Partagez | 

 wanna renegade now || NAVI

avatarInvitéInvité
MessageSujet: wanna renegade now || NAVI    29.07.15 17:22
NAVI WASHINGTON HARRISON

Nom : Washington - Harrison
Prénom : Navi
Age : 17 ans

Nationalité : Amerciano-Japonaise (double nationalité)
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle

Groupe : Element Zero

Classe : 3ème année de lycée
Club : Seika - Basket-ball (en tant que manager si possible ? sinon membre flemmard ♥)
Situation financière : b*tch better have my $$$
Baito / Fonction : -
Logement : Interne

Personnage de l'avatar ? Hana - O.C par dCTb

Keep a secret ? C'était censé être un secret pour elle aussi. Mais ses grands-parents ont été quelque peu naifs ces derniers temps. Alors que ces derniers crient haut et fort que les parents de leur petite fille sont morts, la vérité est toute autre. Ses parents sont à la tête d'un groupe de terroristes écolos et sont activement recherchés par le FBI et Interpol après une attaque ayant causé des dégâts monstres près d'une usine spécialisée dans les biotechnologies agricoles. Si jamais ils s'avèrent que l'on découvre que la riche famille d’entrepreneurs établie au Japon, connue sous le nom d'Harisson, est liée intimement à ce couple terroriste, il est certains que les conséquences seront dramatiques pour eux. Pourtant, Navi essaie malgré tout d'établir secrètement un contact avec eux depuis qu'elle connait la vérité.

En apparence je suis ...

« Quand j'étais petite, genre on me prenait pour un mec une fois sur deux. Maintenant que j'ai des boobs, ça va beaucoup mieux. »

C'est vrai qu'à l'époque, Navi faisait déjà une tête de plus que les autres enfants, en plus de sa coupe courte et de ses fringues toujours salies par mille et une aventures. Elle se souvient encore des surnoms trop classes des mioches. Radis blanc ou palmito étaient ses préférés. Heureusement pour l'instant, sa croissance a l'air de s'être arrêtée, stagnant aux 1m73. C'est grand pour une fille. Surtout pour une gonzesse vivant au Japon. Mais ça lui convient. Surtout qu'à Tokyo, y'a pleins d'étrangers. Et puis, c'est pratique pour beaucoup de choses. Genre faire chier les gens derrière toi au cinéma. Ou mieux encore, pour éviter les aisselles des autres dans le métro bondé.

Aujourd'hui, ce petit garçon manqué s'est plutôt bien arrangé. C'est pas forcement volontaire, mais il est vrai que Navi a un charme naturelle. Un peau plutôt pâle colorant son corps fin, longiligne, avec une poitrine bien que peu abondante, parfaitement proportionnelle à son corps. Un corps en manque de hanches et de fesses cependant. Le tout couronné d'un visage ovale et fin, avec un petit menton pointu sous une bouche peu pulpeuse mais bien dessinée, et des cheveux aujourd'hui longs et très blonds. N'aimant pas vraiment les brosses, elle préfère souvent les lâcher de manière sauvage, laissant ses ondulations naturelles faire le boulot à sa place. Parfois, elle tente des trucs, qui finissent souvent par un chignon négligé. Bon, surtout quand elle a la flemme de les laver enfaîte. D'ailleurs ses cheveux contrastent fortement avec ses sourcils, eux châtains foncés, ce qui est plutôt joli et qui renforcent la couleur de ses yeux en amandes, et d'un vert assez sombre.

Son look aussi, s'est un peu arrangé avec le temps, mais Navi est toujours une adepte du jogging/casquette. Par habitude sans doute, et surtout parce, c'est bien plus confortable. Surtout dans ces jours de loose enfaîte. Ouais en cours, uniforme obligatoire. D'ailleurs ça l'a soûle. Heureusement elle enfile très souvent un sweatshirt un peu trop large par dessus pour un peu plus de confort. Cependant, en jour off, il lui arrive d'adopter une allure plus féminine, avec quelques touches rock. Une adepte des débardeurs et t-shirts un peu trop grands, des jeans trouées, des rangers et des boots ainsi que des vestes en cuir. Les robes ? Une fois par décennie sans doute. Elle a cependant un amour inconditionnel pour les bracelets dénichés un peu partout et les accessoires de têtes du genre chapeaux, bonnets et casquettes. Un signe particulier ? Un tatouage sur la côte droite. Une connerie faite avant d'arriver à Seika. Des piercings aussi. Tous sur les oreilles. Un autre signe, son odeur. Une odeur florale plutôt subtil. Son shampoing sans doute. Il sent vraiment fort apparemment.

Et à l'intérieur ...

« J'ai toujours dit que j'étais une asociale. J'ai jamais dit que j'avais un problème. »

C'est vrai qu'en l'a regardant, on pourrait penser que son physique lui donnant un certain charisme lui en donne tout autant mentalement. Mais, oubliez tout de suite cela. Son apparence pourrait complètement fausser la vérité. Parce que déjà, Navi est du genre je m'en foutiste complet. Elle s’énerve rarement, elle rit rarement, elle pleure encore plus rarement. Une indifférente, au regard souvent vide ou ailleurs, dont l'attitude nous force à croire qu'elle ne manifeste aucun intérêt, ni aucune compassion pour les autres. Le genre à hausser trop souvent les épaules. Le genre également dans des cas plus rares, à hausser un sourcil quand son intérêt est piqué à vif. Parce que la japonaise est surtout du style à être une observatrice plutôt qu'une actrice. Et c'est peut-être lors d'une de ses observations qu'on pourra distinguer un sourire. Enfin, celui-ci se rapproche plus du rictus moqueur qu'autre chose. D'ailleurs, Navi ne jure que par l'ironie, la moquerie et le sarcasme, qui sont pour la plupart du temps, les seules répliques qu'elle accordent. Si bien sur, son interlocuteur est réceptif face à une telle attitude, ou bien s'il l’intéresse un minimum. Autrement, elle peut très vite écourter une conversation. Une vilaine moqueuse, qui n'hésite pas parfois à jouer des plus naïves pour s'en amuser. Ce comportement en amène beaucoup à penser qu'elle serait complètement dépressive. D'autres diront qu'il s'agit juste d'une petite arrogante sans foi ni loi qui peste sur tout et tout le monde. Certains l'assimileront carrément à une misanthrope. Mais bon, tout ça est faux. Et puis, mépriser le genre humain n'est pas son genre. C'est même un peu exagéré pour une gamine de 17 ans. Non, son genre à elle, c'est plutôt de les esquiver. Son cynisme, outre le fait de l'utiliser pour s'en amuser est une manière de se protéger, comme pour éviter de devoir faire face à des sentiments et des émotions qui lui sont presque devenus inconnues et qui pourraient la blesser.

Pour tout dire, Navi agit ainsi parce qu'elle a toujours eu du mal à avoir des interactions sociales normales. Une fausse méchante, sans être une vraie gentille non plus. Sans doute du au manque d'affection qu'elle trimbale avec elle depuis un moment. La blonde flippe quand quelqu'un montre un réel intérêt pour elle. Elle flippe de devoir affronter des sentiments qu'elle a renfrogner depuis un bon moment. Tout ça laisse à penser que la petite Harrison est surtout une vraie lâche, ayant peur d'aimer ou même de détester. Ayant peur des incidences sur sa vie. Une vie qu'elle veut parfaitement contrôler. Peu importe si les autres l'aiment, tant qu'elle ne les aiment pas. Peu importe s'ils l'a détestent, tant qu'elle ne les déteste pas. Navi enfouit trop de choses et craque trop peu souvent pour ne pas en vérité, être esclave de son comportement. Ouais donc elle pourrait changer non ? Peut-être. Encore faut-il qu'elle le veuille vraiment. La blonde se rend compte qu'elle pourrait faire des efforts, devenir moins sarcastique, se laisser aller, s'ouvrir et être moins mauvaise. Encore faut-il qu'elle trouve une vraie raison d'en faire. Navi est tourmentée. Alors se la jouer insensible c'est plus facile que de se traîner des boulets de sentiments qui pourraient compromettre ses projets. Alors elle n'a jamais laissé de la place à l'amour dans sa vie. C'est con. Tant pis. C'est pas de l'oxygène non plus hun.

Outre cet aspect de sa personne, il se trouve que la lycéenne est une petite joueuse, aimant les défis et les paris, qui pensent que rien n'est réellement impossible, ce qui l'a rend parfois inconsciente, surtout lorsqu'il s'agit de paris avec pour gain de l'argent. Ouais l'amour du biffe, de l'oseille, du dollar & du Yen. Car il se trouve que la petite gosse de riche est un peu vénale sur les bords. Un peu paradoxal quand on connait la fortune de son grand-père. Mais elle n'en a jamais joué. Au contraire. Elle se fiche de l'argent du vieil Harrison comme elle l'appelle, bien qu'il soit utile. Alors pour elle, tous les moyens sont bons pour se faire un peu de tunes. Enfin presque tous. Autrement il s'avère qu'elle reste une nana plutôt intelligente, bien que l'école n'est qu'une obligation pour elle. Mais cette intelligence se manifeste surtout par sa perspicacité très aiguisée. Il arrive même dans ses bons jours, de donner de très bons conseils, malgré le ton qu'elle prendra pour le dire. Ouais son petit ton cynique et moqueur ne l'a quitte presque jamais. Outre cela, la lycéenne est une nana qui sait ce qu'elle veut, assez franche, persévérante et bosseuse, surtout dans son domaine de prédilection. L'écriture et le cinéma. Devenir scénariste, ce serait le pied. Une véritable passionnée qui ne cherche qu'à atteindre ses objectifs, regardant des films et s'en inspirant quotidiennement  pour devenir meilleure. Devenant même un poil perfectionniste sur les bords, s’intéressant à tous les genres, tous les domaines d'arts et lettres, même si on pourrait plutôt voir cela comme un défaut. D'ailleurs, la blonde a d'autres petits défauts sous la manche. Une sans-gène, mauvaise perdante, un poil vulgaire, pas pudique pour un sou, qui réagit mal quand un mec lui fait des avances (elle sait pas réagir autrement la pauvre), en plus d'être légèrement égoïste sur les bords et de sa tendance à croire que ses convictions sont les meilleures. Des petits défauts insignifiants que beaucoup ont, mais qui prouvent qu'elle peut-être tout aussi immature.

« Huh? Mes passions dans la vie ? Hun..hun. J'dirai les autopsies,  La viande saignante et le magazine Chasse & Pèche. Attend, pourquoi tu t'enfuies ?? J'tai pas même parlé de mes élevages d'escargots mutants ! C'est les Tortues Ninjas du futur tu sais !  »

En vérité, Navi a des hobbies et des passions plutôt habituels, voir même simplistes. Du genre à préférer les bons fast-food bien gras et la nourriture traditionnelle japonaise à ces nouveaux restaurants de la ville où l'on bouffe des légumes crus assis sur des chaises industrielles à la mode. D'ailleurs la mode et les trucs de fifilles niais ça l’intéresse très peu. Ok, les fringues c'est cool, mais seulement acheter sur le net, les nuits d'insomnies. Son temps libre, elle préfère l'utiliser pour traîner dans les salles d'arcades en ville, à dégommer de l'alien plutôt que de chercher des fringues dans des boutiques bondées de gonzesses chiantes ou de faire un spa entre keupines. Dégommer des aliens et jouer aux palets c'est mieux. C'est vrai que ses hobbies l'a rendent presque simplette et garçon manqué sur les bords. Ça lui donnerait presque un charme. Presque.

Sinon ses journées se résument à quoi ? Très souvent, au monde du divertissement. Lire des magazines dans le domaine télévisuel. Mater des films. Passer sa vie au cinéma, entre les films d'actions, des thrillers, trilogies et films de gangsters ou fantastiques. Cependant certains genres cinématographiques la rebutent. L'horreur. Bien qu'elle ne l'avouera jamais. Les comédies romantiques ? Certaines passent encore. Après, Les séries télé aussi prennent une grosse place. La nuit surtout. Sinon, elle ne peut pas se passer de fromage. Ou de sushis. Ou de burgers. Lire des mangas avec des héros méga stéréotypés. Tester les nouvelles pâtisseries de la ville en faisant croire qu'elle n'a pas aimé pour se faire rembourser. De temps en temps, il lui arrive de faire du sport. Enfin, si danser sur les génériques de ses séries préférés est considéré comme un sport. Chanter aussi sur ces même génériques. D'une voix assez mélodieuse d'ailleurs, bien que très peu le savent puisque ce genre de scènes sont privés. La honte sinon.

Après, il y a pas mal de trucs qu'elle évite comme la peste. Son smartphone d'abord. Elle sait à peine l'utiliser. Les arts plastiques et les trucs lui demandant un peu de dextérité l'emmerdent aussi. Surtout parce qu'elle aimerait vraiment être douée dans ce domaine. Mais ses mains sont maudites. La preuve, Navi cuisine comme un pied, dessine comme un manchot et est carrément nulle en travaux manuels. Et comme elle est du genre à ne pas aimer la défaite, elle s'acharne souvent inutilement dans ses domaines.

Once upon a time ...

Navi. Une Gamine née aux Etats-Unis le 10 janvier 1995 dans un drôle d'environnement.  Une gamine qui a longtemps porté le nom de Washington avant celui de Harrison. Celui de son père. Un écologiste extrême, qui entretenait une liaison avec un des membres de son groupe écolo. Il l'avait appelé Navi, tout en sachant qu'il n'allait pas la garder. Car, en plus du fait qu'il était clairement conscient que leur quotidien instable n'était pas fait pour un nourrisson, l'envie n'y était pas. Il l'aimait, tout comme sa compagne aimait son enfant, mais ils avaient des projets plus important que son éducation. Plus important que de la voir grandir. Leurs convictions les a donc poussé à prendre un choix extrême. L'envoyer chez ses grands-parents maternels. Des gens que la mère avait pourtant renié, à cause de nombreux désaccords passés. Mais dont ils savaient assez responsables pour s'occuper d'un. Enfin, plutôt que responsables, l'adjectif richissime serait plus approprié en réalité. Son père, Thomas Harrison est un homme d'affaires, qui après son divorce, a fait fortune après s'être installé au Japon en y important  et développant de grandes enseignes américaines sur les terres nippones.

Aujourd'hui remarié à une japonaise, le vieil homme n'hésita pas une seule seconde et accepta l'offre de sa fille, et amena l'enfant à Tokyo, près de lui, ne souhaitant pas que son seul petit enfant à ce jour reste aux Etats-Unis entouré de ses hippies aux idéaux grotesques comme il aimait si bien dire. Il en voulait à sa fille de s'être faite embarqué dans une telle secte. Pour lui, c'était tout comme. Et il souhaitait un tout autre avenir pour ce petit être avec lequel il était lié par le sang. C'est ainsi que Navi Washington devint Navi W. Harrison, façon de dissimuler son patronyme et ses origines. Dès son enfance on lui mentit, en lui expliquant que ses parents n'étaient plus de ce monde. Au début, cette petite fille était une vraie tornade, un peu trop inconscient, dont les gouvernantes avaient du mal à tenir en place, d'où son statut de garçon manqué à la petite école. Mais dès qu'elle eut l'age de comprendre qu'il fallait qu'elle ait une attitude dès plus exemplaire, l'enfant s'executa, de façon à rendre fière ceux qui étaient les seuls dans son cœur. Il est vrai qu'une admiration sans borgne pour son grand-père s'est manifesté. Un grand-père qu'elle ne voyait que rarement, tout comme cette grand-mère japonaise, qui pourtant veillé à ce qu'elle reçoit une éducation parfaite, dans les bonnes mœurs de son pays. Ainsi dès l'école primaire, elle reçut une éducation digne de son rang. Navi était brillante à l'école, dans tous les domaines, se donnant du mal pour toujours être dans le top 3 et rendre fiers ses grands-parents, et par la même occasion ses parents, pensant que là-haut ils pouvaient la voir.

Navi posait d'ailleurs beaucoup de questions sur ces derniers. Qu'est-ce qu'ils aimaient ? Que mangeaient-ils quand ils étaient heureux ? Les animaux préférés de maman ? Ceux de papa ? Trop de questions, que ses gouvernantes et les autres employés de  la maison Harrison ne pouvaient répondre. On ne parlait jamais des parents de Navi. Le genre de sujets tabous clichés dans ce genre de famille. Mais la curiosité d'une petite fille est souvent plus forte que les secrets. Sans doute du au fait qu'elle se sentait seule. Très souvent. A l'école, les gamins ne la fréquentaient pas vraiment. Ouais les gosses de riches trop parfait c'est pas marrant. Et à la maison...à part les employés de maison, personne à qui parler. Alors elle se retrouvait souvent seule avec ses pensées. Et la salle de cinéma qu'avait faite son grand-père un peu avant ses 12 ans. Elle y passait ses journées, se passionnant de tous les scénarios et de l'imagination incroyable que certains réalisateurs avaient. C'est grâce à ce hobbie solitaire qu'elle a commencé à se passionner pour le monde cinématographique et télévisuel. C'est grâce à cela qu'elle a commencé à écrire. Des scénarios. Souvent liés inconsciemment aux sentiments qu'elle refoule pour paraître parfaite aux yeux de sa seule famille. Elle se rendait de plus en plus compte que son comportement n'était pas naturel. Mais se sacrifier pour faire plaisir à l'homme qu'elle aimait et admirait le plus au monde n'était pas un problème.

Mais cette question d'identité fut plus problématique dès avril 2010, plus particulièrement un flash spécial qu'elle regardait, qui passait surement en boucle dans toutes les télévisions du monde. Un attentat écologiste, qui s'était passé aux Etats-Unis. Les accusés seraient un couple d'américains, qui auraient intégralement commandité cet acte terroriste contre cette usine de biotechnologies agricoles d'un groupe important, connu pour ses . Cet attentat a fait 30 blessés graves et pire encore 3 morts. Les accusés sont activement recherchés. La jeune fille, qui a l'époque a 14 ans regardait cela avec Mais ce qui a réellement intrigué Navi, c'est leurs noms. connu sous leurs véritables noms comme Jack et Susie Washington. Une drôle de coïncidence. Mais le pire fut la photo des deux suspects. Un drôle de sentiments parcourut la jeune Navi en fixant celle de la femme. Les mêmes yeux que Grand-père Thomas. Les mêmes que les siens. Vraiment. C'était troublant. Mais irréaliste.


Elle posa la question à son grand-père, parce que ça l'avait amusé. Mais le regard froid de ce dernier avait suffi à lui faire comprendre que le sujet n'était pas prétexte à la rigolade. Elle ne comprit pas tout de suite. Mais plutôt quelques jours après, en entendant une conversation entre lui et sa grand-mère. « Ils ne s’arrêteront jamais. Maintenant c'est les attaques terroristes ? Il faut absolument que je fasse le nécessaire pour que personne ne découvre qui ils sont vraiment. Et Navi qui est tombé sur ça à la télé. Heureusement pour nous que Washington est un nom vraiment commun.  »C'est là qu'elle comprit tout. Encore plus après quelques recherches sur internet. L'homme qu'elle avait placé tellement haut dans son cœur lui avait menti volontairement. Elle avait tenté quelques fois après cette découverte de lui faire cracher le morceau indirectement. Mais rien. Il n'a jamais faibli. Pire encore, il s'énervait de façon injustifié à chaque fois qu'elle disait le mot Maman. Ou Papa. Triste chute. Le modèle de sa vie est finalement un homme malhonnête qui a préféré lui mentir toute sa vie plutôt que d'assumer les erreurs qu'il a commis par le passé. Soit. Dans ce cas, pourquoi vouloir tout faire pour que cet homme soit fière d'elle ?! C'était à présent tout réfléchi pour elle. Tant pis alors. Navi avait compris que maintenant, ça ne servait à rien. Elle allait à partir de maintenant vivre pour elle-même. Faire ce qu'elle voulait, selon ses envies, ne plus suivre une voie toute tracée pour faire plaisir à des personnes qui lui avaient délibérément menti sans une once de remords. D'une certaine façon, elle allait devenait aussi égoïste que son grand-père. Elle l'assumait. Quelque chose s'était brisé de toute façon. Navi ne vivait pourtant pas tout cela tragiquement. Non. Bien au contraire. Il était vrai que l'admiration qu'elle portait à ce grand-père plein de réussite avait disparu en même temps que cette découverte. Mais quelque part, ça l'avait presque libéré. Libéré de cette drôle d'attitude trop parfaite. A y penser, elle tenait peut-être de cette mère qu'elle n'avait jamais connu. D'ailleurs pourquoi cette dernière n'avait jamais souhaité entrer en contact avec elle ? Son grand-père peut-être ? Ou sa propre volonté ? C'était une question dont elle allait surement chercher une réponse dans un futur proche.

C'est à son entrée au lycée qu'elle devint celle qu'elle est aujourd'hui. Ses anciens camarades du collège furent surpris en découvrant à quel point la petite fille modèle s'était fermée.Surpris de découvrir qu'elle était devenue amère, sarcastique et égoïste, ne pensant qu'à sa petite personne. Tout cela restait un mystère pour tous. Pire encore avec le premier classement des examens. Elle n'était pas dans le top trois. Encore moins dans le top 10. Il est vrai qu'elle n'avait fait aucun effort. Une moyenne correct. Mais aucun effort. Pour tout dire, la blonde s'était concentrée sur des activités qu'elle trouvait à présent plus importante. Le monde cinématographique, s'isolant la plupart du temps pour écrire tout ce qui lui passait par la tête. Elle voulait en faire sa vie. Devenir scénariste. Un changement de route intéressant quand on sait qu'au départ, elle voulait suivre la voie médicale. Une voie toute tracée, qu'elle avait décidé de laisser tomber. Quitte à décevoir tout le monde. Elle n'avait plus rien à perdre. Et puis si son super Grand-père se la ramenait, elle avait surement assez d'arguments pour qu'il se taise et la laisse vivre en paix.

Ce dernier remarqua cependant bien vite ce revirement de comportement. Bon merci aux employés de maisons surtout. Cette étrange évolution ne lui plaisait pas. Pour lui, la cause était scolaire. Son établissement était certes un bon lycée de Tokyo, mais peut-être pas assez sélectif. Un plus réputée serait peut-être l'idéal. Un qui serait plus de son rang. Pour un qui l'a renverrait vers le droit chemin. Sa femme lui parla de Seika, qui réunissait l'élite Tokyoites dans un établissement conçu pour eux. Thomas Harrison ne se fit pas prier longtemps avant de l'inscrire, sans demander l'avis de la principale intéressée. Mais cette dernière cette situation l'arrangeait clairement. Elle savait que Seika n'acceptait que des internes. Alors passer sa dernière année de lycée, en plus des années universitaires loin de cet homme allait lui permettre de vivre comme elle le voulait. S'il pensait que cette école allait l'a changer. C'est raté. C'est même trop tard. Elle allait surtout tranquille pour de bon. Essayer même de prendre contact avec des parents dont elle veut comprendre les convictions. Mais surtout, ne plus rien ressentir. Loin des yeux, loin du cœur parait-il ? Elle allait bien voir.

Le joueur
Prénom / Pseudo : Navi c'est bien! (après si des envies de surnoms vous viennent ♥)
Age : 2* ans.
Ancien ou nouveau ? On va dire nouveau ~ c:
Comment avez-vous connu le forum ?Topsites
As tu bien lu le règlement ? Yup cap'tain Ok ~Aléa ~


Dernière édition par Navi W. Harrison le 12.08.15 0:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: wanna renegade now || NAVI    31.07.15 23:10

s'rry pour le double post (pastaperplz)
Juste pour prévenir qu'elle est finie o/
Revenir en haut Aller en bas
avatarFujiyori NakamuraDirecteur de Seika no Gakuen
• Messages : 397
• Yens (¥) : 360
• Date d'inscription : 30/08/2013

Carte ID
Age: ?
Classe / Job:
Logement:
MessageSujet: Re: wanna renegade now || NAVI    04.08.15 18:50

Bienvenue parmi nous Mademoiselle Harrisson! Je suis navré d'avoir fait attendre de la sorte une jeune fille de bonne famille telle que vous, sachez que j'ai le plus grand respect pour votre grand-père et suis véritablement fier de vous accueillir parmi nous! Le comité d'accueil doit être en vacance, comme vous le devinez, au mois d'aout l'école se vide quelque peu, mais il y règne toujours une bonne ambiance. De plus ce sera l'occasion pour vous de vous familiariser avec vos futurs camarades hors du cadres des cours

Alors, occupons nous de vous installer sans attendre, vous devez être fatiguée.
Voici vos attributions à compter d'aujourd'hui:
- Element Zero
- 3ème année de lycée
-  chambre n°23 (seule pour le moment alors prenez vos aises, mademoiselle! ~)
- Le club de Basket compte sur vous pour ses matchs à l'avenir et vous accueille avec joie en tant que manageur!

Je vous invite à générer votre carte ID au secrétariat et à attacher le lien de cette fiche dans votre profile dans l'espace prévu à cet effet.

Très bonne journée à vous et en cas de question, la porte de mon bureau est toujours ouverte pour une Harrisson.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarYuu OtosakaVery Important Person
• Messages : 210
• Yens (¥) : 120
• Date d'inscription : 27/07/2015

Carte ID
Age: 26
Classe / Job: Policier à la crim
Logement: Appartement autours de Seika
MessageSujet: Re: wanna renegade now || NAVI    04.08.15 19:04
C'est à ce moment où on dit Bienvenue ?

Alors Bienvenue Navi o/

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗


Merci à Kay pour la signature ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarKeiko KiyoshiStar ★
• Messages : 805
• Yens (¥) : 15
• Date d'inscription : 31/05/2014

Carte ID
Age: 24 ans
Classe / Job: Policière
Logement: Appartement à Shibuya
MessageSujet: Re: wanna renegade now || NAVI    04.08.15 19:13
Bienvenue *.*

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Je parle en Royalblue ouh yeah.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: wanna renegade now || NAVI    04.08.15 19:44
Bienvenue ! ฅ^● ω ●^ฅ Miss you're so cute I wanna eat your now ! =^◑ ⋏ ◑^=
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: wanna renegade now || NAVI    04.08.15 20:31
Bienvenue ! Tu as le même nom que la fée insupportable de Link ohohoh. Petite impertinente !
Revenir en haut Aller en bas
avatarSaitô HibikiLégende
• Messages : 1170
• Yens (¥) : 268
• Date d'inscription : 02/09/2013

Carte ID
Age: 26
Classe / Job: Prof de sport / Athlète pro / Vendeur
Logement: Garage Shibuya
MessageSujet: Re: wanna renegade now || NAVI    04.08.15 22:04
Welcome Home Smile

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

In Memory of Chester Bennington


Spoiler:
 


Venez lire L'Ombre du Margrave et n'hésitez pas à commenter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: wanna renegade now || NAVI    05.08.15 2:19
Bienvenuuuuuue ! o/
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: wanna renegade now || NAVI    05.08.15 4:35
"WANNA RENEGADE NOW !"

Bienvenue jeune demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: wanna renegade now || NAVI    06.08.15 1:31
Hé bah que dire que de ce bel accueil pleins d'amuur ? M-E-R-C-I  à vous tous ! J'vous aime déjà ♥

Eli, on s'organise ce festin très bientôt ♥

Douce Olga, vous en faites pas, je sais que les impertinentes comme moi vous les portez dans votre coeur. J'viendrai très bientot vous faire chier dans votre trou ~ on jouera aux cartes et j'en profiterai pour piquer votre déambulateur ♥

YAY TAMAKI A RECONNU O/ *voila je la chante*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: wanna renegade now || NAVI    
Revenir en haut Aller en bas
 
wanna renegade now || NAVI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» [libre] I wanna be, the very best !!
» CBS wanna trade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: