Partagez | 

 Arekusia Nagai ou... encore et toujours l'empotée de service

avatarArekushia NagaiHey Bitch, I'm here ♥
• Messages : 170
• Yens (¥) : 64
• Date d'inscription : 08/05/2014

Carte ID
Age: 22 ans
Classe / Job: Université
Logement: Chambre 16
MessageSujet: Arekusia Nagai ou... encore et toujours l'empotée de service   23.04.17 17:07
Arekushia Nagai

Nom : Nagai
Prénom : Arekushia
Age : 22 ans

Nationalité : Japonaise
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle

Groupe : Life is Art ♪

Classe : Université
Club : Le Seika News
Situation financière : Aisée, son père est PDG d'une grande entreprise
Baito / Fonction : /
Logement : Internat

Personnage de l'avatar ? Yui Hirasawa - K-On!

Keep a secret ? Son père officiel n'est pas son père biologique.
Si on te dit "TheWatcher" tu réponds? Au début j'en entendais vaguement parlé et je ne réalisais pas qui c'était. Puis, j'ai rencontré quelques personnes qui avait eu affaire à TW et je me suis faite discrète. J'aime beaucoup papa et je ne veux pas lui faire de mal même si je sais que ce n'est pas mon géniteur. Je ne voudrais pas que TW dévoile mes origines, puisqu'il semble prendre plaisir à révéler les secrets des gens.

En apparence je suis ...
Arekushia est une jeune femme fine et élégante. Depuis bien des années, elle garde ses cheveux châtains coupés au carré et se bat encore et toujours contre ses mèches rebelles. C'est une jeune femme adepte des accessoires tels que les pinces, les bracelets, colliers, etc. Elle profite donc en quelque sorte de ses mèches rebelles pour mettre une barrette différente chaque jour.
Les yeux d'Arekushia sont couleur noisette. Malgré qu'ils soient assez banals, en les observant bien vous n'y verrez plus aucune banalité. En effet, à la lumière du soleil, ils tirent vers le vert tandis que dans l'ombre ils ont tendance à prendre une couleur très sombre.
Depuis son arrivée à Seika, la demoiselle n'a pas bien grandit et conserve son mètre soixante. Elle n'a jamais eu de problèmes de poids et est donc relativement mince.
Au niveau vestimentaire, Arekushia craque facilement pour tout ce qui a un petit côté mignon, fantaisie. Elle s'habille de façon assez simple, ce qui lui permet de ne pas trop se faire remarquer par un style extravagant.

Pour résumer, Arekushia est une jeune femme à l'apparence commune qui ne montre pas de signe d'excentricité dans ce domaine. Mais comme tout le monde, elle fait parfois de petites folies, ce qui est néanmoins très rare.

Et à l'intérieur ...
Arekushia était très compliquée. Elle l'est toujours, mais beaucoup moins. Disons que ces années à Seika lui ont permis de faire face à certaines de ses peurs et de gagner en assurance.
Arekushia a toujours été très timide, sans aucune confiance en soi. Petite, elle avait développé une peur des gens. Etant toujours bien traitée par rapport au poste de son père elle n'arrivait jamais à savoir si les gens étaient sincères avec elle. C'est de là qu'est partie son manque de confiance en soi et la peur de ne pas être appréciée pour ce qu'elle est et non ce qu'elle a. Tout ceci entraîna bien évidemment une grande timidité.
Durant son adolescence, elle se posait beaucoup trop de questions pour un rien. "Dois-je faire ceci ou cela ?", "Pourquoi ?", "Et si je fais ça ?", "Oh mon Dieu, qu'est-ce que je fois faire ?!". Ces questions l'empêchaient parfois d'avancer et de prendre des initiatives  mais aussi de faire confiance au gens - ce qui parfois, a pu être bien utile malgré tout. Aujourd'hui, elle a réussi à faire face à ce doute qui lui gâchait la vie mais les vieilles habitudes reviennent parfois au grand galop...
Sa timidité est malgré elle toujours présente, cependant elle a grandement diminué. Auparavant, Arekushia n'arrivait pas à aborder un inconnu, que ce soit dans la rue ou dans un magasin, il était tout simplement impossible pour elle de prononcer un mot sans bafouiller. Elle est finalement parvenue à prendre son courage à deux mains durant ces six années d'études et parvient à présent à demander un service à un inconnu. C'est pour elle plus difficile de discuter avec une personne qui pourrait avoir une influence sur elle ou son entourage, une personne de Seika par exemple. Elle n'ose donc pas beaucoup aborder les gens dans l'enceinte de l'école et lorsqu'elle entre en contact avec eux, sa peur d'être des autres refait surface.

Question humeur, la jeune femme est généralement toujours en train de sourire, de rêvasser ou de se poser des questions existentielles. Elle rougit très facilement et ses émotions se lisent généralement sur son visage. Il est donc très difficile pour elle de parvenir à cacher quelque chose.
Comme pour ses émotions, Arekushia parle parfois trop vite. Etre spontanée peut parfois être considéré comme une qualité, mais pas pour la jeune femme qui se retrouve parfois dans de drôles de situations à cause de cela. Sa spontanéité la conduit parfois à agir de manière différente avec deux personnes dans une même conversation sans qu'elle le veuille.
Un de ses plus gros défauts en dehors de sa timidité est sûrement sa naïveté. Elle évite de le crier sur tous les toits, de peur que quelqu'un n'en profite mais se doute bien que les gens s'en aperçoivent très rapidement. C'est également une personne très maladroite et tête en l'air, rêveuse ce qui l'amène très souvent à enchaîner maladresse sur maladresse. Et cela ne s'améliore pas forcément avec les années...


Once upon a time ...
Arekushia Nagai est née un 15 avril. Famille aisée, mère au foyer et père PDG d'une grande entreprise.
Mais son enfance se limite à des soirées organisées par sa mère ou des sorties au restaurant et à un père prit par son boulot 24h/24. Plusieurs fois dans son enfance, elle s'est demandée si ses parents s'aimaient toujours. Ses soupçons furent faux et elle le constata le jour où son père demanda sa mère en mariage. Elle avait 7 ans ce jour-là et c'était l'un des plus beaux qu'elle ait jamais vécut. Sa mère s'était jetée au cou de son futur mari et jusqu'au mariage ils n'avaient cessé de se dire des mots d'amour. C'était tellement trop, qu'à la fin la petite fille n'en était plus du tout attendrie et avait hâte que le mariage vienne pour que cela se termine.
Et c'est donc à cette période qu'elle développa sa peur des gens et sa timidité. Elle vit l'attitude des gens et en déduisit qu'ils se comportaient ainsi à cause de son père, c'était évident.
Alors, au lieu d'assister aux réceptions et aux sorties au restaurant elle restait cloîtrée dans sa chambre avec ses deux seuls amis : son piano et les mangas.

Il fallait bien l'avouer, Arekushia en voulait à ses parents. Mais la raison principale n'était pas celle du temps qu'ils ne lui accordaient pas. C'était pour une raison de sang.
Un jour, alors que ses parents étaient encore de sortie elle n'avait pas envie de faire du piano et les mangas qu'elle possédait avaient tous été ouverts une bonne dizaine de fois. Alors elle se mit à fouiller dans les tiroirs, après tout ses parents n'avaient pas de secret leurs vies étaient bien trop ennuyante avec tout ce travail !
Et tout ceci s'avéra complètement faux. Ses parents avaient un secret. Un secret tellement gros qu'elle en tomba à la renverse. Genoux au sol, feuille médicale entre les mains. Les groupes sanguins de la famille ne correspondaient pas. En fouillant dans les tiroirs de son père elle finit par trouver un test de paternité, négatif.
Elle n'a jamais eu la force de dire à ses parents ce qu'elle avait découvert. Elle ne savait même pas si sa mère était au courant du test fait par son père. Et tout ceci confirmerait les doutes qu'elle avait sur ses parents avant le mariage. Mais si son père savait qu'il n'était pas son père biologique pourquoi avoir épousé sa mère ? Mystère.

Et c'est ainsi que se déroula sa passionnante vie jusqu'à son entrée à un lycée renommé.
Elle se fit beaucoup d'amis de par sa passion pour le piano et les mangas. Mais au bout d'un certain temps elle réalisa que certains de ses "amis" se foutaient d'elle et en profitait pour lui jouer des petits tours. Sûrement parce qu'ils se sentaient supérieurs à elle, ou qu'ils s'ennuyaient simplement trop à leur goût et qu'ils l'avaient prise pour un passe-temps. En fait, c'était carrément leur tête de turc si on y réfléchissait bien.
Puis vint le jour de la grosse bêtise. Bien sûr, Arekushia n'y était pour rien mais elle s'était retrouvée dans le gymnase du lycée, inondé. On l'avait invitée à boire un verre et on y avait placé de quoi l'endormir pour quelques longues minutes. Juste le temps de la transporter au gymnase du lycée et d'y casser tout les robinets créant ainsi une inondation. Et devinez qui a été virée de ce prestigieux lycée !


C'est après cette mésaventure qu'elle se retrouva au lycée Seika, en deuxième année. Elle rejoignit alors le club Journal et se vit confier la responsabilité de rédactrice en chef du club. Cette expérience l'aida beaucoup à dépasser certaines de ses peurs et lui permis de faire de belles rencontres.

Au lycée, elle rencontra différentes personnes et s'y attacha plus ou moins. Malheureusement pour elle - et parfois par sa faute - tout ne se terminait pas si bien et elle fut à deux reprises très affectées par deux liens créés avec des personnes de Seika. La première était un ami, Azur, qu'elle s'était fait lors d'un voyage scolaire qui avait fini par partir d'une façon assez brutale. Cette amitié avait été très spéciale, très curieuse et riche en émotions pour la jeune fille. Pour une raison qu'elle ignore encore, elle s'était attachée en très peu de temps à cette personne. Sa disparition avait complètement déstabilisé Arekushia qui avait eu du mal à comprendre ce qu'il venait de se passer. En parallèle, elle connu une autre personne qui devint son petit ami : Alex. Elle resta quelques années avec lui et finit par s'en séparer. Etant donné que ce fut son premier amour, elle eut du mal à s'en détacher et resta pendant quelques mois très mal-en-point.

Peu après sa séparation avec son copain, Arekushia redevint très proche de son père, à peu près comme elle l'était lorsqu'elle était petite. Sauf qu'à ce moment-là, elle était consciente de la réalité sur ses origines. Elle brûlait d'envie de questionner son père à ce sujet mais n'osait pas de peur de lui faire de la peine. En parler à sa mère était encore moins envisageable. Leur relation s'était dégradée avec le temps, elles ne se parlaient qu'uniquement pour se saluer. Pendant très longtemps, elle rêva d'une relation mère-fille idéale qu'elle voyait uniquement dans les films et chez quelques unes de ses connaissances.
Heureusement pour elle, son père était toujours prêt à passer du temps avec elle... du moins, lorsqu'il n'était pas occupé par son travail. Mais les courts instants passés avec lui remontait toujours le moral de la jeune fille et faisait naître en elle un sentiment de bien être. Un sentiment de bien être presque complet, entravé par cette question qui la hantait sans cesse : qui donc était son père biologique ? Maintes fois elle avait pensé à faire ses recherches elle-même mais la peur que cette histoire soit révélée au grand jour l'empêchait de prendre une décision.

Vint alors pour la jeune femme de rentrer dans la cour des grands : l'université. N'ayant aucune idée de ce qu'elle ferait de son avenir, elle préféra poursuivre ses études. Au lycée, elle s'était dirigée dans une filière plutôt littéraireet s'était particulièrement intéressée pour l'histoire du Japon. La culture de chaque pays, découvrir le mode de vie des autres civilisations, tout cela avait toujours été quelque chose qui intéressait particulièrement la jeune Nagai. C'est donc tout naturellement qu'elle s'est dirigée dans cette voie-là sans avoir pour autant une idée précise sur ce qu'elle ferait après ses années d'études. La deuxième chose pour laquelle elle prenait plaisir était apprendre les langues. Bien évidemment, les langues reflètent toujours de la civilisation du pays. L'un allant avec l'autre, elle atteignit alors un bon niveau et décida de continuer dans cette voie pour l'université et choisit donc la filière qui se rapprochait le plus de ce qu'elle aimait.

Côté études, Arekushia était ravie. Elle allait à présent à l'université avec le sourire, ce qui n'était pas le cas pour ses premières années de lycée. Elle avait eu la chance d'avoir des professeurs passionnées à l'université, ce genre de professeur qui vous donne envie de vous surpasser. Bien sûr, sa timidité restait présente et elle ne se faisait pas beaucoup remarquer en cours mais cela n'empêchait pas certains professeurs de l'intercepter avant qu'elle ne sorte de la salle. Ainsi, cela comblait sûrement le manque de sa participation mais leur montrait aussi combien la jeune femme était intéressée et impliquée.
Côté vie sociale... Arekushia restait toujours très isolée. Faire partie du club Journal lui permettait d'aller à la rencontre de certaines personnes ou de se faire parfois interpellée par des lecteurs curieux, mais elle ne partageait tout de même pas beaucoup de relations. Elle s'était fait quelques amis mais n'avait jamais retrouvé personne comme Azur et Alex. Cette mystérieuse alchimie qui se créait entre certaines personnes restait un mystère pour elle. Un mystère qu'elle aurait bien aimé découvrir afin de nouer de nouveaux liens. Mais le fait de ne pas avoir beaucoup d'ami et surtout pas beaucoup de personnes à qui se confier ne la déstabilisait pas tant que cela. En effet, la jeune femme aux yeux noisette n'avait jamais eu beaucoup d'amis. Lorsqu'elle était petite, elle avait pour habitude de se confier à la bonne qu'avait employé ses parents. Elle avait toujours été là pour elle et elle ne la considérait pas comme une simple personne mais comme une amie sur qui elle pouvait compter et à qui elle ferait confiance les yeux fermés. Maintenant qu'elle avait atteint la vingtaine, elle ressentait bien sûr toujours un besoin de se confier mais avait plus de facilité à garder les choses pour elle. Cela ne l'empêchait pas de toujours se confier à sa seule amie de toujours, mais elle ressentait malgré tout le besoin de trouver une personne de son âge avec qui la communication et la confiance serait si facile.

En dehors des études, la jeune femme prenait plaisir à se balader dans les rues de Tokyo, découvrir de nouveaux magasins, observait les gens. Marcher l'aidait à penser et rêvassait était une de ses spécialités. Autant, elle ne le faisait pas exprès la plus part du temps mais elle y prenait également plaisir. Penser à tout et n'importe quoi sans se soucier de rien était plaisant et agréable. De plus, elle aimait à penser que cela l'aiderait à vaincre sa timidité.
Le reste du temps, lorsqu'elle n'étudiait pas et ne se baladait pas dans Tokyo, elle s'amusait sur son piano à apprendre toujours plus de morceaux. Depuis peu, elle lisait beaucoup plus de romans qu'elle ne lisait de mangas et s'intéressait particulièrement aux genre historique et fantaisie.

Récemment, au début de l'année scolaire, Arekushia s'était décidée à parler avec son père de ses origines. Ce mystère l'empêchait d'aller de l'avant. Elle avait toujours au fond d'elle une peur. Une peur de faire de la peine au père qui l'avait élevée, une peur de rencontrer un jour celui qui lui avait donné la vie, de savoir qui il est et si il sait qu'elle existe. Elle avait sans arrêt peur de quelque chose et cela l'épuisait. Elle voulait mettre un terme à toute cette histoire. Mais ce qui était le plus dur pour elle c'était d'en parler à son père. Comment aborder le sujet ? Comment lui faire comprendre qu'elle l'aimait comme un père et qu'il en serait toujours un pour elle mais qu'elle voulait comprendre ce qui s'était réellement passé ? Avait-il fait semblant d'aimer sa mère pendant tout ce temps ? Puisqu'il était conscient qu'elle l'avait trompé. Sa mère savait-elle qu'il était au courant ? Voyait-elle toujours cet homme ? Arekushia en était même venue à se demander si sa mère savait qu'elle était l'enfant d'un autre. Elle avait trop de questions en tête et n'était pas certaine que son père en ait toutes les réponses. Mais cela ne l'arrêterait plus. Elle avait pris une décision et devait la respecter. Tous les soirs, elle revoyait donc en détail comment aborder le sujet mais elle n'était toujours pas passée à l'acte. Cela influa donc sur son humeur et lorsqu'elle était seule, son sourire habituel s'en allait de son visage et elle réfléchissait encore et toujours à ce problème qui la hantait.

Les objectifs d'Arekushia pour cette année sont donc de parler à son père et de découvrir qui est son géniteur, ainsi que de trouver un appartement en ville. Depuis peu, l'envie soudaine d'être indépendante lui semblait attirante et quoi de mieux que de prendre un appartement pour avoir un aperçut de la vie active ? Bien qu'un problème se dresse une fois de plus devant elle : pour avoir une vie active, encore faudrait-il avoir une idée de ce qu'elle voulait faire plus tard. Pour l'instant, ses études et ses centres d'intérêts concentrent principalement l'apprentissage des langues, l'histoire du Japon. Qui sait où tout cela la mènera ?


Le joueur
Prénom / Pseudo : Arekushia / lexia2mars
Age : 17 ans, bientôt 18 !
Ancien ou nouveau ? Ancienne :3
Comment avez-vous connu le forum ? Euuh... d'après mon ancienne fiche sur un top-site ou en cherchant sur Google.
As-tu bien lu le règlement ? Aussi attentivement qu'un |OK| K !

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗




Merci Ki-chan ♥ (Chikara) ! ^o^ :
 

Arekushia vous fait des câlins en #61AAF1 !


Dernière édition par Arekushia Nagai le 24.04.17 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarKeiko KiyoshiStar ★
• Messages : 810
• Yens (¥) : 18
• Date d'inscription : 31/05/2014

Carte ID
Age: 24 ans
Classe / Job: Policière
Logement: Appartement à Shibuya
MessageSujet: Re: Arekusia Nagai ou... encore et toujours l'empotée de service   24.04.17 11:21
Bon retour parmi nous ma petite Areuh !

Si j'ai bien compris ton personnage loge pour l'instant en colocation dans le bâtiment C de Seika et par la suite en RP elle va se chercher un logement à elle ?
(Je préfère te souligner que changer de logement coûte des Yens pour que tu sois sûre de ton choix Wink)

Il nous manque un peu de détails sur les 5 années passées : est ce qu'elle s'est fait des ami(e)s depuis, est-ce qu'elle a découvert de nouveau loisir, comment s'est passé sa prépa si elle a eu besoin d'en faire une, les difficultés qu'elle a du surmonter,
pourquoi elle a choisit ces options à l'université ?

Je te laisse modifier tout cela et te valide dès que c'est fait Smile (merci de me prévenir avec un petit message à la suite)

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Je parle en Royalblue ouh yeah.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarArekushia NagaiHey Bitch, I'm here ♥
• Messages : 170
• Yens (¥) : 64
• Date d'inscription : 08/05/2014

Carte ID
Age: 22 ans
Classe / Job: Université
Logement: Chambre 16
MessageSujet: Re: Arekusia Nagai ou... encore et toujours l'empotée de service   24.04.17 20:59
Merciiii ! ^o^

Oui c'est ça ! Je me suis dit que le fait de devoir accumuler des Yens pour l'appartement me permettrait d'approfondir son envie d'indépendance, ainsi que pourquoi pas des liens avec des personnes qui n'habiterait pas très loin et chez qui elle pourrait trouver de l'aide si cela venait à être trop dur pour elle ^.^

J'ai rajouté des détails, si jamais il y a quelques passages qui ne sont pas très clairs ou s'il manque des précisions, n'hésite pas ! :3

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗




Merci Ki-chan ♥ (Chikara) ! ^o^ :
 

Arekushia vous fait des câlins en #61AAF1 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarKeiko KiyoshiStar ★
• Messages : 810
• Yens (¥) : 18
• Date d'inscription : 31/05/2014

Carte ID
Age: 24 ans
Classe / Job: Policière
Logement: Appartement à Shibuya
MessageSujet: Re: Arekusia Nagai ou... encore et toujours l'empotée de service   25.04.17 2:15
Merci pour tes modifications. Tu es donc validée ! Tu rejoins Akira Noragami et Hiroki Watanabe dans la colloc n°1 !


✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Je parle en Royalblue ouh yeah.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarSaitô HibikiLégende
• Messages : 1172
• Yens (¥) : 268
• Date d'inscription : 02/09/2013

Carte ID
Age: 26
Classe / Job: Prof de sport / Athlète pro / Vendeur
Logement: Garage Shibuya
MessageSujet: Re: Arekusia Nagai ou... encore et toujours l'empotée de service   25.04.17 8:48
Le retour de Are ! Welcome home =)

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

In Memory of Chester Bennington


Spoiler:
 


Venez lire L'Ombre du Margrave et n'hésitez pas à commenter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarArekushia NagaiHey Bitch, I'm here ♥
• Messages : 170
• Yens (¥) : 64
• Date d'inscription : 08/05/2014

Carte ID
Age: 22 ans
Classe / Job: Université
Logement: Chambre 16
MessageSujet: Re: Arekusia Nagai ou... encore et toujours l'empotée de service   25.04.17 17:42
Merciii ! ^o^

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗




Merci Ki-chan ♥ (Chikara) ! ^o^ :
 

Arekushia vous fait des câlins en #61AAF1 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Arekusia Nagai ou... encore et toujours l'empotée de service   
Revenir en haut Aller en bas
 
Arekusia Nagai ou... encore et toujours l'empotée de service
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Qu'il y ait toujours du soleil - Kaliska.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Le registre :: Fiches Validées-
Sauter vers: