Partagez | 

 [2/4] Quand deux boursiers discutent d'un riche [PV Orotembu]

avatarInvitéInvité
MessageSujet: [2/4] Quand deux boursiers discutent d'un riche [PV Orotembu]   20.07.15 11:51
J'avais terminé mon job pour la première pause. Malheureusement, je n'avais pu qu'interviewer Saitô, car la deuxième personne que je voulais interroger avait disparu je ne sais où, et que je n'avais pas le temps de la chercher. J'avais vu Sky Lee partir vers ma tribune, mais ensuite, je l'avais perdu de vue. J'avais été aussi déconcentré du fait que je cherchais à éviter de regarder Hikaru. Vu comment j'avais fini il y a à peine quelques minutes, je ne voulais pas croiser son regard. J'irais l'embêter plus tard.

Il ne me restait plus qu'à retourner à ma place bien gentiment et regarde la suite du match. Décidément, ce match ne se passait pas bien pour moi – ni pour l'équipe qui avait été battu sur ce premier quart temps, mais pour trois petits points seulement. J'avais quand même noté le score, au cas où. M'asseyant à nouveau, je me mis à réfléchir. Je ne savais plus quoi faire après cette discussion avec Chris. Levant les yeux vers le terrain, mon regard fut attiré par une masse de cheveux bleu azur. Sans m'en rendre compte, la vue d'une personne qui comptait pour moi fit bondir mon cœur de joie. Hilari ! Elle faisait donc partie du club de basket ? J'étais tout à coup intéressé de savoir ce qu'une furie comme elle serait capable de faire sur le terrain. Je ne pouvais m'empêcher d'être curieux de voir une nouvelle facette de mon amie.

La revoir me fit repenser à la discussion par mail d'avant-hier. Puis, tout à coup, je repensais à la proposition d'aide de Chris. Ainsi qu'au fait que j'avais besoin de renseignement sur le monde mondain. Peut-être pourrait-il m'aider finalement.

« Hey Chris, est-ce que... »

Mon regard se plaçait sur la place vide à côté de moi. Surpris, je regardais autour de moi. Où avait-il disparu ? Au moment où j'avais besoin de lui ! Décidément, rien ne se passait correctement cet après-midi. Je regardais alors derrière moi et interrogeais un inconnu au cheveux bruns qui me semblait... grand.

« Excusez-moi, est-ce que vous savez où est passé l'individu brun à lunettes qui était assis à côté de moi ? »

Peut-être était-il juste parti aux toilettes. Mais bizarrement, j'étais impatient de pouvoir lui demander une certaine aide. En plus, j'avais complètement oublié que je préférais éviter le binoclard. Le besoin d'informations pour me venger de Hikaru Tanabe avait pris le dessus.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: [2/4] Quand deux boursiers discutent d'un riche [PV Orotembu]   22.07.15 16:48
Oro' flanné à travers les couloirs, pensant à tout et à rien. Cette journée été monotone, il croisait de quelqu'un de temps en temps mais sans plus. L'ennuie commençait à l'envahir quand il entendit du bruit au terrain de basket. Que pouvait-il y avoir de si important en ce moment pour ce bruit ? Ce n'était sans doute pas un entrainement. La curiosité le piquait, d'autant plus que son cher colocataire faisait parti de l'équipe. Un nain qui joue au basket, l'espoir fait vivre! Il devait sans doute être chargé du ravitaillement en eau et serviette humide. Il décida d'allez voir ce qu'il y avait pour en avoir le cœur net. Les bruits devenait plus fort au fur et à mesure qu'il s'approchait. Il arriva à l'entrée et pénétra dans l'enceinte. Il vit quelqu'un seul dans les tribunes et décidé d'allez s'installait derrière lui. Il l'entendit prononcer quelques mots.

-Hey Chris, est-ce que...

Son compagnon sans doute, il avait du aller quelque part sans doute, peut-être au toilette ou autre. En attendant le blond devant moi était seul. Il se retourna soudainement vers Oro' et lui adressa la parole.

-Excusez-moi, est-ce que vous savez où est passé l'individu brun à lunettes qui était assis à côté de moi ?

-Non désolé, je vient juste d'arrivé, attiré par le bruit, et l'envie de me moquer du petit nain là-bas. C'est pas facile d'être son colocataire, alors toute les occasions pour se venger son à prendre. Par contre, serais-t-il possible d'avoir un léger résumé de ce qu'il c'est déjà passé durant le premier quart temps si possible? Ce serait gentil merci.

Le match venait juste de reprendre, et la suite promettait d'être fun, il ne restait plus qu'à attendre une bourde d'Hikaru pour pouvoir se moquer de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: [2/4] Quand deux boursiers discutent d'un riche [PV Orotembu]   22.07.15 18:00
Évidemment, il fallait que ce Chris Maxwell ou je ne sais quoi disparaisse quand j'ai besoin de lui ! Quand cela lui profite, il est là, mais après... Je me demandais quand même où il avait pu passer. J'avais alors demandé à un grand blond derrière moi s'il l'avait vu. Évidemment, comble de malchance, le jeune homme m'avait répondu qu'il venait d'arriver. Il expliquait avoir été attiré par le bruit et l'envie de se moquer d'un nain... Un nain ? Je n'eus pas le temps de réfléchir, il continuait sa prise de parole. Il me demandait s'il pouvait avoir un résumé du premier quart temps.

« Ah... Désolé, j'étais concentré sur ma prise de note la première partie du premier quart temps et absent la seconde partie... » répondais-je alors en détournant le regard vers devant moi, rougissant de honte.

Oui, absent... Comment avouer que j'étais sorti pour évacuer mes émotions ? Non, je ne pouvais pas l'avouer. Donc absent était le juste mot. Par contre, mon esprit tilta à plusieurs reprises, d'abord sur le fait que l'inconnu venait juste d'arriver. Encore un peu, et il m'aurait vu pleurer ! Bon, ce n'était pas si important, enfin si, ça l'était, mais ce détail n'était pas aussi important que le second point de lucidité que j'avais eu. Je regardais le terrain, tandis que Sky Lee marquait un magnifique trois points qui remettaient les équipes à égalité. Le nain... Akashi Shima et Saitô ne sont pas petits et l'autre joueur arrivé pendant la pause – et qui me semblait de plus en plus familier – n'était pas petit non plus... il restait... Je me retournais vers le grand type, l'air ahuri.

« Attends... Attends juste deux secondes... tu es... le colocataire de Hi-kun – euh, Hikaru Tanabe ? Attends... C'est possible qu'il ait un colocataire, lui ? »

Ce n'était pas possible. Ce type devait habiter une sorte de palace vu son caractère ignoble. Ou alors, il s'est pris un appartement classe en ville ? Mais je ne le verrais pas le partager avec qui que ce soit... Ou alors, c'était forcé ? Non, quelque chose m'échappait, c'était sûr. D'un autre côté, j'étais tellement dans le contexte tranquille et sympathique quant à la colocation avec Okura que je ne pensais pas qu'une colocation pouvait mal se passer. En me souvenant des paroles du grand brun, je me souvenais qu'il parlait d'une vengeance.

« Ça doit vraiment être dur d'être avec lui. Déjà avec son côté égocentrique et hautain. Je compatis déjà à ton sort. J'imagine même pas si tu étais boursier, vu comment il les dénigre. Je déteste ce type... »

Je tournais mon regard de quatre-vingt dix degré, regardant mon rival avec dégoût et haine du coin de l’œil. Cela faisait donc trois personnes que je connaissais sur quatre (et encore, elle était tombée amoureuse de lui, cela ne comptait pas vraiment) qui ne l'appréciait pas. De toute façon, qui pourrait l'apprécier, mis à part d'autres hautains ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: [2/4] Quand deux boursiers discutent d'un riche [PV Orotembu]   27.07.15 21:27
Oro' gardait son regard droit vers le jeune blond, dont il ne connaissait toujours pas le nom. Il devait vite se présenter, car faire connaissance avec un peu tout le monde pouvait être utile, afin de trouver de potentielles alliés dans cette école. Son compère repris la parole avec une voix un peu hésitante.

-Ah... Désolé, j'étais concentré sur ma prise de note la première partie du premier quart temps et absent la seconde partie...

Il le vit rougir. Cela lui donnait un petit charme, il devait sans doute faire craquer les filles. Mais passons, il n'avait était là que la première partie du premier quart temps, pas grave. Oro' leva les yeux vers le tableau de score et vit une égalité.

-Ce n'est pas grave que tu n'ai pas était là la seconde partie, de toute façon Hikaru pourras me raconter ses déboires. Je me nomme Orotembu, et toi?

Maintenant que la présentation était faite, il ne restait plus qu'à profiter du match qui venait de reprendre. Mais sa concentration fut une nouvelle fois interrompu.

-Attends... Attends juste deux secondes... tu es... le colocataire de Hi-kun – euh, Hikaru Tanabe ? Attends... C'est possible qu'il ait un colocataire, lui ?

-Oui, il est possible que cet énergumène ait un colocataire. Ce n'est pas facile tout les jours mais à force on s'habitue. On est comme chien et chat, on se moque constamment l'un de l'autre mais on s'amuse bien.

-Ça doit vraiment être dur d'être avec lui. Déjà avec son côté égocentrique et hautain. Je compatis déjà à ton sort. J'imagine même pas si tu étais boursier, vu comment il les dénigre. Je déteste ce type...

-Comme dit précédemment c'est pas facile tout les jours, et malheureusement pour lui je suis un boursier. Si tu le déteste tant que ça, je pourrais essayer de dégoter quelques trucs sur lui afin que tu t'en serve d'arme, avec lui tout les coups sont permis si tu voit ce que je veux dire.

Il tourna son regard en même temps que son compère vers Hikaru et lui adressa un sourire sournois. Oro' venait sans doute de trouver un puissant alliés. Et ce petit nabot égocentrique avait l'air d'avoir pas mal d'ennemis dans cette école.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: [2/4] Quand deux boursiers discutent d'un riche [PV Orotembu]   28.07.15 11:45
L'inconnu auquel je me suis adressé m'avait demandé si j'avais vu le premier quart temps, et je dû avouer que je n'en avais vu qu'une partie. Le grand jeune homme semblait ne pas trouver cela grave et se présentait, mais ses paroles avaient été stockés pour le moment de côté, car je venais de tilter par rapport à quel « nain » ce jeune homme parlait. J'avais alors été grandement surpris de savoir que Hikaru puisse avoir un colocataire. Je lui fis partager cette surprise, et mon interlocuteur expliquait que c'était bien difficile, mais qu'ils s'amusaient en se moquant l'un l'autre.

Est-ce que le petit blondinet était capable de se sentir de ciblé par des moqueries ? Je n'en avais pas l'impression. Mais je ne savais pas comment le blond considérait son colocataire. Je partageais alors de nouveau mon avis. Ce jeune homme prénommé Orotembu devait en voir des vertes et des pas mures avec Hikaru. J'imaginais aussi un scénario ou le grand type était boursier, rendant le tout encore plus difficile. Je regardais alors Hikaru du coin de l’œil. Ce dernier passait la balle à Hilari. Tout à coup intéressé par le match, je regardais mon amie se débrouillait magnifiquement pour permettre à son équipe de mener. Impressionné, j'applaudis des mains avant de retourner mon attention envers mon interlocuteur.

Ce dernier m'avait proposé de dégoter des informations sur lui pour que je puisse m'en servir d'arme. Voyant que nous avions tous deux envies de nous attaquer à Hikaru, je me levais pour m’asseoir à côté de lui. Je me rappelais à présent de sa présentation. Croisant les bras, je regardais Orotembu d'un air intéressé.

« Je m'appelle Maku Morichi. Merci pour ton offre, je ne sais pas si je m'en servirais, mais j'y penserais en tout cas. J'ai surtout envie qu'il remette les pieds sur terre. Il est dans son petit monde... Au final, il va finir par faire du mal à A... à sa petite amie... »

Je m'étais interrompu avant de finir ma phrase d'un ton plus bas, presque comme si je marmonnais, tandis que je fini par rougir et de détourner le regard à l'opposé du jeune homme. Notre rencontre d'il y a deux jours était encore frais dans ma mémoire, et mes résolutions qui ont suivi aussi. Je regardais alors la fille aux cheveux azurs sur le terrain, et je sentais mon cœur battre un peu plus rapidement à la pensée de nos projets. Cela me rendait un peu nerveux, quand même. Au moins, ainsi, j'aurais un moyen de surveiller Hikaru...

« Oh attends... »

Un nouvel éclair de lucidité m'avait frappé. J'avais dit à Hikaru que je trouverais un moyen de vérifier qu'il ne fasse pas de mal à Aya. C'était peut-être un bon moyen... Mais... Déjà, c'était assez gênant à demander. En plus, ce serait étrange que le colocataire de Hikaru s'intéresse tout à coup à la petite amie de ce dernier. Je soupirais. Cela ne me ressemblait pas. Et puis, si je m'immisce trop, Aya va croire que je suis obsédé par elle. Bon sang, c'est nul ! Pourquoi il faut que ce soit aussi difficile d'être amoureux !? Je soupirais et appuyais ma tête contre la paume de ma main, m'intéressant à moitié à la suite du match.

« Non, oublie. Ce n'est pas une bonne idée... »
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: [2/4] Quand deux boursiers discutent d'un riche [PV Orotembu]   02.08.15 20:11
-Je m'appelle Maku Morichi. Merci pour ton offre, je ne sais pas si je m'en servirais, mais j'y penserais en tout cas. J'ai surtout envie qu'il remette les pieds sur terre. Il est dans son petit monde... Au final, il va finir par faire du mal à A... à sa petite amie...

Ainsi donc il s'appelait Maku. Oro' se rappela Hikaru l'évoqué une fois, alors c'était donc lui. Ce fameux première année. Il n'avais pas plus de détails, mais ce n'était pas important. Maku avait raison, Hikaru était trop dans son monde et cela empatissait régulièrement sur la vie des autres. Il avait prononcé les termes "petite amie". Hikaru en avait une? Oro' se frotta la tête pour essayé de s'en souvenir.

-Une certaine Aya non? Si je ne me trompe pas. J'espère aussi qu'il vas commencer à réfléchir et arrêter d'agir comme d'habitude, ça pourrait lui nuire grandement.

-Oh attends...

Avait-il quelque chose à lui demander? Aurait-il dit quelque chose de mal? Il ne savais pas que que Maku semblait lui adresser,mais sans doute cela s'éclaircirait dans l'avenir. Sans doute à propos de cette fameuse Aya. Quel lien pouvais donc avoir ce cher Maku avec celle-ci? De plus en plus de questions se précipitaient dans sa tête, et certaines de trouverait peut-être jamais de réponses.

-Non, oublie. Ce n'est pas une bonne idée...

-Pour savoir si c'est une bonne idée il faut déjà que chaque partie la connaisse. Il leva les bras et s'adressa aux joueurs sur le terrain. Go Seika Go! C'est vous les meilleurs: du mètre trente au grand Saito!

Il rigola à ces mots, le fameux mètre trente n'était autre qu'Hikaru, qui allait sans doute se reconnaitre. Après tout, il allait être la cible de toutes ses railleries.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: [2/4] Quand deux boursiers discutent d'un riche [PV Orotembu]   02.08.15 22:01
Je ne sais pas ce qui me prenait. Non, je ne savais pas ce qui m'avait pris. Surveiller Hikaru... J'étais tellement obsédé par cette histoire que j'avais décidé d'aider Hilari et de rejoindre le monde mondain pour humilier le blondinet. J'étais en train de me demander dans quoi je m'étais embarqué. Et pourtant, la raison de tout cela était parce que j'aimais beaucoup Aya. Les paroles d'Oro m'avaient d'ailleurs rappelés mes pensées. Il avait le même avis que moi. C'était rassurant, d'une certaine façon. Cependant, mon idée que j'avais eu, qui me semblait bonne sur le coup, me paraissait ensuite déplacée par la suite. Le grand jeune homme disait alors que pour savoir si une idée est bonne, il fallait avoir d'autres avis. D'une certaine façon, il semblait m'encourager à lui parler de l'idée qui m'avait effleuré l'esprit. Pendant qu'il encourageait l'équipe, je jaugeais si je me devais de lui en parler ou non. Comment je paraîtrais si je lui en parlais ? Allait-il me voir comme un harceleur ? Je frissonnais d'effroi à l'idée de me faire une telle réputation. J'avais peur de lui en parler. Est-ce qu'il me comprendrait ? Peut-être... devais-je commencer par le départ ? Comme cela, je pourrais avoir une excuse ? Je n'étais malgré tout pas très rassuré... mais je me décidais de me lancer.

« Oui... Sa petite amie s'appelle Aya Midorima. Elle est dans ma classe... Et... » J'ajoutais la suite d'un ton plus bas, rougissant : « Je suis amoureux d'elle aussi... »

C'était comme si j'espérais qu'il n'entende pas cela, mais aussi qu'il l'entende. J'étais sous un conflit. Mais je m'étais lancé, je me devais de continuer. Je prenais une respiration pour essayer de faire abstraction de mes sentiments, comme avant-hier. Mais... c'était vraiment différent.

« Ce que tu as dit... je le lui ai dit aussi... Mais il n'écoute pas... Je lui ai dit que je le surveillerais... Afin qu'Aya soit heureuse... Bon, j'ai... peut-être quelque chose qui me permettrait de le faire, mais c'est long à mettre en place. Et l'idée que j'ai eu, c'est... que tu... » Je bloquais sur cette phrase, incapable, sur le moment, de dire la suite. Ce fut avec une grosse dose de honte que je finissais ma phrase : « Que tu prennes des nouvelles d'eux, de leur couple... Afin de savoir si tout va bien entre eux... »

Je regardais ailleurs, ayant envie de me cacher à la vue de tous, apeuré de me faire traiter d'obsédé ou de harceleur. Comment allait-il me juger ? Je crois que je n'ai jamais été aussi appeuré de ma vie que maintenant... Mon cœur frappait contre ma poitrine, espérant que l'autre jeune homme le prendrait bien...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [2/4] Quand deux boursiers discutent d'un riche [PV Orotembu]   
Revenir en haut Aller en bas
 
[2/4] Quand deux boursiers discutent d'un riche [PV Orotembu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand deux ne font qu'un
» Quand deux destins se ressemble et s'assemble...
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Quand deux paramecias se heurtent (Flashback PV Hikari)
» Quand deux destins se croisent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Archives :: RP ARCHIVES avant 2017 :: Archive Event-
Sauter vers: