Partagez | 

 J'me présente, je m'appelle Henri euhhhh, Naoki ! [Terminé]

avatarKizuki NarimiyaMurmure de couloir ~
• Messages : 48
• Yens (¥) : 17
• Date d'inscription : 03/01/2016

Carte ID
Age: 28 ans
Classe / Job: Hôtesse
Logement: Shibuya
MessageSujet: J'me présente, je m'appelle Henri euhhhh, Naoki ! [Terminé]   03.01.16 11:52
Naoki Oguri
 
  Nom : Oguri
  Prénom : Naoki
 Age : 20 ans

 Nationalité : Japonaise
 Orientation sexuelle : Rien ne vaut une bonne paire de boobs !

 Groupe : MMI (et non pas MMO, comme je manque de l'écrire à chaque fois u_u)

 Classe : Prépas L
 Club : Seika Swim Club
 Situation financière : Aisée
 Baito / Fonction : Coach sportif dans un complexe de centre commercial
Logement : Ginza

Personnage de l'avatar ? One piece - Ace

Keep a secret ?

A fait plusieurs mois de prison après avoir défendu un peu trop violemment son petit frère adoré, ce qui explique son regard d'une année sur son cursus scolaire.

En apparence je suis ...

Du haut de son mètre quatre-vingt-deux (huitante-deux, pour nos amis les Suisses) pour un poids quasiment équivalent, Naoki est un jeune homme fait quasi intégralement de muscles. Ce qui, se trouvant être le fantasme d’une bonne partie de la gente féminine, tend à en dégoûter certaines.
Ses cheveux désorganisés d’un noir de jet lui arrivent légèrement au-dessus des épaules et ses yeux de la couleur de l’encre de chine semblent sempiternellement vous jauger, cherchant à lire au plus profond de vous et à sonder les tréfonds de votre âme.
Il n’est pas spécialement beau et n’a jamais eu la prétention de se considérer comme tel.  Sa mâchoire est trop carrée, ses dents trop grandes et son nez lui semble parfois plus apparenté à la famille des tubercules que d’un être humain. Mais malgré ses défauts  il prend soin de son corps et, que cela plaise ou non au plus grand nombre, trouvera toujours l’une ou l’autre jeune femme adorant la géométrie, les grands sourires, les pommes de terres et les muscles, alors il juge n’avoir véritablement pas de quoi se plaindre.
Préférant les débardeurs ou autres vêtements mettant en avant sa musculature avantageuse, Naoki n’est pas vraiment le genre de mec à sauter sur le vêtement le plus en vogue du moment, mais pas non plus de ceux qui pioche au hasard un haut dans leur armoire, la lumière éteinte.
Il aime sentir le regard des gens sur lui et fera donc tout son possible pour l’attirer, sans pour autant avoir besoin de passer par l’extravagance.
Petites caractéristiques physiques du garçon : son nez est parsemé de taches de rousseur et son corps de tatouages divers. Sur son dos s’étend une immense tête de mort au design étrange et sur son bras, d’étranges lettres à la signification trouble, qu’il aime à garder « secrète »

Et à l'intérieur ...

La première chose à savoir sur Naoki est qu’il est sanguin, soit le genre de garçon qui, si vous le cherchez, répondra présent à la moindre provocation.
Pas spécialement bagarreur –pas du genre à la chercher tout du moins-, il n’a rien contre fracasser quelques mâchoires si jamais l’occasion s’y prête ou que quelqu’un le menace lui ou une personne lui étant chère ; son petit frère en premier lieu.
Pas particulièrement intelligent, mais loin d’être bête, il est du genre à bosser tout juste suffisamment pour se maintenir dans la moyenne et ne pas redoubler. Son énergie, il préfère la garder pour autre chose que des devoirs et des leçons toutes plus barbantes les unes que les autres. Malgré tout, il compte continuer ses études afin de se forger un avenir au cas où sa seule motivation ne suffirait pas.
On est jamais trop prudent, après tout…
Bien qu’il pourrait tuer pour son frère –et qu’il a d’ailleurs déjà manqué de le faire-, rares sont les personnes à qui il tient suffisamment pour être à leur disposition à chaque heure du jour et de la nuit, obnubilé qu’il est par sa propre personne.
Naoki n’est pas pédant, non, mais simplement un peu égoïste… Disons que, s’il ne lui reste que quelques euros pour finir son mois, il préférera les dépenser dans un bon manga plutôt que de dépanner un pote ou de les donner à un pauvre mendiant dans la rue… Chacun sa merde, après tout.
Même avec  la meilleure volonté qui soit, il ne pourrait rien contre la misère du monde, et il ne se voyait décemment pas perdre son temps à courir après une chimère.
Si chacun parvenait à être maître de son propre bonheur, personne n’aurait plus jamais à se soucier des autres et ces débats n’auraient plus lieu d’être.
Telle est sa façon, souvent décrite comme égoïste et irréaliste, de penser.

Once upon a time ...

« Je suis désolé Naoki, mais papa et moi devons partir en voyage d’affaire… Nous comptons sur toi pour prendre soin de ton frère, ok ? Miyura-san viendra tous les jours pour vous aider. Pas de bêtise ! On vous aime fort ! »
Ces quelques phrases, répétées en boucle plusieurs fois l'an, étaient sans doute les seuls souvenirs que l’enfant avait d’avec ses parents. Ces derniers, respectivement ministre et secrétaire d’état, étaient bien plus souvent en voyage d'affaire qu’à la maison, si bien que, petit déjà, Naoki se demandait s’ils ne rentraient pas uniquement pour pondre un nouveau gosse à abandonner à leur gouvernante, Miyura-san.
Le garçon était âgé de cinq ans lorsque, une nouvelle fois, sa mère tomba enceinte et passa les deux derniers mois de sa grossesse à la maison, auprès de lui, avant de repartir travailler sitôt rétablie.
Ce fut, de mémoire d’enfant, la période la plus longue passé avec sa mère.
Son enfance ? Ce fut Miyura-san qui lui permis de la construire et, alors qu’il prenait peu à peu conscience de sa situation, il se promit de ne jamais laisser son petit frère se sentir aussi seul qu’il l'avait lui-même été lorsqu’il cherchait les bras de sa mère et qu’il recevait en échange un rapide baiser sur le front suivit d'un geste de la main lui indiquant qu’une fois encore, elle partirait sans le consoler.
Décidé à prendre soin d’Arashi, son frère cadet, ce fut donc Naoki qui se chargea de son éducation, l’aidant dans ses devoirs une fois qu’il fut en âge d’aller à l’école et allant remonter les bretelles des enfants osant se moquer de lui.
Si Miyura-san continuait de s’occuper de la cuisine et des tâches ménagères, lui prit la responsabilité de tout ce qui concernait son frère, refusant obstinément de laisser la nounou faire à sa place ce qu’il était parfaitement capable de faire seul.
Malgré leurs cinq années de différence, Naoki fut plus proche d’un père que leur véritable géniteur ne l’avait jamais été pour Arashi qui, rapidement, comprit que son frère était la personne la plus importante de sa vie.
A la maison, l’aîné était l’incarnation de la perfection, calme et patient, répondant aux moindres besoins de son cadet avec un sérieux et une application suscitant le respect, mais à l’extérieur…
Âgé de tout juste 9 ans, le garçon se prit d’une passion pour la nage et, après avoir convaincue ses parents de l’inscrire à des cours de natation, remarqua rapidement qu’il était fait pour ça. Il s’y rendait donc trois fois par semaine, une heure, jusqu’à son entré au collège.
Suite à ça, il commença la musculation en parallèle de ses entraînements et, non sans omettre de s’occuper de son frère à chacun de ses moments de répits, se découvrit un véritable intérêt à voir augmenter sa masse musculaire.
Son enfance et son adolescence se passèrent donc dans l’alternance entre ses entraînements et les moments passés en compagnie d'Arashi, ne prenant que peu de temps pour sa vie personnelle et affective, jusqu’à ce fameux jour.
Naoki approchait alors de ses 19 ans, son frère de ses 14.
L’aîné était partie le chercher à la sortie du collège après avoir terminé avec son club et, alors qu’il s’approchait du portail, était tombé sur cette scène qui lui fit perdre instantanément tous ses moyens.
Son frère, maintenu au sol par un garçon quasiment deux fois plus gros que lui, le pantalons descendu au niveau de ses genoux d’une manière des plus humiliante, avait le visage tuméfié et la lèvre inférieure fendue, ainsi de jolies taches écarlates maculant son menton et dégoulinant sur sa chemise.
Le combat avait beau être du un contre un, Naoki ne pouvait manquer les nombreux élèves les entourant et qui, en vue de leurs hurlements, soutenaient l’agresseur d’Arashi.
« Vas-y Taku ! Apprends-lui à mater le cul des mecs à ce PD ! »
Cette simple phrase, sortie d’il ne savait trop où dans la foule, suffit à lui faire comprendre l’intégralité du déroulement des événements et, avant même qu’il n’ait pu réfléchir plus en avant à la bonne réaction à adopter, Naoki avait déjà bousculé les quelques élève le séparant du dénommé Taku et lui avait enfoncé son poing dans la gueule, entendant très distinctement le son des os de sa mâchoire se brisant résonner dans la cour.
Ce n’était pas la première fois que Naoki se battait, avec son physique et son caractère parfois exécrable, plusieurs mecs étaient déjà venu lui chercher des noises, mais c’était la première fois qu’il s’en prenait à plus jeune que lui et qu’il ressentait suffisamment de haine pour se savoir capable de tuer.
Autour de lui, il entendait les hurlements des badauds courant chercher de l’aide alors que, pour la seconde fois, son poing s’abattit sur le visage de l’enfant, enfonçant son nez à l’intérieur de son crâne. Il avait conscience que sa colère n’était pas proportionnelle aux supplices vécus par son frère, mais maintenant qu’il avait commencé, il ne parvenait plus à s’arrêter.
Il sentait le sang poisseux de Taku dégouliner le long de son poignet, les hurlements d’Arashi le suppliant d’arrêter, mais il continua, encore, et encore, et encore, jusqu’à ce que l’adolescent sous lui cessa de hurler, de pleurer, de bouger…
Quand enfin Naoki reprit ses esprits, il remarqua le visage difforme du gamin et la quantité astronomique de sang qui s’en était écoulé. Effrayer par sa propre réaction, il ne tenta même pas de se débattre lorsque les policiers vinrent le chercher et le conduire jusqu’au commissariat le plus proche. Il ne nia aucun des faits, ne broncha pas le moins du monde lorsqu’on lui annonça les risques qu’il encourait. Le seul moment où son regard morne s’illumina à nouveau fut à l’instant ou l’un des flics lui demanda un numéro où contacter ses parents.
Comment leur expliquer ça, à eux qui connaissaient à peine leurs enfants ? Savaient-il seulement que leurs fils cadet aimait les hommes ? Non, c’était fort peu probable… Pour un peu, Naoki aurait presque pu dire qu’ils étaient orphelins –ce qui n’aurait pas été entièrement faux, à son sens-, mais il avait bien trop peur qu’Arashi ne se retrouve seul pour mentir.
Finalement, après plusieurs jours passés en observations, ses parents arrivèrent enfin pour, comme il l’avait prédit, découvrir une histoire de laquelle ils s’étaient eux même exclu.
Naoki écopa finalement de plusieurs mois de prison, histoire de lui passer l’envie de recommencer, mais eut tout de même la joie d’apprendre que le jeune Takuma s’était réveillé après plusieurs jours de coma et ne garderait aucunes séquelles autres que physiques.
C’était déjà ça…
Une fois ses mois d’incarcération terminé, Naoki put enfin sortir et continuer ses études, finissant son lycée avant de finalement se décider à s’inscrire en prépas dans une école loin du domicile familial, là où personne ne serait là pour le juger sur son passé.
Son faux pas aura au moins eu le mérite de faire réfléchir ses parents qui, après avoir remarqué à quel point ils ignoraient tout de leurs fils, s’étaient arrangés pour passer plus de temps à la maison.
Il aura quand même fallu qu’un gamin passe à deux doigts de la mort pour ça…


Le joueur
Prénom / Pseudo : Osef, ceux qui me connaissent sur Skype le savent !
Age : 20 ans
Ancien ou nouveau ? Ancien, Hiroki Watanabe
Comment avez-vous connu le forum ?Euhhh, à voir sur la fiche d'Hiro
As tu bien lu le règlement ? Code ok by Lud'

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarFujiyori NakamuraDirecteur de Seika no Gakuen
• Messages : 269
• Yens (¥) : 360
• Date d'inscription : 30/08/2013

Carte ID
Age: ?
Classe / Job:
Logement:
MessageSujet: Re: J'me présente, je m'appelle Henri euhhhh, Naoki ! [Terminé]   09.01.16 12:05

Bienvenue à Seika no Gakuen monsieur Oguri ! Je suis ravi de vous accueillir parmi mes élèves en espérant pour vous une agréable poursuite dans vos études parmi nous.
Il va sans dire que votre inscription est officiellement validée.

Voilà vos attributions.

- Me, Myself & I
- 1ère prépa littéraire
- Voici les clés de votre logement à Ginza
- Et le Seika Swim Club est ravie de vous accueillir parmi eux, en espérant que vous profiterez bien de la piscine du lycée !

Je vous laisse donc aller générer votre fiche ID au secrétariat et ajouter le lien de votre fiche dans la case prévue à cet effet !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarKizuki NarimiyaMurmure de couloir ~
• Messages : 48
• Yens (¥) : 17
• Date d'inscription : 03/01/2016

Carte ID
Age: 28 ans
Classe / Job: Hôtesse
Logement: Shibuya
MessageSujet: Re: J'me présente, je m'appelle Henri euhhhh, Naoki ! [Terminé]   09.01.16 12:19
Merci Mr. Nakamura ! Je ferai au mieux pour ne pas faire honte à votre établissement -et profiter de ma liberté pour lier de nouvelles amitiés et plus si affinité- !

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarSky LeeMa sorcière bien ratée
• Messages : 779
• Yens (¥) : 155
• Date d'inscription : 19/09/2013

Carte ID
Age: 23 ans
Classe / Job: Prépa L / stage dans un journal
Logement: Shibuya
MessageSujet: Re: J'me présente, je m'appelle Henri euhhhh, Naoki ! [Terminé]   09.01.16 20:38
Welcome Nao ~ :3 le rose te va bien!

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikang.forumactif.org/t1713-sky-lee-is-back-o
avatarSooYun SuzuyaJouet de Vladimir
• Messages : 172
• Yens (¥) : 14
• Date d'inscription : 28/05/2015

Carte ID
Age: 15 ans
Classe / Job: 1ère année
Logement: Chambre 13
MessageSujet: Re: J'me présente, je m'appelle Henri euhhhh, Naoki ! [Terminé]   10.01.16 13:17
Oh MON DIEU ! ACE ! *_*
JE T'AIME DEJA (comment ça je ne juge que sur le physique ? ^o^)
Re-bienvenue patate germée !

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Je parle en japonais en #E32424,
en coréen en #3366CC
& en anglais en #CC0099 ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarKizuki NarimiyaMurmure de couloir ~
• Messages : 48
• Yens (¥) : 17
• Date d'inscription : 03/01/2016

Carte ID
Age: 28 ans
Classe / Job: Hôtesse
Logement: Shibuya
MessageSujet: Re: J'me présente, je m'appelle Henri euhhhh, Naoki ! [Terminé]   10.01.16 16:15
xDD Bah écoute, moi j'aime le (ou la) dessinateur/trice de ton avatar, donc bon :p
♥ je ne peux plus voir une patate germée sans penser à toi ♥

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: J'me présente, je m'appelle Henri euhhhh, Naoki ! [Terminé]   
Revenir en haut Aller en bas
 
J'me présente, je m'appelle Henri euhhhh, Naoki ! [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je m'présente, je m'appelle Henri !
» J'me présente, je m'appelle Henry...
» Hillary Rodham Clinton présente ses voeux à Haiti
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» henri II à Diane de poitiers( lettres inédites)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: