
MessageSujet: Re: Abby Alyster - Une plume sur un lit de neige ~   28.04.17 11:23
Je suis là pour te dire que tu es (presque 100%) validé.
(re)Bienvenue à Seika, ou du moins, dans les environs !

J'ai mis à jour tes informations. Il faudra que tu lie ta fiche à ton profil, et ce sera bon.

Concernant l'établissement et le RP, je te demanderai de bien vouloir fournir le code du règlement - une fois que ce sera fait, je finirai le reste ! Eh non, tu n'allais pas y échapper, désolé !

Dis moi quand c'est bon, et je m'arrangerai pour que ton établissement soit ouvert à la clientèle (j'ai fini par avoir une bonne idée à ce sujet).


C'est tout bon !

Bonne journée, Wink


✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

In Memory of Chester Bennington


Spoiler:
 


Venez lire L'Ombre du Margrave et n'hésitez pas à commenter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Abby Alyster - Une plume sur un lit de neige ~   
Revenir en haut Aller en bas
 
Abby Alyster - Une plume sur un lit de neige ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La plume du paon... ( autodérision )
» [Ab] Allez quoi ! [Abby]
» Une nouvelle voie...(Privé Plume de colombe)
» La plume de Rarage | Grande Guerrière => Crèp
» une plume qui tombe du ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Le registre :: Fiches Validées-
Sauter vers: