Partagez | 

 [Pause 2] Un point à la mi-temps [PV Joueurs] [Terminé]

avatarInvitéInvité
MessageSujet: [Pause 2] Un point à la mi-temps [PV Joueurs] [Terminé]   15.08.15 13:40
La seconde période était terminée, et Seika s'était retrouvé en mauvaise position. A vrai dire, je n'avais pas trop suivi ce quart temps non plus, concentré surtout sur la discussion avec un type qui s'était avéré être le colocataire de Hikaru. Cela m'avait redonné du courage à l'idée d'interviewer ce dernier. Et vu que cette mi-temps était plus longue, j'allais me permettre d'interviewer deux joueurs, cette fois. Je descendais les marches de ma tribune, mon bloc-note et mon stylo en main, ayant déjà réfléchi aux deux personnes qui seront interviewés. Le meneur de cette mi-temps et Hi-kun.

Mais quelle ne fut pas ma surprise quand je reconnaissais le meneur comme étant Chris Maxwell. C'était donc là qu'il était passé. Voilà pourquoi Sky Lee était partie vers notre tribune. J'allais en profiter pour lui demander ce que je voulais lui demander tout à l'heure, avant que je ne me rende compte qu'il n'ait disparu. Avançant vers le jeune homme, je le saluais à nouveau.

« Hey Chris ! Comment ça se fait que tu joues ? »

Je l'avais interpellé ainsi et j'attendais sa réponse avant de réagir puis de donner la raison de ma présence ici. Je n'allais en effet pas le voir que pour taper la discussion. Et avoir l'avis d'un remplaçant serait intéressant pour l'article que le club écrira sur le match.

« J'ai une question pour le Seika News. L'équipe se fait mener durement malgré une bonne entame de seconde période. As-tu un avis à propos de ce second quart temps et de comment renverser le match en votre faveur ? »

Prêt à noter, calepin et stylo en position, j'attendais sa réponse afin de la noter. Je me demandais s'il allait tout mettre sur le dos de Hikaru, ou s'il aurait un opinion objectif. J'espérais que ce soit le second cas...


Dernière édition par Maku Morichi le 25.09.15 4:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: [Pause 2] Un point à la mi-temps [PV Joueurs] [Terminé]   20.08.15 7:21
    Il était agacé. Agacé de ne pas avoir pu changer la donner, même avec sa magnifique présence. C’était l’heure de la pause, l’arbitre ayant sifflé.
    Le lycéen aux cheveux bruns se contenta de regarder le score au tableau, en silence : 40 à 56.
    De fines gouttelettes de sueur s’échappèrent. Il haletait un peu. Même s’il avait peu de puissance dans les bras, il était endurant le bougre. Ça ne lui faisait peu d’effet de courir dans tous les sens sur le terrain.

    En plus de ça, le meneur précédent était revenu, faisant que Chris redescendait au poste d’ailier fort.
    Il n’avait pas son mot à dire, étant donné qu’il était pathétique en tant que meneur. Les encouragements et les stratégies à partager avec sa propre équipe, non, il ne connaissait pas. Il préférait largement jouer solo.

    En regardant les tribunes depuis le terrain et en voyant les mines tristes des supporters de Seika, le cœur de Chris se serra.
    *Pas question de finir sur une défaite !*

    Une flamme jaillit des yeux verts émeraude de Chris.
    Il empoigna une bouteille d’eau qu’un personnage secondaire distribuait, pour jeter le contenu sur sa tête. Tant pis si quelqu’un glisse, il lui fallait de la fraîcheur pour que ses idées se remettent en place. Le plus important maintenant était de gagner ce match coûte que coûte.
    Le voilà étrangement à fond maintenant, alors qu’à la base, il était juste venu s’assurer de la faiblesse de l’équipe de basket de Seika. Quelle ironie...

    Les cheveux encore mouillés, quelqu’un à la voix familière l’interpella sur le bord du terrain.

    « Hey Chris ! Comment ça se fait que tu joues ? »

    Il se retourna sans sourire, pour découvrir un Maku enjoué, contrastant avec le dernier souvenir que Chris avait de lui, au premier quart temps.
    *Qu’est-ce qu’il me veut…*
    Il n’était pas d’humeur, et ça se voyait sur son visage assombri.
    *Faut juste répondre à ses questions…*

    Armé d’un gros sourire de façade, il répondit :
    « Tiens, mais c’est mon cher Maku que voilà ! Figure-toi que Seika avait besoin d’aide. Et l’équipe n’avait pas trouvé meilleure personne que moi pour tenir le rôle de meneur, vois-tu. »
    Se complimenter soi-même lui faisait du bien, tellement que l’on distinguait moins son sourire de façade.

    Le binoclard (maintenant que Chris n’avait plus ses lunettes, il est facile de deviner qui est le binoclard à lunettes ici) continua sur sa lancée des questions. Vous savez, c’est comme les journalistes qui interviewent les joueurs de tennis, qui les gênent avec leurs questions envahissantes. C’était la même chose avec Maku, mais pauvre de lui, c’est son boulot.
    « J'ai une question pour le Seika News. L'équipe se fait mener durement malgré une bonne entame de seconde période. As-tu un avis à propos de ce second quart temps et de comment renverser le match en votre faveur ? »

    Un léger sourire de pitié fit place sur le visage de l’américain :
    « Je trouve que dans le fond, l’équipe de Seika a gardé un bon rythme, même avec les changements de joueurs, sans jamais lâcher alors qu’en face se trouvent des adversaires très… particuliers. Je pense qu’on peut s’en sortir mais pour cela, encouragez-nous bien. Il suffit que l’on reste imprévisibles ; comme on sait si bien le faire. »
    Petite pause, avant que le regard de Chris ne se perde derrière Maku, où il vit son pire ennemi se donner en spectacle.

    « Oh et puis, franchement, il faudrait vraiment envisager à mettre le nain sur le banc des remplaçants. Tu n’es pas d’accord Maku ? Tellement lent ce bonhomme. Malgré qu’il soit tout petit, il se déplace tellement lentement qu’on croirait un chat obèse sur le terrain. Tout ce qu’il sait faire, c’est griffer quand il n’est pas content. Qu’il est ridicule. Il ne sait même pas attraper les balles que je lui envoie. Non mais tu te rends compte Maku ? Il n’a rien à faire là, d’ailleurs, pourquoi est-ce qu’on l’a choisi ? J’espère qu’il ne fait pas partie du club de basket parce qu’il irait très mal si c’était le cas… »
    *Et je me désinscrirais immédiatement à ce club…*

    Reprenant son calme, le Maxwell fixa l’intello, le carnet à la main. Il s’approcha doucement de lui pour pouvoir lui murmurer :
    « Note pas ça Maku, mais personnellement, ils m’ont bien énervé ceux d’en face donc t’inquiète pas qu’on ne va pas se laisser faire. »

    Il finit sur un sourire joueur.
    Casser du sucre sur le dos du nain décoratif auprès d’une personne attentive lui avait fait le plus grand bien pour reprendre le match.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: [Pause 2] Un point à la mi-temps [PV Joueurs] [Terminé]   25.08.15 1:41
Mon job m'interpellait avec la pause après un second quart temps que l'équipe avait mal négocié. Je me devais malgré tout récupérer les avis de quelques joueurs. Je commençais par le meneur, qui s'était retrouvé être Chris Maxwell. Je le vis se retourner avec une humeur sombre. Apparemment, la correction que l'équipe se prenait n'était pas à son goût. J'étais aussi surpris de ne pas le voir avec des lunettes. Des lentilles, peut-être ? Peu importe. Le brun me répondait, souriant désormais, bien que j'étais sûr que c'était un sourire forcé, m'expliquant que l'équipe avait eu besoin d'aide. Et il avait accepté ? Comme ça ? Nan... Personne ne serait venu chercher une personne en tribune pour remplacer un joueur. Peut-être était-il lié à l'équipe de basket d'une certaine façon, ou que Sky Lee le savait sportif ? En parlant de Sky... Elle n'était encore une fois pas sur le terrain...

Je passais à la raison de ma présence ici sans répondre à son explication, finalement. Je prenais alors mon bloc-note et mon stylo en mains, posant une question au meneur de jeu du second quart temps. Celui-ci me répondait que l'équipe avait gardé un bon rythme, mais que l'adversaire avait des joueurs particuliers – je supposais qu'il voulait dire bons d'une certaine façon, mais je notais bien le mot qu'il a prononcé malgré tout – avant de dire que l'équipe se devait de rester imprévisible. Je prenais bonne note de tout ce qu'il disait, hochant parfois la tête machinalement.

Puis le voilà à reparler de Hikaru. Le même genre d'attaque que tout à l'heure. Je l'écoutais dire sans noter. J'eus cependant un sourire compatissant, comprenant mon interlocuteur. Je ne voyais pas non plus pourquoi le blondinet était dans l'équipe. Chris espérait qu'il ne faisait pas parti du club, mais je ne voyais pas pourquoi ce type serait dans l'équipe s'il ne faisait pas parti... Ou alors... Voulait-il impressionner sa petite amie ? Cette idée me fit grimacer. Je secouais vivement la tête. Je ne voyais pas ce type dans aucun club...

« Courage. Je suis sûr que ce type a rejoint l'équipe pour ce match afin de pavaner devant sa petite amie. Mais bon, je le vois pas dans un club, et tu ne lui as pas fait de cadeau non plus. » Je lui fis un clin d’œil, car j'avais vu quelques passes difficiles de sa part envers le blondinet. « Mais merci de ta réponse. Bonne chance pour la suite du match. Je vais aller interviewer notre cher ami, d'ailleurs. »

J'eus un rictus puis je souriais avant de lui faire un signe de salutation et de m'écarter... avant de revenir vers lui, car j'avais failli oublier de lui dire quelque chose. J'avais été tellement concentré sur ses paroles et ce mini-interview que j'avais failli oublié le service que je voulais lui demander.

« Chris, au fait... Faudrait que je te demande quelque chose après le match. »

En lui disant cela, je lui faisais passer le message que je voulais le voir après que le match soit terminé. Je ne lui indiquais rien de plus, afin qu'il se concentre sur son match. Je me dirigeais alors vers le blond, un sourire mauvais sur le visage.

« Ohé, Hi-kun ! Décidément, on se voit souvent ces derniers temps. Mais c'est ton jour de chance, j'ai besoin de ton avis sur le match. Qu'est-ce que tu penses de ta performance et de celle de l'équipe ? Y en a qui pense que tu n'as pas le niveau de jouer ici... une réponse à cette critique ? C'est pour le Seika News. »

Je me demandais comment allait réagir Hikaru sur tout cela, mais aussi du fait de me voir. Notre dernière rencontre remontait à deux jours, mais j'avais laissé mes sentiments de haine sur le côté pour me concentrer sur mon activité. Vu que le caractère égocentrique du bonhomme, je pensais avoir attiré son attention afin qu'il me réponde.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: [Pause 2] Un point à la mi-temps [PV Joueurs] [Terminé]   23.09.15 12:44

 
Hey, moucheron !



 
La mi-temps avait sonnée telle une délivrance pour le chat noir de Seika, suant face à l'agitation et le stress du terrain et surtout à sa petite amie qui avait désertée les lieux. Pas le temps de s'occuper de ces deux groupies qui se trouvaient dans sa classe et qui clamaient haut et fort cette stupide histoire d'amour fictive entre lui et son plus grand rival, Chris Maxwell. Une bien étonnante histoire qui avait pour effet de lui retourner les boyaux rien que d'y penser. Alors, en jetant un dernier coup d'oeil glacial aux tribunes où les deux idiotes étaient assises, il quitta le terrain en direction des vestiaires. Il était bien déterminé à retrouver Aya, et a lui secouer les joues pour la honte qu'elle lui avait mise devant ses cohéquipier.

Tout en se dirigeant vers son sac, il attrapa une serviette blanche afin d'essuyer la transpiration qui se frayait un chemin entre ses mèches blondes et enfina à nouveau sa main pour y trouver une bouteille d'eau bien fraîche, acheté non loin de l'académie avant les débuts du match. Il bu quelques gorgées de la douce et claire boisson et rangea le linge tout en gardant son précieux objet frais en main. Il sorta du vestiaire, ne voulant point croiser ses cohéquipiers en dehors du match. Cela était déjà bien trop douloureux pour le petit prince que de devoir jouer avec eux mais, heureusement, il n'était pas là pour cela mais uniquement pour se prouver à lui-même que sa taille n'était pas un problème. Mais honnêtement, pouvait-il gagner ? Surtout que le blondinet en voulait particulièrement à la personne qui avait choisi les remplaçants. Autant la fille aux cheveux bleus ne lui posait aucun soucis, mais en contrepartie, l'équipe avait hérité de ce crétin de Willy sans cervelle. Ouais, finalement, si Seika en venait à perdre le match, ça serait uniquement la faute de ce manchot qui ne savait rien faire de ses deux mains. Et certainement pas de la faute d'Hikaru, même si celui-ci n'avait pas fait de grands exploits depuis son entrée en scène. Toutefois, il ne se sentait pas visé, et se contentait de faire le paon à nouveau une fois sortie du vestiaire. Après tout, n'avait-il pas un fan parmi cete foule qui le supportait de tout son être ? Pas étonnant, il était beau, riche, charismatique, intelligent... Il avait tout pour lui, cela ne le surprenait pas d'avoir autant de personnes qui le soutenaient dans l'ombre et, bien que ceux-ci ne soit que des ados insignifiants, cela montrait ô combien son altesse était grande.

Assez perdu de temps. Il devait retrouver Midorima. S'il y avait bien une personne qui méritait son attention, c'était elle, et bien qu'il ne l'avouerai jamais, le blond avait une terrible envie de la voir dans l'immédiat. Son visage suffirait à lui enlever toutes les horreurs dont il était victime en ce jour, que ce soit cet insipide Chris Maxwell, ce roublard de Saito, ou encore ces immondes créatures qui lui servait d'adversaires. Non mais, honnêtement, est-ce que les prolétaires savaient au moins ce qu'était une brosse à dent ? En parlant de cauchemar et de prolétaire, le voilà qui croisa le chemin de l'autre binoclard. Il ne manquait plus que lui pour compléter le tableau de la journée pourrie. Ouais, ce Shimaku de malheur. Pitié, qu'avait-il fait au bon dieu pour mériter un tel châtiment ?

- Ohé, Hi-kun ! Décidément, on se voit souvent ces derniers temps. Mais c'est ton jour de chance, j'ai besoin de ton avis sur le match. Qu'est-ce que tu penses de ta performance et de celle de l'équipe ? Y en a qui pense que tu n'as pas le niveau de jouer ici... une réponse à cette critique ? C'est pour le Seika News.


Tiens donc. L'insecte bossait donc pour le Seika News ? Club qui lui allait parfaitement, c'était bien pour les pauvres intellectuels qui n'avaient que ça à faire de leur temps que d'écrire des articles sur telle ou telle personne, tel ou tel évenements qui n'intéressaient qu'eux. Bien évidemment, Hikaru n'avait jamais jeté un coup d'oeil à ce vieux magazine qui ne suscitait guère son intérêt. Même la presse sur les faits politiques devait être plus intéressante que cette .. chose. Enfin. Cela expliquait pourquoi le ridicule pou venait à sa rencontre, histoire de rendre sa rubrique un peu plus intéressante. Eh oui, les beaux hommes sont au devant de la scène tandis que lui n'aura que son nom en minuscule marqué à la fin. Hikaru n'était autre que la lumière qui lui ferait de l'ombre. Vu sous cet angle, pourquoi ne pas se jeter à l'eau et lui accorder le minimum de son temps ? Oui, que le blondinet était charitable d'offrir un peu de sa personne pour honorer son magazine ! Un vrai bon saint-maritain.

- Bien, je vois que tu cherches de quoi attirer des lecteurs à ton... journal. Tu n'as eu d'autre choix que de mettre ta fierté de côté pour interroger le plus beau des joueurs de seconde année présents sur le terrain. Je te comprend. Oh, tu essayes de me jeter une pique ? Il n'y a que toi qui pense que je n'ai pas le niveau et si l'on m'a choisi alors que je ne fais pas parti du club, c'est bien que mes compétences ne sont plus à prouver. Hein l'insecte ! Serais-ce une pointe de jalousie ? Non ? Dans ce cas tu n'as qu'à retourner à ton poste dans les gradins et regarder ma supériorité briller sur le terrain, SHI-MA-KU. Moi, je vais retrouver ma précieuse petite amie, tu sais, une superbe femme aux longs cheveux... Tu ne l'aurai pas vu ? Ou peut-être ne la connais-tu pas ?


Regard hautain, ton arrogant, telle était la façon d'être d'Hikaru Tanabe. Et face à toute cette pression que le match lui donnait, il ne pouvait que se lâcher sur cette victime insignifiante qui trainait devant lui, son stylo et son calepin à la main.


 
 © Halloween sur Never-Utopia

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: [Pause 2] Un point à la mi-temps [PV Joueurs] [Terminé]   25.09.15 4:08
Le second interview sera avec Hikaru Tanabe. C'est bien parce qu'il fallait que je l'interview à un moment ou à un autre, et que je devais mettre mes sentiments de côté pour faire mon travail correctement. J'allais donc le voir et lui posait mes questions. Lui qui aimait bien se mettre sur un piédestal, je lui offrais sa chance, là... Mais je pensais pas qu'il s'attaquerait à moi. Que moi qui pensait qu'il n'avait pas le niveau ? Ne savait-il pas que les journalistes se devaient d'être objectifs ? Pourtant le début commençait bien. Plus je l'écoutais, plus il m'ennuyais et m'énervais. Je n'étais aucunement jaloux de lui. Je me foutais même bien de lui. Mais j'avais d'autres avis de la part d'autres personnes, c'est tout. Puis il finissait sur Aya. Me provoquant à nouveau dessus. Je sentais mon cœur tressaillir de colère et de tristesse. Incapable de me contenir, je le regardais à nouveau avec la haine qui m'animait.

« Je ne sais pas où est Aya et je ne m'occupe pas d'elle. Si elle n'est pas là, si ça se trouve, c'est qu'elle est partie parce qu'elle a honte de ton niveau. » Je ne pouvais m'empêcher de tenter aussi de le faire réagir. « Je ne suis pas le seul à penser que tu n'as pas ta place ici. D'ailleurs, pourquoi t'es dans l'équipe, monsieur je-me-la-joue-perso ? T'as pas un caractère à faire un sport en équipe. Oh... Je sais. Pour épater Aya, hein ? Et si tu  veux vraiment briller, va falloir que tu joues mieux et que tu arrêtes d'être distrait par ta petite-amie. Idiot. »

Énervé, je faisais demi-tour et retournais à ma place. Je regardais la fiche prévue pour Hikaru avant de la déchirer avec hargne en plusieurs morceaux. Je récupérais la bouteille d'eau prévue dans ma sacoche et buvait un peu. Tant pis, pas d'interview de cet idiot égocentrique et hautain. Je me demandais la réaction d'Aya à tout cela... Mais est-ce qu'elle savait qu'on se crachait l'un sur l'autre ? Probablement pas. Je soupirais et retirais mes lunettes, regardant le plafond floue. Qu'est-ce qu'il m'énervait...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Pause 2] Un point à la mi-temps [PV Joueurs] [Terminé]   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Pause 2] Un point à la mi-temps [PV Joueurs] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» N'accuse point la mer à ton second naufrage. (terminé)
» [#12] En Deux Temps, Trois Mouvements [Terminé]
» Suspendue dans une dimension, figée dans le temps ||pv : Darkness|| [Terminé]
» Un point que nous ne soupçonnions pas {Terminé}
» Il n'est points de secret que le temps ne révèle ( Aelycia )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Archives :: RP ARCHIVES avant 2017 :: Archive Event-
Sauter vers: