Partagez | 

 Misaki Domoyoji

avatarIchiro TanakaTu me reconnais ?
• Messages : 65
• Yens (¥) : 19
• Date d'inscription : 10/09/2015

Carte ID
Age: 17
Classe / Job: 3ème année
Logement: Chambre 14
MessageSujet: Misaki Domoyoji   10.09.15 16:40
Misaki Domoyoji

Nom : Domoyoji
Prénom : Misaki
Age : 15 ans / 22 juin

Nationalité : Japonaise
Orientation sexuelle : Ne se pose pas encore ce genre de question.

Groupe : Why so serious ?

Classe : 1ère année
Club : La vie autour d'un bon bol de ramen !
Situation financière : Une famille qui a trouvé sa richesse dans les industries pharmaceutiques
Baito / Fonction : /
Logement : Une chambre dans le pensionnat

Personnage de l'avatar ? Touko - Pokémon

Keep a secret ? Misaki se tient pour responsable de la mort de son frère jumeau. Elle cache également ses tentatives de suicide et son suivi psychologique. Elle a une peur panique des lacs et rivières. Elle sait nager mais sera toujours près du bord en cours de natation Sa peur n’est pas un secret en soi, mais elle veut le garder pour elle, afin que personne ne pose plus de questions.  

En apparence je suis ...
Misaki est plutôt petite : 1m64 et elle est menue. Elle n’est pas du genre musclée, juste mince. Sa peau n’est pas tonique. Heureusement, n’ayant pas de kilos en trop ce n’est pas vraiment grave. Sa peau est blanche et ne bronze pas facilement. Elle peut avoir de gros coups de soleils à chaque exposition sans crème. Elle a des longs cheveux bruns : seule chose qu’elle aime chez elle. Ses yeux sont noisettes et très souvent fuyant.
Son visage est très mignon, mais elle ne se met absolument pas en valeur. Elle ne veut pas être remarquée.
Elle a des cicatrices au poignet dû aux deux tentatives de suicide qu’elle cache avec des brassards, des rubans, des manches longues, des gants long. Bref, qu’elle cache.  
Niveau vestimentaire elle porte beaucoup de noir et de bleu. Elle s’habille simplement malgré la richesse de sa famille et n’est pas très féminine. Elle est assez transparente et banale. Elle aime porter des slims et des débardeurs, mais étant donné qu’elle cache ses poignets elle doit accessoiriser un peu ses tenues. Elle a toujours des converses ou des baskets stylées au pied comme des adidas montantes. Les chaussures elle aime ça.

Et à l'intérieur ...
Misaki est une jeune fille qui peut sembler timide aux premiers abords, mais elle adore parler. Elle est juste … Très renfermée. Elle a peur de dire des bêtises, donc elle préfère se taire quand il y a trop de monde. Misaki est donc plutôt timide quand on l'aborde pour la première fois. Elle serait prête cependant à croire n'importe qui la faisant se sentir aimée et choyée, et lui serait presque dévoué.
Elle ne se préoccupe pas beaucoup de ses résultats scolaires, ne se voyant pas d’avenir, mais fait le minimum pour ne pas décevoir encore plus ses parents.
Elle porte le fardeau de la culpabilité depuis beaucoup d’année et cherche l’approbation et le pardon de sa mère. Paradoxalement, elle la déteste pour se réfugier dans la haine plutôt que d’éprouver la douleur. Se sentant souvent seule et mal aimée, elle vie très mal le fait d’être rejettée ou non choisi pour une activité sportive, ou créative.
Elle manque d’ambition et de passion, mais sinon elle reste une jeune fille assez simple : elle mange quand elle a faim, pleure quand elle est triste, rit quand elle est gaie, sourit pour faire plaisir et rougit quand elle est gênée.
Malgré qu’elle soit japonaise, elle adore la culture anglo-saxonne et américaine, notamment au niveau musical et des séries. Elle rêve qu’un jour le 10ème Docteur l’emmène loin de sa vie, rien que ça. Elle adore également se perdre à jouer des heures aux jeux-vidéos pour ne pas penser.

Once upon a time ...
Misaki fouilla dans sa valise, déposée dans sa nouvelle chambre à Seika. Elle en sortie son journal intime, où elle conservait une photo qu’elle avait de son frère. La dernière qui avait été prise. C’était son portrait craché, mais avec les cheveux courts. Elle se remémora tout ce qu’elle savait de lui. Il était né en premier, un 22 juin. Elle était arrivée 2 minutes 36 après lui. Il avait poussé un cri dès sa venue au monde, alors qu’elle, elle s’enroulait autour de son cordon et avait failli mourir.

Il avait toujours été le plus brillant, le plus fort, le plus gentil. Elle était comme son ombre. Personne ne se doutait que si Misaki se développait moins vite, c’était parce que son frère était constamment celui qui se mettait en avant et qu’elle vivait plus à travers lui qu’autre chose. Elle se rappela leur enfance heureuse. Toujours ensembles à faires les quatre cents coups. Toujours à embêter leur nounou.

Elle se rappela de chacun de leur anniversaire, d’aussi loin qu’elle parvenait à se rappeler. Leur mère, Himeka Domoyoji avait toujours préféré Akito. Elle travaillait beaucoup dans l’entreprise familiale et avait peu de temps à leur consacrer. Paradoxalement, leur père Touma était amical et gentil. Il travaillait aussi beaucoup, étant donné que l’entreprise venait de sa famille mais aimer aussi profiter de la vie. Ils habitaient à Tokyo.

Le jour de leurs 12 ème anniversaires, ils l'avaient passé avec leur nounou dans un parc animalier. Misaki avait insisté pour aller faire un tour en barque. Comme elle ne demandait jamais beaucoup de chose, la nounou avait accepté, mais le temps qu’elle paye les deux enfants étaient partis tous seuls sur la barque. La nounou avait alors donner l’alerte et les employés avait pris une barque pour les rejoindre, alors que Misaki riait aux éclats et que son frère les éloignait du bord. A cause d’un faux mouvement sans doute, ou du fait qu’ils étaient agités, Akito était tombé de la barque. Misaki avait hurlé et lui avait tendu la main, mais elle passa à son tour par-dessus bord.

Misaki s'était réveillée sur la rive, ranimé par un pompier. Plus loin, elle avait aperçu le corps d’un enfant recouvert d’un drap. Elle avait pensé en tout premier que cela n’était pas possible, que c’était quelqu’un d’autre. Elle avait renfermé les yeux, trop épuisée. Sur son lit d’hôpital, elle avait ensuite entendu ses parents discuter.

« […] Oh, Touma… Tu es as entendu ? Il s’est noyé car quand Misaki est tombé à l’eau la barque l’a assommé … Mon petit bébé s’est noyé … »

Son père n'avait rien dit. Il était d’habitude si bon vivant que de ne pas l’entendre avait fait paniquer Misaki. Elle allait ouvrir les yeux quand elle entendit sa mère reprendre entre deux sanglots :

« C’est entièrement de la faute de Misaki. Leur nourrice m’a raconté que Misaki avait demandé à faire du bateau ! C’est entièrement leur faute à toutes les deux ! Je ne pourrais plus jamais la regarder. Elle a le même VISAGE ! »

Heureusement, une infirmière demanda justement aux parents de sortir pour les soins et Misaki pu pleurer de tout son soul. C’est ainsi qu’elle avait entamé le chemin vers les ténèbres.

De retour à la maison, la nourrice que Misaki avait toujours connu : aimante et chaleureuse, était remplacé par une personne plus stricte et intransigeante. Misaki n'était pas allée à l’école pendant un mois entier. Toutes les nuits, elle faisait des cauchemars et hurlait « AKITO ! AKITO ! ». Elle commença à voir un psychologue.

Touma … Il faisait avec. C’était toujours sa fille, et pour lui, c’était juste un accident. Il défendait Misaki tant bien que mal face à Himeka qui refusait d’être dans la même pièce. Elles souffraient toutes les deux … L’une ayant perdue son enfant, l’autre ayant perdue sa moitié. Mais au lieu de traverser ça ensemble, comme une famille, Himeka fut mise sous antidépresseur et considéra ses deux enfants comme morts. Misaki fit sa première tentative de suicide 1 semaine après son retour à l’école. Elle ne supportait pas le regard des autres.

Elle fut internée et suivie par des psychologues pendant 1 an. Passé cette année, elle put rentrer chez elle en continuant à aller voir le psychologue deux fois par semaine. Mais même si elle n’essayait plus de se suicider, Misaki se mutilait. Elle ne voulait plus de ce corps qui lui rappelait Akito. Au collège, elle était très renfermée et restait souvent seule. Au bout d’un moment, elle parvint à se faire quelques amis, mais lorsqu’elle avançait d’un pas vers la guérison, c’était pour mieux refaire trois pas en arrière.

Himeka de son côté faisait son deuil petit à petit. Même si elle acceptait de reparler à sa fille, c’était toujours douloureux pour elle de la voir et elle s’énervait rapidement. Elle était toujours sous médicament. Miseka faisait tout son possible pour être la « fille de l’année » mais ce n’était jamais assez bien aux yeux de sa mère pour rattraper « sa faute. »

Misaki entra dans le lycée de son quartier. Himeka n’avait pas prévu de la faire entrer dans une école d’élite, étant donné le niveau de la jeune fille. Elle prenait pour de la débilité ce qui était en fait un désintérêt total pour le domaine scolaire. La jeune fille essayait de faire des efforts, mais elle avait du mal à se concentrer.

Un jour, alors qu’ils prenaient un repas à trois une violente dispute avait éclaté entre Misaki et sa mère. C’était parti d’un coude posé sur la table pendant le repas, et ça c’était fini par des paroles tranchantes :

« J’aurais préféré que tu sois morte à sa place ! »

Touma avait décidé pour le bien être de leur famille que les deux femmes devaient être séparées. Il aimait sa femme, profondément, mais il aimait également sa fille et il voulait les protéger toutes les deux. Il fit entrer Misaki à Seika pour la rentrée de septembre.

Lorsqu’il l'avait conduite jusqu’au pensionnat, son père lui avait demandé :

« Misaki, je t’en prie pardonne à ta mère. Elle est encore très peinée par la disparition de ton frère comme nous tous. Mais elle se conforte dans la haine pour éviter de souffrir …
- Ce n’est rien papa. Maman a raison après tout. Ne t’inquiète pas, je vais me faire des amis ici, et tout ira pour le mieux pour tout le monde. »

Elle lui avait alors adressé un sourire.

Misaki referma son journal sans n’avoir rien écris dedans.


Le joueur
Prénom / Pseudo : Intox, Keiko Kiyoshi, Nina Harper
Age : 24 ans
Ancien ou nouveau ? Vieille branche – Remplacement du compte Akira Yaezakura
Comment avez-vous connu le forum ? Je l’ai co-créé o/
As tu bien lu le règlement ? OK By Aléa ..Trop facile pour la Co-fondatrice...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarIchiro TanakaTu me reconnais ?
• Messages : 65
• Yens (¥) : 19
• Date d'inscription : 10/09/2015

Carte ID
Age: 17
Classe / Job: 3ème année
Logement: Chambre 14
MessageSujet: Re: Misaki Domoyoji   09.11.15 15:32
Petit double poste pour dire que la fiche est terminée Smile

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

The Silent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarFujiyori NakamuraDirecteur de Seika no Gakuen
• Messages : 269
• Yens (¥) : 360
• Date d'inscription : 30/08/2013

Carte ID
Age: ?
Classe / Job:
Logement:
MessageSujet: Re: Misaki Domoyoji   13.11.15 11:20

Bonjour et bienvenue à Seika no Gakuen, Domoyoji-san. Enchanté de faire votre connaissance mademoiselle. J'ai la plus grande estime pour votre père, aussi, accueillir le digne enfant de la famille Domoyoji au sein de mon établissement est un véritable honneur.
Il va sans dire que votre inscription est officiellement validée.

Je vous en prie suivez moi, je vais de ce pas vous mener à votre chambre et vous communiquer vos attributions.

- Why So Serious
- 1ère année
- Chambre 19 (avec Nagai-san, une jeune fille très vive et croyez-moi, sa bonne humeur est contagieuse.)
- Le club de cuisine se réjouit d'accueillir un nouveau membre et vous transmet ses salutations. Ne manquez pas la prochaine réunion de la semaine, ils sont tous impatients de vous connaitre!
En cas de question, venez me voir sans problème, la porte de mon bureau est toujours ouverte pour une Domoyoji
Bonne reprise des cours!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Misaki Domoyoji   
Revenir en haut Aller en bas
 
Misaki Domoyoji
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux anniversaire Misaki-chan !!
» Misaki Tsukiyo
» Fan-Club de Yata Misaki
» Ishoni Asobi mashô. [pv Misaki]
» Une adorable poupée ou bien le diable ? =o [PV AYUMU]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: