Partagez | 

 Kane Quinn

avatarInvitéInvité
MessageSujet: Kane Quinn   27.03.15 11:03
Kane Quinn
 
 Nom : Quinn
 Prénom : Kane
 Age : Vingt-cinq ans

 Nationalité : Né à Chicago, père Kenyan et mère Irlandaise
 Orientation sexuelle : Bisexuelle, parce qu'il ne faut se priver de rien


 Groupe : I'm working here ♥


 Situation financière : Aisée sans être extravagante
 Poste : Bibliothécaire
 Logement : Vit seul dans un appartement à Shibuya

 
Personnage de l'avatar ? Badou Nails (version alternative) de Dogs: Bullets & Carnage

Wanna Know My Secret ?
Lorsqu’il disparut de la circulation, Kane avait pris la poudre d’escampette et voyagé pendant deux ans, voulant voir le monde. Sa première destination fut l'Irlande, terre natale de sa mère, il eut besoin de s'y rendre pour être capable d'avancer. Il y passa quatre mois où il pu se reposer et s'évader, tourner la page sur le décès de sa mère. Du moins, pas tout à fait. Un nouvel objectif en vu, il partit pour découvrir le monde souterrain et apprendre ses règles. Commençant comme simple petite frappe dans une petite organisation, il observa son nouvel environnement avec attention. Un an plus tard il gérait déjà un petit groupe qui obéissait à un nouveau chef. On pouvait dire que les événements se déroulaient bien pour Kane, il faisait ce qu'il avait à faire et ça s'arrêtait là. Il resta deux années complètes aux services de cette organisation avant de retourner chez lui, ayant appris ce qu'il voulait.

Lorsqu'il rentra à Chicago , son but était simple, ne plus laisser le genre d'incident arriver comme celui qui arriva à sa mère. Bien que la cause soit noble, les moyens mit en œuvres ne l’étaient aucunement. Kidnapping, drogue ou chantage, ils ne reculaient devant rien si ce n’est le meurtre pour aboutir à leur fin. Après deux ans ils avaient pris le contrôle d'un quartier lorsque tout s’arrêta brutalement.

A l’époque Kane avait vingt-trois ans et il fréquentait son bras droit, une jeune fille de vingt ans qui avait fait ses preuves plus d’une fois. Tout le gang était réuni pour célébrer les deux années de leur équipe lorsque des coups de feu éclatèrent. Avant même qu’ils ne réalisèrent, deux hommes étaient à terre, un cri amplifié par une peur sans nom retenti alors que la seconde volée de tir s’abattait. Restant à terre, Kane ordonna à tout le monde de s’enfuir, les premiers groupes avaient évacués en laissant leurs amis derrière eux. Rapidement, leur ennemi entra en trombe. Alors que Kane allait partir à son tour, il lance un dernier regard et aperçoit son bras droit blessé. Ne pouvant la laisser, il accouru vers elle sans prendre la précaution de se faire discret, c’était bien trop tard. Alors qu’il était à son chevet, il allait la soulever avant de se prendre un coup de pied magistral l’envoyer s’écraser par terre. Alors qu’il allait se relever, il entendit une voix : « Et bien et bien, quelle jolie proie. Ce cher Kane en personne, la veine ! Tu vas nous payer pour tes conneries gamins, ton heure est terminée », claquant des doigts, des coups plurent sur Kane. Lorsqu’ils eurent finit, ils le laissèrent pour mort. Ce n’est que deux jours plus tard qu’il reprit connaissance, le personnel hospitalier lui dirent que son œil droit était fichu et lui proposèrent des alternatives. Ne voulant les écouter plus longtemps sur ça, il leur demanda si une jeune femme retrouvée près de lui était ici aussi.  Leur regard mal à l’aise plus parlant qu’un long discours l’acheva et il s’en alla sans demander son reste.


Mirror Time !  
Fruit d’un amour tempétueux, Kane a hérité d’une peau plus claire que celle de son père et de prunelles plus sombres que celles de sa chère mère. Sa peau couleur chocolat lui vaudra l’appétit de certaines et certains, son regard quant à lui est intense et doux à la fois. Suite à un incident qu’il n’évoquera pas, il devint borgne. Mais ne vous en faîtes pas mesdemoiselles, ceci ne vous empêchera pas de plonger en profondeur dans son regard. Quant à son œil invalide, il préfère porter un simple cache-œil plutôt que de s’offrir une prothèse. Celui-ci ajoute une touche de mystère et d’aventure à la fois.

Son visage, dissimulé sous quelques mèches, est celui d’un jeune homme assuré et en bonne santé, son petit nez et son sourire facile lui donne un air légèrement enfantin. Les traits de son visage sont légers et fins, semblable à ceux d’un ange déchu. Ses deux oreilles quant à elles possèdent chacune deux boucles d’oreilles ainsi qu’un ornement supplémentaire pour son oreille droite qu’il s’est fait lors de ses dix-huit ans, ils étaient à l’époque un moyen de marquer son passage à l’âge adulte pour lui. Sa chevelure quant à elle, est longue et de couleur beige avec des mèches brunes foncées sont maintenu à l’aide d’un bandana noir et d’une barrette. Flottant au vent selon l’envie des brises, ils sont parfois la source de conflit le matin au réveil ou lorsqu’il prend une sieste en début d’après-midi.

Son corps quant à lui est celui d’un jeune homme élancé dont l’allure lui vaudra quelques regards. Sa stature est un petit peu plus grande que la moyenne, un mètre quatre-vingt plus exactement, elle est renforcée par des épaules robustes ayant déjà supporté le fardeau de responsabilité passées. Pratiquant l’escrime et l’aïkido, Kane possède un corps délicatement sculpté par les exercices qu’il pratique, se maintenant en forme régulièrement afin de ne pas perdre la main. Vous verrez aussi qu’il possède deux tatouages, le premier sur le bras, un dragon lui insufflant la force d’avancer sans tourner le dos au passé qu’il s’est fait alors qu’il avait dix-neuf ans. Le second quant à lui est un tatouage tribal qu’il se fit en mémoire des personnes perdue, plus récent, fût réalisé alors qu’il avait vingt-deux ans.

Lorsque l’on observe ses vêtements, vous y verrez un style très personnel, il se vêt d’une chemise blanche avec des nuances de gris ouverte sur son torse, d’une veste noire dont les manches sont retroussées aux épaules, laissant ainsi son second tatouage visible. Ses mains portent des gants de cuir avec un foulard couvrant ses poignets. Enfin, il porte une cravate à carreaux noire et grise ainsi qu’un pendentif vert qu’il a hérité de sa mère. Pour accompagner tout cela, il porte une grosse ceinture et un pantalon noir.

What’s Inside The Box ?
Si vous êtes un simple collègue, un simple étudiant ou une personne qu’il croise dans la rue, Kane vous semblera amicale, joyeux, taquin et son rire facile vous donnera le sourire pour la journée. Déterminé, il sait ce qu’il veut et comment l’obtenir, avec ou sans diplomatie. Si vous apprenez à le connaître un peu plus que sous ses airs de petit rigolo, vous y verrez une personne mortellement loyale et qui se mettra souvent en danger pour protéger ses proches. Ses seules limites sont ses codes de conduites qu’il a écrits dans un petit carnet à l’âge de seize ans, une suite de règle qu’il s’est juré de suivre quoiqu’il lui en coûte. Il se verra parfois affublé du sobriquet d’oiseau, de par le fait qu’il est tête en l’air ou encore qu’il s’occupe de son « nid » avec beaucoup d’attention, cependant ne vous attendez pas à l’entendre chanter, vous risqueriez de regretter amèrement.

Malgré toutes ces qualités Kane est humain et en tant que tel il possède ses failles et il n’échappe pas à cette règle. Paresseux par nature, vous le surprendrez parfois à dormir dans des lieux improbables, mais ne vous inquiétez pas, ces « crises » de paresse ne survienne jamais lors d’un jeu. Les jeux, ça il les aime, au point de ne jamais refuser une partie, quelques soit les règles ou les enjeux. De plus, il est friand de ragot et n’hésite pas à payer pour les avoir ! Discret, il ne vous en dira pas long sur son passé, préférant vous parlez du futur si beau et si loin. Mais si vous êtes suffisamment proche de lui pour qu’il vous en parle, vous y verrez un visage torturé par ses noirs souvenirs.

De nature calme et posé, il ne se brusquera jamais, préférant se retenir d’user de violence brute sans aucun panache, il n’y a recours qu’en de rares occasions si vous vous mettez sur son chemin. Pour lui, ayant suivi la voie de l’élégance, ses gestes sont maîtrisées et souples. Que ce soit une caresse sur le minois d’une jolie demoiselle ou un bras se pliant sous sa force. Quelque peu excentrique, il se fera remarquer sans la vouloir que ce soit par ses actions ou paroles incongrues mais toujours avec un esprit bon enfant.

My Life In a Nutshell :

Chapitre Un : Born to be Alive

C’est un soir de printemps, le 19 Mai 1988 pour être précis, qu’un enfant du nom de Kane naquit sur le sol de la ville des vents. Après huit mois et demi dans le ventre de sa mère, ce petit bambin pu enfin commencer sa vie sous la lueur du jour. Petit et fragile à la naissance, il fût mit dans une couveuse pendant quelques soirs, offrant une frayeur à ses parents. Sa première lutte passée, il put rentrer chez ses parents dans les bras protecteurs de sa génitrice. Les premiers mois s’écoulèrent sans crier gare, une vie paisible pour le couple et leur jeune enfant, la mère avait renoncé à travailler en tant que bibliothécaire à la bibliothèque publique de Chicago pour s’occuper de son fils chéri tandis que le père, très occupé à voyager pour ses affaires, ne fût pas des plus présents. Lorsque Kane grandit, son premier mot fût maman, papa quant à lui, mit plus de six mois à venir spontanément. Cependant sa mère veillait à ne jamais laisser son fils s’ennuyer, marionnette, jeux de rôle où un vilain dragon venait dévorer le petit bidon de Kane, toute son énergie était vouée à son petit prince.

A l’âge de trois ans, Kane regardait avec sa mère les championnats d’escrime, admirant la dextérité de leur mouvement il se fit une passion de ce sport lançant ses bras en l’air avec un cri de victoire dès qu’une touche était faite. Sa mère, souriante, lui caressait doucement les cheveux en somnolant, ravie de voir son fils aussi extatique. Ce n’est que trois ans plus tard qu’il put suivre des cours et pratiquer lui-même ce sport qui l’avait tant fasciné. Trois fois par semaine, après ses cours, il pratiqua ses cours, améliorant ses réflexes en répétant encore et encore les mêmes séries de mouvements, au point où il fut finaliste lors d’un petit tournoi faisant la fierté de ses parents qui étaient réunis pour cette occasion, les voyant ensemble fier de lui, Kane sentit une boule de chaleur à l’intérieur de lui et de petites larmes lui coururent sur la joue, un sourire tout innocent au visage.

Chapitre Deux : Become Stronger


Les années passèrent, Kane a dix ans. Sa passion de l’escrime est toujours flamboyante, il est studieux mais les enfants de son âge le martyrisent. Préférant s’isoler, notre petit Kane fait de l’ombre aux petits tyrans de la récré et ils se vengent comme ils peuvent. Volant ses affaires, donnant des coups d’épaules lorsqu’ils lui passent à côté et moquerie, tout est bon pour lui nuire. Si ce n’était que ça Kane l’aurait vécu assez bien, mais il arriva ce jour où il surprit la petite bande embêté un autre élève, il le connaissait bien pour l’avoir vu étudier des insectes dans son coin les collectionnant, évidemment ce genre de comportement un peu « différent » ne peut qu’attiser l’attention. Ne pouvant supporter de voir autrui, il leur cria dessus leur sommant d’arrêter, le groupe surpris se retourna et se mit à rire, étant plusieurs il n’y avait aucun doute qu’ils auraient largement le dessus et c’est ce qu’ils firent. Après l’avoir frappé à plusieurs reprises, ils s’en allèrent n’étant plus amusé par la situation, le petit garçon aux insectes resta pantois et ne put remercier Kane qui s’était relevé  tremblant et rentra chez lui. Les poings serrés, il se jura de ne jamais plus revivre pareil situation où il serait aussi pathétique. Sa mère évidemment, voyant l’état de son fils, le prit dans ses bras chaleureux les larmes à l’œil lui demandant ce qu’il s’était passé. Muet, Kane ne dit qu’une seule chose à sa mère : « Je deviendrais fort ». Après cette aventure, il s’inscrit à un cours d’art martial pour apprendre à se défendre, n’était pas agressif, il décida d’opter pour l’aïkido. Le prof principal étant japonais, il avait un second qui traduisait ses conseils mais Kane aimait la sonorité et fut intrigué par cette langue, ainsi en plus de ses cours, de son escrime et de ses nouveaux cours d’aïkido il se mit au japonais.

Chapitre Trois : Everything have an end

Avec le temps, Kane se fit des amis, des personnes avec la même vision que lui, des loisirs communs et avec qui passer du temps sans avoir besoin de parler mais simplement profiter de l’instant. Commençant à prendre son indépendance alors qu’il venait tout juste d’avoir seize ans, les parents de Kane divorcèrent et il s’installa dans un nouvel appartement avec sa mère, leur père leur offrait une pension alimentaire leur permettant de vivre correctement et se cantonna simplement à ce dernier lien.
Six mois s’écoulèrent et la nouvelle vie de Kane n’avait pas beaucoup changé, son père n’ayant pas été souvent présent, son absence ne se fit pas ressentir dans son cœur, cependant sa mère tomba malade. Clouée au lit, Kane du apprendre à s’occuper de lui, de sa mère et de leur appartement. Après quelques échecs en lavage, il finit par prendre le coup mais dû arrêter de suivre les cours quelques temps pour pouvoir rester auprès de sa mère, ne voulant la laisser seule dans cet état. C’est un soir où il s’endormi contre son lit qu’il écrivit sur un petit carnet une suite de règle de conduite à suivre, elles lui sont venues et un étrange sentiment les lui fit les écrire. Les semaines suivantes, elle fut emmenée à un hôpital pour s’y faire soigner une bête appendicite. Après ça, Kane retourna à ses cours et tout pouvait rentrer dans l’ordre pour le moment.

A présent âgé de dix-huit ans, il s’est offert des piercings aux oreilles pour marquer le coup, sa mère n’était pas vraiment contente de voir les oreilles de son bébé ainsi percés mais il faut un jour lâcher la bride de l’oiseau pour qu’il apprenne à voler. Ayant obtenu son baccalauréat, il réfléchissait avec sa mère des différentes opportunités qui s’offrait à lui. C’est dans un petit restaurant chic qu’ils allèrent pour fêter sa réussite et la suite de son avenir. Le repas se déroula bien, ils rirent, jouaient à des jeux dont ils avaient le secret en imaginant la discussion d’autres personnes, ce fut véritablement une belle soirée. Alors qu’ils allaient rentrer, Kane eu besoin d’utiliser les toilettes, sa mère lui dit qu’elle l’attendrait dehors. Pendant qu’il fit ses besoins rapidement, sa mère était déjà dehors et entendit un cri non loin de là, curieuse et inquiète, elle marcha vers la ruelle d’où semblait venir le cri. Devant elle se trouvait un groupe de jeunes hommes, couteaux en main, qui harcelèrent un jeune couple qui s’était trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Prenant son téléphone, elle interpela le groupe leur disant qu’elle appelait la police et qu’il ferait mieux de partir tout de suite. N’ayant plus le choix, ils s’enfuirent passant à coté de notre chère maman, un d’eux sorti son couteau et le planta sur la mère lui murmurant : « Ça t’apprendra à t’mêler de c’qui te regarde pas ».

Kane sorti enfin du restaurant et s’étira, remarquant que sa mère n’était pas là, il regarda son portable et tenta de la joindre. Une sonnerie qu’il connaissait bien retenti un peu plus loin, se disant que sa mère devait simplement marcher un peu en l’attendant, il alla voir…et tomba sur sa mère, par terre à genoux, du sang sur ses habits. S’agenouillant et la prenant dans ses bras, il l’appela plusieurs fois, répétant : « Maman ! Maman ! Répond moi ! ». Appelant l’ambulance, il l’étreignit lui suppliant de ne pas l’abandonner.

Deux heures s’écoulèrent, deux longues et pénibles heures. Les médecins lui ont dit que sa mère était dans un état critique. Le sol de l’hôpital est d’un blanc immaculé, les murs aussi. Une horloge dont les tic-tacs résonnent, Kane regarde l’aiguille bouger lentement. Une minute. Une heure. L’aiguille bouge mais aucune nouvelle de sa mère. Il ferme le poing, tremblant. L’odeur commence à le rendre malade. Alors qu’il allait se lever pour prendre l’air, la porte s’ouvre enfin. Les médecins ne prennent pas de gants : « Nous sommes désolé, nous avons fait tout ce que nous avons pu mais l’hémorragie était trop importante. ». Aucun mot ne sorti de la bouche de Kane, aucun cri, aucun pleur. Rien. Après cet événement, il disparut de la circulation…

Chapitre quatre : A new begining

Kane a vingt-cinq ans, il porte un cache-œil et des tatouages, traces d'un passé qu'il veut oublier. Ayant entendu parler d'une école qui se voulait la meilleure, il avait fait des études pour devenir bibliothécaire, repensant à sa mère, il regarda l'école, en faisant le tour avec le principal. Les lieux étaient splendides, il croisa quelques élèves et se dit qu'ils avaient l'air différent de ceux qu'il connu quand lui même étudiait, peut-être l'argent qui sait. Après avoir fait le tour, le principal s'arrêta et lui demanda s'il était prêt à commencer en milieux d'année scolaire, Kane sourit au principal, lui tendit la main en lui demandant s'il pouvait commencer dès demain.



Le joueur
Prénom / Pseudo : Kane suffira amplement.
Age : Vingt ans.
Ancien ou nouveau ? Nouvel arrivant.
Comment avez-vous connu le forum ? Mon bel ami, Alexander H. Kalina, m’a demandé de venir le rejoindre en ces lieux pour une partie d’escrime.
As-tu bien lu le règlement ? |ok| by Sky ^o^
Revenir en haut Aller en bas
avatarSky Lee★One Woman Army
• Messages : 984
• Yens (¥) : 129
• Date d'inscription : 19/09/2013

Carte ID
Age: 23 ans
Classe / Job: Prépa L / stage dans un journal
Logement: Shibuya
MessageSujet: Re: Kane Quinn   27.03.15 21:59

Kaaaaaaaaane mon beau bibliothécaire préféré, cette fois ça y est mon chou
tu es validé !

J'aime les Working Here! *u* On en a jamais trop!

Tes somptueux quartiers ont été créés très cher <3
En tant qu'employé de Seika, tu peux aussi gérer un club si l'envie t'en prend. :3 Mais rien ne presse, t'inquiète. Mets-toi bien à l'aise, on avisera ensuite.

Je t'invite à générer ta carte ID sur ton profile et d'y mettre aussi le lien de la fiche dans l'endroit prévu pour ça.

Voila, voila, en cas de question tu sais où me trouver!
Bisou bisou and have fun dear :Sky:


✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗


"I used to hold my freak back..."
Now I'm letting go:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seikang.forumactif.org/t1713-sky-lee-is-back-o
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Kane Quinn   27.03.15 22:29
Bienvenue ♪ :p!
Hâte de rp Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Kane Quinn   27.03.15 22:33
Merchiiiiiii, hâte aussi de me lancer \o/
Revenir en haut Aller en bas
avatarSaitô HibikiLégende
• Messages : 977
• Yens (¥) : 192
• Date d'inscription : 02/09/2013

Carte ID
Age: 26
Classe / Job: Prof de sport / Athlète pro / Vendeur
Logement: Garage Shibuya
MessageSujet: Re: Kane Quinn   28.03.15 0:41
Du coup, de façon plus officielle, Bienvenue !

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

First a spark, then a flame, now a fire ! We explode !

Venez lire L'Ombre du Margrave et n'hésitez pas à commenter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Kane Quinn   28.03.15 1:00
Merchiiiiiii o/
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Kane Quinn   29.03.15 12:50
Bienvenue à toi. ~
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Kane Quinn   29.03.15 12:58
Merci Valerian o/
Revenir en haut Aller en bas
avatarKeiko KiyoshiStar ★
• Messages : 663
• Yens (¥) : 107
• Date d'inscription : 31/05/2014

Carte ID
Age: 24 ans
Classe / Job: Policière
Logement: Appartement à Shibuya
MessageSujet: Re: Kane Quinn   29.03.15 15:55
Bienvenue et amuse toi bien sur le forum Smile

✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗ ✗

Je parle en Royalblue ouh yeah.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité
MessageSujet: Re: Kane Quinn   29.03.15 15:57
Merci Keiko, j'ai déjà eu le plaisir de recevoir l'hospitalité des membres !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kane Quinn   
Revenir en haut Aller en bas
 
Kane Quinn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. [Villa de Quinn Fabray] I'll be there for you [CLOS]
» Kane Vs John Morrison
» Kane, Dolph Ziggler & Randy Orton VS Edge, Justin Gabriel & Chris Jericho
» Kane Vs HHH
» Sgt Brad Vs Kane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seika No Gakuen :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: