Partagez | 

 Chester Shire [Fini]

avatarInvitéInvité
MessageSujet: Chester Shire [Fini]   20.10.15 11:12
Chester Shire

Nom : Shire
Prénom : Chester
Age : 16 ans
Nationalité : Anglais
Orientation sexuelle : Hétéro
Groupe : Why so serious

Classe : 1°anné.
Club : Derrière le masque
Situation financière : Tranquille
Baito / Fonction : Éleve
Logement : Chambre 12

Personnage de l'avatar ? Inconnu, trouvé dans des méandres googleienne.

Keep a secret ?
Tu me vois comment ? Comme un taleux dépressif ? Bingo !
Et si jamais toi et moi on apprenait à mieux se connaitre ? Genre, dans un jeu. Un jeu où ton envie de vivre va être mis à rude épreuve. En sachant jusqu’où tu est prêts à te faire souffrir pour vivre, je pourrait voir la couleur de ton âme.
Vois tu j'ai envie de savoir quelle est la couleur de toutes les âmes humaines, et je veut en peindre un tableau au milles nuances d'âmes.
Tu me dira merci, seulement si tu survie.

En apparence je suis ...
Trop beau. Ben oui, on peut être très méchant et trop beau.
Des yeux et des cheveux noirs, gris cendre, brillants. Tel les yeux et les ailes d'un corbeau plongé dans la cendre du monde qu'il à vu se consumer.

Je suis un véritable taleux, Slayer, Metallica et Slipknot sont mes parents, et je le porte fièrement.
Un peu trop des fois il parait. Apparemment le manteau trois quart en laine noir avec un t-shirt Metallica et un sarouel bio hazard ça passe pas quand on va à une représentation des enfants de dieux à la kermesse locale de mon compté d'enfance. Surtout en plein milieux des chants grégorien, et avec la capuche.

Bon après faut dire que les objets aide pas trop non plus, croix inversé autour du coup, boucle d'oreille bio hazard, bracelet pentacle, et le pire, bague armure avec 5 crânes. Genre même si je voulais je pourrait pas être chrétien. Et puis avec mes yeux les enfants ils auraient peur de venir confesser. Faut dire que seule les voies du seigneur sont impénétrables.

Bon et puis la canne avec pommeau en argent et en bois laqué noir, pour aller voir les pauvres, c'était pas une bonne idée. Un vrai baron Samdi, mais pas vraiment crains ni respecté...Pas encore. En même temps c'est pas ma faute, moi on m'a toujours dis d'être digne et distingué. Ben oui mais c'est pas bien au milieux de fidèles. Je le saurai.

Et à l'intérieur ...
On dirais pas comme ça mais je suis super gentils. Si si, un vrai gentleman. Et puis un vrai travailleur. Je veut faire de l’ingénierie c'est pour dire.

Mais je suis aussi très solitaire vois tu ? Un peut trop m'a t'on souvent reproché. Il est vrai que j'aime être au calme pour travailler. Mais je peut être attaché à des gens aussi, je suis normal après tout. Juste un peu trop honnête avec les gens qui m'énerve, qui me colle ou qui veulent que je vive mieux selon leur critères.

J'aime faire des jeux aussi. Un peut originaux certes, mais des jeux. Vois tu le corps humain est fait de telle sorte que si tu veut tu peut, par le mental. Cette énergie qui te colle sur à la peau. Cette étincelle de vie. Ton âme bordel !

Ton âme à le contrôle total sur ton corps et tu peut avoir le contrôle total de ton âme. Et donc faire des choses exceptionnelles avec ton corps. Comme par exemple le mutilé...Pourquoi pas oui ?
Jusqu'où un être humain est capable de souffrir pour rester en vie ? Je veut répondre à cette question. Pourquoi ? Parce que je vois la couleur de l'âme des gens, quand ils sont plus en souffrance rien de plus. Je veut voir la couleur de l'âme des gens, j'ai pas le droit ?

Et puis je choisi pas n'importe qui...non...se serait trop simple. Je choisi unique des personnes qui ne me sont pas indifférentes. Des élus en fait. Ils détruisent leurs corps involontairement, alors pourquoi pas volontairement ? Ben oui, tu détruit ton corps, c'est que tu veut pas vraiment vivre. Mais si je te dis que si tu te mutile pas tu meure, tu va faire quoi ? Et jusqu'où ?

Parce que vois tu, je suis condamné. Il y à 2 mois, j'ai été condamné. On m'a diagnostiqué une tumeurs cérébrale. Non opérable. Donc je vais mourir. Depuis deux mois j'ai décidé donc de vivre à fond. Et les personnes qui se contente de vivre, sans vivre réellement, je les hais. Elles doivent vivre à fond ou mourir. Je vais les aider à faire leur choix.

Once upon a time ...
Chester est né en France, plus précisément à Carcassonne, dans le 11. Sa mère avait alors 16ans. Son père était inconnu, en effet il s'est barré en apprenant que son plan cul était en cloque. Les grands-parents super....ben super de rien du tout, ils voulaient pas de se petit fils.

Bref joyeuse ambiance pour le petit bout qui s'ouvre à la vie. Bien heureusement sa mère part en foyer du coté de Bordeaux. Bien sur cela n'est pas dans la tête de Chester il est bien trop jeune encore. Finalement, sa mère se débrouille et retourne à Carcassonne, la bonne ville natale. Chester à alors 3ans et découvre un monde plutôt marrant. Il grandi encore un peu dans un petit appartement avec ça mère et des mecs qui défilent et se tirent en voyant sa tête.

Ça dure deux ans puis Gaby débarque. Le nouveaux mec de sa mère, plus vieux qu'elle. Mais lui se barre  pas quand il voit Chester. Chester l'appelle même papa un beau matin.
Il a 5 ans, il à une figure paternel, et sa mère est enceinte. Merveilleux.

Ils déménage une première fois, pour avoir une maison plus grosse. Puis une seconde pour une formation de son père. Pour une troisième pour pouvoir allez à l'école. Puis une quatrième et cinquième dans un camping (riche d'abord, et pauvre ensuite) puis une sixième en appartement, puis encore une fois pour de la famille en montagne, puis dans le sud, puis en Vendée. Tout ça pour Gaby.

Chester se retrouve donc en Vendée pour son entré en 6°. Il a alors 12 ans. Et oui il est jamais rester à un endroit assez longtemps pour se faire des amis. Il fera tout son collège seul, à cause de la stupidité des élèves, mais aussi parce qu'il écoutait du métal et du son de teuf. Et puis être pauvre sa aide pas. Il était la victime de tout le collège d’ailleurs. Sauf en troisième. Son père biologique, le vrai, qu'il à jamais vu débarque. C'est un Lord Anglais. Il surveille Chester depuis sa naissance. Et il en à marre de voir son fils sous la dictature de son beau père.

Il faut dire que le beau père en question est toxico (il fume du cannabis tout les jours), alcoolique (trois bouteilles de rosé par jours) et surtout chômeur officiel. Il oblige Chester à avoir de bon résultat dans toutes les matières et de surcroît, sans rien lui octroyer pour le félicité. La moindre bêtise du jeune homme était même puni de manière féroce et violente. Beau complexe d'infériorité donc.

Sauf que le dandi, il en a marre de voir ça dans l'ombre. Il récupère son fils après moult procès. Il le ramène en Angleterre, où il finit son collège dans des conditions optimal. Il est même récompensé par son père. Ce Lord Anglais est une perle, il lui parle correctement, lui informe d'où vient son prénom, et lui donne même un petit surnom familial "Meshire".

Tout va bien dans le meilleur des mondes. Sauf que Chester est envoyé dans ce lycée. Mineur il est quand même pété de tune, et son père décide de l'accompagné en bonus. Pourquoi ce lycée ? Tout simplement parce que son père avait fait ses études la bas. Il apprit donc comme toujours avec, avec beaucoup de facilité, le japonais. Mais il lui reste quelques lacunes. Pas beaucoup, donc il part direct au Japon avec son père.

Et sur la route il à un accident. Violent, il percute avec son père une voiture qui arrivait dans le mauvais sens. L'accident est spectaculaire, le choc, mortel pour son père et le conducteur qui vient d'en face. Chester lui à une barre planté dans les bras. Sa seule chance de sortir de la voiture avant que les flammes enflamment le réservoir d'essence ? S'avancer jusqu'à que la barre ai transpercé ses deux bras de part en part et sortir. Si il reste il mourra. Souffrir ou mourir ?

Il souffrit. Il alla à l'hôpital. On le soigna....on l'étudia aussi. Il semblait avoir péter un câble. On l'envoya en service psychiatrie. Et on lui diagnostiqua une tumeur cérébrale maligne. Il était quand même condamné.

Il avait souffert pour vivre, et même avec ça il allait mourir. C'est immonde. Le monde est si mal fait que ça ? Quelque chose se brisa en lui.

Il hérita de la fortune de son père. Il se soigna, ou plutôt fit semblant. Et partit pour le lycée qui allait connaître se haine. Comme il n'est pas majeur il dispose d'un major d'homme, un valet, en tant que tuteur, qu'il paye grâce à sa fortune, et qui le laisse tranquille et le laisse faire se qu'il veut.

Le joueur
Prénom / Pseudo : Alex
Age : 19
Ancien ou nouveau ? les deux ^^
Comment avez-vous connu le forum ?Il y a fort longtemps ^^ par top sit
As tu bien lu le règlement ? OK by Sky :3
Revenir en haut Aller en bas
 
Chester Shire [Fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: